Coups de coeur de Septembre 2019

Coup de coeur de GeekLette: Abomination

Nom exact: Abomination: The Heir of Frankenstein
2–4 joueurs, 13 ans et +, 2h
Auteur: Dan Blanchett
Illustrateurs: Mikhail Palamarchuk, Tony Sart
Editeur: Plaid Hat Games & Rebel
Chez Philibert en anglais à 67,95 €

3 parties en moins d’un mois. Une première partie à 3 qui nous a laissé perplexe car le jeu démarre hyper bien à tel point qu’on devient accro (comme Lords Of Waterdeep auquel il ressemble) mais la fin du jeu fut trop répétitive (genre pendant 1h on a fait les mêmes choses chacun). J’arrivais pas à comprendre pourquoi ce jeu était fait comme ça. Pourquoi l’éditeur a quand même pris le pari de l’éditer ? Et comme il n’y a que les cons qui changent pas d’avis….

On lui a donné une autre chance, à 2 deux cette fois et malgré ne pas s’être trop trompé sur les règles à la première partie, on s’est rendu compte que c’était nous qui jouions de manière trop chronologique, trop logique, trop séquentielle.

En effet, dans Abomination (placement d’ouvriers principalement), vous allez envoyer vos agents chercher des organes, du sang, des os dans un Paris très noir : Morgue, Hôpital, Cimetière, … ou au parc si un événement meurtrier a eu lieu entre deux tours… Tout ça dans le but de créer votre « abomination » et de gagner des Points de Victoire. Seulement les PV ne s’arrêtent pas là, il faudra rendre vivante chaque partie du corps de votre abomination (jambes, bras, torse et tête) pour espérer voler la victoire. Et c’est là qu’on a tendance d’abord à créer l’ensemble de l’abomination alors qu’on pourrait rendre vivant le bras qu’on a créé très vite.

Car en effet, vous avez 4 phases dans le jeu :

  • Phase d’événements (géniale, une phase un peu narrative pendant laquelle vous parlez à votre abomination parfois… ou pas hahaha!!!)
  • Phase de placement dans la ville de Paris pour récolter les ressources ou faire acte d’humanité pour pas perdre trop de points en fin de partie haha
  • Phase de la laboratoire avec votre abomination à créer et à animer grâce aux ressources récupérées dans la ville.
  • Phase de préparation du tour suivant

Ce placement d’ouvriers me rend dingue. C’est hyper immersif, le thème est très original, je suis fan de la pose d’ouvriers ; le jeu ne réinvente rien et alors?! avec un thème pareil on s’en cogne! On s’éclate à jongler entre humanité et meurtre lol Même ma moitié a aimé ! c’est pour dire. D’ailleurs ceux qui ont aimé Lords Of Waterdeep (genre toute la planète ludique aime ce jeu) aimeront Abomination. Han j’ai envie d’y jouer!!!

Petite anecdote: les photos d’Abomination à publier ici sont dans ma galerie photos entre mon neveu qui vient de naître et le nouveau chien des voisins : un patou des pyrénées blanc immaculé ! MDR J ADORE CE PARTI PRIS SUR LE THEME ! vraiment !

Coup de coeur de Mr NeiL : Nemesis

1–5 joueurs, 12 ans et +, jusqu’à 3h
Auteur: Adam Kwapiński
Illustrateurs: Piotr Foksowicz, Ewa Labak, Patryk Jędraszek, Piotr Gacek, Andrzej Półtoranos
Editeur: Awaken Realms, Rebel (Funforge pour la VF)
Disponible sur la boutique en ligne Funforge

Je ne suis pas un fan absolu de jeux Ameritrash, mais quand j’ai vu qu’il y en avait un qui sortait avec comme thème la SF et ressemblant très fortement au film Alien, et en VF (merci FunForge pour la localisation) je n’ai pas pu résister. Et pour faire court, je ne le regrette vraiment pas.

Les règles sont super bien écrites, et de plus pas si compliquées. Le matériel est de super qualité, les figurines sont magnifiques et le jeu est tendu et très excitant.

Il y a plusieurs modes de jeu, solo, coopératif ou semi-coopératif, ce dernier est celui qui mettra le plus de tension, mais je n’ai pour l’instant joué qu’en coopératif, pour bien assimilé les règles.

Après le choix de notre personnage, on reçoit un deck de 10 cartes de cartes actions, différentes selon les personnages, ce qui apporte une rejouabilité assez conséquente. On reçoit aussi une ou deux cartes objectif, qui pourrait être en opposition avec celles reçues par les autres joueurs, c’est génial.

Alors oui il y a du hasard, mais on a l’impression de pouvoir le maîtriser en ayant avec nous des cartes objets que nous irons piocher en fouillant les différentes salles du vaisseau. Mais si les Intrus nous attaquent, on prendra une carte Contamination qui viendra pourrir notre Deck de cartes, pour le reste de la partie et seulement à la fin nous saurons si nous sommes contaminés en passant ces cartes au scanner.

Autre chose de plutôt original, si un héros meurt, il pourra jouer les intrus avec un deck de cartes bien à lui.

Les parties que nous avons faites ont duré un peu plus de 2 heures, et nous avons échoué dans nos missions.

J’ai vraiment hâte de retourner me mesurer à ces Intrus et leur botter le c** dans mon vaisseau !!!!

Coup de coeur de BDPhilou : Root

1 à 6 joueurs, 10 ans et +, 1 à 2h
Auteur: Cole Wehrle
Illustrateur: Kyle Ferrin
Editeur: LederGames (Matagot pour la VF)
74,90 € chez Philibert

Coucou les Ami.e.s! Ce mois-ci j’ai enfin pu découvrir ROOT, LE jeu dont tout le monde ludique expert parle. Encensé sur BBG en remportant une tonne de récompenses, l’objet a de quoi attirer l’œil. Notamment par son look trop mignon… totalement à l’opposé de son côté clairement expert! ROOT est d’autant plus dans l’actualité que Matagot vient de publier sa version française dans une belle boite contenant même quelques tribus en plus. En deux mots, pour ce qui ne connaissent pas ce jeu, la mécanique repose sur une asymétrie poussée à l’extrême : en effet, en plus des règles du jeu, chaque joueur jouera totalement différemment en fonction de la thématique du peuple qu’il incarne. Un sacré tour de force au niveau du game design, il faut bien le reconnaître.

Alors qu’en ai-je pensé? Commençons par ce qu’il faut bien prendre en compte : Oui Root est un jeu aux règles denses du fait de son asymétrie. Il est donc réservé à un public exclusivement expert et motivé…. Ne vous laissez pas attendrir pas sa charte graphique !

De ce fait, je recommande surtout ROOT pour des parties à 3 ou 4 joueurs experts (pas plus, pas moins!) et jouant ensemble régulièrement. Si vous remplissez ces conditions, vous allez -comme moi- adoré ROOT! En effet, quel pied de voir toutes ces peuplades évoluer différemment sur le plateau de jeu! Quel plaisir pour les yeux devant un matériel aussi chatoyant! Quel casse tête stratégique de chercher les meilleures solutions face à des joueurs n’ayant pas la même façon de jouer! Entre les peuples et l’envie de se perfectionner, la rejouabilité est garantie pour un bon moment. ROOT est un dépaysement ludique qui fait un bien fou… sous réserve que vous entriez dans les réserves pré-cités. En tous les cas, il s’agit de l’une des plus belles découvertes Expert de l’année, c’est incontestable! 

Coup de coeur de TruffeAuVent: Grand Austria Hotel

2–4 joueurs, 12 ans et +, jusqu’à 2h à 4
Auteurs: Virginio Gigli, Simone Luciani
Illustrateur: Klemens Franz
Editeur: Lookout Games (& Funforge pour la localisation)
Chez Philibert à 39 €

il m’a fallu passer le cap et accepter le look, très old school, qui ne fait vraiment pas envie au premier abord. Mais je vous assure : ce jeu en vaut la peine !! Il s’agit d’un jeu de gestion dans lequel vous allez devoir optimiser comme un malade le peu d’actions que vous ferez durant la partie. En effet, la partie se décompose en 7 manches, et dans chacune d’elles, vous n’aurez que 2 actions à priori. Ce jeu vous met dans la peau d’un gérant d’hôtel. Vous allez devoir accueillir des clients à votre restaurant, honorer leur commande (à base de cubes de ressources) et mettre à leur disposition une chambre. Les nœuds au cerveau arrivent pour optimiser les actions et faire en sorte de déclencher à partir de votre action, d’autres actions. Les actions disponibles sont en fait des dés ; chaque valeur de dé est associée à une action (récupérer des ressources, préparer des chambres, …). Vraiment un régal, un jeu que j’aimerais sortir toutes les semaines, c’est dire.

A propos de GeekLette 589 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*