Gueules Noires

GueulesNoires16

Gigamic a encore frappé. J’avoue que depuis que j’ai joué à Keyflower, je m’attarde sur leurs nouveautés. Et Gueules Noires sur le papier comme en vidéo, c’est du tout bon mais pas autant que quand on y joue.

Propriétaires chacun d’une mine de charbon, les joueurs vont tenter de satisfaire les commandes avec le moyen de transport approprié. Le gagnant sera désigné par des points de victoire pas si faciles à gagner comme on pourrait le laisser croire. En effet, ce jeu de pose d’ouvriers ne réinvente rien, mais en rajoutant un peu de mémoire il est bien plus attractif pour les gros joueurs.

GueulesNoires06

Chaque joueur dispose donc de sa mine et de ses ouvriers qu’il pourra à son tour placer à 5 endroits différents :

  • A l’usine pour acheter des berlines
  • A la mine pour extraire le charbon (4 types de charbon à aller chercher avec un ascenseur via des points de déplacement)
  • A la banque pour récupérer quelques billets
  • Au comptoir pour récupérer des commandes 
  • En ville pour faire les livraisons de commandes

GueulesNoires03

Ce placement tour par tour va se faire 3 fois (3 périodes, 3 quarts), et à chaque fin de période, un comptage rapide mais progressif est effectué. En effet, 1ère période on compte les charbons livrés par niveau. En 2ème période on compte les moyens de transport utilisés en plus du charbon toujours. Et en 3ème période, on recompte charbon & transport auxquels on rajoute les berlines utilisées. Il faut donc savoir équilibrer tout ça et être le meilleur dans chaque partie. Si vous oubliez ce comptage, ça peut coûter très cher en fin de partie. Quelques points seront ajoutés / supprimés suivant la règle, rien de bien méchant, mais là encore si le score est serré, au revoir…

Les subtilités résident dans plusieurs petites choses :

  • On peut se placer n’importe où, même si quelqu’un y est déjà. Il suffira juste d’ajouter un ouvrier supplémentaire pour avoir l’action. Si une action a déjà 2 ouvriers, il faudra envoyer les 2 ouvriers au réfectoire et y mettre 3 ouvriers de sa couleur.
  • L’optimisation de l’extraction et de la livraison (par le même moyen de transport) permet d’utiliser le moins possible d’ouvriers
  • Mémoriser ce qu’ont livré les autres vous permettra de vous positionner sur le comptage de fin période

GueulesNoires09

En plus de ces idées plutôt sympas, l’ascenseur de nos mines permet de favoriser l’immersion. Quoi qu’on finit par compter et ne plus l’utiliser mais ce n’est pas grave on s’y croit quand même.

Je pensais clairement tomber sur un jeu moyen pour la famille. Et au fil des placements et des comptages, je me disais qu’il y avait ce détail important qui pouvait plaire aux gamers : mémoriser & équilibrer ses choix (charbons, transports, berlines). J’ai bien failli me faire avoir là dessus car au comptage final, l’avance que j’avais pris s’est réduite comme peau de chagrin. J’ai fini avec 126 points contre 119. Alors que j’avais une bonne vingtaine de points d’avance avant d’entamer la dernière période.

Gueules Noires ne révolutionne rien mais il est assez complet pour se faire une place dans votre ludothèque. Son titre « Gueules Noires » a été décrié mais je le trouve approprié et certainement pas péjoratif. Le thème est bien rendu et fort bien exploité, l’auteur a été au bout de son idée et le jeu ne souffre d’aucun manque. D’ailleurs, personne ne s’est plaint. On était concentré sur nos placements et commandes sans oublier de surveiller l’adversaire, on y a pris beaucoup de plaisir et on en redemande. C’est donc un très bon signe. D’autant qu’on ne s’ennuie pas, le jeu est dynamique et s’accélère de tour en tour car on a bien compris les impacts de chaque choses et leur ordre. Reste que ce n’est pas si facile que ça et c’est ça que j’ai bien aimé. Hâte de pulvériser mon 126 points que je trouve minable (sans jeu de mot) mais c’était une première partie.

GueulesNoires08

Les plus 

  • Matériel bien fourni
  • Illustrations agréables et iconographie simple
  • La mémorisation des livraisons adverses peut clairement faire pencher la balance
  • Le système d’ascenseur favorise l’immersion (clin d’oeil à Essen ville minière ?)
  • Le thème est bien exploité
  • Un très bon jeu moyen pour famille et gamers
  • La frustration mène à l’opportunisme
  • Plus y’a de l’interaction, plus y’a de sales coups
  • Autant de choses pour un prix franchement raisonnable… foncez chez Philibert

Les moins 

  • Mais où sont les meeples mineurs ??!! j’aime manipuler mes ouvriers, pas des cylindres
  • L’extraction minière n’est pas représentée (on ne fait que rajouter des berlines et aller chercher le charbon, on n’extrait pas)
  • Pas de révolution, pose d’ouvriers traditionnelle.

 

Un jeu de Michael Kiesling, Wolfgang Kramer
illustré par Dennis Lohausen
édité par Gigamic
date de sortie : 15/10/2013
de 2 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
durée approx. de 70 minutes

 

 

 

A propos de GeekLette 589 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

  1. J’adore ce couple de créateurs!
    Pour moi, leur chef d’Œuvre c’est TIKAL (même si apparaît un peu « froid » aujourd’hui et qu’il ne faut pas y jouer avec des joueurs trop long à réfléchir).
    J’aime beaucoup aussi Celtica (du jeu ultra familiale).
    Et puis, ils ont fait un paquet de jeux particulièrement bien réglés! 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*