Lost ruins of Arnak / les ruines perdues de Narak, pas d’arnaque… même en anglais

1–4 joueurs, 12 ans et +, 30–120 Min
Jeu offert par Iello
Auteurs: Elwen, Mín
Illustrateurs: Jiří Kůs, Ondřej Hrdina, Jakub Politzer, František Sedláček, Milan Vavroň
Editeur: Czech Games Edition (Iello pour la VF)
57 en français chez Philibert, en VF en Mars 2021

Sur les traces d’une grande civilisation, vos archéologues préparent une expédition pour explorer l’île de Narak et y trouver des trésors comme des artéfacts, des sites anciens, et pourquoi pas… le temple perdu.

On est dans Indiana Jones? Dans le thème oui ! Dans la mécanique non. D’ailleurs, si vous cherchez un jeu à la Indiana Jones avec de la simulation de dangers en tout genre, vous devriez jeter un oeil à The Adventurers le Temple de Chac. (ça me rappelle de bons souvenirs avec Merlin)

Bref, on n’est pas là pour parler Indiana Jones, quoi que … ça y ressemble 🙂

Un euro game qui mélange les mécaniques

Donc si vous préférez les jeux de gestion de ressources / euro games, alors restez ici !

Avant tout, dans les ruines perdues de Narak (au nom français bien plus joli en effet) l’auteur a mélangé plusieurs mécaniques et le fait très bien car ce mélange rend service au thème et à l’immersion sans perdre sa maitrise.

Mais quel est-ce mélange ?

  • la pose d’ouvriers (chaque joueur dispose de 2 archéologues qu’il va envoyer explorer / creuser …)
  • le deck building (chaque joueur dispose du même deck de cartes de départ et va pouvoir acheter des cartes pour développer / renforcer ses actions)
  • la piste de recherche (chaque joueur va pouvoir faire des recherches sur la civilisation pour y écrire l’histoire et espérer découvrir le temple perdu)

Quelques points de règles

Est-il fait pour vous ce jeu ? Et bien jugez vous même.

Vous avez 5 rounds (croyez-moi ça passe vite!!!)

Au début de chaque round, les joueurs vont piocher 5 cartes et jouer avec jusqu’à ce que tout le monde ait passé.

A votre tour de jeu, vous n’avez qu’une action principale (et autant d’actions secondaires que vous voulez)

Les actions principales

  • Acheter un objet (une carte) en dépensant votre argent. L’objet ira sur le dessus de la pile de votre pioche donc vous aurez la carte au prochain round [pour rappel le jeu sera disponible en français en mars 2021, les photos proviennent du coup de la version anglaise]
  • Acheter un artefact en dépensant des boussoles. L’artefact pourra être joué immédiatement, sans coût.
  • Creuser sur un site découvert : pour cela, vous placez votre archéologue sur le site souhaité et dépensez les cartes correspondantes à ce lieu [cela représente les transports pris pour aller jusqu’au site : la marche, la voiture, le bateau, l’avion]. Et vous gagnez les ressources indiquées sur le lieu
  • Découvrir un site : pareil que pour creuser, vous placez l’un de vos archéologues sur le site non découvert et dépensez les cartes correspondantes pour simuler le transport. Vous gagnez la (ou les) tuile(s) bonus associées au site découvert, vous piochez un lieu (vous gagnez les ressources comme si vous aviez creusé) et vous y placez un gardien
  • Gagner le respect d’un gardien : sur un lieu dont le gardien est toujours présent et où votre archéologue se trouve, vous dépensez les ressources souhaitées par le gardien pour gagner son respect. En effet, vous prenez la tuile du gardien face visible pour vous rappeler que vous avez droit à son bonus une seule fois durant la partie. Une fois son bonus utilisé, vous retournez le gardien et vous y verrez les 5 PV qui vous seront crédités en fin de partie grâce à lui.
  • Faire de la recherche : vous disposez de deux pions sur la piste de recherche du temple: un pion loupe, un pion livre. Pour avancer le pion livre, il faut avoir avancer la loupe (on écrit pas l’histoire de la civilisation avant de l’avoir découverte). Vous payez le coût nécessaire à la montée d’un cran et vous gagnez un bonus selon si c’est votre loupe ou votre livre qui avance.
  • Jouer une carte : les artéfacts et les objets vous donnent de puissants pouvoirs (piocher des cartes de votre deck, récupérer des ressources, activer un lieu, déplacer un archéologue…) que vous pouvez jouer. Du coup, si vous jouez le pouvoir d’une carte, son bonus de transport ne sera plus utilisable.

Les actions gratuites

  • toute action avec un éclair (gagnez des ressources, activer vos assistants gagnés lors de la recherche, le bonus d’un gardien…)
  • les tuiles bonus obtenues grâce à la découverte de site peuvent être « classées » sur votre plateau de jeu, en échange d’un autre bonus que vous choisirez parmi 5. Mais le classement de vos tuiles cachent les PV que vous auriez pu faire si vous ne les aviez pas échanger contre des ressources.

Et qu’en a-t-on pensé ?

Avant d’aller plus loin, vu le confinement, nous n’avons jouer qu’à deux. Nous espérons vraiment faire découvrir le jeu aux copains dès que possible. Dans tous les cas, même à 2, le jeu est très bien !

Les plus

oznorCO
  • Le mélange des mécaniques (placement d’ouvriers, deck building) aurait pu faire peur mais il sert très bien le thème et surtout les mécaniques s’entremêlent sans alourdir le jeu.
  • Le thème est très bien représenté ce qui facilite énormément l’immersion et la fluidité du jeu
  • Le jeu est court, on ne voit pas le temps passer mais on voit les rounds défiler à toute vitesse et de ce fait, une certaine tension s’installe rapidement.
  • L’interaction est fortement présente ; sur le placement des archéologues, sur la piste de recherche, sur les cartes à acheter (premier arrivé, premier servi)
  • Le jeu est très bien équilibré d’où la pression constante d’optimiser mieux que les autres
  • Le sel du jeu pour les gamers réside dans l’optimisation des actions, pas dans la mécanique. En 5 rounds, le défi est de découvrir le temple perdu, et de faire un max de points avec les gardiens / tuiles temple tout en ayant supprimer de son deck les cartes « peur » qui font perdre chacune 1 PV
oznorWO
  • On a envie d’enchainer les parties, car elles ne durent pas longtemps (1h à 2), c’est très addictif et on a envie de battre son score précédent
  • Le dos du plateau est une map proposant une variante : Le temple du serpent avec la notion de survivants (qui sont en fait des assistants supplémentaires et le coût est évidemment assez gros, en plus du fait que l’assistant arrive fatigué donc il sera disponible à la manche suivante sauf si avez un pouvoir pour l’activer)
  • le jeu propose une version solo (non testée)

Les moins

  • Il est addictif donc on a envie d’enchainer les parties ; mais plus on joue, moins le jeu a de secret pour nous. Il faut savoir espacer ses parties pour profiter pleinement de ce jeu d’optimisation.

La cible de joueurs

  • Ce jeu n’est pas fait pour les gamers qui cherchent à se briser les neurones pendant 3h. La rejouabilité du jeu est trop mince pour ce type de joueurs.
  • Par contre, ce jeu est parfait
    • pour introduire les joueurs casuals à des jeux plus touffus (par son thème bien exploité et sa facilité d’apprentissage, tout en demandant une certaine réflexion pour gagner contre ses adversaires)
    • pour des gamers qui n’ont qu’une heure à jouer: on est un poil au dessus de Abyss, Splendor, Wingspan, Istanbul pour ne citer qu’eux. Du coup, je trouve qu’il a vraiment sa place au sein de notre ludothèque. Car en tant que gamer, entre ces 5 là, je choisirai les ruines de Narak car il est un poil plus touffu.
  • Pour information, le jeu est actuellement proposé en anglais et comporte de l’anglais sur les cartes. Mais j’ai de bonnes nouvelles : la boite française sortira en Janvier / Février 2021 chez Iello. [il serait bon de garder quelques deniers de Noel pour vous offrir ce jeu]

Il y a des auteurs / éditeurs qui arrivent à faire correspondre le thème et la mécanique. Et ce sont des jeux comme cela qui restent dans nos ludothèques. Ce sont ces jeux que les joueurs chérissent. « Les ruines de Narak » en fait partie.

On a l’impression très agréable de partir découvrir le monde avec sa pelle et sa boussole, en espérant trouver le temple perdu, déjà convoité par nos adversaires. Ce mélange de mécaniques au service du thème apporte aventures et challenges à ceux qui osent s’y frotter !

Une très belle surprise.

A propos de GeekLette 635 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

4 Comments

  1. Merci de nous apporter toutes ces informations sur votre blog. Je dois dire que je ne m’y connais pas beaucoup, vu que je débute avec ce genre de jeux, mais grâce à vous c’est plus facile de trouver des titres.

  2. C’est vraiment de la balle ce jeu. Même si ce n’est pas un expert +++.
    Grand plaisir de jeu. Je ne doute pas qu’une extension sortira un jour et viendra sans doute améliorer la rejouabilité.

1 Trackback / Pingback

  1. Coup de cœur de Novembre – GeekLette

Répondre à Hector chamallow Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*