SPIEL 21 – Jour 2 – Team à Essen

2ème et toujours autant contents d’être là !

Witchstone

2–4 joueurs, 12 ans et +, 60–90 Min
Complexité : 2.73 / 5
Auteurs: Martino Chiacchiera, Reiner Knizia
Illustrateur: Mariusz Gandzel
Editeur: HUCH! (Atalia)
en VF 41,90 € chez Philibert, 40,50 € chez Ludum

Arrivés un peu avant 10h, nous trouvons une table pour le jeu Witchstone. Très bonne pioche pour commencer la journée : dans ce jeu, aux règles claires et assez simples à appréhender (même en anglais 🙂 et la VF est disponible !! ), vous allez placer une tuile avec 2 symboles actions, choisie parmi 5 disponibles et la placer sur un plateau personnel. Les actions seront bonifiées si la tuile placée est adjacente à un autre symbole action identique. Vous allez ainsi pouvoir connoter comme un malade pour démultiplier les effets dans un même tour de jeu et vous développer sur le plateau principal. Unanimité autour de la table pour ce jeu : on a aimé la relative simplicité des règles, la clarté du plateau et les possibilités d’optimiser les tours de jeu. Il y a une interaction certaine entre les joueurs, car des bonus one shot pourront être récupérés, des zones de jeu avantagent le joueur qui avance plus vite que les autres, bref tout est bon dans witchstone !

Fjords

2–4 joueurs, 8 ans et +, 30–45 Min
Complexité: 1.50 / 5
Auteurs: Franz-Benno Delonge, Phil Walker-Harding
Illustratrice: Beth Sobel
Editeur: Grail Games
30,50 € chez Philibert, 30,90 € chez Ludum (moins si abonné)

Nous poursuivons avec Fjords, chez Matagot, qui nous a attiré grâce à son esthétisme.

Le jeu est divisé en 2 phases. Durant la 1ère, chacun à tour de rôle placera une tuile choisie parmi une rivière de 4 pour agrandir la zone de jeu commune à tous (en respectant les contraintes de pose liées aux terrains). On pourra à l’occasion poser une de nos 4 campements. Une fois toutes les tuiles posées, la 2ème phase débute et cette fois chaque joueur posera à tour de rôle un de ces 20 vikings sur la zone de jeu en respectant des contraintes de poses. Le décompte final interviendra enfin avec des bonus pour certains emplacements.

Bon… on ne peut pas dire que le jeu nous ait enthousiasmés : nous avons trouvé la 1ère phase beaucoup trop longue, avec régulièrement une absence de choix lors du placement de la tuile.

Twinkle

Nous nous arrêtons sur Twinkle, petit jeu de placement de dés où on va chercher à réaliser des constellations (objectifs). C’est joli, très sympa de jouer avec différents dés (D4, D6, D8, …) mais c’est quand même pas fou fou.

Stroganov

1–4 joueurs, 12 ans et +, 90 Min
Complexité: 3.06 / 5C
Auteur: Andreas Steding
Illustrateur: Maciej Janik
Editeur: Game Brewer

Pour l’après-midi, on reprend avec du plus costaud : Stroganov. , Et c’est ainsi que durant 4 années divisées en 4 saisons, au 16ème siècle en Sibérie, vous allez partir à la chasse et tenter de récupérer des peaux de bêtes pour acquérir renommée et PV. Chaque joueur se déplacera sur une rivière de tuiles de territoires remplis de gibier et pourra réaliser des actions. Nous avons bien apprécié, même si le thème n’est pas très attirant. Les tours sont rapides, fluides et le jeu parait équilibré (scores finaux : 39 / 37 / 35), chacun ayant pris une stratégie différente. Mais au bout de 3 ou 4 tours, notre moteur était en route et nous avons eu l’impression grosso modo de faire toujours la même chose.

Boonlake

1–4 joueurs, 14 ans et +, 80–160 Min
Complexité: 3.50 / 5
Auteur: Alexander Pfister
Illustrateur: Klemens Franz
Editeur: dlp games
59,90 € chez Philibert

De retour à l’appartement, nous nous lançons dans Boonlake, bien motivés malgré les règles en anglais. Pas de doute, c’est un jeu de Alexander Pfister ! On reconnait bien son style, peut être un peu trop. Pas déplaisant, fluide, mais il manque un truc pour nous accrocher. On a d’ailleurs pas été au bout, préférant jouer un dernier petit jeu.

Fantasy Realms

2–6 joueurs, 14 ans et +, 20 Min
Complexité: 1.75 / 5
Auteur: Bruce Glassco
Illustrateur: Octographics
Editeur: WizKids (Don’t panic games)
Bientôt disponible chez Philibert

On finit donc par Fantasy Realms. On va faire court : c’est épuré, rapide, tendu. Efficace !! Vous avez ici un jeu de 53 cartes avec chacune leurs caractéristiques (Famille, nom, force, bonus/malus). Chaque joueur débute avec 7 cartes en main et devra à son tour piocher une carte (de la pioche ou de la défausse) pour comboter au mieux. Ensuite il défausse une carte. La partie se termine dès que la défausse contient 10 cartes. Point. Rapide, on vous a dit ! Le jeu marche très bien à 3 comme à 2 (avec des règles spécifiques).

Bonne nuit et à demain

Pour retrouver les articles liés au Spiel

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*