Les Rats de Wistar s’échappent du laboratoire pour notre plus grand plaisir

1–4 joueurs, 13 ans et +, 90 Min
Complexité BGG : 3.00 / 5
Auteurs: Simone Luciani, Danilo Sabia
Illustratrices: Candida Corsi, Sara Valentino
Editeur: Cranio Creations (en VF chez Intrafin pour Mai 2024)
53,90 € chez Ludum (48,51 € si vous êtes abonnés), 57,90 € chez Philibert , 54 € chez Esprit Jeu

Informations importantes :

  • j’ai acheté le jeu et cet article est non rémunéré. Par contre, les liens vers les boutiques contribuent aux frais de fonctionnement du site si vous commandez en cliquant dessus.
  • j’ai fait 6 parties avant d’écrire l’article

Introduction

Dans Les Rats de Wistar, vous incarnez l’un des quatre rats qui ont organisé l’évasion du célèbre institut Wistar (il existe bel et bien pour la recherche biomédicale – depuis 1906).

Vous allez gérer un des clans en leur permettant :

  • de fabriquer des inventions (cartes)
  • d’explorer la ferme la plus proche
  • de poursuivre des missions dans les pièces de la ferme
  • d’aller chercher des ressources
  • d’améliorer leur habitat (creuser des galeries pour y placer des chambre de souris ou des guests star rencontrées ici et là)

Et tout ça pourquoi ? pour gagner des points de victoire et être le meilleur ^_^

Grands principes du jeu

Rats of wistar est un jeu de pose d’ouvriers.

Vous disposez de 3 rats utilisables durant 5 manches pendant lesquelles vous placerez 1 rat à tour de rôle sur une roue !

Il faut savoir qu’à chaque début de manche, la roue va tourner… hihi

A votre tour, vous placerez votre rat sur un espace d’action (les ronds gris) pour y faire deux choses dans l’ordre de votre choix :

  • l’action principale
  • l’action bonus

Il y a évidemment des règles de pose:

  • Votre rat ne peut pas aller sur un emplacement déjà pris
  • Votre rat ne peut pas aller sur un secteur qu’il a déjà visité (c’est rageant lol)

(Vous pouvez aussi choisir de vous posez chez l’Alchimiste pour changer l’ordre du tour et gagner un bonus.)

La particularité extrêmement sympa de ce placement c’est que votre action principale (et uniquement elle) aura une puissance qui dépend des souris que vous aurez placées dans la zone. S’il n’y a pas de souris : l’action principale ne peut être réalisée. S’il y a une souris, vous pourrez faire l’action une fois, si deux souris, deux fois… vos souris sont un multiplicateur !

Voici les actions principales possibles :

 

Donc si vous avez 5 souris dans la zone de la ferme et que vous placez votre rat sur l’un des espaces disponibles du secteur d’exploration, vous aurez 5 points d’exploration.

Ce qui donne ça :

Le joueur orange s’est placé sur l’exploration (l’espace en face de la boussole), il y a 5 souris, donc il obtient 5 points d’exploration à dépenser dans la ferme.

Parlons en détail des actions principales:

  • Collecter : c’est l’action la plus simple et ça marche pour le métal et le bois => le nombre de souris dans la zone vous donnera le nombre de bois/métal récolté
  • Creuser une galerie (l’icone de pelle) et construire une chambre (l’icone de lit) vous permettra d’améliorer votre plateau, mais vous pourrez creuser / construire autant de fois que vous avez de souris dans la zone (si vous pouvez payer car creuser coûte 2 métaux , construire coûte 2 bois, évidemment sans parler des avantages spéciaux qu’on va pouvoir utiliser tout le long de la partie)

 

  • Les idées / inventions : cette action principale permet de récupérer des cartes. Les cartes sont de deux niveaux (coût 1 ou coût 2). Si vous avez 3 souris dans la zone correspondante et que vous placez votre rat sur un espace vide en face de l’icone des idées, vous aurez 3 points d’idées. Avec 3 points, vous pouvez prendre 3 cartes de niveau 1 ou bien une carte de niveau 1 et une carte de niveau 2. Si les cartes de la rivière ne vous conviennent pas, vous pouvez piocher dans les paquets correspondants à votre choix (niveau 1 ou 2). A la fin de votre tour, les cartes prises dans la rivière seront remplacées (dernière carte piochée à mettre le plus près de la pioche, car la moitié de la rivière de cartes se renouvelle à chaque début de manche).

Les cartes sont absolument géniales et il y a plusieurs types d’effets: les effets permanents, les effets immédiats, les effets activables qu’une fois par manche et les effets de fin de partie (qui donnent des PV en fonction des conditions indiquées).

En bas des cartes se trouvent les badges et en haut à gauche le coût, en haut à droite les PV de fin de partie.

Vous choisirez les cartes à récupérer en fonction des PV et des badges (les badges servent à réussir des missions dans la ferme et selon la mise en place, à remplir des objectifs de fin de partie).

Ces cartes ne pourront être jouées qu’avec des actions bonus, il n’y a pas d’action principale permettant de jouer des cartes. L’action principale ne sert qu’à récupérer des cartes de la rivière ou de la pioche et de les mettre en main. (ce sont les actions bonus qui permettent de le faire).

  • L’exploration : elle va permettre à votre explorateur (une de vos souris ne servira qu’à ça) d’explorer la ferme de pièce en pièce. Si vous avez 2  souris dans la zone et que vous placez votre rat dans le secteur correspondant à l’exploration, vous aurez 2 points d’exploration (boussoles). Avec 1 point d’exploration, votre souris exploratrice peut ouvrir une porte (et gagner son bonus) OU entrer dans une pièce ouverte (non fermée par une porte) OU dévoiler une carte de mission là où vous vous trouvez (et gagner le bonus) OU inviter une des souris de la pièce à s’installer dans une galerie libre invitée (elle vous apportera des PV (ou pas) + bonus permanents ou immédiats et surtout c’est à l’aveugle, on sait pas qui on va rencontrer). On aime bien les guest stars chez nous lol D’ailleurs il y a des joueurs qui dévoilent cartes missions et jetons souris quand un explorateur rentre dans la pièce, pour éviter l’aléatoire (mais c’est une variante)

Ensuite les actions bonus, les actions qui se trouvent à côté du rat que vous venez de poser, vous permettent de :

  • récupérer une carte 
  • jouer une carte
  • déplacer une souris
  • Inviter la souris de la manche à s’installer chez vous dans une galerie (il y a une seule souris par manche, c’est le compteur de manche d’ailleurs)
  • placer un cube sur une mission disponible pour vous (c’est à dire que votre explorateur doit se trouver dans la pièce ou bien que votre tente y soit – oui en quittant une pièce vous pouvez y installer une tente, mais vous n’en avez que deux) et vous devez remplir les conditions. Le jeu impose de poser un cube par mission, donc premier arrivé, premier servi. La carte ci-dessous par exemple nécessite d’avoir un badge bleu sur ses cartes jouées pour placer un cube. Le gain est d’obtenir une carte de niveau 1 (carte grise-bleue) et ça débloque la mission 3. La mission 2 nécessite d’avoir un badge rose sur ses cartes jouées. Le gain est de jouer une carte et elle débloque la mission 3. La mission 3 elle nécessite 2 badges (et les deux premières missions doivent avoir été accomplies) et le gain est 2 bois.

Vous choisirez sur votre plateau personnel quel cube poser (pour la ligne du haut, n’importe quelle mission est concernée, mais pour la ligne du bas de votre plateau, seules les missions grises sont acceptées). L’avantage est que le cube débloque un bonus permanent ou immédiat.

L’upgrade de plateau personnel est très gratifiant dans ce jeu.

Il y a aussi des actions gratuites, quand vous libérez des souris en construisant des chambres, vos souris peuvent être placées quand vous voulez sur la zone de votre choix.

A qui s’adresse les Rats de Wistar ?

A ceux qui aiment Ark Nova, Dune Imperium, Terraforming Mars, Underwater cities. Il est de la même difficulté que Underwater Cities.

On retrouve dans Rats of Wistar tout ce qui a fait le succès des jeux cités en un peu plus simple. Il ravira donc les joueurs qui veulent jouer à des jeux plus velus sans se faire assommer par les règles et les difficultés à jouer. Mais attention, sous ses airs mignons, le jeu en a sous le capot.

Pourquoi les rats auraient du rester au laboratoire ?

Ce qui ne plaira pas à tous les joueurs :

  • Beaucoup d’aléatoire et donc de chances : sur le tirage des cartes (si vous attendez un badge… et qu’il ne vient pas), sur les missions, sur les jetons souris … Il y a des variantes créées par les joueurs pour atténuer ce défaut (qui pour moi n’en est pas un).
  • A 4 joueurs, les places prisées sont très vite occupées, soyez modeste et ne restez surtout pas troisième ou dernier durant les 5 manches.
  • A 4 joueurs, l’attente entre les tours peut être un peu longuette (surtout à votre première partie)
  • Au bout de quelques parties, même si on n’a pas fait le tour des cartes, on aimerait plus de contenu. Les missions dans la ferme ne sont pas assez nombreuses par exemple, ce sont très très souvent les mêmes qui sortent.
  • Hormis pour son thème parfaitement exploité, on lui préfèrera Ark Nova, Dune Imperium, Terraforming Mars ou encore Underwater Cities. Ceci dit, il s’en sort très bien !
  • On peut lui reprocher son manque d’originalité, il ne réinvente rien mais il le fait bien
  • L’iconographie est bonne mais on regarde beaucoup la règle pour confirmer l’effet des cartes.

Pourquoi les rats ont bien fait de s’échapper ?

  • La courbe de progression est agréable et franchissable (on est très, très, loin d’un Lacerda)
  • Le thème est particulièrement bien représenté. Personnellement, je trouve que l’aléatoire soutient le thème
  • L’upgrade des plateaux personnels est gratifiant
  • Le jeu est bon dans toutes les configurations (2,3 et 4 joueurs)
  • Il y a 180 cartes à découvrir (80 cartes de niveau 2, 100 cartes de niveau 1). En plus d’être magnifiques, ces cartes proposent des synergies à la façon de Ark Nova et Terraforming Mars (chainage badges/pouvoirs). La variété des effets des cartes renforce le sentiment de richesse apportée par le jeu. 
  • Les combos cartes/actions apportent une satisfaction à la limite narcissique
  • Le placement d’ouvriers irrite beaucoup. Ce sont les même sensations que dans Anachrony ou Russian Railroads quand vous vous faites piquer la place. Et du coup l’interaction forte se trouve ici. Il faut sans cesse rebondir
  • Beaucoup disent que l’attente est longue, mais cela dépend des joueurs et je ne suis pas trop d’accord. Si vous réfléchissez à toutes les possibilités que vous avez, vous pourrez rebondir facilement à votre tour selon les options restantes sur le plateau. Ce qui prouve que le jeu est assez riche et a un beau potentiel d’opportunisme.
  • Donc derrière l’apparente douceur des illustrations se cache un jeu plutôt nerveux et captivant 
  • Plus on joue, plus on prend du plaisir car on connait les cartes
  • Les cartes d’attaque sont particulièrement sympas à deux joueurs (on ne vise qu’un adversaire).
  • A deux joueurs, en 45 minutes c’est plié quand on connait le jeu.

Conclusion

Voilà un jeu qui propose compétition, interaction et profondeur raisonnable, tout ça réunit autour d’un thème mignon et surtout très bien exploité. La quantité des inventions (cartes) participe à la richesse du jeu qu’on retrouve dans nos jeux préférés TM, Dune Imperium… Il n’a pas la prétention de les dépasser dans le cœur des joueurs experts, mais il sera beaucoup plus facile à sortir car non seulement, il dure moins longtemps mais en plus, on ne revient pas sur les règles d’une partie à une autre (sauf pour l’iconographie lol).  J’aime énormément ce jeu. Soyons honnête. Il a pourtant des défauts déjà cités, et pourtant j’y suis attachée parce que le thème est présent. Et c’est ça que je cherche dans un jeu: m’arrêter sur une carte et me dire « il y a une espèce de drone bancal qui déplace mon explorateur par les airs ».

Ce jeu intermédiaire est donc amusant, même s’il faut être studieux pour gagner.

Fin de partie à 4, comptage des points terminé.

Pour aller plus loin 

Des goodies ont été distribués à Essen 2023 (lors de la sortie du jeu en anglais) :

Des invités surprises : 

Des cartes Objectif supplémentaires : 

Rappel des caractéristiques du jeu

1–4 joueurs, 13 ans et +, 90 Min
Complexité BGG : 3.00 / 5
Auteurs: Simone Luciani, Danilo Sabia
Illustratrices: Candida Corsi, Sara Valentino
Editeur: Cranio Creations (en VF chez Intrafin pour Mai 2024)
53,90 € chez Ludum (48,51 € si vous êtes abonnés), 57,90 € chez Philibert , 54 € chez Esprit Jeux

Informations importantes : j’ai acheté le jeu et cet article est non rémunéré. Par contre, les liens vers les boutiques ci-dessus peuvent me rapporter quelques euros si vous commandez en cliquant dessus.

Un jeu Essen 2023 conservé !

 

 

 

A propos de GeekLette 726 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les jeux joués en Avril 2024 (Wonderland’s war, Zona, Firefly: misbehavin’…) – GeekLette
  2. Les jeux joués en Mai 2024 – GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*