De retour d’Essen (Spiel 2015)

Me voilà de retour d’Essen. Mon premier Spiel 2015. On m’avait prévenue. C’est un grand supermarché ! Le méga centre commercial pour les joueurs de jeux de société.

Premier jour

Arrivée le jeudi vers 11h50 (cause Thalys, ils doivent certainement avoir été formés par la SNCF…), j’ai foncé sur les stands que j’avais noté pour mes premières emplettes et , un seul stand mal indiqué et ce fut 3h de marche à chercher l’extension de Roll for the galaxy nommée Ambition. Puis je croise au détour d’une allée Raphael  (éditeur Igiari) avec une boite du précieux ! Son ami a pu m’indiquer le bon chemin et surtout le bon stand, au fin fond du Hall 7 dernier stand, minuscule, avec des boites cachées ! Après un aller / retour pour l’hôtel (histoire de me débarrasser des sacs trop lourds), je retrouve Merlin et Muir du Mesnil de la campagne de Cholet [ :p ] pour quelques parties :

Une couverture alléchante, des illustrations ma foi bien garnies et surtout DES DéS !!!! Malheureusement sans réelle originalité ni ambiance autour de la table on décide donc de passer notre chemin.

Un auteur sympathique, une boite en métal dans laquelle les dés seront lancés et représenteront nos navires… Une mécanique globale fluide et finalement quelques éléments sympa mais seul Merlin décide d’acheter. Je décide de passer mon chemin préférant les jeux un peu plus costauds.

Le soir on se retrouve à l’hotel pour manger et je rentre tranquillement pour récupérer de ma nuit bien assez courte pour prendre le train.

Je me rappelle m’être dit que finalement c’est pas aussi grand que je le pensais, que mes jambes ont bien tenu, que je suis ravie de mes achats (sauf un à un prix dégueulasse , mais l’histoire est sur le quatrième jour) !!!

Essen-Spiel-2015-163

Deuxième jour

Je fonce chez Asmodee, apprenant qu’il y a des boites de l’extension d’Abyss => Kraken. A peine 9h du matin, ils acceptent la vente à condition que je paye en cash (ça va… j’avais prévu LOL).

Après quelques photos des stands vides et pour lesquels du coup on apprécie mieux les montages et le rendu, je me rends chez les tchèques réserver une table.

Merlin, Muir, Rubuscube et moi-même entamons une partie de The Prodigals Club sur le stand de l’éditeur Czech Games Edition. Étroitement lié à Last Will, The Prodigals Club se joue bien sans Last Will mais les deux jeux peuvent aussi être combinés !!! Au milieu de l’explication des règles, je dis à Merlin que c’est un instant buy et la partie (complète) ne fait que confirmer le talent de l’auteur et de l’éditeur. Une superbe partie, des choix tendus, de la pose d’ouvriers. Alors rien d’original, mais qu’est ce que c’était génial !!! Et puis à 30 euros franchement , autant pas s’en priver vu le matériel (sans dés cette fois-ci).

On profite que les garçons s’éclatent à des jeux de gueguerre [ :p ] pour rejoindre le stand de Repos Prod pour faire signer les boites de 7 wonders Duel par Bruno et Antoine. J’en ai profité pour faire signer Kraken par Bruno et plus tard par Charles Chevallier. (Au passage, 7 wonders Duel est une tuerie!!!)

  • Bullfrogs ♥ (2 à 4 joueurs à partir de 8 ans)

J’avais pledgé sur ce petit jeu de placement et déplacement de grenouilles et je n’avais jamais eu l’occasion d’y jouer mais la table étant libre et les hommes jouant à un autre jeu à côté, on décide de se faire expliquer les règles et d’y jouer avec un asiatique (qu’on aurait pas du inviter car il a fait de sacrés coups). Bullfrogs est un jeu de majorité dans lequel on remporte des points de victoires quand un nenuphar est rempli de grenouilles. Je n’expliquerai pas les règles non plus mais c’est clairement efficace et on peut même décider du temps de partie.

  • OctoDice ♥ (1 à 4 joueurs à partir de 10 ans)

On adore le qwixx ici, et OctoDice reprend un peu le même concept (je lance les dés et n’en garde que 2, puis lance les autres… bon ok Qwixx y’a moins de roll :p). Bref, OctoDice propose de lancer des dés et d’utiliser leurs différentes faces pour remplir une grille permettant de scorer de différentes manières. Un peu plus gamer tout de même que Qwixx, OctoDice rappelle AquaSphere (que j’ai adoré) en beaucoup moins core évidemment mais particulièrement sympa pour ceux qui aiment les dés ! (là encore j’ai payé 12 euros la boite, et le lendemain il est passé à 10…. c’est ça Essen !)

 

Ce deuxième jour je ramène Dice City, The prodigals Club, OctoDice et Abyss Kraken.

Essen-Spiel-2015-26

Il est très difficile de trouver des tables libres mais on se ballade dans les allées espérant trouver la perle rare ou un jeu qui attire assez notre attention pour une explication de règles rapide ou non. Ce deuxième jour ne fait que confirmer ce que tout le monde sait déjà : c’est un supermarché blindé de monde !

Du coup on retrouve les copains à l’hotel Atlantic pour jouer. L’hotel ouvre des salles pour les joueurs et profitent de nos commandes de boissons.

Merlin nous sort un jeu magnifique :

Après une préparation de partie et les explications de règles, on lance nos navires à la mer pour attaquer des bateaux neutres (évidemment il y a la version bataille entre joueurs), récupérer des objets qu’on échange sur le port pour recruter, vendre, upgrader le navire etc… Des illustrations magnifiques, des fous rires garantis, des jets de dés qui font couiner, des combos à la Merlin pour lesquelles on ne peut plus faire grand chose, bref, un must have certain !!!! D’ailleurs, je pense que c’est mon petit regret de pas avoir pris la boite. A 5 joueurs, Paiian et Greg nous ayant rejoint, l’ambiance était vraiment au rendez vous.

  • Dice city ♥♥ (1 à 4 joueurs à partir de 14 ans)

On pensait trouver un miniville like, ce qui est le cas mais en plus gamer donc pas de surprise de taille ni déception. Le jeu a une courbe d’apprentissage puisque notre partie a plutôt servi à scorer chacun de notre côté alors que justement il fallait bloquer les autres en annulant le pouvoir de certaines de leur carte. Une première partie très agréable et une seconde à venir pour se faire un réel avis.

Troisième jour

On procède de la même manière, je rentre dans le salon avant l’heure pour prendre des photos et réserver une table, cette fois ci chez Gigamic.

  • Clochemerle  ♥♥♥ (2 à 4 joueurs à partir de 12 ans)

Je n’ai jamais joué à descendance du coup je ne peux pas trop faire le rapprochement. Cependant je peux vous dire que j’ai adoré !!! Vous développez votre village dans 5 domaines : religion, administratif, artisanat, vente, aventure. Le développement est permis grâce à la ressource Temps. A un moment donné, nos meeples vont donc mourir après avoir marquer l’histoire ou non, il faudra donc prévoir de les remplacer et d’en envoyer à l’école. Côté mécanique, c’est juste exceptionnel : le premier joueur lance les dés et en choisi deux qu’il additionne : soit il achète une carte (pour développer le village) soit il active les cartes présentes sur son aire de jeu. La somme des dés indique ce qu’il activera ou achètera. Evidemment, je suis repartie avec. Les scores ont été bien tendus et j’ai tout aimé : le développement, l’utilisation des dés, les manières de scorer … En plus à 27 euros chez Philibert, franchement, faut pas se priver !!!

  • Epoch (sortie prévue en 2016, 2 à 4 joueurs à partir de 12 ans)

Futur Kickstarter je crois, ce jeu propose aux joueurs d’explorer un monde et d’y travailler pour y batir vos églises (si j’ai bien tout compris). A votre tour vous pouvez faire 2 types d’actions : explorer, marcher, travailler, chasser, développer (construire)….. Malheureusement le plateau non lisible, l’aide de jeu pas super bien foutue et l’évolution  des objets mal indiquée ne nous a pas permis d’apprécier le jeu. On espère beaucoup plus venant d’un jeu de ce type : originalité et expérience.

Après une partie, on se disait « oui, ok, on lance des dés et on n’en garde qu’un, et le premier arrivé à 6 (à partir de 1) gagne » et puis à force d’y jouer, à force de discuter, de voir les autres jouer, on s’est pris au jeu. Évidemment j’ai pensé à mes collègues en voyant ce type de jeu, j’ai donc craqué… et je suis repartie avec. Et je peux vous dire qu’en petit jeu c’est mon petit coup de coeur 🙂 Pas donné mais ambiance garantie. Deux éditions étaient vendues à Essen une à 30 € et l’autre à 50 € (dans la seconde les illustrations ont été refaites).

Après quelques heures à trainer dans les couloirs des halls, on a fini par rejoindre l’Atlantic pour y diner avec Ludovic Maublanc himself !!! (il mange lui aussi, oui).

Après diner, on a rejoint les salles de jeu et avons joué à deux jeux totalement quelconque, médiocre et insignifiant. Oui je sais, je n’y vais pas avec le dos de la cuillère mais là c’est ni amusant, ni construit, ni bien fait. Deux jeux avec qq idées mais non exploitées. Des prix extrêmement élevés en plus. Donc passez votre chemin. Je sais, je disais que je ne parlerai pas des jeux que je n’aime pas :p mais là c’est flagrant de connerie, je me dois de vous prévenir.

Un petit jeu de carte à identité secrète (2 clans) dans lequel on pose des personnages de notre main pour y jouer leur pouvoir. Celui ayant le plus de point associé à son clan gagne. Le jeu paye pas de mine mais fonctionne parfaitement.

Essen-Spiel-2015-74

  • Dark seas (2 à 4 joueurs à partir de 14 ans)

Un jeu dans lequel on développe son île entourée de ports sur lesquels on place des tuiles à pouvoir et quand notre bateau tombe dessus les tuiles s’activent. Ce sont les dés qui décident du déplacement du bateau (avec qq actions du capitaine bienvenues). Un jeu ma foi extrêmement bon mais aucune interaction ! on développe son île et on score mdr Dommage car il est vraiment sympa pour ceux qui aiment développer stratégie et scoring.

Essen-Spiel-2015-73

Quatrième jour

Le quatrième jour j’ai souhaité prendre des photos et me balader une dernière fois dans les halls. Du coup je n’ai pas joué et le monde m’en aurait de toutes manières empêcher.

J’ai pu avoir les explications de règles de Kumo, chez Morning Players, pas l’auteur lui-même, et franchement l’édition est juste une merveille et pour ceux qui aiment l’abstrait, foncez !!!!

Essen-Spiel-2015-51

Et je n’aurai pas du me balader dans les allées car j’ai encore vu un foutage de gueule : 26 euros pour Germain Railroads, alors que je l’avais payée 40 et que le gars m’avait dit ne pas avoir trop de boites… Donc Z-Man et Filo, désolée mais j’achèterai dorénavant vos jeux uniquement en occasion. Je vais m’arrêter là pour éviter de vomir mon opinion….

J’ai ensuite rejoint Charles Chevallier, auteur d’Antarctica (je vous rappelle que c’est un must have pour les gamers que vous êtes). D’ailleurs le stand désemplissait pas. Les allemands ont aimé ! On a même été invités à Stuttgart par une association qui a pris 3 Antarctica !!!

Essen-Spiel-2015-48

puis se sont greffés Alexis, Ludovic Maublanc et Cécile pour notre épopée de retour sur Paris. Dans le train nous y avons croisé l’équipe de Devil Pig Games. L’attente a donc été très agréable et semée de rires et d’anecdotes.

Nous sommes donc partis à 15h30 du Messe pour prendre le train de 16h18 pour Cologne et récupérer le Thalys qui lui est arrivé à Paris à 22h. L’escape sympathique, en bonne compagnie, mais pas à refaire hein mdr

A quand Essen 2016 ? :p

Conclusion

Je dois avouer que j’ai passé un excellent séjour avec éditeurs, auteurs, joueurs. Le salon en lui même est vaste supermarché. Il n’a rien à envier à Cannes, ni à PEL ni à Ludinord etc… C’est juste l’occasion de trouver quelques jeux étrangers. Par contre, il y a tout le monde et c’est sympa de voir toutes ces têtes, de déjeuner ou diner avec, de parler de jeux, et le soir à l’Atlantic c’est encore mieux que le salon LOL

Du coup l’an prochain, je viens, à l’Alantic, et j’irai au salon uniquement le matin pour jouer le reste du temps 🙂

 

 

 

A propos de GeekLette 557 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

14 Comments

  1. Merci pour ce bel article ! c’est un vrai marathon pour les jambes et le portefeuille j’imagine ?
    Je pensais être l’un des seuls à connaître « London after midnight » que j’ai acheté cet été lors de mes vacances en Espagne. Je confirme qu’il s’agit là d’un jeu très rapide et sympa comme tout.

  2. Merci. Cette année pas d’Essen pour moi. Bébé est trop jeune. Du coup j’attendais avec impatience ton article.
    Tu n’évoques pas Signorie, je pense qu’il aurait du apparaître dans ton radar. Kubenboa l’avait mentionné dans un commentaire.

  3. Paul : les jeux trop lourds ne sortent pas dans mon groupe de joueurs donc Signorie n’a ni été joué ni été acheté à Essen. Nippon était sold out d’ailleurs mais pas Signorie.

    • J’ai testé les deux jeux, Nippon et Signorie. Et effectivement, j’ai été surpris par Signorie.
      On reconnait la patte What’s your game. Je m’attendais à autre chose de la part du créateur de Kingsburg. Cela dit, j’ai beaucoup aimé.
      Je dois maintenant valider la jouabilité de ces deux jeux à deux joueurs. Je joue avant tout avec ma compagne.
      Après avoir lu ton article, j’ai failli craqué sur Clochemerle. Mais j’ai un peu peur qu’il soit trop léger pour nous (Descendance et Murano ne nous ont pas convaincu)

  4. Très bon article.
    Juste une petite précision : Germain Railroads est à 26€ sur Philibert également donc je pense pas que ce soit de la faute de filo ou zman si un vendeur en particulier le vend à 40€. Après je peux me tromper…
    En tout cas merci pour ce petit compte rendu pour ceux qui n’ont pas eu l’opportunité d’y aller 🙂

  5. c’est sur le stand de Z Man que le jeu est repassé à 26€ et c’est sur le stand de Z Man qu’on m’a dit qu’il y avait peu de boites… alors qu’en fait, y’en avait partout… je trouve ça lamentable

    • Ah oui là-du coup, c’est des enfoirés… autant pour moi ! C’est bien dommages, d’autant plus que j’aime beaucoup Filo et ZMan (qui sortent des jeux avec un matériel de qualité). J’ai l’impression que Essen c’est un peu quitte ou double : sois tu tombe sur des prix qui battent toute concurrence, soit au contraire les distributeurs en profitent pour faire monter les prix. C’est triste ! (tu as pus tester l’extension de Abyss ? j’aime beaucoup le jeu de base, j’espère que l’extension sera intéressante).

      • Je ne peux que plussoyer … Nous, habitués barroudeurs d’Essen avons bien remarqué cette honte de Germain Railroad a 40 euros Jeudi. Nous avons trouvé des boites à 20 Euros sur le salon, pour information. Ca arrive tous les ans pour Ravensburger/Alea par exemple même si cette année ils ont essayé d’aligner les prix de BroomService, pour une fois.

        Ca ne sera ni la première ni la dernière fois qu’on ralera sur F2Z. Y a qu’a voir qu’il a fallu que des tonnes joueurs demandent une table de Traders of Osaka pour en avoir une le vendredi, hors personne ou presque ne savait expliquer le jeu quand on y est repassé, bref très mauvaise expérience aussi.

      • Don’t like the Best Buy new logo, although better than the old one.Like Mac, Fed Ex and Saks redone.Pepsi looks like Obama’s logo – which came first?Like the old Hardee’s – fits their market better

  6. Alors pour Epoch, il y a déjà eu une campagne Kickstarter avortée cette année. A priori il sera finalement publié via des canaux traditionnels. Martyn F a eu quelques sérieux contacts en ce sens sur le salon.
    Complètement d’accord sur The Prodigals Club. Un de mes jeux préférés du salon !! 🙂

1 Trackback / Pingback

  1. Origins Games Fair - GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*