FIJ 2018 : Jour 1

C’est dans le Dossier Presse qu’on apprend que pas moins de 3000 professionnels donnent rendez vous à un public de jeux amateur, expert, familial etc… 300 exposants, sur 30 000 m² de sol, ont sortis leurs plus belles parures pour remplir leurs tables.

Je remarque que c’est l’année du 3 (3 000 pro, 300 exposants, 30 000 m²).

Nous sommes arrivées jeudi soir, juste le temps de faire un petit tour de quelques stands avant de rejoindre le théâtre où se déroule habituellement la cérémonie de la Palme d’Or (la salle était comble : 2 300 personnes). C’est à ce moment là qu’on s’aperçoit qu’il n’y avait que la ville de Cannes et le personnel du festival qui pouvaient réussir ce tour de force. La cérémonie avait tout d’un grand : la musique, les jeux de lumières, Mr Phal et Marcus, et des nominés qu’il était très difficile de départager.

Mon pronostic était : Azul, Great Western et Perlatette. Ceci dit, j’avais bien un Plan B (lol désolée), j’ai même espéré secrètement un triplet gagnant pour Gigamic dont le travail est remarquable. Et bien je me suis bien trompée. Non que je sois déçue car TOUS auraient pu gagner. Les gagnants sont donc, comme vous le savez déjà j’imagine,

  • Azul (As d’or Jeu de l’année),
  • Nom d’un renard (As d’Or Enfants)
  • Terraforming Mars (As d’Or Expert)

De beaux et bons jeux qui attendent de rejoindre de nouveaux foyers de joueurs 🙂

Un grand bravo aux nominés, au jury et aux gagnants.

La soirée s’est terminée au fameux Off sur lequel on a pu jouer à Dice Mage. Quelques bonnes idées mais tellement punitif qu’il nécessite encore du travail.

Le lendemain (donc aujourd’hui, quand j’écris ces mots), nous avons réussi à rentrer à 9h35 (cause : 30 minutes d’attente pour passer la sécurité au milieu des exposants, des auteurs, des pro et des VIP). Bombyx n’ayant que peu de boites d’Imaginarium, il a fallu courir pour obtenir la dernière boite (alors qu’on devait en prendre 4). Puis grâce à Juliette, j’ai pu avoir mon précieux dans une boutique non loin du stand.

Après quelques emplettes (CIV, Huns, Imaginarium), on a pu jouer à l’une des futurs sorties des Ludonautes : Atlandice !

Sur les bons conseils d’Anne-Cécile, on s’est précipité et nous avons bien eu raison. Coup de coeur de cette 1ere journée, Antlandice vous propose de sauver rapidement les richesses de l’Atlantide avant qu’elle ne coule. Pour cela, l’Île dispose de 6 quartiers de 3 étages. Vous lancez les dés (nb de joueurs x 2 + 1), vous placez les dés correspondants aux quartiers. Chaque joueur à son tour devra prendre un dé avec la richesse du quartier correspondante et effectuer l’action bonus du quartier. Chaque joueur récupérera 2 dés.

Le dé restant déterminant la vitesse de mouvements de l’aiguille de l’horloge liée au cataclysme qui verra la cité sombrer sous les flots. A chaque fois que l’aiguille avance, elle s’arrêtera sur 3 types de cases :

  • vide : il ne se passe rien à la fin du tour
  • richesse : la personne majoritaire sur la richesse indiquée gagnera 1 point
  • vente : les joueurs peuvent vendre 2 ressources indiquées pour 1 point de victoire (ils peuvent répéter l’action autant de fois qu’il le peut, veut).

Je vous passe quelques détails. Moi qui adore les jeux de dés, je me suis dit que toutes les mécaniques étaient déjà sorties, que finalement il n’y aurait que peu d’originalité mais que suis-je bête !!! Atlandice est original, attirant, simple à jouer et titille vos quelques neurones sans les tuer (et ça c’est primordial pour moi, sauf rares exceptions).

Ce fut très difficile de redescendre de ce petit nuage au dessus de l’océan 🙂

Mais RV Rigal (bien connu pour Shakespeare) a su relever le défi et en plus avec jeu un peu plus brise neurones. En effet, Neta Tanka c’est du pur placement d’ouvriers et ça j’adore !!!! 1ère particularité est que chaque joueur joue toutes ces actions à son tour… donc si vous avez besoin de l’action du 3ème joueur alors que vous êtes 1er, ben vous pouvez courir pour avoir qq chose mdr En effet, pour dépecer faut aller tuer la bête, pour récupérer du bois faut aller le couper !!! Quel casse tête ! mdr Surtout que vous posez vos meeples un à un sur les emplacements.

2nde particularité, les emplacements sont reliés entre eux et quand deux de vos meeples sont reliés vous avez un bonus d’action (ne pas payer l’action d’un de vos deux meeples, avoir du bois supplémentaire). Ce serait compliqué d’expliquer les règles mais ce placement d’ouvriers au premier abord n’est pas attractif du tout alors que la mécanique est vraiment appréciable. Quand on comprend toute la finesse du placement et de l’ordre du tour, on sait que ce jeu va faire son petit bout de chemin. Il va être compliqué d’attirer les gens sur les règles mais franchement va falloir passer outre si les 2 particularités vous intéressent.

On termina la journée au festival par Chrono Mots ! Sans pousser dans les règles, ce jeu vous propose de faire devenir des mots mais en donnant des indices commençant par les lettres imposées. C’est super chaud !!! Heureusement on joue par deux, ce qui aide, et en plus c’est un coop : on doit avoir deviné 30 mots sans avoir épuisé la pile de lettres. D’ailleurs on en fait deviner 75 de mots une fois que Fanny s’est mise à mélanger les cartes en plein milieu de parties lol Merci à Marie Fort (l’auteure) pour cet agréable moment 🙂

Notre petite journée va se terminer avec quelques parties du soir qu’on chroniquera demain.

Mes loots du jour :

  • Jeux : Imaginarium, Huns, CIV, Paper Tales extension
  • Produits Dérivés : Twinples de Galerapagos et Celestia (et le porte clé :p )
  • Goodies : Badges Huns, Cartes et carte postale Imaginarium

A demain !!!!

 

 

A propos de GeekLette 547 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

1 Trackback / Pingback

  1. Jeux pledgés Juin 2018 - GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*