Essen Spiel 2018 : jour 3

Après le jour 1 et le jour 2, le jour 3… Quelle introduction ! N’est ce pas ?

Mais la journée 3 était synonyme de grandioses découvertes !!! :p

Extension de Ganymede

Auteur: Hope S. Hwang
Illustrateur: Oliver Mootoo
Editeur: Sorry We Are French

PROTOTYPE

Je vais commencer par un proto parce que Ganymede est mon jeu le plus joué cette année. Durant le festival, on a pu jouer à l’extension ! Grand merci à l’équipe de Sorry We Are French pour la présentation et les explications de chaque ambassadeur qui apparaissait dans le jeu.

L’extension apporte quelques nouveautés, et je dirai même de vrais nouveautés. On n’est pas dans le foutage de gueule du 5eme joueur qui vient jamais jouer par exemple. L’extension apporte :

  • Nouveau Lieu : la LUNE
  • un nouveau meeple qui apporte des bonus selon son lieu (il n’est déplaçable que par l’action de déplacement et non via les cartes terre et mars).
    • s’il est sur la lune : aucun bonus
    • s’il est sur la terre : on peut échanger une vaisseau de notre plateau avec un autre de notre main ou bien échanger les deux vaisseaux de notre plateau
    • s’il est sur Mars : l’effet des cartes Mars récupérées a + 1.
    • s’il arrive sur Ganymede : on doit défausser 1 carte Vaisseau (c’est son coût additionnel pour le faire voyager), et on choisit 1 tuile ambassadeur parmi les 5 placées en début de partie)
  • des ambassadeurs (de nouveaux meeples à transporter qui, une fois arrivée à destination (pas forcément Ganymede,  apportent quelques bonus non négligeables) et surtout qui sont une nouvelle façon de scorer.

Comme je disais l’extension est riche et ne dénature pas le jeu de base mais le renouvelle, le rend plus tendu, plus gamer. Cette année, quand on me parle coup de coeur, j’en ai eu deux trois j’avoue mais Ganymede a une place particulière parce qu’on a toujours envie de jouer à Ganymede ! Gros exploit !

L’extension devrait être disponible pour PEL (en Juin 2019) mais jouable lors du FIJ (fin février 2019)… je n’y serai pas mais je peux vous dire que je serai la 1ère à précommander ma boite !

Greenville 1989

3–6 Players, 16 ans et +, 20 à 45 minutes
Auteur: Florian Fay
Illustrateur: David Sitbon
Editeur: Sorry We Are French

PROTOTYPE

Sorry We Are French frappe encore très fort cette année avec un jeu narratif et coopératif au thème horreur. Vous en avez marre de Dixit ? de When I dream ? venez tenter l’expérience !!!

Chaque joueur reçoit une image et devra, tour à tour, décrire ce qu’il y voit et va indiquer ce qu’il voudrait faire. Je ne vous cache pas qu’il y a ici des images (sublimes) post apo / attaques de monstres / zombies …

Bref, une fois que chacun a parlé, un joueur va piocher des cartes (magnifiques) et les attribuer à chacun des joueurs (lui compris) selon ce que le joueur aura raconté. Evidemment il dévoilera les cartes mais pas qui se trouve sur ces cartes. Et en se concertant, les joueurs vont devoir retrouver à qui ont été attribuées les cartes. S’ils ne se trompent pas sur un joueur, ce joueur est sain et sauf, s’ils se trompent sur un joueur, ce joueur avance sur une piste de « l’oubli »… et s’il atteint les limbes, la partie est perdue. L’objectif est donc de se focaliser sur ce que feraient les joueurs et quel environnement (indiqué sur la carte) correspond le mieux à ce qu’a narré le joueur. [exemple : « moi je prends la fuite car il y a du sang partout dans la pièce » -> carte extérieure, « moi j’essaye de trouver un véhicule » ->carte voiture, « moi j’ai l’impression d’être sur un port donc je vais chercher des réponses » -> carte bateau ou dossiers ; évidemment les cartes sont beaucoup plus complexes que ça mais l’idée est là].

Chaque joueur jouera le rôle de celui qui place les personnages face cachée donc il faut bien écouter.

Vous me connaissez ?! Ce n’est pas du tout mon type de jeu et pourtant j’ai passé un super moment. Le jeu éveille l’imaginaire et le thème est carrément trop classe (j’ai certainement très mal expliquer, on va attendre les règles 🙂 ). Puis, les illustrations sont absolument magnifiques ! Bravo David ! Sacré boulot ! D’autant que … oh non, je vous laisse observer par vous-même 🙂

prévu pour le FIJ 2019

Conquest of Sereis

2-4 joueurs
Auteur du jeu : Rémy Lapalus et Benjamin Treilhou

Auteur de l’univers: Serge Macasdar et Charbel Fourel
Illustrateur : Gaël Lannurien
Editeur : Sweet Games

PROTOTYPE

Ah…. enfin…. mon précieuxxxxxxxxxxx !!!! J’avais adoré Exodus (premier opus de Seeders from Sereis) et bien là je peux vous dire que le second jeu est encore meilleur !!!!!!!!!!!!!!!! Différent mais meilleur, plus tendu, plus orienté pose d’ouvriers (ma mécanique préférée). nj en avait déjà parlé mais je ne peux pas m’empêcher de rappeler qu’il s’agit d’un univers très riche et passionnant.

Je sens venir les journées entièrement dédiées à cet univers et je dois admettre que j’ai vraiment hâte que les boites sortent (extensions de Exodus + Conquest of Sereis). Beaucoup de jeux sortent, beaucoup, on n’a même plus le temps d’apprécier une dizaine de parties du même jeu, surtout quand on doit sans cesse découvrir des nouveautés pour remplir le blog. Mais ce type de jeux mérite tellement qu’on s’y attarde. Car non seulement l’univers est fort bien développé mais, en plus, les jeux et la mécanique convergent vers l’univers et son histoire. C’est un tour de force, un éclair de génie, dont je ne me lasserai pas.

Blackout : Hong Kong

1–4 joueurs, 14 ans et +, 75–150 Min
Auteur: Alexander Pfister
Illustrateur: Chris Quilliams
Editeur: eggertspiele

Force est de constater que ce jour là, on n’a joué qu’à de très très bons jeux !

Hong Kong a été frappé par une panne d’électricité. Vous décidez de prendre les choses en main et essayez de ramener de l’ordre. Celui qui gérera le mieux cette situation se verra offrir la victoire!

Dans Blackout: Hong Kong d’ Alexander Pfister , vous devez gérer des ressources en constante évolution et un réseau de spécialistes pour empêcher Hong Kong de sombrer dans le chaos tout en restant en avance sur vos concurrents.

La mécanique est fortement bien foutue, une manche se dispute en 8 actions (que chacun réalisera avant de passer à l’action suivante) :

  1. le premier joueur lance les dés pour indiquer quelles ressources seront disponibles à ce tour ci (donc si vous n’avez pas une ressource joker ou si vous n’avez pas gardé d’autres ressources à la manche précédente, vous pouvez pleurer)
  2. on déploie nos spécialistes et volontaires (on va choisir des cartes que l’on mettre face cachée sur chacun des emplacements); une fois que chacun a choisi, les spécialistes et volontaires sont exécutés.
  3. on complète nos objectifs qui nous rapportent PV et/ou ressources et/ou des spécialistes ou volontaires à mettre dans notre main… et ils nous permettent surtout de nous déployer dans Hong Kong
  4. on explore les zones de Hong Kong (partie super intéressante). Là où vous êtes déployés, vous pouvez découvrir des tuiles (que vous seul voyez) et exécuter ces tuiles. Si vous avez suffisamment de spécialistes / volontaires dans votre main, vous pouvez exécuter ces tuiles mais l’exploration fait mal et un de vos spécialistes est placé à l’hôpital. (vous pouvez faire d’autres actions mais je ne vais pas m’étaler, le principe est à peu près le même)
  5. on peut acheter de nouveaux objectifs à des coûts particulièrement intéressants si vous laissez les autres jouer et qu’ils ne prennent pas la carte convoitées, moins il y a de cartes disponibles au marché moins c’est cher héhé
  6. on revend les denrées périssables
  7. on sécurise les zones de Hong Kong (donc l’électricité revient!!), si une zone est entièrement entourée par vos pions, la zone est sécurisée et n’est plus explorable. Vous obtenez des points en fonction du nombre de pions (les autres aussi, ceux qui sont présents dans la zone) etc et vous placez une maison sur la zone. Les maisons permettent de débloquer des bonus que l’on exécute souvent en phase 8
  8. on récupère des cartes en main & on active des bonus.

Hyper exigeant car très orienté combo, le thème est largement bien représenté et exploité par la mécanique. J’ai refait 2 parties depuis Essen et je dois admettre que j’ai encore plus aimé le jeu. S’il n’y avait qu’un jeu à acheter cette année, ce serait celui-ci. Un must have sous le sapin !!! D’autant que même pour la fin de partie, le casse tête se dévoile encore plus car les spécialistes malades, à l’hôpital, ne rapporteront pas de points !!! Il faut les soigner en déployant votre médecin (qui lui ne peut jamais être blessé et donc ne sert pas à l’exploration). Tout a été bien pensé, tout est lié au thème si on se la joue roleplay. Je reste encore bouche bée devant ce jeu auquel j’ai déjà joué 3 fois (à 2 joueurs et 4 joueurs).

Attention au point de règle ;  Il faut retirer 36/21/15 cartes pour des parties à 2/3/4 pour en faire un deck de réserve. On démarre donc la partie avec une pile de 36, 51 et 57 cartes à 2/3/4 joueurs.

Bref, mon coup de coeur Essen.

 

 

 

 

 

A propos de GeekLette 547 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

2 Comments

  1. Juste pour clarifier pour la prépa du deck de blackout. Il faut retirer 36/21/15 cartes pour des parties à 2/3/4 pour en faire un deck de réserve. On démarre donc la partie avec une pile de 36, 51 et 57 cartes. Sinon les parties sont vraiment trop courte 🙂

1 Trackback / Pingback

  1. GGA 2018 (+ concours) : Golden GeekLette Award – GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*