Bilan jeux de société 2016

Mini bilan des articles les plus lus avant de continuer sur les jeux de société

Les autres articles tombent à moins de 1 000 visites. Ce qui est déjà bien mais on sent que les articles sur un jeu en particulier sont moins recherchés ou plutôt on met trop de temps à les rédiger, et l’exclu est prise par d’autres sites plus réactifs (plus pro même) que nous : tels que Ludovox, Vindjeu, Tric Trac. Logique en tous les cas 🙂

Cette année, les chroniqueurs auront donc le choix de faire des articles sur plusieurs jeux plutôt que d’expliquer les règles d’un jeu (ce que les autres sites font déjà très bien), à moins que ça leur tienne à coeur. On verra bien.

J’espère aussi relancer le podcast (je ne promets rien car c’est du gros boulot).

Bref, allez le bilan des jeux !!!!

Bilan 2016 de @GeekLette

255 parties jouées de 102 jeux avec un H-Index de 7. Je ne suis pas déçue car je joue de moins en moins (cause boulot mais faut que ça change) mais quand je joue, c’est aux jeux que j’aime grâce à la gentillesse de mon groupe de joueurs qui trouvent d’autres moments pour jouer aux nouveautés. Merci à eux 🙂

Voici quelques stats :

  • Splendor (27 parties)
  • Abyss (26 parties)
  • Crossing (22 parties)
  • Pandemic Legacy (14 parties)
  • Roll for the galaxy (12 parties)
  • Tiny Epic Galaxies (8 parties)
  • 7 wonders duel (7 parties)

Les jeux les plus appréciés de 2016

  • Pillards de la mer du Nord (évidemment !!!) , je ne vais pas la refaire, c’est le GGA 2016 du blog. Ce jeu est une claque pour moi. Il est beau et la mécanique nous permet d’apprécier la progression de notre équipage et donc notre aventure, j’adore cette immersion. Ce jeu propose vraiment une particularité intéressante dans la mécanique, c’est que vous posez votre ouvrier sur une action libre du plateau et vous l’exécutez. Ensuite vous retirez un ouvrier du plateau, qui occupe une place donc, et vous faites l’action sur laquelle il était. Ça libère un emplacement le joueur d’après , qu’il faut impérativement observer. Ce jeu est une tuerie !

raiders02

  • Pandemic Legacy : le legacy ! quelle idée de génie ! Immersion totale, des évolutions de règles bluffantes, des rebondissements à tour de bras! Il y a cependant un petit bémol, les parties ne doivent pas se jouer une fois par mois, sinon vous perdrez les petits détails de règles etc… La remise en place est longue mais quel plaisir que d’y jouer et d’arriver à gagner mois par mois. J’ai fait 14 parties sur les 17 au total.

pandemie legacy 02

  • Terra Mystica : contre toute attente car jeu sorti il y a quelques années ; je voudrai vraiment y rejouer régulièrement pour éviter d’oublier certaines choses qui me font perdre à chaque fois. Les bonus des batiments construits par exemple, j’ai fait 4 tours sans et je me demandais comment les autres arrivaient à se dépatouiller il me manquait toujours quelque chose lol Bref, il faut être vigilant à ce qu’on fait dans ce jeu. Ce n’est peut-être plus ma came, après tout. Avec des journées complètement dingues, on peut pas s’adonner à des pratiques intellectuelles violentes faut croire. Comme je disais, il faut que je prenne des congés pour voir remonter mes scores lol En tous les cas, Terra Mystica regroupe des ingrédients de placement et de gestion qui en font un jeu très riche en possibilités. C’est une merveille.

terra mystica - fire and ice

Evidemment, on peut citer Scythe (que j’adore!!!) ou encore Tiny Epic Galaxies auquel je joue encore régulièrement et dont l’extension arrive bientôt.

Mais je dois avouer que ce qui m’a fait le plus plaisir c’est de jouer avec ma moitié. Elle aime Splendor, Sherlock Detective Conseil, Five Tribes et les cités perdues. Elle n’a pas accroché à Abyss, pas plus que ça en tous les cas, tant pis on jouera à autre chose héhé.

Cette année, j’attends surtout Yamatai, la gamme Luma, Lorenzo, Bunny Kingdom et Century. Ainsi que des extensions type Abyss, Pillards et Splendor ainsi que Dice Town Cowboys!!! ca va relancer un peu le jeu.

Là encore, on est dans des jeux avec des temps de parties tout à fait corrects. Mon dernier coup de coeur d’ailleurs est Snowblind (édité par Pixie Games, encore eux !!!) et il ne dure pas plus d’une heure.

Il n’empêche que dans les bilans des autres chroniqueurs, il n’y a pas foule de gros jeux non plus. Comme quoi…

Bilan 2016 de @TruffeAuVent

J’ai l’impression d’avoir pris un TGV pour traverser 2016 : une année mouvementée et riche dans beaucoup de domaines ! côté jeux, 3 m’ont particulièrement marquée :

Codenames : 2 à 8 joueurs, 15mn
2 équipes « d’espions » s’affrontent dans un jeu de déduction. Le plateau de jeu présente 25 mots, qui représentent les codes pour contacter vos agents (mais aussi un code assassin à ne pas désigner !). Chaque équipe est constituée d’un maître espion et d’enquêteurs : charge au maître espion de faire deviner Ses mots à ses enquêteurs par association d’idées ou d’indices. Ce jeu d’ambiance où tout le monde se concentre pour trouver les connexions entre les mots m’a beaucoup plu ! Plus de 50 parties sur 2016, tout est dit.
codenames
Bubblee Pop : 1 ou 2 joueurs, 30mn
Alors, déjà, les bubblees sont trop beaux et trop mignons ! Dans ce jeu, 2 joueurs s’affrontent : chacun a une zone qui représente sa planète avec des emplacements pour les fameux bubblees. Le but du jeu est d’aligner 3 bubblees ou plus pour marquer des points.
C’est un croisement entre candy crush et puzzle bobble (les plus vieux connaîtront la référence) : ça fonctionne très bien ! il vous faudra activer vos neurones pour gagner, car c’est finalement très tactique et très tendu.
bubblee-pop
Roll for the galaxy : 1 à 5 joueurs, 45mn
Tout le monde connait maintenant ce jeu dont la VF est sortie il y a peu, merci Gigamic 🙂
Et bien faites attention, on peut devenir complètement accroc à ce jeu, à tous ces dés à lancer et aux combos qui tuent ! rien de que d’en parler, j’en referait bien une partie moi…
 roll for the galaxy

Bilan 2016 de @BDPhilou

L’année fut riche en bons jeux. Difficile de choisir mais s’il fallait n’en garder que 3, ce serait des jeux aux règles finalement assez accessibles et avec un temps de jeu très raisonnable. Mes goûts de joueurs ont évolué : hier j’aimais les jeux aux règles touffues et aux parties assez longues. Aujourd’hui, je souhaite passer plus de temps à jouer à un jeu plutôt qu’à en expliquer les règles.Ma sélection :Vikings On Board : 2 à 4 joueurs / 45 minutes / 8 ans et +. Un jeu fort bien édité par Blue Orange sur le thème des vikings cherchant à partir en expédition avec le meilleur matériel possible. Ce qui m’a séduit c’est que ce jeu rentre dans la catégorie ultra rare des « familiaux méchants ». Hormis « The Island », je n’ai aucun autre exemple en tête pour ce type de jeu et ça fait du bien. De plus, suivant le nombre de joueurs, le jeu sera plutôt orienté stratégie… ou joyeux bordel. Une excellente surprise !

vikings-on-board

Not Alone : 2 à 7 joueurs / 40 minutes / 10 ans et + : N’ayons pas peur des mots « Not Alone » est mon jeu préféré de l’année 2016 ! Fluide, malin, méchant et –contrairement à ce que peut laisser penser la lecture des règles- très amusant ! On jubile lorsque l’on incarne la créature et que l’on arrive à choper l’un des membres de l’expédition. Un jeu de chat et de la souris très réussi et superbement illustré. Bravo Geek Attitude Games.

not-alone

 

Hit Z Road : 1 à 4 joueurs / 60 minutes / 12 ans et + : Quoi ? Encore des zombies !!?? Oui, mais attention, ce sont les Space Cowboys qui sont aux manettes. Et c’est tant mieux ! Hit Z Road est un jeu très malin qui évite l’étripage classique de zombies vu et revu 1000 fois pour nous proposer une démarche plus subtile et non moins stressante. En plus d’être facile à prendre en main, le jeu s’offre un mode solo réellement intéressant à jouer. Un jeu auquel j’ai beaucoup joué cette année !

hit z road 03

 

Bilan 2016 de @Benofx

L’année 2016 avait commencé avec un article dans lequel je vous contais ma  fantastique année ludique 2015 et qui marquait mon plongeon dans le riche univers du jeu de société. Cette année 2016 a encore une fois été marquée par de nombreuses découvertes et de belles rencontres : non seulement, j’ai enfin rencontré physiquement @TruffeAuVent et @BDPhilou (internet c’est cool, mais c’est toujours agréable de se voir en « vrai »), mais 2016 a aussi été ma première année en tant qu’apprenti auteur de jeu (et c’est un sacré boulot). En fin d’année dernière, j’ai également rejoins le blog Proxi-Jeux afin d’y animer un podcast mensuel. Ces deux dernières raisons expliquent en partie mon manque de productivité sur le blog ces derniers temps… Mais soyez sûr(e)s que je vais essayer de me rattraper cette année !

Concernant mes jeux de l’année, mes camarades en ont déjà cité un certain nombre qui pourraient se retrouver dans mon top – je rejoins Geeklette sur Pillards de la Mer du Nord qui serait certainement mon numéro 1, et j’ai également beaucoup aimé Codenames, Roll for the Galaxy, Not Alone et Hit Z Road. Mais on va essayer d’éviter les répétitions et voici donc ma sélection :

Kingdomino : 2 à 4 joueurs / 15 minutes / 8 ans et +
Vous êtes le seigneur d’un royaume (Kingdom en anglais) en pleine expansion, il va donc falloir être à l’affût des terres les plus nobles et intéressantes (forêts, champs de blé, lacs, montagnes…) à acquérir, mais attention aux seigneurs voisins qui les convoitent également. Ce jeu est un modèle de simplicité, d’efficacité et d’accessibilité ! Une incontestable réussite pour ce jeu qui revisite la pose de tuiles/dominos et qui réussi le pari d’un jeu simple et rapide, facile d’accès et d’explications, très malin dans les mécaniques et surtout non-dénué d’une bonne dose de prises de décisions, d’opportunisme et d’optimisation du placement : UN MUST HAVE !

DSC03853

Scythe : 1 à 5 joueurs (jusqu’à 7 avec extension) / 120 minutes / 14 ans et +
Voilà décidément un jeu à part, non seulement compte-tenu de sa richesse (mécaniques, objectifs, rejouabilité…) mais aussi grâce à son magnifique univers graphique et à sa thématique forte. Le jeu prend place dans une monde uchronique post première guerre mondiale, à la limite du steampunk. Dans ces années 20 alternatives, la cité-état « The Factory », qui a produit des Mechs (sortes de robots géant) durant la grande guerre, est maintenant convoité par tous. Scythe est ce qu’on appelle un 4X (Exploration, Exploitation, Expansion, Extermination) où vous êtes à la tête d’une faction constituée d’un leader, d’ouvriers et de mechs. Vous allez tenter de vous développer et surtout d’imposer votre suprématie en remplissant divers objectifs. Les factions sont asymétriques (elles possèdent des pouvoirs différents) et les plateaux d’actions (qui sont attribués aléatoirement) le sont également. Cette asymétrie entre les joueurs, associée à la diversité des objectifs à atteindre pour remporter la victoire font de Scythe un jeu à la réjouabilité énorme avec beaucoup de stratégies différentes possibles. Un jeu très complet et sublimé par des illustrations et un matériel des très hautes qualités, un indispensable pour ceux qui aime les « gros » jeux.

14052594_1069822173114399_73457034_n

Pour la troisième place, j’ai très longuement hésité entre Isle of Skye, un jeu de tuiles que j’ai beaucoup apprécié cette année et Kanagawa. Comme je trouve que l’on a pas suffisamment parlé de ce dernier, c’est lui que j’ai décidé de mettre en avant.

Kanagawa : 2 à 4 joueurs / 45 minutes / 10 ans et +
Dans le Japon du 18ème siècle, vous incarnez un élève du très célèbre maître Hokusai, dessinateur et peintre japonais spécialiste de l’Ukiyo-e, cet art des estampes japonaises gravées sur du bois. Son oeuvre la plus connu est sans conteste la Grande Vague de Kanagawa, dont le jeu tire son nom. En tant qu’élève, vous allez devoir apprendre les techniques du maître et les appliquer pour réaliser l’estampe la plus grande et la plus belle possible. On retrouve dans ce jeu magnifiquement illustré toute la poésie et l’esthétisme de cet art japonais. Grâce à un système de choix de carte malin, à des cartes à double utilisation (estampe ou atelier) efficace et à un système de course à l’objectif tendu (le même genre que dans Augustus), Kanagawa est un jeu très réussi qui attire tant par son graphisme que par ses mécaniques. Je ne peux que vous le recommander !

Kanagawa-materiel

Bilan 2016 de Fanny

Ulm (2 à 5 joueurs , 1 à 2h, 10 ans et plus) : Dans un monde médiéval en pleine expansion. Ce jeu est très bon. La mécanique de base est simple mais originale. De la gestion, de la programmation, du placement et un peu de hasard qui reste quand même limité. Et puis, des fois je gagne !

Pandemic Legacy : un jeu de base très bon mais dont je m’étais un peu lassée. J’avais hate de découvrir ce que pouvait donner le concept « legacy » avec ces règles évolutives. C’est un vrai plaisir que de découvrir les surprises que l’on nous réserve au fur et à mesure des mois et notre team qui n’en peut plus d’attendre la prochaine partie! Expérience à vivre

Keyflower : jeu d’enchères et de poses d’ouvriers. Chacun dans son coin va développer son village. A notre tour de jeu on peut utiliser nos tuiles mais également celles des autres joueurs ainsi que celles qui sont mises aux enchères ! un bon petit jeu pour tester et mettre en place des stratégies.

A propos de GeekLette 656 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

5 Comments

  1. Merci pour ce bel article de synthèse sur 2016!

    Vous utilisez quoi comme appli/logiciel pour suivre vos parties ? Je viens tout juste d’installer celles de BGG et Ludovox, mais si vous en connaissez des super pratiques je veux bien les connaître 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*