Doggy Bag

Article écrit par BDPhilou

Un jeu d’Antonin Boccara
Illustré par Aline Kirrmann
Edité par : Blam !
2 à 6 joueurs
8 ans et +
20minutes
17,5 € chez Philibert

Une vie de chien !

Dans DDoggy Bag, chaque joueur incarne un chien qui est soumis au terrifiant Fagin ! Ce dernier les oblige à leur remettre leur butin (des os de qualité variable). Mais la nuit, les joueurs vont tout faire pour récupérer les os les plus savoureux. Attention cependant, Fagin ne dort que d’un œil et s’il se réveille, gare à vous !

Y a un os !

En début de partie, chaque joueur prend un paravent et y place derrière (donc à sa vue uniquement) un certain nombre de chaque type d’os :

  • Les Gris (osselet) valant 1 PV,
  • Les Blancs (os de poulet) valant 1 PV,
  • Les Rouges (os de bœuf) valant 2 PV,
  • Les Jaunes (os à moelle) valant 3 PV,
  • Et les Noirs (os faisandé) ne valant aucun PV et pouvant même éliminer un joueur définitivement.

On place également un certain nombre d’os dans le sac de Fagin (c’est dans ce sac, que les joueurs tenteront de voler le butin).

On place au milieu de l’aire de jeu la tuile « Coffre de Fagin » et l’on place à côté les 8 jetons « Rôle ».

La partie peut débuter !

Jeu de rôle !

Le 1er joueur (celui qui aboie le mieux), lance 2 pièces et annonce le total obtenu (par exemple : « 3 »). Chaque joueur doit alors mettre dans le sac de Fagin autant d’os du type de son choix présents derrière son paravent.

Ensuite, en commençant par le 1er joueur, chacun va prendre l’un des rôles encore disponibles sur l’aire de jeu et activer son effet immédiatement. Il existe 8 effets :

  • « 0 » : Le fayot dépose l’un de ses os noirs sur le coffre de Fagin,
  • « 1 » : Le guetteur pioche un os au hasard dans le sac de Fagin. S’il est noir, il le remet dedans, sinon, il le conserve devant son paravent. Ensuite il regarde le contenu du sac de Fagin secrètement.
  • « 2 » Le meneur : Le joueur prend le jeton 1er joueur et le donne au participant de son choix.
  • « 3 » Le Pickpocket pioche un os au hasard dans le sac de Fagin. S’il est noir, il le remet dedans, sinon, il le conserve devant son paravent.
  • « 4 » La Taupe regarde secrètement l’intérieur du sac.
  • « 5 » L’éclaireur pioche 3 os du sac de Fagin. Il les montre à tous. Il en place un sur le coffre de Fagin et remet les 2 autres dans le sac.
  • « 6 » L’intendant prend 2 os du coffre de Fagin et les remet dans le sac.
  • « 7 » Le crack échange un os de derrière son paravent avec l’un de ceux présents sur le coffre de Fagin.

De plus, un joueur peut choisir de devenir une « tête brulée ». Pour cela, il renonce à appliquer l’effet de son « rôle » puis il le retourne sur sa face opposée et annonce qu’il pourra piocher un nombre d’os supérieur à 7.

Dans la gueule du… chien !

Ensuite, le joueur ayant pris le rôle ayant la valeur la plus haute (ou la tête brulée le cas échéant) commence à fouiller le sac de Fagin. Pour cela, il pioche un à un autant d’os que la valeur de son rôle. Il y a alors 2 possibilités :

  • Soit il pioche un os noir et il perd tous les os précédemment piochés pendant ce tour (sauf les Gris qu’il conserve, avec l’os noir, devant son paravent).
  • Soit il ne pioche que des os qui ne sont pas noirs, il les place devant lui. Il a réussi son larcin ! Il peut alors tenter une gourmandise ! S’il ne le fait pas, le tour prend fin immédiatement pour l’ensemble des joueurs.

La gourmandise consiste à piocher un os en plus. S’il n’est pas noir, il est gagné et en plus le joueur en prend un autre de la même couleur placée devant le joueur de son choix ! Sinon, le joueur perd tous les os gagné à ce tour.

Attention, si un joueur totalise 3 os noirs, il est éliminé définitivement du jeu !

Le gagnant sera bien évidement celui qui aura volé le plus d’os en valeur en fin de partie !

Les plus :

  • Des illustrations superbes,
  • Le thème très bien respecté,
  • Le matos qui regorge de nonos en bois du plus bel effet,
  • Le petit frisson lorsque l’on retire plein d’os et qu’il n’y a aucun « noir »,
  • Le petit format de la boite permettant de l’emporter facilement en vacances,
  • Un vrai jeu « familial » à jouer en famille (c’est redondant mais c’est exactement ce que je pense.)

Les moins :

  • Les pouvoirs un peu délicats à appréhender pour les plus jeunes lors de la 1ère partie (mais c’est pour chipoter 😉).

On s’en lèche les babines ?

Très simple d’accès et vraiment amusant lorsque l’on prend des risques (et que ça marche !), Doggy Bag est une très bonne surprise ! Surtout qu’il s’agit d’un vrai jeu à jouer en famille ou les parents n’auront pas plus de chances de gagner que les enfants. La victoire reviendra au plus téméraire et… aussi au plus chanceux. Heureusement, les pouvoirs permettent de retrouver un certain contrôle sur ce que l’on espère piocher. La chance a donc une place importante mais pas essentielle non plus. Bref, si vous cherchez un jeu de prise de risque simple, fun et familial, Doggy Bag coche absolument toutes ces cases !

A propos de GeekLette 636 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*