BATMAN GOTHAM CHRONICLE VS MARVEL CHAMPIONS

Article écrit par BDPhilou

Introduction

Chèr.e.s lecteur.trices, tel un super héros, je ne recule devant aucun défi pour vous rédiger des articles toujours plus « Amazing » comme dirait Spider man ! Bon, ok, je m’emballe ;). Aujourd’hui, je propose de vous présenter 2 jeux de super héros majeurs sortis cette année et d’en établir un comparatif.

A ma droite : « BATMAN GOTHAM CITY CHRONICLES », une double boite contenant le jeu de base qui est le fruit d’un KS mémorable ayant déjà séduit plusieurs milliers de joueurs.

A ma gauche, le challenger : « MARVEL CHAMPIONS : Le jeu de cartes » qui vient à peine de débarquer sur les étales de nos magasins préférés.

Alors, je vous entends d’ici : « d’un côté on a un jeu de figurines émanant de Kicksarter et de l’autre, un jeu de cartes dispo un peu partout. C’est un peu comme comparer des licornes et des aspirateurs ».

Alors, certes, vous n’avez pas tout à fait tord mais :

  • D’une part, il s’agit de deux jeux de super héros (pouvant donc à priori intéresser un même public),
  • D’autre part, je fais bien ce que je veux après tout ! 😉

BATMAN GOTHAM CITY CHRONICLES

(Disponible exclusivement lors de campagnes Kickstater)

Un jeu de Fred Henry
Edité par Monolith
Illustré et sculpté par beaucoup de personnes de talent.
2 à 4 joueurs
60 minutes
14 ans et plus

Chaque personne s’intéressant un tant soit peu à la chose ludique se souvient du raz-de-marée que fut le financement participatif de Conan par Monolith, il y a quelques années de cela. Fort de l’expérience de ce 1er succès et des retours multiples des joueurs, Fred Henry (créateur du jeu) a décidé d’acquérir les droits de Batman. Ceci afin d’y appliquer la mécanique centrale de Conan tout en y apportant de nombreux ajustements sur la forme comme sur le fond : livret de règles bien mieux rédigé, matériel global de meilleure qualité ou encore ligne de vue ne donnant plus lieu à débat…

Pour celles et ceux qui ignorent le fonctionnement de ce jeu, il faut savoir que BATMAN : GOTHAM CITY CHRONICLES est un jeu de figurines reposant sur une asymétrie entre les joueurs.

On sélectionne l’un des nombreux scénarii proposés dans le livret dédié et on procède à la mise en place. Un joueur incarnera l’ensemble des ennemis. Pour cela, il dispose d’une tablette qui lui permettra d’activer les figurines des vilains.

Les autres joueurs incarneront chacun un héros. Durant leur tour, les joueurs, incarnant Batman et ses acolytes, sont libres d’agir comme bon leur semble. Ainsi, Cat Woman peut faire un déplacement, Robin peut ensuite tenter de désamorcer une bombe, puis Cat Woman peut reprendre la main afin d’attaquer un ennemi. Toutes ses actions auront un coût en endurance. Par exemple, se déplacer au-delà de la capacité de votre héros vous coûtera un point d’endurance par déplacement supplémentaire. Il faudra également prendre en compte les ennemis gênants votre progression. Les joueurs incarnant les héros auront donc sans cesse un choix à faire : continuer à agir pour réussir leur mission au plus vite ou économiser leur endurance pour le tour suivant. Ce dilemme permanent est vraiment au cœur de l’expérience car le nombre de tours de chaque scénario est limité. Le joueur activant les vilains pourra, quant à lui, activer 2 méchants (ou groupe de méchants) par tour… Largement de quoi mettre des bâtons dans les roues à l’équipe de Batman ! Si celle-ci remplit sa mission dans les temps impartis (désactiver des bombes par exemple), elle emporte la partie.

BATMAN (Les plus) :

  • De nombreuses figurines superbement sculptées et parfaitement reconnaissables (si vous aimez peindre, vous allez vous régaler !)
  • Qualité globale de l’édition (2 boites pour contenir le matériel du jeu de base).
  • Mettre les 2 boites côte à côte permet de voir un sublime panorama des Héros et des Vilains !
  • Un casting 3 étoiles avec de nombreux protagonistes historiques de la licence (Cat Woman, Green Arrow, Joker, Le Pingouin, Harley Quinn, etc… et même BatCow !!!).
  • Des plateaux très lisibles (avec notamment des inscriptions simplifiant les lignes de vue).
  • Un jeu asymétrique où chacun a un gameplay vraiment intéressant.
  • La coopération de la part de l’équipe des héros est vraiment fun.
  • Un livret de règles très complet.
  • Des parties relativement courtes et surtout très dynamiques.
  • Des scénarii très bien équilibrés. Très facile à prendre en main si vous avez déjà joué à Conan

JOKER (Les moins) :

  • Un livret de règles très long à lire et à assimiler (pensez à imprimer les aides de jeu disponibles sur le site de l’éditeur).
  • Des règles spécifiques à certaines situations que l’on oublie facilement lors des 1ères parties (Difficile de tout retenir, surtout pour des néophytes).
  • Une mise en place et un rangement un peu longs.
  • Difficilement trouvable en dehors des campagnes Kickstater. Attention au porte-monnaie si vous souhaitez acquérir toutes les extensions

MON AVIS BATMAN : GOTHAM CITY CHRONICLES

Il se dégage des parties de BATMAN : GOTHAM CITY CHRONICLES un grand plaisir ludique. D’une part, le joueur incarnant les méchants aura souvent une grande liberté dans ses choix d’actions. D’autre part, les joueurs manipulant les héros ne pourront pas gagner s’ils ne coopèrent pleinement. Il faudra également compter avec les jets de dés ajoutant souvent leurs lots de suspens et de retournements. A cela s’ajoute évidement un matériel de toute beauté, aussi bien dans les différentes illustrations que dans la finition des figurines très identifiables ou des plateaux bien pensés. Les joueurs ayant déjà joué à Conan se sentiront comme chez eux mais les autres risquent de souffrir un peu face à la somme de paramètres à prendre en compte lors de certaines situations. Heureusement, tout est logique et on sent bien qu’il y a une volonté de rendre le jeu le plus réaliste possible dans ses mécanismes. Bref, BATMAN : GOTHAM CITY CHRONICLES se hisse sans souci à la plus haute marche des adaptations du Chevalier Noir en jeu de société. Si les 1ères parties seront sans doute un peu ardues pour les nouveaux joueurs, le plaisir de jeu, quant à lui, n’en sera que plus grand une fois les subtilités du jeu acquises. Un GRAND jeu !

MARVEL CHAMPIONS : LE JEU DE CARTES

Un jeu de Michael Boggs, Nate French et Caleb Grace
Edité par FFG
Illustré par : Michal Ivan (entre autres).
De 1 à 4 joueurs (coopératif uniquement),
30 à 45 minutes
14 ans et +
53,95€ en français chez Philibert

Si j’aime beaucoup les films MARVEL, j’avoue ne pas être un grand lecteur de comics. Donc, quand le jeu MARVEL CHAMPIONS est apparu sur les linéaires de nos boutiques préférées, la licence n’a pas spécialement joué de rôle dans mon acte d’achat. En fait, je ne possède pas de jeu d’affrontement uniquement basé sur des cartes, c’était donc l’occasion de découvrir ce type de jeu. Dans MARVEL CHAMPIONS, chaque joueur va incarner un l’un des 5 super héros inclus dans la boite : Spider-Man, Captain Marvel, Black Panther, Iron Man ou Miss Hulk (Oui, ça sent les extensions à venir des kilomètres 😉).

Le livret de règles, très bien illustré et fort bien traduit, vous indiquera comment mener votre 1ère partie. Un 2ème livret est destiné à rechercher des mots-clés si vous avez des doutes durant la partie. Celle-ci se déroule en plusieurs rounds. Les joueurs coopèrent contre un ennemi qui tente de manigancer un projet machiavélique. Les héros remporteront la partie s’ils mettent K.O. le super vilain avant que celui-ci ne finalise son sinistre dessein. Durant la phase des héros, chacun pourra poser des cartes dans son aire de jeu en payant leurs coûts à grâce aux ressources figurant sur ces mêmes cartes. Celles-ci permettront d’activer des événements ou des attaques permettant de combattre le Super Vilain principale, ses Sbires ou de faire reculer ses diverses manigances. Il sera également possible de changer d’identité. Par exemple, lorsque que Spider Man est dans son costume, il peut attaquer les ennemies. Cependant, lorsqu’il redevient Peter Parker, il pourra se soigner mais n’interviendra pas dans les combats. Suivant sa forme (super héros ou humain) les méchants réagiront différemment aussi. Si le joueur à un aspect humain, le super vilain va logiquement l’ignorer et se concentrer sur l’accélération de la réalisation de son plan diabolique (en ajoutant davantage de pions sur la carte associée). Si le joueur a une forme de Super Héros, il devra essuyer les attaques de Super Vilains et de ses Sbires. Tout le sel du jeu reposant donc sur le fait de changer d’identité au bon moment, de planifier au mieux ses attaques sans perdre de vu l’évolution de la manigance du Super Vilain. De plus, durant la partie, le Némésis de chaque héros en jeu pourra refaire surface et ajouter du fil à retordre aux protagonistes. Il est à noté que chaque Super vilain compris dans la boite comprend un mode normal et un autre plus difficile pour les vrais casse-cous !

CAPTAIN MARVEL (Les Plus) :

  • Une boite regorgeant de cartes : Il y a déjà largement de quoi s’amuser.
  • Des illustrations superbes qui mettent bien dans l’ambiance.
  • 5 personnages ayant chacun leur deck propre pour des gameplay très différents.
  • Excellent en solo !
  • Fonctionne très bien en multi.
  • Une prise en main relativement rapide pour ce type de jeu.
  • Une excellente traduction et rares sont les cartes portant à débat.
  • Des Decks très facilement constructibles (même si vous n’êtes pas coutumier de ce type de jeu).
  • Excellente rejouabilité.
  • 2 livrets de règles bien pensés.

ULTRON (Les Moins) :

  • Un thermoformage très malin permet de ranger ses cartes par thème… mais il ne contient pas de séparateur !
  • Très orienté combat : n’espérez pas vivre de grands scénarii.
  • Evidemment, si vous êtes allergiques aux jeux composés uniquement de cartes, celui-ci ne vous fera pas changer d’avis (mais essayez-le si vous en avez l’occasion).
  • Le prix qui paraîtra un peu élevé pour un jeu ne comprenant que des cartes et des pions.
  • Attention au porte-monnaie, les extensions arrivent.

MON AVIS MARVEL CHAMPIONS : LE JEU DE CARTES

Si je me suis senti parfois un peu perdu lors de ma 1ère partie sur l’utilisation de quelques cartes, j’ai très vite su comment résoudre ces petites tracas (Merci youtube et @Deedlit 😉). Je dois bien avouer qu’en achetant ce jeu, je ne pensais pas en devenir à ce point accro. Car lorsque l’on commence à connaitre les effets des cartes, on joue de mieux en mieux. On trouve des enchaînements toujours plus sympas et dévastateurs. Et puis, il faut saluer la traduction des cartes qui est très claire et permet de ne pas trop se poser de questions en cours de partie. Mais évidemment, la belle prouesse du jeu, vient du fait d’avoir un gameplay directement lié à notre héros. Ainsi, Iron Man sera un personnage terriblement faible en début de partie. Il faudra que Tony Stark aligne les améliorations techniques pour que ce super héros devienne une véritable arme de guerre… mais pendant ce temps, le héros avancera allègrement dans ces manigances. Black Panther, quant à lui, sera de plus en plus redoutable lorsqu’il enchaînera les réactions de ses différents équipements. Bref, chaque héros intervient avec ses propres pouvoirs et le gameplay s’y référant. Et, cerise sur le gâteau, créer de nouveaux decks s’avère d’une simplicité assez incroyable : mélangez 3 types de cartes différentes (Héros, Spécifiques et Standards) et totaliser entre 40 et 50 cartes. Ça y est, votre nouveau deck est prêt ! Bref, un excellent jeu de super héros qui pousse à essayer différentes combinaisons.

LE BILAN GENERAL

  • Le plus beau : Batman (Plateaux lisibles et surtout de superbes figurines),
  • Le plus accessible : Marvel Champions de TRÈS loin,
  • Le mieux scénarisé : Batman de TRÈS loin,
  • Le plus tactique : Egalité,
  • Le sentiment d’incarner un héros : Egalité
  • Le plus facile à installer : Marvel Champions de TRÈS loin,
  • Le plus rejouable : Marvel Champions (mais Batman, n’est pas loin derrière),
  • Le plus fun : Batman,
  • Le plus dynamique : Marvel Champions, Le jeu offrant la meilleure marge de progression : Marvel Champions

MON VAINQUEUR : MARVEL CHAMPIONS LE JEU DE CARTES

Alors, ne vous méprenez pas, oui MARVEL CHAMPIONS gagne pour moi ce « combat » mais il serait bien dommage de ne pas s’essayer à BATMAN : GOTHAM CITY CHRONICLES. En fait, si vous jouez principalement à 3 ou 4 joueurs, je vous recommande d’ailleurs de privilégier le jeu de Monolith qui vous semblera probablement bien plus fun dans cette configuration. Il est d’ailleurs à noter qu’il existe une extension permettant de jouer à 2 joueurs à BATMAN en ayant chacun une tablette (je n’ai pas encore eu l’occasion de jouer à ce mode). Mais si pour moi MARVEL CHAMPIONS remporte d’une courte tête ce match amical, c’est principalement pour deux avantages :

  • D’une part, ce jeu est extrêmement simple à mettre en place une fois les cartes bien triées dans votre boite.
  • D’autre part, concevoir un nouveau deck est tellement simple que l’on enchaîne très facilement les parties avec beaucoup de variétés.

Enfin, il faut bien reconnaître que le jeu est très bon en solo. Ceci permet d’éviter que la boite ne prenne la poussière lorsque l’on n’a pas d’ami.e.s sous la main. Pour conclure, j’ajouterai que l’on a affaire à deux jeux respirant le respect et l’amour des licences qu’ils défendent et rien que pour ça, je dis : BRAVO !

A propos de GeekLette 589 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

8 Comments

    • Serieux, c’est quoi cette remarque ? A quoi sert elle ? Que l’article ne vous convienne pas, qu’il ne correspond pas a ce que vous attendiez, je peux l’entendre, mais argumentez un peu, meme un tout petit peu, mais comme on dit : « la critique est aisée et l’art est difficile »

  1. Salut « B » et merci pour ce message! 🙂 Oui, j’insiste dès le début de mon article sur le fait que les 2 jeux sont différent dans leur forme mais ont en commun leur thématique de super héros. Dans les deux cas, si vous êtes joueur et amateur de jeux sur ce thème, il n’est pas forcément idiot de les comparer. D’autant plus que j’insiste, je pense, suffisement sur les qualités de chaque jeu. Après je conclue sur ma préférence (La mienne, je n’en fais pas une généralité) mais vous n’êtes pas obligé d’être d’accord avec moi. Avez vous joué aux deux jeux? Lequel à votre préférence et pourquoi? Je serais heureux de vous lire. 🙂
    Bien cordialement,
    BDPhilou

  2. Et si on oublie l’aspect purement comparatif (quoique bien pratique en cette période de Noël), reste 2 avis étayés sur 2 jeux. Merci pour l’article !

  3. Ha, batman gotham chronicle… Quand je vois un article sur ce jeu, je pleure, moi, pauvre joueurs solo fan de la chauve-souris…
    A ce propos, vous connaissez un TRES BON jeu solo où on incarne l’alter ego de Bruce Wayne ?…

    • Perso en solo (parce que personne ne veut venir avec moi) je mets une cape noire et je déambule dans les rues de toulouse en jetant des batarangs en carton dans la tronche des délinquants. Ca demande un certain courage mais il en faut pour assumer ses passions. Si vous êtes dans le coin et intéressé pour un poste de Robin je peux vous auditionner dans ma cave perso.(y a du bon pinard en plus dans ma batcave).

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*