Star Wars : Assaut sur l’Empire!

►►►Article écrit par @BDPhilou

Star Wars : Assaut Sur l’Empire
Un jeu de Justin Kemppainen, Corey Konieczka et Jonathan Ying (fortement inspiré de Descent).
Illustré (entre autres) par : Michal Ivan et David Kegg
Edité par Edge
Durée : de 45 minutes à 2h30 suivant les scénarii
A partir de 14 ans.
De 2 à 5 joueurs (dont 1 joueur incarne toutes les forces Impériales).

89 € chez Philibert

star-wars-assaut-sur-l-empire

Un nouvel espoir !

Comme chacun sait, il y a très longtemps, dans une galaxie très lointaine, il s’est passé beaucoup d’évènements passionnants à base de sabres lasers et de Force Jedi ! Tellement passionnants d’ailleurs, qu’une véritable « Star Wars mania » s’est emparée de notre bonne vielle planète Terre depuis la fin des années 70 ! Et l’arrivée du tout nouvel épisode de la saga qui s’apprête à débouler dans les salles obscures en décembre prochain ne devrait pas stopper l’engouement pour Maitre Yoda et ses acolytes. C’est dans ce contexte qu’Edge a eu la bonne idée de nous proposer le jeu : Star Wars : Assaut Sur L’empire ! Ce jeu est directement inspiré de la 1ère trilogie (ou plutôt de la 2ème chronologiquement… enfin, de celle avec Luke Sky Walker et sans JarJar Binks ! 😉 ). Contrairement à Armada, ici, il ne s’agira pas de contrôler des vaisseaux spatiaux mais d’agir directement sur le terrain avec des figurines superbement détaillées représentants les forces de l’Empire et une poignée de rebelles.

StarWars-AssaultSurEmpire-15

Prévoir un Destroyer Stellaire.

A licence exceptionnelle, matériel exceptionnel : voilà ce que doit être la devise d’Edge qui, une fois de plus, nous livre un matériel de qualité dans une boite un peu plus surdimensionnée que la moyenne (ce qui n’est pas peu dire). Faire l’inventaire de la boite de base de « Star Wars : Assaut sur l’Empire » me prendrait la journée. Mais sachez tout de même que l’imposant réceptacle referme pas moins d’une trentaine de figurines sculptées avec amour et un nombre impressionnant de tuiles. Celles-ci, une fois combinées, permettent de concevoir un nombre quasi infini d’aires de jeu différentes. Il faut aussi noter la présence de 4 livrets différents (Initiation, Référence, Escarmouche et Campagne). A cela s’ajoutent de multiples cartes, des dés, des jetons en tout genre, un « cadrant de menace », etc. Bref, la boite pèse son poids et, clairement, niveau matériel, on n’est pas volé !

Apprendre à se déplacer comme un Jedi

Après la mise en place des tuiles créant l’aire de jeu de la mission choisie par les joueurs, chacun dispose également ses figurines (rebelles et Impériales). La partie peut alors débuter. Chacun des Rebelles est incarné par un seul joueur alors qu’un autre se charge de l’ensemble des figurines Impériales. Généralement, les Rebelles sont plus forts mais moins nombreux que les Impériaux. Un joueur Rebelle va activer sa figurine en lui attribuant 2 actions possibles (se déplacer, combattre, interagir avec le décor, se reposer, etc.). Puis c’est au joueur Impérial d’attribuer 2 actions à l’une de ses figurines. Lorsque toutes les unités en jeu ont été activées, un nouveau round commence. Suivant la mission, il est possible que le nombre de rounds soit limité : il va donc falloir agir vite et de façon tactique. Les combats se déroulent à l’aide de dés. En fonction de l’arme utilisée par la figurine, on jette des dés de couleurs spécifiques. Ceux-ci font apparaître des dégâts mais aussi de l’adrénaline (permettant de renforcer l’attaque en la rendant plus précise ou plus dévastatrice par exemple). Après l’attaquant, c’est au défenseur de lancer son dé de défense pour savoir s’il esquive tout ou partie de l’assaut. Une mécanique simple donc mais qui demande tout de même un temps d’adaptation. En effet, il faut prendre soin de bien comprendre de l’iconographie des dés ainsi que des effets possibles grâce à l’adrénaline récoltée. Chaque camp à un objectif à remplir afin de savoir qui remportera la partie.

La Force :

  • Un matériel pléthorique et superbement fini (Tuiles, figurines, illustrations),
  • Une direction artistique maîtrisée en tout point,
  • Une rejouabilité démentielle (30 missions disponibles dans le livret de campagne),
  • Un livret de référence bien pratique lorsque l’on connait déjà le jeu,
  • Le joueur Impérial qui a un vrai rôle à jouer (contrairement à DOOM par exemple),
  • Un jeu relativement fluide lorsque l’on est familiarisé avec l’iconographie des dès,
  • Des parties plus courtes que Descent,
  • Les extensions Dark Vador et Luke Sky Walker incluses dans la boite de base…

Le côté obscure :

  • … mais encore heureux car le reste du casting des rebelles est totalement inconnue pour un novice de Star Wars comme moi.
  • Le fait d’être un peu perdu dans les règles lorsqu’on n’a jamais joué au jeu auparavant (4 livrets de règles différents).
  • Le système de campagne pas super clair.
  • La boite n’est pas adaptée au rangement des figurines et des tuiles.
  • Certains points de règles ou textes présents sur les cartes qui peuvent porter à débat.
  • Une mise en place un peu longue mais c’est propre au style de jeu.
  • Le prix de la boite de base (mais elle regorge de matériel !).
  • Les personnages « stars » de la série (Han Solo, Chewbacca, Boba Fet, etc.) vendus à l’unité sous forme d’extension.

Je suis ton jeu !

Je dois avouer avoir été un peu perdu lors de ma 1ère partie d’initiation de Star Wars : Assaut Sur l’Empire. La faute à une iconographie mal maitrisée de ma part et un cafouillage dans les différents livrets de règles. Clairement, il faut prendre le temps d’assimiler toutes ses informations avant de se lancer dans votre 1ère partie. Une fois les solutions trouvées à mes interrogations, les missions suivantes se sont enchainées naturellement. Dans ces conditions, difficile de ne pas craquer pour ce jeu qui, certes, ne réinvente pas la roue -l’influence de « Descent » est palpable- mais qui le fait avec plus de fluidité et un univers forcément plus attachant pour beaucoup. Malgré le prix relativement élevé de la boite de base, force est de constater que celui-ci se justifie au vu du matériel fournie mais surtout si l’on prend en compte l’incroyable rejouabilité offerte grâce aux multiples scénarii. Clairement, il s’agit d’un jeu faisant honneur à la saga et non pas d’un stupide produit marketing livré en vitesse aux grandes surfaces afin de surfer sur la sortie du film. Non, ici, on sent bien que le jeu a fait l’objet d’une vraie recherche scénaristique afin d’introduire de nouveaux personnages (même si personnellement, j’aurais préféré le haut du casting dans la boite de base) et d’avoir un enchaînement logique lors des missions composant la campagne. Donc, si vous n’êtes pas allergique aux jets de dés et que vous pensez que la Force est avec vous, vous pouvez vous procurer sans aucun souci la (grosse) boite d’Assaut Sur L’Empire pour la modique somme de 89 euros ! 

A propos de GeekLette 656 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

  1. testé hier soir, avec moi qui représentait l’empire et 3 amis.
    Validé et approuvé: c’est une tuerie !
    Entre cela et Armada, il va falloir que je vende un rein :-/

1 Trackback / Pingback

  1. Star Wars Assaut Sur l’Empire : Legends of the Alliance – GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*