TROYES DICE : Quatre dés pour Troyes…

1–10 joueurs, 12 ans et +, 20–30 Min
Auteurs: Sébastien Dujardin, Xavier Georges, Alain Orban
Illustrateur: Alexandre Roche
Editeur: Pearl Games
19,95 € en VF chez Philibert

Pearl Games nous propose comme sortie de ce mois d’octobre, Troyes Dice, le jeu de dés, portage en roll and write du fameux Troyes ; le jeu avec des dés… Quand on aime Troyes on ne compte pas les dés. Une initiative qui s’avère heureuse pour nous les joueurs.

Votre objectif (outre celui inévitable de remporter la partie pour certains, de s’amuser pour d’autres) : Participer à la construction de la ville de Troyes.

Private joke de  quarantenaire…

Le jeu se déroule en 8 journées composées chacune d’un matin et d’une après-midi. Non! Vous n’aurez pas les soirées, parce qu’après ça finit dans les tavernes à picoler de la cervoise et ça se termine en castagne avec les troupes royales.  Vous avez donc 8 petites journées pour laisser votre trace dans l’histoire médiévale.

Le plateau comporte huit places sur lesquelles vous allez déposer vos 4 dès.

  • Le dé noir détruit une place pour ce tour, et vous n’aurez plus accès à sa couleur.
  • Les 3 autres dés transparents se posent sur les places de la journée en cours et prennent la couleur de la place concernées.

A partir du troisième jour le dé noir détruira définitivement des bâtiments sur votre feuille de score. Ça fait mal mais le jeu prévoit un moyen de se prémunir de cet ignoble désagrément imaginé par les vils et perfides manants créateurs du jeu.

Les actions :

Soit vous utilisez la valeur et la couleur du dé pour recharger vos ressources : Le rouge pour gagner de l’influence qui permet de modifier la valeur d’un dé. Le jaune pour gagner des deniers, la monnaie nécessaire pour acheter les dés. Le blanc pour gagner en connaissance et qui permet de modifier la couleur d’un dé.

Soit construire un bâtiment qui n’a pas été définitivement détruit par un dé noir.

Vous avez la possibilité de construire des forteresses pour protéger vos bâtiments de la destruction. Construire simplement des bâtiments jaunes. Ou les très utiles bâtiments blancs qui sont des multiplicateurs de points pour toutes les pistes du jeu. Attention car sans ces multiplicateurs vos pistes seront considérées comme nulles. Encore une idée qui fait mal.

On retrouve les grands classiques du roll and write en termes de bonus et de chaînages.

Sans stylo, le jeu n’est pas jouable. Nous avons opté ici pour un bic pointe fine encre semi liquide avec grip confort des doigts fragiles. C e stylo est hautement recommandé par la Fédération Française du Roll And Write et des Jeux Avec des Stylos. GeekLette n’a aucun intérêt financier avec la FFRAWJAS.

Le jeu se joue en solo comme à 23 000 participants et dure dans la demi-heure.

Troyes Dice peut au premier coup d’œil s’avérer assez classique dans la catégorie roll and write mais il amène trois éléments qui changent la donne et lui donnent une plus-value stratégique certaine.

  • Les dés noirs qui détruisent les constructions à PV et obligent à se ruer sur les forteresses pour vous protéger.
  • L’obligation de se fournir en ressources sous peine de ne plus pourvoir choisir ses dés mais qui, du coup, ne permettent plus au dé de construire un bâtiment pour scorer.
  • Et le coup de maître se cache ici : les bâtiments blancs et leur multiplicateurs de points qui vous forcent à faire des choix cornéliens. Vous ne pourrez pas scorer sur tous les tableaux et surtout certains de vos gribouillages sur la feuille pourraient ne rien vous rapporter en termes de Points de Victoire.

Résultat : vous allez vous mettre la cervelle en mode œuf brouillé. Nous on aime ça !

Pour tout conseil en infographie, n’hésitez pas à contacter El Stefano.

Le jeu est proposé avec une variante « banquets et raids » qui apportera du renouvellement à vos parties. Les tuiles rajoutent des conditions de jeu ainsi que des bonus.

Est-ce que quelqu’un a essayé de prononcer à haute voix FFRAWJAS ?

N’hésitez plus et participez activement à la construction aujourd’hui de la Troyes de demain. (Cette phrase a été écrite par un technocrate au chômage).

Le petit plus d’EL STEFANO, MASTER OF ZE INFOGRAPHIE :

Si vous aimez les combos du style histoire médiévale/Games of thrones, et même si vous n’aimez pas ledit combo,  je ne peux que vous exhorter à la lecture des rois maudits de Mr Druon de l’académie française. Une fresque (en 7 volumes) épique et réaliste dont s’est largement inspiré Georges 2R. Martin.

Empoisonnement, adultère, meurtre, trahison, complots, rien ne vous sera épargné. Ne manquent que les dragons.

Ze feuille of ze jeu. Oui. El Stefano écrit comme un cochon !!!

Alors ??? Quelqu’un a prononcé FFRAWJAS ???

Feufeufraojasse….

Moi j’y arrive pas.

El Stefano

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*