A la recherche de la Planète X – le logigramme sur plateau

1–4 joueurs, 13 ans et +, 60 Min
Complexité BGG: 2.33 / 5
Auteurs: Matthew O’Malley, Ben Rosset
Illustrateurs: James Masino, Michael Pedro
Editeurs: Foxtrot Games, Renegade Game Studios, Origames
Boite offerte à GeekLette par Origames
En partenariat avec l’excellent magazine Espace & Exploration
En VF => 31,5 € chez Philibert et Ludum (ce dernier le propose aussi à 28,05 € pour les abonnés)

Couverture

Ce jeu se joue avec l’application gratuite « Planet X » développée en français, sur iOS trouvable ici et sur Android trouvable ici

Introduction

A la recherche de la planète X vous propose un jeu de déduction (logique) qui vous immerge dans l’espace !

Le plateau représente, sur une face, 12 secteurs (mode débutant) et sur une autre face, 18 secteurs (mode expert). Dans chaque secteur, on peut y trouver soit le NEANT soit un objet céleste.

Et votre rôle va être de trouver où se trouve quoi selon leur nombre, les indices de départs et les indices que vous allez avoir en cours de partie.

IndiceMode débutantMode expert
Planète NainePas adjacente à la planète X14
ComèteSeulement dans des secteurs précis22
AstéroïdeAdjacent à au moins 1 autre Astéroïde 44
Nuage de GazAdjacent à au moins 1 secteur vide22
Planète XDans un secteur qui semble vide11
Secteur vide25

Pour cela, vous disposez d’une feuille (recto verso) : recto pour le mode débutant , verso pour le mode expert. Selon le côté du plateau sur lequel vous vous trouvez, vous aurez une feuille différente afin d’avoir la même vue du plateau sur votre feuille.

Règles

Chaque joueur dispose :

  • d’une feuille sur le bon côté (mode débutant ou expert et avec la bonne icone selon son emplacement autour de la table)
  • d’un paravent (pour garder secrètes ses recherches) qui rappelle les règles principales
  • de jetons avec les objets célestes
  • d’une station d’observation à sa couleur (jeton) qu’il posera sur le plateau, sur le chiffre 1 de la pise de temps.

Le ciel observable en début de partie commence au secteur 1 et finit au secteur 6.

Et c’est parti ! Chaque joueur va lancer l’application sur son smartphone (ou bien vous pouvez avoir un seul smartphone qui tournera de joueur en joueur). L’application proposera un code partie que chaque joueur peut entrer dans son application.

Indices de départ pour chaque joueur:

Une fois l’application installée et le code partie entré sur chaque smartphone, les joueurs vont sélectionner l’icone inscrite sur leur feuille (la même icone que le côté du plateau sur lequel il se trouve).

Là ils indiqueront le nombre d’indices de départ qu’ils souhaitent obtenir. Par exemple 12 ou moins.

Chaque joueur inscrira alors sur sa feuille les indices donnés. Attention, c’est pas parce qu’il y a 12 indices qu’il y a un indice par secteur. Parfois vous pouvez avoir 2 indices sur le même secteur (comme l’exemple ci dessous).

Une fois que tout le monde a écrit ces indices secrètement, la partie peut démarrer.

Tour du joueur actif :

Le joueur actif est toujours celui dont la station d’observation se trouve derrière les autres sur la piste de temps.

Et chaque action va lui couter plus ou moins de temps.

Déroulement du tour :

  • choisir et effectuer UNE action
  • avancer son pion poste d’observation
  • tourner le mini plateau pour que le ciel observable tourne (en mode débutant, le 1er joueur pourra observer les secteurs 1 à 6, le 2nd joueur pourra observer les secteurs 2 à 7,…)

Les actions possibles à votre tour de jeu consistent à demander à l’application des indices UNIQUEMENT sur les secteurs observables !

  • Détecter un objet (coût : 3 à 4 temps) : vous allez demander à l’application combien il y a d’objets d’un seul type (comète, astéroïde, …) sur 1 à N secteurs. Par exemple, combien y a t il de planètes naines dans les secteurs 1 à 6? Cela ne vous coutera que 3 temps et peut-être que l’application répondra qu’il n’y en a pas. Donc la planète naine (en mode débutant) sera forcément dans un des secteurs 7 à 12.
  • Sonder un secteur (coût : 4 temps) (vous ne pourrez le faire que 2 fois dans la partie) : vous allez demander à l’application quel objet céleste se trouve dans UN secteur. Si l’application répond vide : soit c’est un secteur réellement vide, soit il y a la planète X. Sinon l’application vous dira quel objet céleste est présent.
  • Etudier un sujet (coût : 1 temps), vous ne pouvez pas étudier 2 fois d’affilée : l’application vous proposera plusieurs sujets (Nuages de Gaz et Comètes par exemple) et vous choisirez l’un d’eux qui vous donnera un bel indice (ou pas).
  • Localiser la planète X (coût : 5 temps) : l’application vous demandera où se trouve la planète X et quels objets se trouvent dans les 2 secteurs adjacents. Donc il faut savoir ce qu’il y a aussi à côté d’elle !

Les théories et les conférences

Tous les 3 tours, vous pourrez émettre des théories (face cachée), par exemple mettre un jeton comète sur le secteur 3. Et à chaque fois qu’on peut émettre des théories, les jetons avancent. Et dès qu’un jeton a avancé 3 fois, on vérifie la théorie.

Si votre théorie est bonne, votre jeton reste, sinon votre jeton revient derrière votre paravent et vous avancez de 1 sur la piste du temps.

Les conférences vous permettent 1 fois ou 2 fois par partie (11ème tour par exemple en mode débutant), d’avoir des informations sur la planète X.

Fin de partie

Une fois la planète X trouvée par un joueur, les adversaires pourront effectuer :

  • 1 à 2 théories selon le nombre de temps qui les sépare du pion poste d’observation de celui qui a trouvé la planète X
  • OU localiser la planète X à leur tour

Qui gagne ?

Et bien c’est pas forcément celui qui a trouvé la planète X car il ne gagne « que » 10 points.

En effet, celui qui a le plus de PV gagne la partie. Les PV sont à répertorier en bas de votre feuille.

  • 1 PV pour chaque secteur dans lequel vous avez été le 1er (ou ex aequo) à émettre une théorie correcte
  • Pour chaque théorie correcte : 2 PV par astéroïde, 3 PV par comète, 4 PV par nuage de gaz, 4 PV par planète naine (ou 2 PV en mode expert).
  • Localisation de la planète X : 1er joueur gagne 10 points, puis 2nd 8 points…

Les moins

  • (mode chieuse) J’aurai aimé que l’application enregistre les codes parties déjà joués.
  • Comme tout jeu de logique, si les indices sont mal répertoriés sur votre feuille, votre partie est foutue [ mais c’est votre faute, pas celle du jeu ]
  • Il faut s’habituer aux icones rapidement sinon les 1ère parties vont être chaotiques (vous allez rayer une planète naine à la place d’une astéroïde … j’abuse mais c’est pas loin sur les 2 premières parties) pourtant le jeu vous les rappelle les icones partout (dans l’appli, sur votre feuille…) [là encore ce n’est pas la faute du jeu lol]
  • Il m’est arrivé sur 2 parties sur 6 d’obtenir un indice INUTILE. C’est encore trop tôt après 6 parties de dire si ça va rester un point négatif, car peut-être que j’ai mal choisi mon action en fonction de mes hypothèses aussi. Par exemple, à un moment donné, j’ai eu les nuages de gaz sont à 6 secteurs ou moins l’un de l’autre. Euh ok, merci. MDR

Les plus

  • Un rendu extraordinaire pour un prix dérisoire de moins de 32 euros
  • Excellente édition : un jeu épuré, une implémentation parfaite (que ce soit la feuille ou l’application)
  • Avoir adapter les feuilles / secteurs selon la place occupée du joueur autour du plateau est une idée de génie !
  • Je retrouve les mêmes sensations de logiques que lorsque je jouais avec mon père aux logigrammes en été
  • Il y a un flux constant d’indices au cours de la partie (entre les théories vérifiées, les conférences, les actions), on ne perd pas le Nord.
  • Quand on trouve la planète X, la fierté nous envahit
  • Les niveaux de difficulté permettent de mettre enfants et parents autour de la table mais aussi une belle courbe de progression (parents peuvent choisir moins d’indices que leurs enfants et donc démarrer avec un handicap et laisser l’enfant avoir plus d’indices pour que le jeu soit équilibré pour tous)
  • Aucun joueur ne peut donner de fausses informations, vu que c’est l’application qui gère les indices, contrairement à d’autres jeux et ça c’est incroyable !
  • Le thème est parfaitement rendu
  • Une tension palpable autour de la table qui rend le jeu stressant ! j’adore !
  • On se concentre uniquement sur la déduction (il n’y a pas de gestion de ressources, pas de sources de distraction, il n’y a que vous et la déduction !)
  • Le sel du jeu se trouve pas seulement sur la recherche de la planète X mais aussi les théories : on dévoile ce qu’on a trouvé (même si après on le met face cachée), on peut donner des fausses informations aux joueurs et l’interaction est là. Monumentale !!!!! ==> EDIT : ayant vu une vidéo avec l’éditeur, on ne révèle pas ses théories.
  • Il y a des combinaisons infinies pour renouveler les parties encore et encore.

Conclusion

Après 6 parties en mode débutant, on va pouvoir commencer à jouer plus sérieusement et pourtant déjà le cerveau fume car on n’a pas l’habitude de ce type de jeu. Les jeux de déduction sont rares, et les jeux de déduction excellents sont encore plus rares, donc faut en profiter, c’est pour cela qu’on y va progressivement sur le level expert. On veut profiter de ce jeu.

L’application et le jeu de plateau s’entremêlent parfaitement pour des parties hyper épiques et tendues. A niveau similaire, je peux vous dire que vous avez moins de 6 tours pour trouver la planète X et mettre fin à la partie avant que qqn vous chipe la victoire. Donc choisissez bien vos actions, vos études, selon les indices de départ. Et posez-vous, prenez le temps de réfléchir et d’émettre des hypothèses sur votre feuille car parfois ça vous fera gagner quelques tours.

Par contre, si vous pensez ne pas avoir le même niveau que vos adversaires, vous pouvez choisir de donner moins d’indices de départ à certains adversaires trop forts ! Les niveaux s’adaptent donc aux joueurs !

Ils ont pensé à tout ! Un rendu extraordinaire comme je disais. L’édition est parfaite, pure, sobre, sans fioriture. Les règles s’assimilent rapidement, on a envie d’enchainer. Encore et encore. Et pour l’instant ZERO bug trouvé. Tout est parfaitement logique à chaque partie, et en plus, l’application est jolie et facile à utiliser. La feuille de recherche est très bien pensée aussi.

Personnellement, j’aurai mis un bon 3 / 5 en complexité sur BGG (il n’a que 2.33) car ça fait fumer le cerveau de vouloir trouver la planète X avant les autres et on ne parle que du mode débutant. Je vous parlerai du mode expert avant la fin de l’année, car on va y jouer et je voudrai en faire plusieurs des parties avant de donner un avis définitif. En tous les cas, après 6 parties, on en parle encore, on veut rejouer. Et même en solo ça fonctionne bien!

Pour aller plus loin

Le magazine Espace & Exploration (6 numéros par an, 64ème sorti il y a peu), partenaire de ce jeu, vous propose des articles de qualité sur l’actualité spatiale. Notamment la planète NEUF, celle qui a pris le nom de Planète X dans le jeu.

Ce magazine fête ses 10 ans cette année !!!

Et, dans les règles du jeu, il y a plusieurs anecdotes scientifiques bien sympathiques à lire, arrêtez vous un instant 🙂

Pour rappel:

1–4 joueurs, 13 ans et +, 60 Min
Complexité BGG: 2.33 / 5
Auteurs: Matthew O’Malley, Ben Rosset
Illustrateurs: James Masino, Michael Pedro
Editeurs: Foxtrot Games, Renegade Game Studios, Origames
En partenariat avec l’excellent magazine Espace & Exploration
En VF => 31,5 € chez Philibert et Ludum (ce dernier le propose aussi à 28,05 € pour les abonnés)

A propos de GeekLette 647 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

6 Comments

    • J’aime énormément cryptide, on est dans la même veine, mais à 2 il ne marche pas et on peut réellement donné de fausses informations aux joueurs (sans le faire exprès). A la recherche de la planète X n’a pas ces défauts là.
      Je sais qu’une nouvelle version de Cryptide va sortir pour 2 joueurs (Cryptid Urban) mais fin 2022 aux dernières nouvelles, on aura de quoi faire avec A la recherche de la planète X 🙂

  1. la comparaison avec les logigrammes est assez juste ( j’adorai y jouer etant enfant ) et du coup ça me donne envie de rechercher la planete X….. Merci pour votre article

  2. Alchimistes fait partie de mes jeux préféré mais difficile à sortir. Planète X m’y fait penser mais avec un jeu de pose d’ouvriers en moins. Il me semble moins riche car totalement axé sur la déduction. Du coup il doit correspondre vraiment à des joueurs souhaitant se brûler la cervelle sur des jeux de logique/déduction comme le faisait la revue Jeux et Stratégie de ma jeunesse…

1 Trackback / Pingback

  1. Coups de cœur d'Août 2021 - GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*