Barony

barony11

Titre : Barony
Un jeu de : Marc André
Illustré par : Ismaël
Edité par : Matagot (Select Collection)
De 2 à 4 joueurs / 45 minutes / 14 ans et +

2 prix sont disponibles chez Philibert : la boite de base est à 34,90 € et la boite + les sacs en tissu est à 39,90 €

►►► Article écrit par @BDPhilou

Une nouvelle splendeur ?

barony05

Marc André, l’auteur de Barony, était encore inconnu du monde ludique il y a 2 ans. Puis, son 1er jeu est apparu et celui-ci a immédiatement retenu l’attention des joueurs. Il faut dire que notre homme est le créateur de « Splendor », le tout 1er jeu des Space Cowboys qui fut notamment finaliste de l’As d’or en France mais aussi du très prisé Spiel Des Jahres allemand. Il n’a beau avoir gagné aucun de ces deux prix, Splendor est indéniablement à la fois un succès d’édition et un succès public. Sans compter qu’une adaptation très réussie pour smartphone vient tout juste d’être commercialisée… confirmant un peu plus l’engouement mérité qu’a rencontré le jeu. Alors forcément, quand la nouvelle boite d’un auteur aussi récent que rafraîchissant arrive sur les étals de nos revendeurs préférés, on ne peut qu’être impatient d’y jouer afin de se faire son propre avis. Alors penchons-nous ensemble sur le tout nouveau « Barony » sortie tout droit des éditions Matagot.

Rien n’est trop beau pour Monsieur le Baron

Barony est donc un jeu où chaque joueur tente de devenir le roi en développant son fief et en amassant un maximum de points. Il faut immédiatement souligner le travail d’édition tout à fait remarquable : les chevaliers, les cités, les forteresses et les villages sont tous très facilement identifiables et en bois très agréable au touché. A cela s’ajoute de multiples hexagones permettant d’offrir à chaque fois une aire de jeux différente aux joueurs. Indéniablement, le matériel de Barony donne envie de jouer.

barony03

Devenir Roi en 45 minutes !

Le pari incroyable de Barony est donc de proposer des parties de 45 minutes pour un jeu de conquête ! Là où généralement les autres modèles du genre ne proposent pas de durée inférieure à 2 heures. Un sacré défi donc que le jeu de Marc André relève sans problème. Il faut dire que dans Barony il n’y a pas de dé, pas de hasard, pas de phases inutiles ou de diplomatie interminable. A son tour, le joueur ne peut faire qu’une seule action parmi les 6 actions suivantes :

  • Poser 2 chevaliers de sa réserve sur l’une de ses cités (si sa cité est adjacente à une case « lac », il peut poser un 3ème chevalier).
  • Déplacer 1 ou 2 chevaliers d’une seule case : le cas échéant, il pourra même faire fuir d’autres chevaliers et/ou raser un village adverse.
  • Construire un village ou une forteresse en respectant certaines restrictions. Le joueur gagne des jetons « point de ressources » en fonction de la nature de la case où il a construit son village.
  • Remplacer l’un de ses villages par une cité en respectant certaines restrictions.
  • Lancer une expédition en sacrifiant définitivement l’un de ses pions « Chevalier » et en plaçant un deuxième sur n’importe quelle case en bord de l’aire de jeu.
  • Dépenser au moins 15 points de ressources pour avancer sur la piste de score.

barony09

Je voudrais déjà être Roiiiiiiiiiiii !

La 1ère partie de Barony est une expérience assez déroutante. En fait, la relative simplicité des règles peut laisser le joueur un peu perdu : dois-je attaquer un village adverse ? Dois-je plutôt me « bunkeriser » dans un coin du plateau ? Ou dois-je profiter des avantages de tel type de terrain ? Oui, il n’y aura qu’une action à faire par tour mais il faudra choisir la bonne. Heureusement, passer cette première partie -qui sera surtout pour vous l’occasion de bien assimiler les différentes contraintes de pose- le jeu révèlera alors son vrai visage : à savoir un jeu aux règles simples mais qui n’a pas oublié d’être assez tactique et surtout bien plus subtil qu’il n’y parait. Une sacrée prouesse lorsque l’on se dit que, même à 4 joueurs, la partie ne dépasse pas la durée promise de 45 minutes !

barony10
Les + :

  • Superbe matériel !
  • Les règles claires qui tiennent sur 4 pages.
  • Mise en place assez rapide (surtout pour ce type de jeu).
  • Les 6 actions possibles sont parfaitement assimilées dès la 2ème partie.
  • Les tours rapides et donc sans temps mort (1 seule action par joueur et par tour).
  • Le système de scoring original.
  • Un vrai jeu de conquête/blocage qui dure effectivement 45 minutes !
  • Fonctionne très bien dans toutes les configurations (et notamment à 2 joueurs).

Les – :

  • Les goodies très sympas mais payants (5 à 6 euros selon les boutiques).
  • La 1ère partie assez déroutante (on ne sait pas trop comment élaborer sa stratégie).
  • Certains trouveront l’ensemble assez froid.

barony12

Si l’on passe outre sa mécanique un peu froide (mais rechaussée par les sublimes illustrations d’Ismaël), Barony est une réussite sur absolument tous les points : simple mais pas simpliste, aussi bon à 2 qu’à 4 joueurs, une durée de partie toujours courte et appelant donc à une revanche… sans compter un matériel faisant vraiment plaisir à manipuler. Bref, pour moi, Barony est clairement mon jeu du moment… un peu comme Splendor, il n’y a pas si longtemps.

A propos de GeekLette 725 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

12 Comments

  1. Hello,

    merci pour cette présentation d’un jeu qui à priori n’avait pas attiré mon attention mais je dois dire que tu sais être convaincante donc si j’ai l’occasion d’y jouer, je ne m’en priverai pas.

    P.S : Et je confirme que « Splendor » en version numérique est vraiment extra !

  2. Merci Emi 🙂 (par contre c’est @BDPhilou qui a écrit l’article)
    mais je suis du meme avis (hormis pour le plateau/tuiles que je trouve pas très beau. On retrouve ce qui plait dans Splendor : blocage et points.
    Je préfère quand même Splendor mais Barony a quelque chose, c’est très calculatoire sur l’action et l’expansion sur le terrain. Faut vraiment observer ce qui se passe sous peine de pas pouvoir avancer

    • Bana çıksın demekten vazgeçtim artık, zorlamanın anlamı yok 🙂 Yine de “çıkmaz demeyin, ÅŸansınızı deneyin” felsefesiyle tabii ki katılıyorum çekiliÅŸe! Pek bi merak ettim takvimi de bu arada…

    • C’est déjà fait…le HD2 lol…bon ça reste MON avis . Pourquoi pas un HD3 sous android capable de donner une VRAI claque (hardware + software…) au 4s comme le HD2 était capable de la face au 3 et 3s…

    • Et toc, trois com d’affilée, mon record depuis l’ouverture de la saison indoor. Je prépare mon retour avec mon personal trainer dans le désert du Gobi. I’ll be – fucking – back, and it will be hard and painful.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*