Imperial Settlers

ImperialSettlers16

Je ne saurai trop parler de 51ème état puisque je n’y ai jamais joué mais on le compare volontiers à ce jeu malgré deux thèmes totalement différents.

Imperial Settlers vous propose d’incarner 4 empires : Barbares, Romains, Japonais, Egyptiens (aux pouvoirs différents).

ImperialSettlers17

Dans ce jeu (5 tours de 4 phases), vous allez devoir améliorer votre empire de façon à gagner des points de victoire. Pour cela, vous avez un nombre de cartes assez hallucinant. Ces cartes sont à poser, troquer ou éliminer, sans compter qu’il faut gérer vos ressources au millimètre près. Mais avant de vous faire peur, voici comment se passent les 4 phases :

  • Phase Look-up : on récupère des cartes (une de notre deck et 2 choisies parmi plusieurs)
  • Phase de production : on récupère les ressources durement gagnées (or, bouclier, attaque, bois, pierre, ouvriers, nourriture,… oui oui tout ça)
  • Phase d’action : c’est là qu’on choisit entre troquer, poser, éliminer, attaquer son adversaire, activer l’action d’une carte, échanger des ressources contre d’autres… Pas évident vu les choix multiples qui s’offrent à nous
  • Phase de nettoyage : on remet en banque tout ce qu’on a n’a pas utilisé et tout ce qu’on a utilisé en ressource, or, ouvriers ou token.

ImperialSettlers06

Vous l’aurez compris , les ressources ne sont là que pour un tour car on ne peut stocker qu’une seule ressource (selon le peuple qu’on a). Donc il faut vraiment optimiser ces actions pour gagner le plus de points de victoire possibles sans pour autant perdre trop de ressources non utilisées.

Vous ne me croirez pas mais après une partie jouée, j’en ai demandé une autre ! Rare de ma part puisque j’aime découvrir !!! Mais le potentiel de ce jeu est assez bluffant car sa courbe d’apprentissage n’est pas désagréable. Ne venant ni du monde Magic ni du 51ème état, j’ai pris 2 branlées sévères mais on n’est pas là pour gagner mais se détendre en faisant marcher les neurones.

ImperialSettlers14

Alors à deux joueurs, je ne vous cache pas qu’on est pris pour cible par l’adversaire … j’ai perdu deux ou trois cartes plutôt sympathiques qui m’ont coûtées une blinde (à cause de la carte ingénieur du peuple romain). L‘interaction est donc là, en tous les cas à 2 : il faut tenter de trouver quelques opportunités pour ralentir l’adversaire ou le déstabiliser dans ses choix et son enchaînement d’actions.

Imperial Settlers propose une infinité de possibilités avec les différentes combo de cartes possibles et les 4 peuples différents. On peut même jouer solo avec un « joueur virtuel » cependant. Je vais pouvoir m’entraîner à vaincre MerlinDuMesnil.

ImperialSettlers03

 

Imperial Settlers est proposé en les français et les choix sont douloureux, très douloureux! Il faut savoir programmer et calculer nos ressources pour poser des cartes dans l’ordre souhaité tout en sachant se protéger un minimum mais attaquer quand même.

Un superbe jeu de cartes (moi qui n’aime pas ça) ; j’ai été largement séduite par les illustrations et la simplicité des règles comparée à l’énorme difficulté des choix à faire.

Les plus 

  • Courbe d’apprentissage digne de ce nom
  • Diversité des possibilités lors de la phase d’action
  • Choix très douloureux
  • Illustrations magnifiques
  • Interaction épicée
  • Forte rejouabilité 
  • 4 empires proposés aux pouvoirs différents dont 2 de départ (avec recto – verso : homme / femme, marrant). Les japonais peuvent transformer leurs ouvriers en samurai pour protéger leur terre !!!! je vais prendre ça contre MerlinDuMesnil la prochaine fois 😉
  • on parle de ce jeu depuis la GEN CON.
  • Parties rapides (une fois la première partie effectuée)

Les moins 

  • j’aurai disposé les cartes construites autrement mais là je chipote (il fallait bien trouver qq chose)

Le jeu est disponible chez Philibert à 34,95 euros (en français). On remercie Edge pour sa traduction.

A propos de GeekLette 635 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*