Les jeux qui viennent de très loin pour Essen

On a tous suivi les buzzs et comme des moutons (moi comprise), nos tops se ressemblent tous.

Mais si on oublie tout ça et qu’on se concentrait plutôt sur des jeux que vous ne trouverez peut-être qu’à Essen !

Electropolis (Taiwan)

2–4 joueurs, 12 ans et +, 50–70 minutes
Auteurs: Chang Yu Di, Ku Chun Wei, Wang Liang
Illustrateurs: Freepik, Masha Tace
Editeur: Homosapiens Lab (Taiwanais)
36 euros sur le salon d’Essen (5-C122 / 5-C123) / 39 € en anglais chez Philibert

Merci à Patrice pour l’alerte sur ce jeu. (dites lui de changer sa photo de profile Twitter, on dirait un tueur!!! mdr)

Hey les règles sont même en français sur BGG !!!

Dans ce jeu, vous allez tenter de produire le plus d’électricité possible. Et pour cela, vous choisirez des bâtiments (placés en cercle) selon le nombre indiqué par l’emplacement de votre pion (au centre sur la photo du dessus). Mais si vous en prenez plusieurs, vous devrez prendre ces bâtiments côte à côte. Donc pas un en bas, puis l’autre en haut puis un autre à 3 tuiles du premier bâtiment choisi.

Tous vos bâtiments (sauf ceux de type énergie (charbon, gaz ou uranium) qui alimentent votre ville) devront être placés sur votre plateau en fonction d’une carte développement reçue en début de partie.

Au bout de 8 manches, on compte les points en fonction des objectifs satisfaits et des tuiles énergie récupérées.

Simple et efficace, Patrice a l’œil et le nez fins lol Ce n’est pas un gros jeu mais il est sobre et semble être un poil plus retord que ce qu’on pense car on ne peut pas jeter de tuiles et on est obligé d’en prendre autant qu’indiqué par notre position.

La petite anecdote dont j’ai honte : ces auteurs ont aussi créé Mystical Seeds que j’ai acheté l’an dernier à Essen et qu’on n’a pas ouvert. On avait toujours envie de jouer à autre chose… Mais je le garde (me demandez pas pourquoi).

Kauchuk (Russie)

2–4 joueurs, 8 ans et +, 20 à 40 minutes
Auteurs: Yaniv Kahana, Oren Shainin
Illustrateurs: Maxim Suleymanov, Alexander Rommel
Editeur: Lifestyle Boardgames Ltd (Russe)
30 euros sur leur stand à Essen (1-C140)

J’ai sélectionné ce jeu uniquement pour son matériel. Faut bien un début 🙂

Franchement ça pète pas ???? L’édition est super soignée, le prix de 30 € est plutôt correct. Ce qui m’ennuie c’est que c’est à partir de 8 ans (mais ça c’est mon problème mdr)

Bon, une fois qu’on a lu les règles on se dit « c’est bien gentil mais je retourne à Brass Lancashire (qui sort en VF d’ailleurs) ! » Ceci dit pour les enfants c’est cool !!!

Vous recevez des élastiques à votre couleur et selon vos cartes vous allez essayer de contrôler des zones grâce à vos élastiques.

Grâce à ces contrôles de zone vous récupérerez des énergies et/ou des PV qui vous feront peut-être gagner la partie.

Le petit élément bien sympa c’est que vous pouvez changer le fond en vous laissant guider par les différentes variantes du jeu.

Pour les petits et familles, ça devrait très bien marcher.

Jigūan: The Eastern Mechanist (Taiwan)

2–4 joueurs, 14 ans et +, 45 à 90 minutes
Auteur: Eros Lin
Illustrateur: Gingerbread Dim
Editeur: EmperorS4 (Taiwanais)
33 € sur le salon d’Essen (4-C102) / 39,90€ en anglais chez Philibert

Vous vous souvenez peut-être de Round House et Burano. Et bien c’est le même auteur qui revient avec un jeu gamer.

Jiguan est une forme de science chinoise ancienne et très orientée sur l’ingénierie mécanique. Au bon vieux temps, les armes et les machines puissantes de Jiguan étaient si avancés que les gens du peuple pensaient qu’elles étaient dotées de pouvoirs mystérieux.
En tant que maître mécanicien, votre travail consiste à acquérir des pièces, obtenir de l’énergie, améliorer vos compétences et compléter votre
création.

Et oui, vous l’aurez compris, vous allez construire vos bêtes mécaniques.

A votre tour de jeu, 1 action parmi 2:

  • Prendre des pièces moteur et les placer ensuite soit vous pouvez prétendre à une carte bonus soit vous pouvez acheter un plan.
  • Compléter une bête mécanique (selon le plan acheté)

Les points de victoire se gagnent en fonction des bêtes complétées.

J’aime bien le thème en fait. Difficile de se rendre compte sur la base des règles si le jeu sera un succès, mais il donne déjà envie de faire une partie découverte.

Orchard Ocean (Japon) / Mon préféré de tout ça 🙂

3–4 joueurs, 14 ans et +, 60 à 90 minutes
Auteur: Masaki Suga
Illustratrice: Saori Shibata
Editeur: Analog Lunchbox (japonais)
58 € sur le salon 4-D113 (Japan Brand)

Orchard Ocean ressemble bien à ce que font les japonais : c’est sobre, sans fioritures, ça dépasse pas.

Dans ce jeu, vous allez devoir construire un verger sur un océan. Sur le principe rien de bien compliqué : vous récupérez des tuiles que vous placez sur votre océan près de votre pion joueur selon l’orientation de la boussole. Si la boussole vous indique le nord, vous mettrez cette tuile au dessus de votre pion joueur (comme sur la photo ci-dessus ; la tuile placée « au nord » du meeple jaune est une tuile récupérée à partir d’une boussole indiquant le Nord (à minima). Si vous voulez placer la tuile ailleurs, faudra payer pour déplacer votre pion.

Une fois que c’est fait vous pouvez recruter et assigner des ouvriers.

Désolée, il y a peu d’images disponibles. Vous ferez la même chose avec les tuiles port (mais la seule contrainte c’est qu’il soit à côté de votre pion, et ensuite il faudra livrer ces ports en fruits !!! 🙂 Et c’est là que c’est intéressant : vos tuiles production (avec ouvrier hein!) produisent dans une ou plusieurs directions.

Comme vous pouvez le voir : les fraises peuvent être livrées un peu partout grâce au port bien positionné. Et dans l’exemple ci-dessus, au milieu (tout en haut) on voit une tuile restaurant qui a besoin de fraises. Et hoooo miracle, on gagne le bonus associé 🙂

Après la phase de livraison, on récupère des PV et de l’argent.

Un vrai casse-tête de placement de tuiles et d’ouvriers en fonction des tuiles à livrer. Les ports vont permettre d’étendre les livraisons et leur orientations ; les règles ne sont pas si compliquées mais à optimiser je pense qu’on galère.

Je suis carrément conquise !!! et si vous ne l’êtes pas c’est que j’ai mal expliqué (j’essaye d’être brève aussi). Voici les règles en anglais

Board Game Cafe Frenzy (Taiwan)

2–5 joueurs, 10 ans et +, 30 à 60 minutes
Auteur: Citie Lo
Illustrateur: Citie Lo
Editeur: The Wood Games
25 € sur le salon (5-E112) / 26,90 € en anglais chez Philibert

J’ai été conquise dès que j’ai su qu’il s’agissait de gérer son café jeu.

Ensuite je n’ai vu que des cartes et je me suis dit « mais où est le plateau????!!!! » ah il n’y en a pas!

Ce n’est pas grave, je vais me retenir il y a de très bons jeux sans plateau central comme Ganymede !!!

Le but : être le plus riche ! Grâce à quoi ? Le café jeu évidemment !

A chaque manche : vous préparez votre ouverture et vous ouvrez 🙂

  • Pendant la préparation, vous allez acheter des jeux, du wifi, des devantures etc…
  • Pendant l’ouverture, vous allez jouer des cartes dont la couleur est différente des couleurs déjà posées pendant cette manche-ci. Une fois la carte placée, vous pouvez activer une action de votre choix qui consiste à améliorer beaucoup de choses (votre personnel, votre wifi, votre collection de jeux …) ou bien aller chercher des clients mystères !

Et à la fin des 10 tours, votre café jeu selon les caractéristiques rapportera de l’argent et celui qui en a le plus gagne.

Règles en anglais ici

A jouer avant d’acheter, j’ai moins le coup de coeur que pour Orchard Ocean mais pourquoi pas 🙂

Les autres

je suis tombée sur des jeux…. qui font rire ou pleurer ou bien les deux…

Celui-ci: gros problème de matos et de règles et de lisibilité. J’ai donc passé mon chemin c’est Mountaineers

J’ai aussi regardé Pangea, de près, de très près, car le thème me parlait : on joue une espèce qui va devoir s’adapter avant une catastrophe, cependant 28 pages de règles d’une lourdeur abominable (même si bien écrite, le jeu est complexe pour RIEN)… j’ai abandonné à la 12ème page quand même 🙂 je comprends mieux pourquoi je n’ai pas pledgé…. ceci dit… si on m’explique les règles, je veux bien tenter lol

J’ai aussi jeté un oeil à Mine Deeper (le matos est incroyable!!!), les enfants devraient adorer 🙂 mais trop simpliste pour nous (à partir de 6 ans).

A propos de GeekLette 587 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

3 Comments

  1. J’avais repéré #Electropolis et bien je n’ai aucun regret après ma première partie !
    Aussitôt récupéré, aussitôt joué ! La seule précommande de cet Essen 2019 : #Electropolis de chez @taiwanbgdesign ! Une heureuse surprise, une belle partie en bonne compagnie ! J’ai adoré !
    Un look très minimaliste et épuré, une règle simple et claire ! Sans être révolutionnaire, c’est efficace. Et comme la production d’électricité est à la mode c’est pas le thème le plus glamour qui soit mais ça passe

  2. Sinon, sur les tables à côté, ça parlait en bien de Rune Stones, un Rudiger Dorn, chez Queen Games qui fait des règles bien écrites maintenant ! à suivre…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*