La Team toulousaine se redonne RDV à Paris en 1889!

PARIS 1889 (3–6 joueurs, 16 ans et +, 30–60 Min)

Auteur: Florian Fay
Illustrateur: David Sitbon
Editeur: Sorry We Are French
30 € en VF chez Philibert

Alors que le Spiel at home vient de prendre fin avec son lot de remue-méninge, de découvertes et de surprises, la Team toulousaine se retrouve pour un ultime RDV avant la reprise du boulot… et faute de localisation exacte nous décidons de nous transporter à Paris en 1889!

A cette occasion je pique la plume d’El Stefano pour vous faire partager ce rendez-vous ludique… on vous avait prévenus… ce jeu a un vrai goût de reviens-y. Il faut dire aussi que les quelques parties à notre actif n’ont pas eu raison de notre envie de pousser plus en avant la découverte des illustrations aux petits oignons de David Sitbon!

On se remet dans l’ambiance après avoir éloigné nos têtes blondes une fois encore malgré leurs jérémiades: « Nous aussi on veut jouer…!S’il te plaît… GNA GNA GNA… »

Mais nous sommes forts et fermes  » NON, NON, et NON nous on veut pas finir pour 10 ans de thérapie à vous trimballer chez le pédo-psy… vous attendrez un peu voilà tout! Non mais… »

Le temps de distribuer les rôles et que chacun prenne possession de sa première carte et on se téléporte… Après quelques parties, on vous prévient y’a quelques séquelles psychologiques possibles! lol!

Kim joue les touristes et sa première carte l’amène vers Notre-Dame. « Comme c’est bon de la revoir entière avec sa flèche…je n’ai d’yeux que pour elle et je vais m’approcher un peu… »

Marty aussi joue les touristes mais, en bon séducteur épicurien, tente sa chance du côté moulin rouge…

Si jusque là, l’inspecteur Julius a la tâche facile, Cindy le plonge dans le trouble. Après avoir passé le portail spatio-temporel, elle reprend connaissance dans une salle de bain glauque avec une baignoire remplie de sang….brrr…une pensée émue en clin d’œil à Dexter avant de fuir de cette pièce peu ragoutante.

Comment dire qu’après cela c’est « un peu » parti en vrille…

Si l’imagination fertile et macabre de certains, bercée dès la plus tendre adolescence de jeux de rôles cthuliens, et autres littératures de science fiction leur a permis de ne pas perdre complètement la boule et de continuer l’aventure en se jetant corps et âme dans la poursuite de la Bête, les illustrations permettent aux moins initiés de prendre part parfois bien malgré eux à l’horreur!

Bon, trêve de suspens malgré une course épique aux anneaux salvateurs, le monstre a eu raison de notre fine équipe!

Alors que dire de plus…une aventure ça se vit, ça se renouvelle et malgré tout ce que nous pourrons vous raconter, des rires et anecdotes sur notre partie, le mieux est encore de tenter l’expérience à votre tour!

Greenville 1989 ou Paris 1889 ?

et bien…les DEUX Monseigneur… C’est juste trop bon ces voyages dans le temps à la Mac Fly!

Le mot de la fin sera donc : A quand la prochaine édition dans le futur cette fois?

Vous pourrez trouver le jeu ici :

Autre article sur Paris 1889: les mécaniques du jeu et notre impression durant le Spiel

1 Comment

1 Trackback / Pingback

  1. Essen à la maison : Day 3 – GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*