Coups de coeur d’avril

Les coups de coeur du mois dernier par quelques membres de la team 🙂

Coup de coeur de Vir : Sid Meier’s Civilization Une Aube Nouvelle

2–4 joueurs, 14 ans et +, 60–120 Min
Auteur: James Kniffen
Illustrateurs: Anders Finér, Michael Silsby
Editeurs: Fantasy Flight Games
Chez Philibert en VF à 44,95 €

J’ai déjà parlé de ma sincère affection pour Concordia Venus dans un article précédent, donc je renouvelle brièvement mon coup de cÅ“ur ici mais sans m’attarder. Par contre, je vais plus longuement vous expliquer notre coup de coeur du moment: « Civilization Une aube Nouvelle« , que BDPhilou avait déjà chroniqué

En effet, ce jeu a réussi l’exploit de tirer un certain jeune membre de notre foyer de ses écrans pour participer à une partie, ce n’est pas rien! Et force est de constater que le « gros Civilization » pouvait avoir des effets secondaires indélicats sur la vie de couple, je ne m’étendrai pas ici sur la situation de certains au bord de la crise de nerf au bout de 3h de partie contre leur conjoint (futur ex-conjoint, ex- futur conjoint..; rayez la mention inutile): des conséquences fatales pour un jeu de plateau.

La solution? Civilization Aube Nouvelle! Sans atteindre la richesse de son prédécesseur, ce qu’il ne revendique pas, Aube Nouvelle permet en 1h30 environ, (un peu plus à 4 joueurs) de retrouver des sensations de jeu de la célèbre création de Sid meier, avec un plateau modulable et les grands ingrédients indispensables: cités, merveilles, barbares, combats, conquête, diplomatie… et une échelle de priorité rudement bien pensée et cÅ“ur du jeu (sorte de rivière ou 5 cartes actions glissent et augmentent leur pouvoir au fur et à mesure de leur décalage jusqu’à l’échelon maximal 5). Du plaisir de jeu et une partie fluide, parfois opportuniste, parfois tendue, mais toujours agréable. Les objectifs de fin de partie changent à chaque fois. Certes, pas de détails ni trop de continuité dans les développements mais le pari est réussi, on joue un bon Sid Meier en moins de 2 heures, ce qui permet de le ressortir plus facilement de la ludothèque. Puriste du précédent, passez votre chemin mais sinon, à tester, ne serait-ce que par curiosité. Et si vous craignez le clash conjugal , préférez cette version beaucoup moins nocive, si, si!

Coup de coeur de BDPhilou: Gears Of War : Le jeu de plateau

1–4 joueurs, 14 ans et +, 60–180 Min
Auteur: Corey Konieczka
Illustrateur: Christopher Hosch, Adam Taubenheim, Ben Zweifel
Editeur: Fantasy Flight Games (paru en 2011)

Cher.e.s ami.e.s,

En cette période de confinement, il est hélas devenu impossible de partager notre plaisir ludique avec notre cercle de joueurs habituels. Du coup, personnellement, je me suis rabattu sur des jeux familiaux pour jouer avec ma fille et sur les modes solos de jeux plus experts. Je me suis donc penché sur ma ludothèque pour sélectionner les jeux proposant ce mode. A cette occasion, j’ai redécouvert l’excellente adaptation de Gears Of War (le tout 1er jeu vidéo de la célèbre série jadis sur la mythique Xbox360) paru chez FFG en 2011 (Déjà !!!). Malgré les années, j’avoue avoir pris une sacrée claque : J’avais oublié à quel point ce « Dungeon Crawlers » était bon. En fait, bien que j’ai pratiqué pas de jeux de ce type avec de belles figurines, y compris des très récents, GOW m’a pourtant surpris par toutes ses bonnes idées. Le jeu est effectivement étonnamment moderne mécaniquement. En effet, si les scénarii sont ultra-classiques (atteindre un objectif en défouraillant du méchant à coup de dés), les belles trouvailles fourmillent.

En voici les principales :

  • Chaque joueur à 6 cartes en main. Celles-ci lui permettent de réaliser certaines actions dans un ordre précis (se déplacer et lancer des attaques principalement). Or, ces cartes sont également les points de vie du joueur. Plus il en perdra dans des combats, plus le champ de ses possibilités se réduira. Un moyen simple et très efficace de simuler la fatigue et les blessures du personnage que l’on incarne.
  • L’Intelligence Artificielle des ennemis est vraiment très bien pensée et facile à mettre en place. En effet, chaque ennemi à ses propres cartes d’I.A. Ceci permet non seulement de jouer en solo ou à plusieurs avec un vrai défi mais aussi de créer ses propres scénarios avec une facilité déconcertante.
  • Les missions sont généralement divisées en 3 étapes. Ainsi, il est inutile d’avoir une grande table. Une fois la 1ère étape d’une mission réalisée, ses tuiles sont retirées et on installe l’étape suivante très rapidement (généralement une étape est composée de 3 ou 4 tuiles « lieu »).

Les plus :

  • Respectueux de l’univers (et pour une fois, ce n’est pas un Monopoly qu’on nous propose)
  • Enfin un jeu de figs qui n’a pas 3km de règles avec des cas particuliers toutes les 2 lignes…
  • … et qui n’a pas besoin de beaucoup d’espace pour être joué !
  • Un système d’I.A. très malin permettant de s’amuser à plusieurs et en solo,
  • « Seulement » 32 figurines dans la boite MAIS elles sont toutes exploitées dans les scénarii (aucune ne prendra la poussière !).
  • La grande facilité pour créer ses propres scénarii (Sélectionnez 3 types d’ennemies et créez une zone de jeu, c’est prêt !).
  • Les cartes que l’on a en main qui représentent à la fois nos possibilités d’actions et nos points de vie.

Les Moins :

  • Introuvable… sauf sur ebay au prix scandaleux de 200 euros !!!??? (Version non peinte, évidemment !)
  • Utilisez une réglette pour les lignes de vue, c’est lourdingue (mais heureusement assez rare).
  • Évidement les allergiques aux dés risquent d’avoir encore des boutons.
  • Des scénarii évidement basiques (mais efficaces).

Gears Of War est d’une étonnante modernité… surtout que depuis 2011, bien des jeux de ce type sont parus, notamment via des campagne KS. Ayant sensiblement moins de figs dans sa boite que pour la plupart des standards actuels, GOW n’en n’oublie pourtant pas le principal : Le plaisir de jeu ! Loin des « kilos plastiques » qui sont devenus des arguments de vente imparable, le jeu de FFG nous prouve qu’avec un matériel des plus honnêtes mais pas « ultra sur-édité », on peut réellement proposer une expérience de jeu complète et offrant une belle rejouabilité. GOW met sur ce point pas mal de ses paires à l’amende grâce à des règles accessibles et totalement en accord avec le matériau d’origine. Bref, j’ai déjà refait la moitié des missions proposées dans la boite et je compte bien les finir très prochainement. Je croise les doigts pour une réédition rapide de ce jeu mais je crois que, hélas, des soucis de droits d’exploitation de la licence expliquent sa non ré impression. En tout cas, si vous avez l’occasion de l’essayer, foncez !

Coup de coeur de GeekLette : Black Rose Wars

1–4 joueurs, 14 ans et +, 90 minutes
Auteur: Marco Montanaro
Illustrateur: Fernando Armentano, Henning Ludvigsen, Paolo Scippo, Giovanni Pirrotta, Tommaso Incecchi
Editeur: Ludus Magnus Studio + 1 more
89,90€ en VF chez Philibert

Nous avons beaucoup joué au début du confinement, en couple. Et puis on a fini par être un peu écÅ“uré et les copains manquaient… On a donc préféré mettre en suspend un peu les jeux de société (surtout que les solo ne m’ont pas réussi non plus) pour s’occuper du jardin, de la maison, et même jouer en famille à des jeux vidéo.

Par contre, on a joué 3 fois à Black Rose Wars et ça ! c’est bon signe.

Dans Black Rose Wars, vous jouez un mage dont la principale école de magie est à choisir parmi 7 (mais cela ne vous empêche pas d’apprendre des sorts des autres écoles). Il y a la nécromancie, conspiration, destruction, divination, … Tout est là pour passer du bon temps 🙂

Côté mécanique, Black Rose Wars est un jeu de programmation. En effet, vous allez préparer les 4 sorts que vous souhaitez lancer durant la manche en cours et vous les jouez dans l’ordre de votre choix selon ce qui se passe sur le plateau principal représentant la LOGE (composée de 19 salles, ce sont chacune des tuiles).

Ce jeu d’affrontement (disons le clairement) propose de désigner le nouveau Grand Maître qui dirigera la Loge durant la prochaine décade… Soyez donc le plus malin car dans ce jeu il y a beaucoup à faire. La courbe d’apprentissage est raisonnable, les sorts à lancer (beaucoup de cartes) s’articulent super bien entre eux pour peu qu’on commence à connaitre le jeu.

On s’est vraiment éclaté à jouer à Black Rose Wars. Même à 2. A 4, il doit proposer plus de possibilités car il doit forcément y avoir un mage pas loin de vous pour lui éclater sa face ou détruire plus vite les salles de la loge (et donc ces salles ne seraient plus accessibles pour les mages).

On a beaucoup aimé, malgré que je n’aime pas les jeux de programmation, ici il y a toujours de quoi faire et si vous êtes bloqués, c’est clairement de votre faute LOL Car plus vous réfléchirez, plus il y aura de moyens de contrer, cogner, détruire, se soigner … entre vos mains.

Les combos s’entrevoient de partie en partie et quand on commence à maîtriser le jeu (connaissance des cartes et des possibilités), on est totalement sous le charme de ce jeu. En plus, le jeu est juste MAGNIFIQUE !!!!

3 Comments

  1. Merci pour le commentaire! 😉
    Si je ne dis pas de bêtise, une version « jeu de cartes » Gears Of War est prévue chez FFG! Aucune idée de ce que cela va donner mais apparemment ça peut être vraiment sympa! D’autant plus que l’adaptation de God Of War en jeu de cartes est une réussite, semble-t-il! 🙂

1 Trackback / Pingback

  1. Star Wars Assaut Sur l’Empire : Legends of the Alliance – GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*