Demeter : Tu dis « Yes » ou tu dino ?

Article de BDPhilou

Un jeu de Matthieu Verdier
Illustrés par Olivier Mootoo et David Sitbon
Edité par Sorry We Are French
20 minutes / 14 ans et + / A partir de 1 joueur.
Pour info : La boite contient 6 cartes Bonus pour Ganymède
23,90 € en VF chez Philibert

De Cannes à Demeter

Chère lectrice, cher lecteur, chaque année se tient le Festival international des jeux de Cannes. Un rendez-vous immanquable pour tout fan de jeux de société qui se respecte… Bon, ça c’est la théorie car moi je le manque chaque année (snif !). Mais, heureusement, les médias ludiques s’en donnent à cœur joie pour nous relater les dernières nouveautés à ne pas manquer. Dans la team Geeklette, c’est Vir et GeekLette qui, dès le 21 février, nous faisaient un 1er tour d’horizon en s’attardant notamment sur un certain Demeter. Hypé par cette 1ère impression (oui, je suis facilement « hypable »), je commandais dans la foulée un exemplaire sur le site de l’éditeur… et devinez quoi ? Ma boite est arrivée à la maison. Alors, ce Demeter est-t-il vrai coup de cœur astral après plusieurs parties ? Réponse dans cet article.

Vers l’infini et au-delà

Demeter se situe dans le même univers que l’excellent Ganymède. Les fidèles du site savent à quel point nous aimons ce jeu car la Team Geeklette lui a décerné en 2018 le Golden Geeklette Award du meilleur jeu de l’année ET celui des meilleures illustrations : Rien que ça ! Autant vous dire que Demeter était attendu. Tout d’abord, ce qu’il faut souligner, c’est que la nouvelle création de l’éditeur Sorry We Are French n’est pas une extension de Ganymède. Il s’agit d’un « stand alone » (un jeu indépendant). Il n’est pas nécessaire d’avoir joué à Ganymède pour jouer à Demeter et inversement. Cependant, thématiquement, cela permet aux joueurs de se retrouver et d’explorer davantage un univers connu.

Jurassic World

Demeter est donc un Flip And Write (ou Roll and Write sans dé mais avec des cartes haha). C’est-à-dire que chaque joueur se munit d’une feuille sur laquelle il notera les choix qu’il fait durant la partie. A la fin de celle-ci, le plus haut score l’emporte. Thématiquement, chacun incarne un scientifique chargé de mener des études sur Demeter 1. En effet, un rapide survol de cet astre vous indique que différentes espèces de dinosaures y habitent. Sans entrer dans le détail des règles, sachez simplement qu’à chacun des 12 tours que compte la partie, vous aurez le 1 seul choix à faire parmi 5 cartes proposées. Plusieurs joueurs pourront choisir la même carte. Ceci permettra :

  • De construire des Postes d’Observation,
  • De recruter nouveaux scientifiques,
  • De découvrir de nouvelles espèces,
  • D’étudier ces espèces,
  • De réaliser des recherches scientifiques (qui vous permettront notamment d’avoir accès à certains scorings),
  • Ou enfin de construire des bâtiments vous permettant de booster des actions précitées.

Plus vous sélectionnerez de cartes de même couleur, plus l’action associée sera forte. Il n’est cependant pas possible de choisir plus de 4 fois une même couleur.

La prise en main est donc très simple !

Par exemple, si vous sélectionnez une carte jaune contenant une illustration de « 2 empreintes de pas rouge », vous devez remplir votre feuille ainsi :

  • D’une part, en coloriant 2 emplacements libres avec le symbole « d’empreinte de pas rouge » sur des dinosaures concernés.
  • D’autre part, en coloriant la 1ère case libre symbolisant la carte jaune sélectionnée. Ceci vous donne un bonus (dans ce cas précis, vous aurait le droit d’étudier un dinosaure préalablement complété et donc de surligner / valider une flèche jaune sur votre feuille).

Evidemment il y a des subtilités: si certains batiments ont été créés, vous gagnez des bonus supplémentaires, si des conditions sont remplies, là encore il y a des actions supplémentaires.

Le tour de jeu est donc rapide même si vers l’approche de la fin de la partie, chacun réfléchit forcément davantage pour maximiser son score. C’est qu’il faudra souvent peser le pour et le contre de ses choix car les scorings sont variés. Essayer de jouer sur tous les tableaux en même temps sera très ambitieux mais pas forcément payant. A vous de faire les bons choix !

Tu dis « Yes » ou tu dino ?

Les Plus :

  • Une mise en place ultra rapide,
  • Un livret de règles très clair et donc prise en main assez simple,
  • Des tours fluides,
  • Plusieurs façons de scorer,
  • Très malin et addictif une fois toutes les subtilités acquises (comptez 2 parties si vous n’avez pas l’habitude de ce type de jeu).
  • La continuité thématique avec Ganymède (avec 6 cartes bonus offertes !).
  • Le temps de partie court permettant de faire une revanche… voir plus !
  • Vraiment intéressant, même en solo.
  • La feuille de jeu disponible gratuitement sur le site de l’éditeur : https://demeter.sorryweare.fr/

Les Moins :

  • Pour chipoter : La 1ère partie où l’on est un peu perdu entre les choix possibles et le suivi des différents scorings.

Demeter est vraiment la bonne surprise du moment. Pourtant je ne suis vraiment pas fan habituellement des jeux de flip and Write (ou Roll and Write). Il pourra vous paraître peut-être un poil plus complexe que la moyenne des jeux de ce type de prime abord. Mais honnêtement, cette 1ère impression sera balayée lors de votre 2ème ou 3ème partie. Car, si le jeu est simple dans sa prise en main, il fourmille également de moyens de scorer qu’il faudra appréhender. Une fois ceux-ci maitrisés, Demeter devient d’une subtilité bien réelle avec des choix parfois cornéliens pour maximiser son score final. Les adeptes du très bon Ganymède y détecteront avec plaisir des liens graphiques et mécaniques assez malins entre les deux jeux (comme le fait de booster les actions dès qu’on les choisit plusieurs fois). Enfin, ce que j’apprécie également tout particulièrement dans Demeter, c’est qu’on ne joue pas simplement contre les autres mais aussi (et surtout ?) contre soi-même. On cherche sans cesse à améliorer son score… d’où une forte envie d’y rejouer. Clairement, si vous adhérez à ce jeu, la boite ne risque pas de prendre la poussière (notamment grâce à sa mise en place ultra rapide et la durée de ses parties). Demeter devient instantanément un indispensable de ma ludothèque !

Avis de GeekLette

BDPhilou a remarquablement retranscris mon avis. Ce que je voulais rajouter c’est le lien entre Demeter et d’autres jeux roll & write / flip & write. Nous aimons beaucoup ce type de jeux à la maison, même si on finit par se dire qu’ils se ressemblent tous…

Demeter a pris le meilleur des jeux de roll & write (comme Très futé où les bonus s’enchaînent avec un sourire dévastateur pour les adversaires) mais la Team SWAF a su rajouter 2 choses essentielles pour nous, dans la team, à son jeu:

  • une petite touche stratégie qui parle aux gamers: il faut choisir les espèces qui donneront le plus de PV selon les objectifs qu’il faudra débloquer avant / après. J’adore !!!! Dans quel ordre faire les choses? où dois-je cocher? ah mais là j’ai un bonus? rahhhhhhhhhh
  • un vrai univers (comme Welcome To…) ; en plus de cocher / colorier des cases, on se retrouve immergés dans Jurassic World (scientifiques, postes d’observation, espèces de dino, recherche…) J’aime le thème, assurément.

Demeter rejoint la tête haute le trio des meilleurs jeux de roll & write pour moi (avec Welcome to Las Vegas & Très futé d’où ma comparaison).

Il ne fait pas doublon avec les deux autres grâce à l’immersion, le côté expert, le thème, les manières de scorer, les objectifs à débloquer et à respecter. Ceci dit, entre les trois jeux, je choisirai maintenant Welcome To Las Vegas ou Demeter. Il y a des chances que j’abandonne Très Futé pas assez thématique du coup.

Bref, une très bonne surprise que Demeter. J’avais peur que ce soit trop proche de ce qui est sorti mais au contraire ça renouvelle le genre de part le thème et le côté stratégique. On a envie d’y revenir pour faire mieux qu’avant et la courbe d’apprentissage est honnête vu le prix du jeu et le public visé. Un sans faute?! ho? SWAF me fait halluciner en ce moment.

Pour aider les chroniqueurs, vous pouvez commander ces jeux chez Philibert:

A propos de GeekLette 613 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

2 Comments

  1. Je partage votre enthousiasme pour Demeter. J’ai l’impression qu’il s’inscrit dans une tendance de montée en complexité du genre Roll/Flip & Write (cf Welcome To version Las Vegas par exemple). Toutefois, Demeter apporte une personnalité bien à lui par l’intrication implacable de son scoring qui oblige (comme vous le dites fort justement d’ailleurs) à opérer des choix puisqu’il est impossible de vouloir tout faire. J’apprécie aussi énormément les objectifs variables (4 tuiles sur 6 recto/verso, ça donne des possibilités) qui force à remettre en cause les petites habitudes qu’on pourrait développer.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*