Jeux de l’été 2016

Beaucoup parlent GenCon, d’autres de ESSEN qui approche à grand pas… Et moi je me demande toujours à quoi je vais jouer cet été.

Cette année, j’ai beaucoup beaucoup beaucoup (je radote) joué aux jeux que j’aime : Abyss, Splendor, Tiny Epic Galaxies, Roll For the Galaxy, Evo,… du coup j’ai presque l’impression de passer à côté des nouveautés.

Alors on a décidé de partager un peu les jeux qui vont rythmer notre été.

Evidemment, on ne peut pas prendre la route des vacances sans penser à Hit Z Road, le dernière petite bombe de chez Space Cowboys. Un jeu de ressources des plus frustrants qu’il m’ait été donné de voir… Pour traverser cette longue route périlleuse, il va falloir être méticuleux, radin et chanceux à la fois. Car à chaque tour, vous avez le choix du chemin et la tension qui va avec… Plein de zombies mais pleins des ressources, quelques maigres ressources mais sûres… ou bien parfois que dalle et des zombies qu’il faudra combattre. Gérer vos ressources va être un vrai casse tête surtout si la chance ne vous sourit pas. Le seul reproche que je ferai à ce jeu, c’est qu’il ne se joue que de 1 à 4. Vu l’ambiance, ça aurait été génial de le porter à 6 (mais la durée et l’attente de sa propre traversée aurait été longue je suppose / oui je fais les questions – réponses en même temps).

Mr Jack – London découvert à Cannes (IFJ 2016) pour ses 10 ans (c’est dire), Mr Jack accompagne volontiers nos soirées à deux. Un Scotland Yard (vieillissant) revisité à merveille. Pour l’instant, avec le peu de parties jouées, l’enquêteur gagne toujours mais on va s’améliorer. Ce n’est qu’en forgeant qu’on devient forgeron donc jouer Jack et ne pas se faire attraper devrait être un jeu d’enfant d’ici quelques semaines. En plus, pour cette version anniversaire, l’artwork a été revu par le talentueux Piero (j’espère que tout le monde a pledgé à son book d’ailleurs!!! moi oui en tous les cas !)

Vous n’avez certainement pas loupé la sortie de Pandemic Legacy. On a commencé en Juin dernier (oui oui on a bien démarré sur janvier dans le jeu :p ) – j’ai posté plein de photos sur Instagram et Twitter. Je dois admettre que je n’ai jamais été aussi prise au jeu qu’avec ces parties. La méthode « campagne » m’a littéralement époustouflée (et pourtant ce n’est pas ce que j’aime habituellement) : vous découvrez des choses au fur et à mesure des mois qui passent et cela dépend de ce que vous avez fait. Je trouve ça juste bluffant et essayer de sauver le monde de virus particulièrement nocifs est un thème fortement bien abordé. Pandémie était déjà le meilleur jeu coopératif (pour moi), mais avec Pandemic Legacy il est très très loin devant tous les autres. Pour ceux qui ne connaissent pas, vous allez endosser le rôle d’un des personnages de l’équipe médicale pour contrer la progression de 4 virus dans toutes les villes bien connues du globe. L’objectif est de trouver leur remède et de guérir la population avant que les virus ne se propagent au point de ne plus pouvoir gérer. Tous les joueurs jouent contre le jeu donc. En gros, chaque joueur à des actions à son tour de jeu (se déplacer, trouver un remède, guérir …) et une fois ses actions effectuées il dévoilera les nouvelles villes touchées (via la pioche de carte). Je pense à ce jeu chaque jour depuis notre première partie.

Attention SPOILER sur les photos !!!! 

Vous n’allez pas me croire, mais moi GeekLette, pousseuse de cubes en bois qui vire petit à petit vers des jeux plus simples (mais pas simplistes!) et/ou jeux de dés… et bien j’ai trouvé MON jeu de figurines ! Comme quoi il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis. J’avais joué avec Micha à l’époque (il y a un an tout juste) à un prototype du nom de Scythe. J’avais trouvé ça vraiment bon mais pas au point de pledger sur Kickstarter. Puis Micha, grand fan de ce jeu, nous a proposé une partie au Nid ce week-end. Et là j’ai adoré ! J’ai réussi à mieux optimiser mes coups, à prendre plaisir à jouer et trouver ma stratégie sur plusieurs coups, à regarder les autres jouer avec l’impatience de mon tour… Bref, j’ai vraiment beaucoup aimé et je pensais gagner la partie même !!! Mais non Micha a encore frappé… j’étais derrière lui de 7 points… Ce n’est que partie remise. Et figurez-vous (ouai je rêve de figurine!!) que j’ai passé les quelques heures / jours d’après à essayer de récupérer une boite en version collector. Une galère ! Evidemment j’ai mis tous mes jeux en vente (presqu’un rein) pour atteindre la somme et au moment où j’écris ces quelques lignes, j’ai trouvé mon précieux sur Okkazeo.

Un autre jeu qui fait le buzz et que nous adorons, c’est Andor Chada and ThornVoici un excellent jeu pour 2 joueurs dans l’univers bien connu d’Andor. Le jeu est très tactique et il est impossible de gagner sans une véritable entente entre les joueurs. A cela s’ajoute un grand renouvellement des parties grâce à des parcours modulables. Un indispensable de l’été… et de n’importe quelle ludothèque en fait! 😉

On a aussi passé une petite soirée à jouer 2 fois à un prototype du nom de Ynavi qui rafle quelques prix en ce moment ! Et bien je dois dire que j’ai été agréablement surprise. Un jeu de dés comme je les aime, une réflexion à la hauteur, une envie de rejouer pressante (d’où la 2nde partie), des parties rapides (ou pas quand on veut faire durer le plaisir), un thème ma foi beaucoup utilisé mais qui plait encore. Je vous laisse aller voir les règles c’est un futur must have pour les amateurs de dés.

En voici un qui mérite bien son titre de Spiel des Jahres 2016 : Codenames car sous ses faux airs de jeu d’ambiance se cache un jeu d’association d’idées où la réflexion est de mise. Deux équipes constituées chacune d’un Maître-Espion et d’un ou plusieurs agents s’affrontent. A l’aide d’un mot « indice », le Maître-Espion devra essayé de faire deviner un ou plusieurs mots (représentant des informateurs) à ses agents et ceux parmi les 25 mots présents sur la table. Il faudra donc faire les meilleurs combinaisons possibles, mais attention à ne pas faire deviner un mot de l’équipe adverse, ou pire le mot noir représentant l’Assassin et vous faisant perdre immédiatement la partie. Un jeu qui n’est pas sans rappeler Pyramide (je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre…) mais bien plus fun et bien plus accessible !

 codenames
Deviendrez-vous le clan le plus prestigieux de l’île écossaise de Skye (Isle of Skye) ? Pour cela il vous faudra acquérir les territoires les plus prestigieux et réussir à revendre ceux dénués (pour vous) d’intérêt.
Après le Spiel, le Kennerspiel : un jeu de placement de tuiles qui renouvelle merveilleusement le genre, avec un système d’enchères très intéressant et des tuiles de scores variées qui permettent une grande rejouabilité.
Kenner (Expert) est un bien grand mot, car nous sommes ici sur un jeu accessible et familial, même s’il ne manque pas de subtilités. Une des très bonnes surprises de cet été qui ravira les amateurs de Carcassonne et qui pourrait réconcilier les autres avec le placement de tuiles.

isle of skye

A propos de GeekLette 720 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Trackback / Pingback

  1. Bilan jeux de société 2016 - GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*