Dans la hotte de Lian’

La période y est propice, et nous sommes plusieurs à prendre la plume pour vous suggérer quelques titres à mettre sous le sapin, alors c’est parti, accrochez-vous les lutins, on fuse vers Noël !

 

De la découverte

Tout juste arrivé dans ma ludothèque et de suite adopté, Reef a fait une entrée en trombe dans mes jeux de « découverte mais pas que ». Ce qui est très sympa avec Reef c’est que ça prend une seconde à expliquer, et que ça ravit les joueurs comme les néophytes. Il s’agit de faire une action par tour, soit piocher une carte, soit poser une carte. Lorsque vous posez une cartes, vous piochez tout d’abord les morceaux de coraux à disposer sur votre récif, puis vous vérifiez, sur la deuxième moitié de la carte, si vous gagnez des points selon la condition indiquée. Et forcément, les coraux piochés ne vous aident pas à remplir cette condition ! Vous allez donc voir votre récif grandir et essayer d’optimiser votre pioche pour gagner des points. Fun, mignon, bonne présence sur la table, et on ne s’ennuie pas une seconde.

 

 

De la pose d’ouvriers

Là encore, très récemment arrivé et de suite adulé, Architectes du Royaume de l’Ouest est un excellent jeu de placement d’ouvriers, ni plus ni moins. Tout en reprenant des mécaniques maintes fois éprouvées, Architectes apporte une touche de fraîcheur et de nouveauté bienvenues qui rend le jeu à la fois familier et original. Le twist ? Il est double :

  • les ouvriers que vous placez ne sont pas récupérés de façon directe, et restent à l’emplacement sélectionné, dont l’action va dépendre du nombre de meeples de votre couleur déjà présents.
  • vous pouvez arrêter des ouvriers adverses, et les envoyer dans votre geôle personnelle, pour bloquer les autres joueurs, ou les envoyer en prison, afin de récupérer un pécule.

Énormément d’interactions donc, indirectes mais aussi vraiment directes, pour un jeu qui en a vraiment beaucoup sous le couvercle !

 

 

Pour les experts

Beaucoup de jeux dans ma ludothèque sont plutôt « experts », mais si je ne devais en conseiller qu’un seul se serait Brass, la sublime nouvelle édition. Mais attention, j’ai un faible pour Brass : Birmingham, un gros faible même. Par rapport à son grand frère, cette version toute « nouvelle » inclus principalement un nouveau système de marché avec une ressource inédite, la bière, qui va clairement être au centre de toutes vos crises de panique lors de l’Ere du Rail. Un jeu passionnant, qui n’enlève rien à Brass : Lancashire (la version originale rééditée), et qui a tout sa place dans la ludothèque !

 

 

De l’originalité

Incontestablement un des jeux originaux qui m’a le plus bluffé, car je n’en attendais pas forcément grand-chose, c’est Dragon Castle. Dans ce titre, clairement différent de ce qu’on a l’habitude de voir, vous allez déconstruire un château central, fait en tuiles de Mahjong, afin de construire votre propre château personnel. Et pour gagner des points vous allez cherchez à coller des tuiles similaires les unes à côté des autres. C’est très beau, très agréable avec ces tuiles magnifiques, et extrêmement rejouable, avec un Dragon différent et un Esprit différent à chaque partie, pour un scoring spécifique et des pouvoir spéciaux renouvelés à chaque fois !

 

 

Du dé et encore du dé

J’ai un gros faible pour Unearth, qui ne sortait plus trop à la maison mais qui a été remis au goût du jour grâce à des amis de passage. Unearth, c’est un jeu de dé et de collection de cartes, dans lequel votre petite équipe d’excavateurs va essayer de réclamer différentes Ruines, afin d’en faire des familles et gagnez des points. Mais pour ce qui ne gagnerez pas les Ruines en question, pas de panique, quelques pierres en lot de consolation vous permettront de jouer à un mini jeu dans le jeu, afin là aussi de gagner des points mais aussi différents pouvoirs. Un jeu très complet, mais qui reste malgré tout, très facile d’accès ! (et cerise sur le gâteau, il vient d’être localisé en VF)

 

 

Du coopératif

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes non ?! Bon, côté jeux ce n’est pas toujours le cas, mais en ce qui concerne Pandémie (ou Pandemic), c’est une valeur sure !!! Sans être complètement punitif comparé à d’autres, le titre offre un bon challenge, et une très bonne rejouabilité ; sans compter la multitude d’extensions disponibles. Un excellent jeu aussi pour débuter dans le hobby, qui ne présente pas de concepts compliqués ou de règles velues. Un hit intemporel !

[Geeklette a la flemme de changer le timbre post de cette image 🙂 ]

Des cartes

Pour sortir des sempiternels 7 Wonders ou Paper Tales (qui sont par ailleurs d’excellents jeux), je vous propose un jeu plutôt intermédiaire, qui marie les cartes à des mécaniques de majorité et de placement : Seeders from Sereis : Exodus. Premier opus de la saga « Sedeers from Sereis », ce jeu vous plonge dans un magnifique univers SF travaillé et aux petits oignons, qui vous transportera sur Sereis, alors que les colons de l’ancienne Terre se préparent à un nouvel exode afin d’échapper à une force aussi étrange que destructrice. Votre but sera de proposer aux Semeurs une nouvelle Arche, composée de Modules et de membres d’Equipage, afin d’évacuer les populations menacées. Le titre repose sur une mécanique de draft et de majorité, afin de se constituer une main de cartes ; cartes qui seront ensuite intégrées à votre Arche afin bien sûr de déclencher moult combos et interactions. C’est vraiment un titre prenant, auquel il ne faut pas jouer avec de mauvais perdants, et extrêmement thématique : chaque caste possède des mécaniques particulières et des capacités liées à leur rôle dans le monde de Sereis. On peut aussi se réjouir de l’arrivée d’extensions (au nombre de trois), ainsi que du second opus, « Conquest of Sereis », pour 2019.

 

 

De l’abstrait

Il y a de ces jeux qui n’ont clairement pas de thème à la base (Azul et autres Patchwork par exemple), mais qui s’approprient une identité là où on ne l’attend pas ! Et dans cette catégorie, un jeu tellement 2017 mais qui a le mérite de proposer autre chose que des tuiles : Photosynthesis. Dans Photosynthesis, vous allez incarnez une essence d’arbre dans une forêt, et votre but sera de grandir et de vous épanouir au milieu de vos congénères. Mais attention, le soleil tourne au fil des saisons, et il faudra bien planifier votre croissance pour ne pas vous retrouver dans l’ombre de vos adversaires. Un titre qui est assez simple à appréhender mais pas si simple à maîtriser, il propose un thème original et une excellente présence sur la table, avec ces quatre essences d’arbres chatoyantes et du plus bel effet !

 

 

Un coup de cœur de fin d’année

J’en ai eu beaucoup récemment des coups de cœur, mais aucun jeu ne m’a autant bluffé que le dernier né de Mindclash Games : Cerebria. Alors oui, je ne suis peut-être pas si objectif que ça car j’adule leur deux premiers jeux, Trickerion et Anachrony (petit article ici), mais je ne pense pas être dans l’erreur tant Geeklette adore ce dernier depuis qu’elle l’a découvert ;). Comme toujours avec Mindclash, on a un thème original et très présent dans le jeu. Ici, il s’agit d’incarner les Forces de la Joie ou de la Tristesse, afin d’influencer le Royaume de Cerebria. Ça vous rappelle un certain Pixar avec des émotions se battant pour influencer la personnalité d’un esprit humain ? Eh bien c’est exactement ça, et les mécaniques retranscrivent à merveille ce concept. Il va s’agir d’un jeu « par équipe » (terme très relatif, vu qu’il est possible de jouer en 1v1, 2v2, 2v1 ou même 1v1v1 avec l’extension des Forces de l’Equilibre), de gestion, de sélection d’actions et de contrôle de zones, dans le but de réaliser des Aspirations (des objectifs commun et secrets), afin d’être la Force la plus influente de Cerebria. Essayer de résumer un jeu aussi profond en si peu de ligne est tout bonnement impossible, mais entre l’originalité du jeu, son univers et ses illustrations sublimes, et ses mécaniques léchées, je suis conquis ! On a là un jeu avec un énorme potentiel, extrêmement stratégique, qui devrait plaire aux amateurs du genre !

 

1 Comment

  1. J’adore !! Merci pour les avis !! Je joue un peu et j’avoue que j’ai déjà acheté reef et que je pense très fort à photosynthesis !!

    Cerebria est excellent mais ce n’est pas à la portée de tous les joueurs, je pense!!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*