Coup de cœur de cet été

Coup de coeur de GeekLette : Scythe – Le Réveil de Fenris

1–5 joueurs, 12 ans et +, 75–150 Min
Auteurs: Ryan Lopez DeVinaspre, Jamey Stegmaier
Illustrateur: Jakub Rozalski
Editeur: Stonemaier Games (Matagot pour la VF)
l’extension coûte 46,90 € en vf chez Philibert
Le jeu de base coûte 75,90 € en vf chez Philibert

Je ne spoilerai pas et puis nous n’avons fait que 2 parties à 3. Mais je dois admettre que ces deux parties m’ont encore confortée dans l’idée que Scythe est un must have et le restera encore longtemps.

Le réveil de Fenris propose une campagne type legacy pour le jeu Scythe (qu’on ne présente plus). Durant plusieurs parties, votre faction va … BIP … et …. BIP….. L’histoire tourne autour de Tesla, ce qui est d’autant plus attrayant !

Je ne peux malheureusement pas en dire plus sans vous dévoiler ce que j’ai adoré dans ces 2 parties, mais je peux vous dire que l’essence même de Scythe a été respectée et sublimée. La mécanique reste la même mais …

Voilà et donc je vous conseille vivement d’y jouer si vous aimez Scythe car déjà la seconde partie (re)démontre la puissance de ce jeu. Et j’ai super hâte de continuer car j’adore l’effet calendrier de l’avent du Legacy. On ouvre des boites… et la surprise est souvent grande !!! On est de vrais gosses devant ces boites!!!!

Il était temps que j’y joue 🙂 la boite sommeillait depuis trop longtemps sur l’étagère et je ne suis pas déçue. Le réveil de Fenris permet de jouer à Scythe de manière différente même si les mécaniques principales sont respectées. [en tous les cas sur 2 parties héhé]

Coup de coeur de El Stefano : Terra Mystica

2–5 joueurs, 12 ans et +, 60–150 Min
Auteurs: Jens Drögemüller, Helge Ostertag
Illustrateur: Dennis Lohausen
Editeur: Feuerland Spiele etc
69,95 € en vf chez Philibert

D’ici quelques longues semaines, Super Meeple va rééditer Projet Gaia. Et à la rédaction, nous sommes unanimement forts excités et impatients. Alors me direz-vous, mais pourquoi El Stefano ton coup de cœur du mois concerne Terra Mystica ? Question judicieuse je vous l’accorde.

Pour ceux qui ne le savent pas, Projet Gaia est un portage de Terra Mystica dans un univers de science-fiction, avec des règles revues et surtout des pistes technologiques ajoutées. Il était donc plus que normal pour moi de me replonger dans Terra Mystica tant je me languis de découvrir le nouveau bébé des Super Meeple.

Dans Terra Mystica, des peuples assymétriques vont coloniser un territoire en hésitant si la nécessité se fait sentir de modifier les caractéristiques du dit territoire ( de la terraformation en somme). Construisez vos bâtiments pour déclencher des revenus, gagner un pouvoir et priez pour vos cultes préférés qui vous le rendront sous forme de faveurs. Le jeu se joue en six manches et chaque manche vous propose sa manière de scorer qui ne sera peut-être pas en adéquation avec vos choix stratégiques du moment. Et ça c’est vraiment génial, parce que vous pouvez d’avance programmer dès le départ votre stratégie pour les six manches à venir. Il faut donc s’adapter sans arrêt, aux moyens de scorer, au jeu des adversaires, au choix de terminer la manche avant tout le monde pour récupérer les meilleures tuiles bonus, aux terrains qui vous sont disponibles, à l’avancée des autres factions sur les pistes de culte.

Terra Mystica est un jeu d’une incroyable richesse à la fois contextuel et stratégique et qui se renouvelle à chaque partie ne serait-ce que par les choix de peuples, le scoring qui change à chaque partie. Construirez-vous à coté de vos adversaires pour gagner en pouvoir et payer moins cher vos bâtiments au risque de vous enfermer géographiquement ou choisirez-vous la voie solitaire pour vous développer en paix mais au prix fort ? Opterez-vous pour les fakir et leur tapis volants, les sirènes et leurs capacités aquatiques ou les magiciens du chaos et leur incroyable pouvoir de rejouer une fois de plus que les autres ? Succomberez-vous aux charmes des alchimistes ou aux sortilèges des sorcières ? En attendant, je file de ce pas, terrasser les royaumes adverses avec mes géants colériques ! Taiaut !!!!!!

Coup de coeur de Vir : Watergate

2 joueurs, 12 ans et +, 30–60 Min
Auteur: Matthias Cramer
Illustrateurs: Klemens Franz, Alfred Viktor Schulz
Editeur: Frosted Games (Iello pour la VF)
22,50 € chez Philibert en VF

Cet été, nous avons exploré les arcanes du pouvoir et les dessous peu glorieux de la campagne présidentielle américaine de 1972. Et ce fut une sacrée découverte ludique qui rentre dans mon top des jeux à 2 sans aucun doute possible ni aucune corruption.

Pourtant pas mon style de jeu à la base mais le thème (pourtant pas évident) du scandale politique est intégré parfaitement, et on ressent un stress et une tension palpable autour de la table, que l’on soit le camp de Nixon ou les journalistes investigateurs.

Jouer sa carte pour sa valeur et tenter de récupérer des indices clés (pour les relier à Nixon, ou les faites disparaître, selon le camp représenté), ou bien utiliser un événement pour prendre l’ avantage, tenter de rallier l’opinion à sa cause ou prendre l’initiative pour avoir un coup d’avance ? A chaque fois le choix est cornélien et connaître les cartes de l’adversaire est un réel plus (d’où une bonne marge d’apprentissage), d’autant que les ripostes peuvent aussi être violentes. Du coup, une partie terminée, on n’a qu’une envie : enchaîner en jouant l’autre camp ! L’affrontement est terrible !
Ce que j’ai apprécié : le côté asymétrique du jeu, l’affrontement qui retranscrit bien le contexte politique, une durée très raisonnable et un travail documentaire et d’intégration du thème quasi parfait : on est attiré ou pas mais clairement c’est une réussite à souligner quand on reproche (parfois à raison) des thèmes « plaqués » sur des mécaniques. Je conseille la lecture du résumé de l’histoire dans le livret, parfois à peine croyable ! Bref, c’est original, travaillé, tendu (argh, on râle quand c’est raté et on repart à l’attaque, ou on ricane quand on riposte magistralement à une attaque adverse !) what else? Le prix, tout ça pour moins de 23 €. 

Coup de coeur de BDPhilou : Maracaibo

1–4 joueurs, 12 ans et +, 30 à 45 minutes par joueurs
Auteur: Alexander Pfister
Illustrateurs: Fiore GmbH, Aline Kirrmann, Andreas Resch
Editeur: Game’s Up (Super Meeple pour la VF)
58,50€ en VF chez Philibert

Comme vous le savez, Ami.e.s lecteur du blog, Maracaibo a eu son franc succès parmi toute la team Geeklette. Toute ? Non, un irréductible membre de l’équipe n’y avait toujours pas joué au moment où l’article dédié a été publié sur le site (les commentaires sont ouverts sous cet article si vous voulez témoigner à juste titre de votre indignation 😉 ). Mais rassurez-vous, cet affront a été lavé car j’ai enfin pu mettre la main sur un exemplaire de Maracaibo (oui, « l’irréductible », c’était moi, pour les 2 du fond qui ne suivent pas).

Alors pour être très transparent avec vous (on ne se cache rien !), je n’ai pas eu le coup de foudre au 1er rendez-vous. Bon, il faut dire que j’y ai joué contre l’I.A. : Une certaine « Jeanne » qui m’a laminé. Mais, ce n’est pas cela qui m’a laissé sur mes réserves : C’est surtout son scoring « open bar » qui m’a totalement largué (les amarres ! Oui, il fallait que je la fasse 😉 ). Beaucoup de paramètres s’avèrent fructueux en Points de Victoire et j’ai eu un mal fou à m’y retrouver. On sent clairement que l’auteur a cherché à récompenser nos moindres faits et gestes.

La bonne surprise c’est que, pour un jeu « expert », les règles sont relativement simples (notez bien le « relativement »). Il y a, certes, pas mal de points à assimiler mais l’ensemble est cohérent. Comprenez par là qu’une fois l’iconographie assimilée, il sera rare de se reporter au livret de règles. Un gros point fort ! Personnellement, il m’aura fallu 3 parties pour apprécier pleinement Maracaibo. En effet, en plus du système de PV très (trop ?) varié, j’avais du mal à comprendre l’impact de mes actes (Vaut-il mieux attaquer ? Remplir des contrats ? Explorer l’île ?). Mais une fois tout ces éléments clairs dans ma tête, il faut bien reconnaître que Maracaibo est effectivement le jeu de gestion du moment.

En plus d’être assez beau (pour un jeu de gestion 😉), Maracaibo offre un point inédit : Une campagne (!!!) permettant d’enchaîner les parties en ayant des éléments du plateau qui se modifient au fur et à mesure. Une magnifique idée qui était pour le moins inattendue de ma part.

Bref, si vous comptez vous procurer Maracaibo, sachez qu’il s’agit effectivement d’un très bon jeu de gestion. Cependant, suivant votre sensibilité, il saura vous convaincre plus ou moins rapidement. Personnellement, j’ai hâte de commencer cette fameuse campagne !

Coup de coeur de MrNeiL : Tainted Grail

1–4 joueurs, 14 ans et +, 60–120 Min
Auteurs: Krzysztof Piskorski, Marcin Świerkot
Illustrateurs: Piotr Foksowicz, Ewa Labak, Piotr Gacek
Editeur: Awaken Realms (Edge pour la VF)
113 € chez Philibert en VF

Dans un pays qui s’enfonce lentement dans le Wyrd (sorte de brouillard maléfique), survivre chaque jour est un défi en soi. La famine, la maladie, les conditions météorologiques violentes et les incidents aléatoires sont autant de problèmes que vous allez rencontrer et qui risquent de mettre fin à votre voyage. Les « menhirs », ces gardiens qui assuraient la sécurité des déplacements dans le royaume, s’assombrissent à chaque tour, ce qui risque de faire disparaître des territoires explorés précédemment. Pour surmonter ces défis, votre personnage se développe selon plusieurs critères, telles que Brutalité / Empathie ou Pragmatisme / Spiritualité. Ces traits permettent de débloquer un riche choix de compétences, rendant l’évolution du personnage significative et profonde.

La mécanique de création d’environnement ressemble à celle du 7eme continent, mais à cela se rajoute la gestion de ressources, l’amélioration des personnages et un système de combat/diplomatie plutôt très bien pensé.

Tainted Grail : the Fall of Avalon est un jeu d’aventure, en solo ou en coopération, pour 1 à 4 joueurs(oublié a plus de 2 joueurs sauf si vous avez 3 a 4 h devant vous), mêlant les légendes arthuriennes et la mythologie celtique. Des décisions difficiles ou des choix pénibles vous attendent derrière chaque coin de rue ou rencontres. La nourriture va être indispensable pour survivre. Attention le jeu est difficile, l’immersion est fantastique grâce au livret de quêtes, et en plus le jeu est très beau. Chez nous on adore.

Coup de coeur de TruffeAuVent : Mystic Vale

2–4 joueurs, 14 ans et +, 45 Min
Auteur: John D. Clair
Illustrateurs: Ralf Berszuck, Storn Cook, Andrew Gaia, Katherine Guevara + 5 more
Editeur: Alderac Entertainment Group (Sylex pour la VF)
40,90 € chez Philibert en VF

J’avais bien vu la sortie en anglais, il y a quelque temps, mais je savais que je ne pourrai pas y jouer en VO. La bonne nouvelle de la rentrée : le jeu vient de sortir en français, grâce à Sylex 🙂

C’est un jeu de deckbuilding, avec une sorte de craft des cartes… Je suis peut-être pas très claire…Je vous donne un peu de détails : chaque joueur incarne un clan druidique qui va œuvrer pour lever une malédiction sur une vallée et ainsi soigner la terre et sauver les esprits. Ça c’est le pitch de départ (bon en résumé, vous allez gagner des points de victoire…).
Dans le jeu, cela se traduit par un deck de 20 cartes sleevées, deck identique pour chaque joueur.

Ce deck est pour commencer très pauvre : des cartes vides, des cartes avec un point de mana (point de magie), et des cartes avec des arbres maudits… Les cartes peuvent avoir un cartouche « actif » soit en haut, soit au milieu, soit en bas. Lors de votre tour de jeu, vous aurez constitué une rivière de cartes. Vous allez pouvoir acquérir jusqu’à 2 évolutions en dépensant la mana des cartes de votre rivière, qui sont des cartes transparentes avec un cartouche actif. Ces évolutions vont se glisser dans une des cartes de votre rivière : Oh ! Miracle ! Vous allez ainsi améliorer votre deck.

Plus vous avez des cartes puissantes, plus vous pourrez investir dans des évolutions puissantes, et acquérir également des cartes vallée, cartes pouvant vous apporter des pouvoirs intéressants et des PV. Ajoutez à cela un petit côté quitte ou double à l’étape de constitution de votre rivière (vous pourrez « tenter votre chance » pour ajouter des cartes à votre rivière mais si le 4ème arbre maudit apparaît , dommage pour vous, votre tour est terminé).

J’ai d’abord joué pour découvrir le jeu sur l’application android disponible, très bien faite. 3 jours après (ie 20 parties au moins sur l’application), j’achetais le jeu 🙂 Après 5 parties je suis fan du matériel et de la mécanique. 
Point à noter : il y a très peu d’interaction entre les joueurs, sauf à se piquer les évolutions disponibles. Il peut y avoir du temps d’attente à 4 joueurs. 

A propos de GeekLette 611 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*