Imaginarium

Article écrit par Cilou

2–5 joueurs, 60 à 90 Min, 14 ans et +
Auteurs: Bruno Cathala, Florian Sirieix
Illustrateur: Felideus Bubastis
Editeur: Bombyx

Comment parler de Imaginarium sans commencer par le look incroyable de ce jeu !

Disponible chez Philibert à 44,90 €

Le matériel

Il faut l’avouer c’est le matériel particulièrement magnifique qui m’a fait acheter le jeu à Cannes (et il a fallu le mériter, vu le petit nombre de boites !!). Le look et l’éditeur aussi ! (oui j’aime bien les jeux bombyx ! ) ah et l’auteur aussi évidemment ! Ouai avec ce look, cet éditeur et cet auteur on sentait bien le tiercé gagnant !

Mais revenons donc au matériel. Le moins que l’on puisse dire c’est que Bombyx a mis le paquet sur le look Steampunk onirique. Tout y est ! Les machines toutes plus extravagantes les unes que les autres, les personnages lookés aux noms alambiqués et des animaux anthropomorphes (dont certains me mettent assez mal à l’aise je dois l’avouer). Sans parler de la dentition en plein milieu du plateau !!!

Un parti pris graphique en tout cas qui aura le mérite de ne pas laisser indifférent ! On aime ou on déteste ! Perso j’adore et je salue la prise de risque !

Les couleurs vives mais pas trop sont au top, les cubes sont jolis (et le bois est en vrai bois :)) puis les figurines personnages sont juste topissimes !

Mais au-delà du matériel, ça donne quoi ce jeu ? Parce qu’il faut le dire des beaux jeux, il y en a des pelles ces dernières années mais force est de constater qu’ils ne sont pas tous bons…

Le jeu

Les règles sont très claires. Le gagnant doit avoir 20 points (gagnés grâce à des objectifs communs ou d’autres moyens). Le jeu se décompose en 3 phases :

  • 1ere phase les joueurs vont se positionner sur une piste (tapis roulant) pour déterminer l’ordre du tour et s’arracher la machine cassée la plus prisée ou bien le charbonium
  • 2e phase en fonction de l’ordre du tour, les joueurs vont à tour de rôle :
    • récupérer des ressources produites par ses machines réparées
    • acheter la machine cassée précédemment sélectionnées ou gagner le charbonium
    • faire 2 actions au choix grâce au plateau joueur (recruter un assistance qui se gratte le nez mais vous apportera quelques variantes ENORMES à votre jeu, réparer une machine, gagner du charbonium, aller au marché faire des échanges, démonter une machine (cassée ou réparée), réorganiser son atelier)
    • réaliser si possible des objectifs communs
  • 3e phase quand tout le monde a réalisé ses actions, et si personne n’a 20 points, on fait un peu de ménage, on complète le plateau, et on recommence…

Mon avis

A jouer, Imaginarium s’avère très fluide ! Il faut quand même bien réfléchir à ce qu’on veut faire et on aura souvent envie d’arracher ces maudites aiguilles qui ne pointent jamais sur les 2 actions qu’il faudrait mais finalement moi c’est ça que j’aime bien quand il y a des choix cornéliens et qu’on peut pleurer un peu lol.

Au final un bon jeu de gestion donc très agréable à jouer et offrant plein de possibilités de jeu.

Les points de victoire s’avèrent difficiles à gagner et on oublie parfois que c’est là le but du jeu tant il est plaisant de réparer ses machines et de gérer son petit atelier !

Le seul bémol, un peu décevant, ce sont les cartes attaque et défense. Je trouve que ces cartes ne sont pas aussi intéressantes que les autres. En effet il faut les réparer (avec un coût élevé) et en plus elles prennent de la place dans l’atelier (dont l’espace est déjà très limité sauf si vous avez le bon assistant) puis pour, au final, un effet one shot assez restreint ! Du coup pas vraiment d’attaque sur les quelques parties jouées et par ricochet des cartes défenses inutiles… Evidemment si les objectifs concernent les cartes défense et attaque, on peut se dire qu’à un moment donné les joueurs vont aller les chercher.

A voir si les prochaines parties me font revenir sur cet avis car Imaginarium va je pense sortir assez souvent !

Points positifs

  • Le matériel et les illustrations évidemment ; pas besoin de longs discours une photo devrait vous éclairer rapidement sur la qualité et la beauté du truc
  • Le thème original marqué et très bien exploité
  • Un jeu de gestion très agréable et fluide
  • Des choix cornéliens
  • Les figurines magnifiques
  • La course aux objectifs qu’on oublie parce que le jeu est très immersif
  • Les goodies cartes personnages
  • Toutes les règles en vidéo par Florian

Points négatifs

  • Les cartes attaques/défenses chères à construire (à moins d’avoir les objectifs associés)
  • La bouche sur le plateau qui me met mal à l’aise…
  • la couleur des ressources (bois / cuivre) un poil trop similaire
  • la boite à ressource est magnifique et bien pensée, sauf qu’elle cache les cartes du tapis roulant aux joueurs placés de l’autre côté du tapis. (dommage… on met à la boite à côté du plateau du coup)

 

bref, un must have et s’en suit la petite photo de la victoire de GeekLette avec Zebulon !!!

 

Disponible chez Philibert à 44,90 €

A propos de GeekLette 528 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

1 Trackback / Pingback

  1. Les jeux du mois de Mars 2018 - GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*