Top des chroniqueurs au FIJ 2016

Il est difficile de conter nos aventures au FIJ en donnant tous les détails sur nos impressions et les jeux qui sont passés sous nos mains de passionnés.

Du coup, on s’est dit qu’un article sur nos moments top du festival serait plus intéressant non seulement à rédiger mais aussi à lire.

GeekLette 

  • Mon meilleur moment c’est la partie de Mysterium à 10. La bande son était couverte par l’ambiance de folie qui régnait dans l’appartement. Chacun donnait son avis sur tout, on combinait les idées, le fantôme se perdait, on a eu de grosses crises de fous rire (j’écris avec les yeux qui pétillent en me remémorant tout ce beau monde complètement absorbé par le jeu et moi prenant un peu de hauteur pour les observer).

mysterium 1

  • Un moment que j’ai aussi particulièrement aimé c’est la remise des As d’Or. Je n’ose même pas imaginer les dilemmes et les discussions qu’il doit y avoir tellement les nominés sont bons !!! Mr Phal et Marcus sont des animateurs hors pair et la salle est juste bluffante. On est resté bien sage, ne connaissant pas bien les lieux ni l’ambiance ; mais l’année prochaine on compte bien crier pour les gagnants 🙂
  • Mon coup de coeur expert du salon est Outlive (à l’état de prototype). Au début, on se dit « facile!!!!  » et euh comment dire, ça se corse quand on comprend qu’il faut anticiper le tour prochain et qu’il faut nourrir ces pauvres malheureux qui nous servent de gardiens d’abri. Dans Outlive, vous gérez votre clan dans une ville post-apocalyptique. Ce même clan va devoir sortir pour récupérer des ressources et de la nourriture (car le clan a la dalle pff !). La partie était rude mais on a tous apprécié le moment, jusqu’à la fin fin de la fin (!). Nous ne manquerons pas de vous tenir informés dès le début de la campagne de financement KS prévue pour Mars 2016. La boite de jeu (Benoit) a ma foi fort bien fait de récupérer cette petite merveille. On a déjà envie de rejouer et le matos se prêtera très bien à une campagne KS. Rappelez-vous 10′ to kill ; plus de 2 600 backers ! Allez faut faire mieux là !!!
  • Mon coup de coeur familial c’est Sea of Clouds. Iello avait quelques boites (le jeu ne sort qu’en avril). Un immense merci à Mathieu pour notre boite ! Iello & Théo ont trop assuré ! Le jeu fait l’unanimité auprès des chroniqueurs (3 parties jouées en 1 semaine). Simple, marrant, efficace, élégant et un poil calculatoire : parfait dans sa catégorie !!! Un article lui sera entièrement dédié (je ne vais donc pas trop en parler).

sea of clouds

  • Mon coup de coeur familial+ c’est Quadropolis. Ma première partie avec TruffeAuVent (à Cannes l’an dernier) m’avait laissé un gout de reviens y très prononcé !! Et le voilà sorti ! J’ai déjà participé au tournoi au CNJ et ce jeu est UNE TUERIE !!! 15 minutes par joueur si les joueurs connaissent le jeu et la partie peut aller très vite. Une version experte (qu’on va s’empresser de pratiquer) est aussi proposée (et déjà fort appréciée) . Merci à François pour sa gentille dédicace et à bientôt pour Windy City !!! (fan girl hihi) Un article sera dédié à Quadropolis évidemment 😉

quadropolis

  • Et si on parlait de jeux d’enfoirés maintenant ! 2 jeux sortent du lot : D’abord Intrigue auquel je refuse de jouer … même pas pour faire plaisir à Raphael naméo !!! Le second est un proto chez Blue Orange, Vikings on board dont l’auteur Charles Chevallier nous a reçu à l’espace presse habillé en pirate avec son sourire espiègle !!! J’ai su alors que je ne pourrais plus m’échapper, ce type de jeu me rend dingue … et pourtant c’est le principe même du jeu : « on a des adversaires qu’il faut abattre ». Oui mais je dois être trop gentille du coup je jouais la défense alors que Clélie était dans son élément ! (tu crois qu’on ne t’a pas vue Pistache ? 😉 ) En effet, dans Vikings on board, jeu de placement, vous activez des actions qui vont permettre à vos navires de partir en mer avec qq trésors. Seulement les navires appartiennent souvent à plusieurs personnes et le partage de trésors n’est jamais simple donc il faut être majoritaire pour espérer gagner les trésors les mieux placés sur le marché.
  • Je ne peux pas finir mon top sans parler de Mr Jack et de son édition spéciale 10 ans. J’ai découvert le jeu pendant le salon avec ma chérie. Patrice nous a massacrées ? écrasées ? (c’est le moins qu’on puisse dire) mais comme il est expert de ce jeu (avouons-le quand même), ça nous a pas marqué tant que ça hahahah. Il nous a quand même gentiment prêté sa boite pour qu’on s’entraîne 🙂 (je sens le futur WE bien ludique encore …).

 

Benofx 

Il est vraiment très difficile de dégager les meilleurs moments de ce FIJ 2016 tant il fut intense, agréable et surprenant d’un bout à l’autre !

  • Les soirées de jeudi et de vendredi culminent en effet au sommet des meilleurs moments de ce FIJ. La première pleine de fous rires à la terrasse d’un sympathique troquet en compagnie de toute la bande et de l’inénarrable M. Manu. La deuxième est cette réunion improbable autour d’une partie de Mysterium folle, ponctuée par les réactions hilarantes du Dr Lakav. Soirée du Jeudi + Soirée du Vendredi = Joie et Bonheur en Barre !

20160227_001511

  • Tentant d’être un apprenti auteur de jeu, je garderai également de ce Cannes le souvenir des premières présentations de mon proto à des éditeurs. Même s’il n’a pas trouvé preneur pour l’instant, leurs conseils et leurs avis m’ont été d’une grande utilité et ces moments resteront pour moi des temps forts de cette édition.

Hegemony

  • En ce qui concerne les jeux, je rejoins entièrement GeekLette sur le prototype d’Outlive que nous avons eu la chance d’essayer sur le stand de la Boite de Jeu. Ce fut un gros coup de cœur pour tout le monde. Ce jeu de pose d’ouvriers et de gestion, sans révolutionner le genre, lui donne un énorme bol de fraîcheur tant au niveau thématique que mécanique. Le joueur gère un groupe qui doit se débrouiller pour survivre dans un monde post-apocalyptique, trouver des ressources et organiser son abri : on y croit à fond !

20160226_145415

  • Nous tombons également d’accord sur Sea Of Clouds, la très bonne surprise de ce FIJ. Nous avons eu la chance de récupérer une boîte et avons lancé une partie le dimanche soir sans savoir à quoi s’attendre. Et bien une chose est sûre, nous n’avons pas été déçusUn jeu de cartes tactique ou chaque décision pèse sur votre score et celui de vos adversaires. Une thématique “Pirates dans les nuages” très sympathique et de très belles illustrations de Miguel Coimbra (qui sévit également sur Outlive d’ailleurs). Comme évoqué, je me ferais un plaisir de vous en reparler plus en détail prochainement. 

IMG_6843

  • Un autre de mes coups de cœur de ce FIJ fut sans aucun doute la deuxième extension de Colt Express : Marshall et PrisonniersLa première extension de Colt (Chevaux et Diligence) m’avait déjà beaucoup plue en ajoutant au gameplay de base des élements nouveaux très intéressants (Chevaux, otages, flasque de whisky…). Cette deuxième extension va encore plus loin puisqu’elle propose un changement de gameplay avec la possibilité pour un joueur d’incarner le Marshall, rendant alors le jeu asymétrique. Un futur must-have et une leçon d’extension originale et utile pour cet As d’Or – Jeu de l’Année 2015 !

IMG_6592

  • Je voulais terminer ce top de Cannes 2016 par le prochain OLNI édité par la pairs Moonster Games / Cocktail Game : IMAGINE. Ce jeu est à la fois simple et génial : faire deviner des mots, des expressions, des noms de d’œuvres… grâce à de petites icônes imprimées sur des cartes transparentes. Vous pouvez alors les utiliser à votre guise en les superposant, les animant ou en masquant certaines parties. Un jeu familial (mais pas que), efficace et accessible promettant de très belles sessions d’amusement (nous en tout cas, on s’est bien marré !).

DSC01813

Truffeauvent 

Pour mon 2ème FIJ, j’attendais ce we avec impatience, d’autant plus que pour des raisons personnelles, je n’étais pas sûre de pouvoir venir !
J’avoue que cette édition me laisse un sentiment mitigé car j’ai été frustrée d’être présente seulement le vendredi et samedi. Et il y avait, je trouve, énormément de monde : je n’ai pas pu approcher de Fourberies 🙁

J’ai quand même pu découvrir une bonne vingtaine de jeux différents, je ne vais pas non plus me plaindre.

[Mode groupie ON]

  • Je ne peux pas ne pas parler de l’extension de DEUS chez Pearl Games 🙂 On a testé à 4 joueurs avec l’ensemble des extensions… Autant dire que ça change pas mal les habitudes, j’ai eu l’impression que certaines cartes étaient un peu trop fortes par rapport aux cartes existantes (j’ai en mémoire un bâtiment scientifique permettant de récupérer des bâtiments ET de refaire sa main à 10 cartes, un bâtiment civil rapportant de l’argent selon les mers adjacentes à nos positions…). Sinon j’ai beaucoup aimé les changements liés aux bâtiments de production (apparition d’entrepôts, limitant la capacité de stockage des ressources des joueurs), aux bâtiments maritimes (ils permettent de modifier le coût des ressources, à la baisse ou à la hausse). J’ai trouvé le jeu plus dynamique, plus tendu et agressif, avec un rythme accéléré. Ma seule crainte est que les familles introduites apportent vraiment des avantages conséquents et que cela « force » les joueurs à jouer ces cartes lorsqu’elles arrivent en main.
  • J’ai eu la chance d’apercevoir un Pearl Games à venir lors d’un OFF Asmodee : OTYS (je ne sais pas si le nom est définitif).  Visuellement, j’ai pris une grosse claque… les illustrations sont magnifiques. Au programme : l’exploration des profondeurs… [testé à Asmoday par GeekLette : un très très bon jeu de gestion !!!]

[Mode groupie OFF]

otys pearl games

  • Mon coup de cœur pour cette édition est le jeu « Goths save the queen« , chez Sit Down. 2 équipes de 2 joueurs vont s’affronter pour sauver la reine : dans chaque camp, il y a un seigneur de guerre et un roi. Le roi donne une directive et le seigneur doit interpréter correctement cette directive pour donner un ordre correspondant. Chaque équipe donnera à tour de rôle sa directive en 1er. Cela donne une sorte de mixte avec des jeux coopératifs (bien se comprendre dans la même équipe) et des jeux de guessing/double guessing, pour deviner quel ordre l’adversaire a choisi et agir en conséquence, mais en même temps, s’ils pensent que je pense comme ça, alors… J’ai ADORE ! En cas d’incompréhension dans un même camp, ça peut vite dégénérer et ressembler à une scène de Kaamelott. Je vous prépare un article 🙂

goths save the queens

  • La trouvaille du festival, le jeu improbable ramené pour les enfants est Bellz : un jeu où chaque joueur va essayer de récupérer les grelots de sa couleur à l’aide d’une sorte de totem à la jungle speed aimanté. Bref : c’est fun, rapide, tout cela emballé dans une sorte de trousse de transport qui sert aussi de piste de jeu.

2

Vivement l’année prochaine…

A propos de GeekLette 636 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*