Roll for the Galaxy

race-for-the-galaxy-roll-for-the-galaxy

Depuis le temps que j’en parle sur les réseaux sociaux, il devenait urgent que je vous parle de Roll for the Galaxy plus sérieusement dans un article lui étant dédié. Surtout qu’une extension est prévue pour Essen : Ambition.

Je ne vais pas vous détailler les règles ici ; pour ça il y a deux Tric Trac TV très bien réalisées.
Mais en gros, dans Roll for the galaxy, vous développez votre civilisation à travers la colonisation et le développement technologique. C’est par le biais de dés que 5 actions sont possibles :

  • Exploration (pour récupérer des tuiles techno ou planètes) ;
  • Développement (pour développer des technologies) ;
  • Colonisation (pour coloniser les planètes explorées) ;
  • Production (pour produire sur les planètes colonisées) ;
  • Transport (pour transporter de la marchandise produite contre quelques crédits ou des PV).

roll-for-the-galaxy-02

Pour information, je ne connais pas Race for the Galaxy (ceux qui me connaissent bien savent que je n’aime pas trop les cartes). Mais de ce que j’ai entendu, cela reprend le système et l’univers de Race pour en faire un jeu de dés.

Ce qui est le plus intéressant dans Roll for the Galaxy c’est la manipulation des dés :

  • Leur face indique les actions possibles (on peut les contrôler grâce à un pouvoir de base coûteux ou bien grâce aux technologies).
  • le choix d’une seule action à activer est un casse tête car vous souhaitez tout faire et c’est là qu’il faut observer les autres. Chaque joueur ne peut activer qu’une seule action, si tout le monde fait la même, le tour ne comportera qu’une seule action (dans les 5 citées ci-dessous).
  • Un dé ne sert qu’une fois mais on peut faire l’action autant de fois qu’on veut si les faces de dés et leur contrôle le permet. (si vous avez produit sur deux planètes, il serait bon d’envoyer 2 dés au transport).
  • Et parlons de transport, si la couleur des dés de production et de transport est la même que sur la planète concernée on gagne quelques PV supplémentaires. Le petit détail qu’on aime bien par ici.

roll-for-the-galaxy-06

Bref, le jeu est simple mais les choix et les combos ne sont pas si évidents. Les parties ne se ressemblent pas du tout et l’envie d’y revenir est toujours très forte.
Si Roll for the Galaxy fait partie de mon top 3, c’est pour plusieurs raisons :

  • les dés (oui j’aime ça et j’aime pouvoir les contrôler)
  • la diversité des stratégies selon le peuple de départ et les tuiles piochées qu’on exploite
  • l’effet course qu’on veut atténuer en jouant en touriste
  • la possibilité de jouer l’action uniquement si quelqu’un l’a choisie

roll-for-the-galaxy-10

Ceux avec qui j’ai joué ont tous aimé le jeu. Il attire les gamers comme des mouches et l’extension à venir est déjà très attendue.
Le seul petit reproche que je ferai c’est qu’on ne voit pas bien les pouvoirs et les tuiles des autres. Même s’ils sont annoncés, il faut retenir qu’untel a ça donc pourrait éventuellement jouer ça … L’interaction est quand même très légère, elle suggère uniquement de l’observation et quelques rires lorsqu’on dévoile tous l’action qu’on veut activer. Il nous est arrivé de nombreuses fois de se dire « mais pourquoi t’as pas pris celle-ci?!!! »

Et oui on joue un peu dans son coin mais les autres nous servent beaucoup donc il faut observer leur jeu. C’est ce que j’aime dans Roll for the galaxy : le développement individuel grâce aux autres !

roll-for-the-galaxy-11
Plus

  • Matériel pléthorique
  • Dépasse Race for the Galaxy (à ce qu’il parait)
  • utilisation des dés et leur contrôle
  • les petits détails (dés violets, tuiles double face…)
  • Enchaînement des actions (j’explore, je colonise, je produis, je transporte ou j’exporte et je développe mes capacités pour mieux gérer les colonisation/production/transport)
  • les dés de couleurs différentes avec faces différentes (et donc stats différentes)
  • Observation des autres (clins d’oeil, bluff, langage codé…)
  • C’est une course et on l’oublie !
  • Stratégies diverses : la course aux développements et colonisations (pour atteindre rapidement les 12 tuiles de fin de parties), le tourisme pour profiter et optimiser son jeu au risque de perdre mais développer des technologies plus difficiles à avoir ou coloniser des planètes moins dociles, l’adaptation à l’exploration….
  • Renouvellement des parties
  • Iconographie adéquate
  • Addictif

Moins

  • Pas d’édition française (cause prix des dés)
  • Le prix (heureusement j’ai profité d’une boite abîmée pour payer un peu moins cher)
  • Peu de visibilité sur les tuiles des autres
  • Interaction un poil légère mais l’ambiance couvre cette petite froideur
A propos de GeekLette 656 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*