The Belgian beer Race : « une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse »

2–4 joueurs, 18 ans et +, 60–150 Min
Auteur: Michaël Boutriaux
Illustrateur: Ammo
Editeur: BYR Games
En 2020 sur KS

www.thebelgianbeersrace.be

Important: la campagne KS de The belgian beer race est reportée à une date ultérieure non définie actuellement à cause du confinement . Nous vous tiendrons informés dès que la nouvelle date sera communiquée par BYR Games.

Article écrit par Nic0

Peut-être êtes-vous adeptes d’une bonne blonde bien fraîche en fin de journée ? Peut-être que vous avez toujours été tentés par une mousseuse rousse ou que, comme le dit la pensée philosophique des années 80’s, « les brunes ne comptent pas pour des prunes ? »

Si vous avez répondu oui à l’une de ces interrogations, alors ce jeu est fait pour vous !

En effet, comme l’a judicieusement dit le philosophe rock-psychédélique des années 70’s Frank Zappa :
« Un pays n’existe pas s’il ne possède pas sa bière et une compagnie aérienne. Éventuellement, il est bien qu’il possède également une équipe de football et l’arme nucléaire mais ce qui compte surtout c’est la bière. »

Ça tombe bien, je ne compte pas parler de football belge, ni de dissuasion atomique mais de bière belge !

Et pour cela, The Belgian Beer Race (TBBR) porte bien son nom : une course menée tambour battant sur le plat pays de Mr Brel à la recherche des meilleures bières artisanales. Oui mais voilà, des brasseries il y en a beaucoup… Et du temps, nous n’en avons point : à peine 2 ou 3 jours pour assouvir notre soif de houblon. Alors ne perdons pas de temps et voyons de quoi il en retourne :

La team GeekLette a découvert TBBR au FIJ de Cannes : attirée par l’ambiance sympathique du stand et une partie en cours de démarrage, nous avons rejoint la table et avons passé un agréable moment en compagnie de l’équipe de BYR games (merci Vaness pour les explications limpides !) et de 2 joyeuses comparses de route.

TBBR est une course dans laquelle les joueurs s’affrontent pour visiter le plus de brasseries et rapporter le plus de « souvenirs » de leur périple, en gérant leur temps et les moyens de transport proposés pour revenir à temps sur la grand-place de Bruxelles.

« j’aurai préféré un grand final devant ma fontaine … »

Tiens GeekLette, t’as vu, j’ai réussi à glisser une photo de nu dans un article de jeu ? (et je ne suis pas El Stefano caché sous un pseudo… Doublement Intéressant, non ?) [réponse de GeekLette: maintenant je dois deux chroniqueurs plutôt qu’un!]

TBBR est donc (l’ai-je déjà mentionné?) une course : on choisit d’abord la durée normale (3 jours) ou courte (2 jours), et on effectue le déplacement de son meeple sur la carte , en payant le nombre d’unités de temps, pour faire le maximum d’actions dans le temps imparti et remplir des objectifs (qui donnent des points de victoire) instantanément et en fin de partie (pour la version longue). Le plateau commun reprend la carte de la Belgique et les plateaux individuels représentent votre sac à dos, les bières dégustées et votre taux d’alcoolémie qui va forcément impacter vos trajets futurs (je ne prends jamais d’auto stoppeurs éméchés, ça salit les sièges!)

Les points sont récoltés en étant le premier à visiter une brasserie (et ainsi prendre le pion ou le sous bock correspondant), en atteignant des objectifs (de brasseries visites, de parcours, ou de type de bière par exemple), en ramenant dans son sac à dos des packs de bière ou du fromage, en dégustant sur place une bonne bière, en discutant avec le brasseur, ou en atteignant des brasseries particulières (trappists, les préférées de l’auteur etc… ) le tout en payant toutes ses actions en unités de temps.

5 actions possibles quand votre tour arrive (pas d’ordre de tour défini, c’est le dernier sur la piste de temps qui joue):

  • se déplacer en choisissant le stop (le + rapide mais le +risqué il va falloir lancer un dé et faire un chiffre impair), les transports en commun (plus lent mais pas complètement fiables, lancer un dé et ne pas faire de 6) ou le vélo : c’est long mais c’est sûr (et ça fait baisser le taux d’alcoolémie).
  • acheter une bière et/ou du fromage (on charge le sac à dos)
  • déguster une bière (des points de dégustation mais votre taux d’alcoolémie monte)
  • trinquer (si un adversaire se trouve sur la même brasserie)
  • camper (utiliser ses dernières unités de temps pour boire les bières de son sac à dos et dormir paisiblement).

Des décomptes intermédiaires de brasseries visitées sont faites chaque soir puis on recommence une nouvelle journée.

Lors du 3eme jour (le 2eme en version courte) il faut rentrer impérativement en fin de journée sur la grande place de Bruxelles sous peine de pénalités de retard fort dissuasives.

TBBR peut vous séduire par son immersion aboutie dans le thème des brasseries belges et l’amusement autour de la table. On n’est certes pas dans un gros jeu de gestion mais dans un jeu de course de niveau intermédiaire. La partie cannoise était agréable, malheureusement, nous testons ce jeu actuellement en mode confiné donc en duo… Le jeu sera idéal à 3 ou 4 joueurs, mais attention à la durée, en version longue, compter près de 2 heures à 4 , à ne pas lancer à l’apéro (à moins de vouloir le faire durer), dans ce cas là, visez la version courte, qui a d’ailleurs notre préférence en terme de gameplay (plus tendu et plus nerveux)….

A 2, on préférera la version Duel (potentiellement disponible en add ons suivant le déroulement de la campagne KS), qui rajoute des cartes coups bas et bonus et qui introduit une interaction fort bienvenue qui manquerait un peu dans la version de base seule (dans cette configuration à 2 joueurs.)

D’ailleurs, la campagne KS prévoit de nombreux strechs goals dans sa version deluxe (bouteilles, jetons etc.) et 6 add-ons = extensions (sous réserve donc) dont Duel, un mode Evènement (1 événement impacte chaque journée) ou un mode Personnage (chaque joueur incarne un personnage avec un effet positif et un effet … comment dire… , un peu moins bien quoi…).

TBBR est le 1er jeu de l’éditeur BYR Games ; un projet familial et amical créé pour lancer TBBR. Selon Mickael , l’auteur, le choix du KS s’est imposé au fur et à mesure de l’avancement du projet et ce, malgré plusieurs propositions d’édition. Pour garder la maîtrise du projet, qu’il corresponde toujours aux valeurs humaines portées par l’équipe et ainsi garantir l’esprit original du jeu et mettre à l’honneur le monde brassicole belge

En conclusion,

A l’heure où nous écrivons ces lignes, des modifications ont été/seront apportées au projet et les photos faites ne sont donc pas du tout représentatives du jeu final. Il suffit d’ailleurs de se rendre sur le site pour voir un visuel largement modifié depuis et qui gagne beaucoup en lisibilité.

TBBR est un projet très rafraîchissant, porté par une équipe sympathique et motivée et pour lesquelles les valeurs ludiques et humaines comptent vraiment, et ce n’est pas pour nous déplaire !

Le thème est original et bien exploité, aidé par les illustrations plutôt atypiques. Pas de planification à outrance mais de l’opportunisme et de l’ambiance autour de la table d’autant que les extensions possibles apportent un vrai plus au jeu. La boîte contiendra également un livret expliquant et détaillant toutes les brasseries indiquées sur la carte et leurs spécificités.

Le jeu KS, produit en Europe, sera proposé en version Deluxe (60 € environ), ou en version boutique à 50 € environ et livré fin 2020 (enfin, ça c’était dans le monde d’avant quand on était pas tous assignés à résidence, façon Carlos Ghon, à confirmer donc…)

Bon je vous laisse, je vais boire un coup !

«Le jeu est super mais ici à radio bière et foot, il nous tarde l’extension foot… »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*