Les jeux du mois de Mars 2018

Les parties jouées en mars ont été peu nombreuses mais suffisamment riches pour en parler :

On avait adoré la saison 1, on remet donc le couvert, tardivement mais le déménagement à Toulouse n’a pas aidé à nous réunir. Il faut, en effet, pouvoir être présents assez régulièrement pour faire minimum 12 parties (12 mois) si on ne perd pas 🙂

D’ailleurs, on a perdu en Mars, à un tour de la victoire!!! C’est rageant mais même frustrés, nous prenons un plaisir immense à jouer car les parties ne se ressemblent pas alors que la mécanique est la même sur chacune des parties (par contre, je ne sais pas vous, mais Istanbul sort toujours pour nous !!!! N’y a-t-il pas une ville maudite dans vos parties depuis la saison 1 ? nous c’est Istanbul ; avant même d’installer le jeu on se dit « qui protège Istanbul?! »).

Bref, on a toujours envie de jouer la prochaine partie pour découvrir ce que le jeu a à offrir.

Je ne peux pas trop spoiler mais, si vous aimez Pandémie, vous devez jouer à ce coopératif legacy !! c’est un incontournable !!! On se demande où ils vont chercher tout ça dans la Saison 2. On espère prendre le bon chemin, les bonnes décisions, parfois on éclate de rire tellement la découverte est « nulle » comparé à ce qu’on attendait et parfois on saute partout, on a les yeux qui brillent et ces moments là sont inoubliables. J’ai l’impression que cette saison 2 est plus diversifiée. On a plusieurs chemins pouvant être empruntés et l’aventure est du coup plus naturelle que l’histoire linéaire qu’on trouve dans la saison 1. Je trouve ce choix de direction plus immersif et j’imagine beaucoup plus difficile à développer pour les créateurs du jeu. Mais quelle réussite !!! Nous n’en sommes qu’au début (mois de Mars) mais qu’est ce qu’on l’aime ce jeu !!!

Dans la même gamme que The Game, The Mind, jeu coop, propose aux joueurs de tenter de gagner en niveau / level… Pour cela, chaque joueur reçoit autant de carte que le level dans lequel se trouve les joueurs. Au level 1, vous aurez donc chacun 1 carte. Les cartes sont numérotées de 1 à 100. Il va falloir que les joueurs, sans parler ni mimer ni siffler… posent les cartes dans l’ordre croissant ! Si vous avez le un, vous le posez donc immédiatement et très vite, si vous avez le 100, vous attendez que tous aient posé leur carte. Mais entre les deux… il y a du challenge !!! On est arrivé jusqu’au niveau 5 en oubliant qu’on pouvait utiliser les bonus, car de niveau en niveau vous obtenez quelques jockers évidemment.

Ce jeu est bluffant !!! Je ne saurai pas décrire ce qu’on ressent à chaque partie quand on pose le 11 et que derrière le copain met le 12, le coeur bat de plus en plus vite c’est certain ! Avec si peu de règles et de matériel, je tire mon chapeau !!!

J’ai pu jouer 6 fois à ce jeu et il entre direct dans mon top 10. Superbe édition (malgré le manque de visibilité couleur ressources & boite à ressource qui cache un peu les cartes), superbe mécanique et thème carrément bien exploité. J’aime beaucoup. En ce moment, quand on me demande à quoi je veux jouer, c’est Imaginarium. (enfin pas depuis que j’ai eu l’extension d’Abyss mais c’est normal, Abyss et moi c’est une grande histoire). Mais bon une fois que l’extension sera passée, je dirais « on joue quand à Imaginarium ? »

Pour en savoir plus sur Imaginarium, vous pouvez lire l’article sur Imaginarium ici.

  • Immortal 8 (prototype, 3 à 8 joueurs et moins de 10 minutes par joueur)

Agréablement surprise par ce jeu, qui au 1er abord ne correspond pas du tout à ma came, et pourtant la 1ere partie en a appelé une seconde. Ce jeu demandera de connaitre les cartes pour être joué pleinement et la courbe d’apprentissage est là. Plus vous allez jouer, plus vous apprécierez le jeu. D’ailleurs, j’ai gagné la seconde partie contre 2 joueurs membres des effectifs de SWAF mouhahahaa ça se fête sur un tel jeu quand même 🙂

Chacun reçoit un Immortel qui lui indiquera comment gagner quelques points de victoires supplémentaires. Ensuite sur 2 manches vous allez :

  • drafter des cartes
  • activer vos cartes
  • gagner des points de victoire

Les cartes sont de plusieurs types : bâtiments, Héros, Merveille… et plus vous les combinerez plus vous gagnerez quelques points 🙂

Il y a quelques particularités qui me plaisent :

  • parmi les Immortels, vous en avez un qui doit deviner l’Immortel des autres joueurs… il faudra donc observer les joueurs et le jeu est tellement court que les joueurs n’auront pas le temps de noyer le poisson (ou alors les plus aguerris lol)
  • on peut activer les bâtiments des joueurs à condition d’avoir quelques pièces à dépenser.
  • on ne joue que 5 cartes pendant la partie (donc il faut savoir utiliser les bâtiments des autres, mais ça leur donne 1 PV à chaque fois qu’un de leur bâtiment est activé par un autre joueur). Ce qui veut dire qu’il va falloir choisir ses cartes en fonction de notre stratégie mais aussi en fonction de ce qui pourrait intéresser les autres.
  • les parties sont tellement rapides et profondes qu’on a envie de les enchaîner pour découvrir le potentiel du jeu
  • la monnaie du jeu est très importante et pas si évidente à récupérer !

Des nouvelles sur la sortie du jeu seront données par l’éditeur sous peu.

  • Ganymede (mon coup de coeur du mois de Mars) (prototype, sortie fin Juin, 2 à 4 joueurs, 14 ans et +, 20 à 40 min)

Ganymede, mon coup de coeur du mois!!! Super hâte d’avoir ma boite et de faire découvrir à ma moitié ! C’est le jeu que j’attends avec impatience pour passer l’été 🙂


C’est le prototype

La vidéo des règles est ici et les règles pdf par là

  • Sagrada (2 à 4 joueurs, 8 et plus, 30 minutes)

Le jeu sort chez Matagot en VF en Mai et franchement ça fait plaisir ! J’en ai déjà parlé dans un article dédié. Ce petit casse tête familial financé sur KS trouvera sa place chez le grand public. On le sort au moins de 10 fois par an si ce n’est pas 15 ou 20. C’est un bel objet ludique en plus.

 

Encore 2 parties d‘Alien Frontiers ce mois-ci, je ne m’en lasse pas, pourtant il n’a rien de spécial. C’est un jeu de pose d’ouvriers (des dés), tout ce qu’il y a de plus classique mais la durée de partie est telle que la course demande une revanche ! L’objectif est de gagner le plus de points et vous gagnez vos points grâce au placement de vos colonies + vos cartes Aliens + la majorité de vos colonies sur les quartiers etc. Pour obtenir ces points, vous placez vos dés (vaisseaux) sur des emplacements vous permettant de faire des actions : récupérer du carburant, construire vos colonies et les placer, récupérer des cartes Aliens, voler les adversaires, construire d’autres vaisseaux… L’essence du jeu est dans la course. Ici on ne prend pas le temps de se développer, faut aller vite sinon les autres passeront devant vous. J’aime ce type de jeu car c’est court et on passe pas 10 tours à essayer d’optimiser les 10 prochains. C’est simple, rapide, terriblement bien équilibré, joli et jouissif quand on pose sa dernière colonie (ça met fin à la partie et on compte les points).

Agréablement surprise par la version duo (et pas duel puisque c’est un coop). J’aime beaucoup la version en équipe mais je dois admettre que la version Duo est très réussie, voire même meilleure que la version de base. Chaque joueur dispose de mots à faire deviner parmi ceux sur la table. Les joueurs peuvent avoir des mots en commun. 3 assassins se cachent derrière certains mots. Un assassin de l’un des joueurs peut être un mot à faire deviner pour l’autre ce qui réduit un peu le risque héhé La particularité de cette version duo est qu’on dispose de jetons temps. Si un joueur cible une carte mot qui est « neutre » (carré blanc sur l’image ci-dessous), on perd un jeton temps. Et les jetons temps sont perdus à chacun des tours aussi. Ca va donc très vite !!!

Autres articles du même genre : 

A propos de GeekLette 538 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les jeux du mois de Juin 2018 - GeekLette
  2. La NewsLette d’Août 2018 – GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*