Essen 2016

Difficile de tenir en place à J-4 de l’événement !!! Essen 2016 se prépare avec rigueur et constance. En effet, chaque jour de nouveaux jeux sont annoncés et aujourd’hui (au moment où je vous parle) il y a 765 jeux dans la geeklist de BGG.

Evidemment, il faut faire le tri ni trop tôt ni trop tard… Dur de se repérer quand la liste s’allonge chaque jour dangereusement donc je prends le temps chaque soir de regarder les ajouts et force est de constater que, hormis quelques sorties françaises inévitables, aucun jeu n’a le titre de must have (hors français) pour moi que ce soit en Europe, en Asie ou ailleurs.

Il y a quand même quelques jeux qui m’intriguent, qui me font de l’oeil par le visuel ou la mécanique, mais j’attends de jouer pour mettre la main au portefeuille. L’an dernier je suis revenue avec 20 jeux (pile, sans faire exprès). Certains sont restés dans le placard (vendus il y a quelques jours/semaines), je n’ai pas envie de faire pareil. Cette année 2016, je l’ai passée à jouer à des jeux que j’aime et non pas à jouer à des jeux que je voulais absolument « tester » pour le blog. D’où le fait qu’il y a peu d’articles aussi. Donc Essen 2016 sera synonyme de la modération ! (bon… une fois là bas, je serai forcément tentée donc ne vendons pas la peau de l’ours…)

Donc côté français, quels sont les jeux à surveiller ?

Je ne peux m’empêcher de hurler de joie pour la traduction de Roll for the Galaxy, et Gigamic nous gâte encore cette année avec l’extension (Ambition) qui sera disponible à Essen. J’ai déjà tout en VO, mais tant pis, faut savoir aussi remercier le travail des éditeurs français. Ce jeu faisant partie en plus de mon top 3 je n’ai pas pu m’empêcher de précommander l’extension 🙂

roll for the galaxy

7 wonders duel pourtant déjà bien abouti aura aussi droit à son extension pour Essen : Panthéon. J’y ai joué à Ludinord et franchement je ne pensais pas que le jeu pouvait encore évoluer alors qu’il tourne déjà tellement bien. L’extension tient vraiment toutes ses promesses pour changer nos habitudes de jeu. Et puis, je vous le dis qu’à vous, ne le répétez pas trop fort, il y a des pièces en métal disponibles pour remplacer vos jetons tout moches… (un pack remplace vos pièces de 7 wonders duel, mais pour remplacer celle du grand frère « 7 wonders », il en faudra deux, c’est ce qui se dit).

Pendant l’âge I, vous collectez des jetons Mythologie (lorsque vous dévoilez des cartes à votre adversaire), qui vous permettent de choisir les divinités qui ont une place dans le Panthéon, et les jetons du placement, qui vous aident à obtenir la faveur de ces divinités.
Dans Age II et III, vous pouvez activer un dieu ou une déesse dans le Panthéon au lieu de prendre une carte de la pyramide de cartes. Pour ce faire, vous payez ce que le dieu ou la déesse exige et placez-le à côté de votre ville.

7wondersduelpantheon

 

 

Pocket Madness avait pour thème les 7 pêchés capitaux… et pour ne pas heurter les plus sensibles… le thème est devenu plus … racoleur… Chtulu !!! ENCORE !!! bon ok faut admettre que les illustrations attirent l’attention et que la mécanique fait le reste. J’ai beaucoup aimé la TT TV donc je pense faire une partie rapidement pour évaluer la bête et son potentiel parmi mon groupe de joueurs.

pocket-madness

Kanagawa nous est proposé par Bruno Cathala et Charles Chevallier !!! Vous vous doutez qu’en adorant Abyss, il est probable que Kanagawa me plaise 🙂 Du coup j’ai bien hâte d’y jouer et de le redécouvrir (j’avais joué au proto il y a quelques mois, années).

La mécanique du jeu simple et originale se présente de la façon suivante : Face à vous sont disposées autant de cartes Estampe que de joueurs, face visible ou face cachée. Chacun à votre tour, vous pouvez décider d’en prendre une ou de passer en espérant obtenir de meilleures cartes par la suite.Lorsque vous prenez une ou plusieurs cartes, vous pouvez choisir dans quel sens vous les placez : dans le sens de l’Estampe pour les ajouter à votre tableau si vos Inspirations vous le permettent, ou dans le sens de l’Inspiration pour la placer dans votre atelier et ainsi acquérir cette nouvelle Inspiration. Immortaliserez-vous votre art en concentrant votre collection sur la faune, la flore, les saisons, l’architecture ou encore les hommes ? Prenez le temps de trouver l’Inspiration, mais veillez à ce que les autres artistes ne vous volent pas vos idées !

kanagawa

Vikings on board : il fallait bien un jeu de te…pu dans la sélection… non ? Charles Chevallier prend un malin plaisir à nous voir nous disputer et repartir seul alors qu’on est arrivé à 4 !!! Saluons le travail d’illustration, au passage, de Maeva et Christine (déjà bien connues dans ce petit monde ludique). Bises à vous 4 !!!

Dans Vikings on Board, nous incarnons des familles (ou clans) de vikings pressés d’embarquer dans des drakkars pour partir à la guerre. Bien entendu, il ne faudra pas partir sans rien, et les ressources que nous récupérerons (clous, fourrures et céréales) vaudront plus ou moins de points de victoire, selon le cours du marché. On pourra aussi jouer des paris pour gagner encore plus de notoriété.Vikings on Board est donc un jeu de… ben, on ne sait pas trop. Côté mécanismes, il y a de la pose d’ouvriers, de la majorité, mais aussi, et surtout, beaucoup, beaucoup d’interaction. On retrouve en auteurs l’équipe derrière Intrigo (que j’aime beaucoup) à savoir Catherine Dumas, Charles Chevallier et Pascal Pelemans. Source : Ludovox

vikings-on-board

Deus: Egypt ; autant vous dire que je ne pars pas sans. Les chroniqueurs sont au jus des petites merveilles. On y a joué à Cannes et on attend cette extension de Deus depuis quelques mois déjà. Je ne pense pas me tromper en disant que c’est le number one de TruffeAuVent (sacré pseudo dont nous avons appris la signification il y a peu…).

deus

 

Bubblee Pop : découvert lors du festival « Orléans joue », le jeu de plateau de candy crush fait son petit buzz! Pour 2 joueurs, il permet de faire tomber des petits monstres chez soi pour gagner quelques pouvoirs selon la couleur et ainsi pourrir l’adversaire. Un must have pour moi et ma petite famille.

bubblee-pop

 

SeaFall sera disponible en boutique d’ici fin Octobre chez Filosofia. Dans la veine de Pandemic Legacy, SeaFall vous propose de vous plonger dans l’ère navale avec une histoire qui évolue au fil de vos parties (comme Pandemic Legacy) et depuis que j’ai fini ce dernier, je ne pense qu’à ça : revivre l’aventure avec un autre thème, une autre mécanique. (d’ailleurs au fait Pandemie Chtulu est juste magnifique!!!) Bref, malheureusement, avec le déménagement, je ne pourrai probablement pas m’y coller avant quelques semaines mais tant pis soyons fous démarrons et puis advienne que pourra !!! Il faut quand même admettre que pour ce type de jeu, il faut un groupe de joueurs assidus, qui retiennent bien les règles (!) et qui sont prêts à jouer régulièrement au même jeu.

Dans SeaFall, un âge sombre s’achève tandis que s’élèvent les voiles des vaisseaux, prêts à naviguer à travers la nouvelle ère navale qui débute. Les joueurs se verront confier un empire chargé de découvrir de nouveaux territoires, explorer des iles inconnues, développer un marché d’échanges et même prendre part à d’impardonnables batailles sur mer ! Offre une expérience de jeu unique et changeante. Vivez une aventure unique grâce au Journal du Capitaine et aux nombreux compartiments secrets.

Inis chez Matagot n’est pas dans mon viseur mais dans celui des autres chroniqueurs qui aiment bien l’affrontement direct. Car oui, dans Inis, ça tape et ça chouine ! (je me contenterai de Dice Stars, j’aime beaucoup ces petits jeux de dés) [petite joueuse !!!].

inis

 

Du côté du reste du monde

Morocco attire mon attention juste par son plateau et ses cubes placés en abscisse et ordonnée.  En pleine ville de Marrakech, vos ouvriers auront fort à faire ! Le tour de jeu se compose de deux phases : le repérage et le placement. Le repérage sert à examiner le marché pour obtenir de l’information utile à la prochaine étape. En gros, le joueur actif place le pion sur un toit et récupère 2 cubes (c’est moins glamour dit  comme ça), pendant que les autres joueurs en récupèrent un. Quant au placement, le joueur actif place un ouvrier sur un stand et paye le coût (selon le stand / selon le type d’ouvrier). Le stand est placé au croisement de deux cubes de couleur (ce sont ces cubes qu’il faudra payer pour occuper la place) + les cubes selon le type d’ouvrier. Une fois le stand rempli (de 4 ouvriers), on va le fermer et gagner des points en fonction de la majorité etc. et le joueur avec la majorité place une de ses tuiles marché dessus. Et c’est là que c’est intéressant, car la tuile doit pointer un stand adjacent, cela crée un débordement sur le stand visé qui se voit virtuellement ajouté d’un ouvrier et peut donc fermer… J’aime bien les effets en cascade comme ça ! A tester d’urgence. Le jeu n’a pas fait fureur en campagne de financement ; dommage je ne l’ai pas vu mais je compte bien réparer mon erreur à Essen ou chez Philibert.

morocco

 

Order of the Gilded Compass est la réédition de alea iacta est. Un jeu que je cherchais déjà à Essen l’an dernier parmi les vieux de la vieille. Du coup je suis ravie de sa réédition (à ne pas confondre avec réimpréssion… car le jeu a été revisité). C’est un jeu de placement de dés (oui je sais… j’aime ça) dans lequel on incarne des chasseurs de trésor faisant tout pour participer à une expédition d’archéologues. Si vos dés sont au bon moment au bon endroit sur le globe, le trésor pourrait bien signer votre victoire. Et bien c’est ce qu’on verra à Essen avant achat, évidemment.

compass

On reste dans le dé, avec Colony. Déjà proposé chez Philibert en précommande et envoyé mi Octobre, ce jeu n’a pas l’air d’être original. Mais à tester quand même pour choisir entre Compass et lui, lequel rentrera à la maison. Pour 13 ans et plus, durant en moyenne 55 minutes… ça me parait très long pour un système si simple. Les dés ont des faces représentant des ressources, ces dés pourront, pour certains, être stockés et pour d’autres non car consommables immédiatement (selon la face obtenue). Le but est de développer sa colonie en gérant les constructions et les upgrades de bâtiments, eux même permettant d’améliorer vos dés (relance, production plus importante, manipulation…).

colony

Guilds of London… oh la la la que de discussion autour de ce jeu dont la VF serait potentiellement proposée par un éditeur espagnol sur Ulule. Malgré la tonne de questions sur les règles, il faut admettre que ce jeu buzze pas mal sur les réseaux sociaux. Et le matos est de toute beauté … donc autant lui laisser le bénéfice du doute.

Dans ce jeu de majorité, vous allez envoyer votre armée de meeples prendre le contrôle de tuile guildes… Leur résolution (pour certaines) semble se faire à chaque fin de tour si le nombre minimum de meeples est atteint. Il paraîtrait que la seconde place est tellement énorme que le premier à jouer pourrait bien mettre tous ses meeples… histoire de pas laisser de seconde place… mais il ne pourra le faire que si l’action sur la carte qu’il va jouer le permet et là c’est une autre paire de manches !! Les cartes ont des conditions pour s’activer ! A votre tour vous pouvez : Embaucher un meeple (appelé liveryman),  déplacer un meeple, jouer une carte et récupérer des cartes. A tester de toute urgence !

 

guilds-of-london

Ulm m’intrigue depuis que je l’ai vu apparaitre. Je profite de cet article pour mettre la main sur les règles VF (et oui…). Les joueurs cherchent à accumuler le plus de points de victoire possible en prenant part à des activités au sein des différentes sphères de la ville d’Ulm. A chaque tour, chaque joueur dispose de 3 actions. La partie prend fin au bout de 10 tours. Le tour de jeu se fait ainsi : piocher une tuile et la mettre sur un plateau 3×3 puis faire l’action de 3 tuiles (horizontales ou verticales selon le choix du joueur) dans l’ordre souhaité puis jouer une carte. Apparemment ici j’explique simplement mais le plateau se découpe en plusieurs zones : la cathédrale, le danube et la ville séparée en deux. Les actions se font sur ces quartiers et l’objectif est de poser des sceaux dans les quartiers pour obtenir leur bonus. J’aime bien l’idée, j’ai envie de creuser. Rappelons que c’est la ville de naissance de Einstein… rien à voir avec la choucroute, mais ça vous attirera peut-être ?

ulm

Key the city – London est mon dilemme de l’année… Keyflower est parfait… pourquoi le refaire ?! Pourtant Keyflower n’a pas eu le succès qu’il mérite. Difficile de le sortir, je ne sais pourquoi, il fut mon number one les 2 premières années de ma belle aventure ludique. Et quand je vois le prix … je me dis qu’il faut creuser ailleurs pour des pépites plus originales et j’y reviens, quand même, toujours. La mécanique est toujours, aujourd’hui, extraordinaire! Les enchères via meeples où le premier à poser impose la couleur, la couleur verte qui apporte un vrai plus, le placement d’ouvriers, et le déplacement sur les tuiles… c’est encore un jeu avec une richesse mémorable ! Bon je sens que je vais craquer juste pour faire découvrir cette merveille à mon groupe de joueurs. En plus, il se joue jusqu’à 6 (comme l’excellent Euphoria!), rares sont ces jeux gamers qui tournent avec autant de joueurs. Une autre version (non master print) est disponible chez Philibert.

key-the-city-london

Ave Roma + extensions m’intriguaient jusqu’à ce que je tombe sur la vidéo de Philippe (chaps31). J’ai super envie d’y jouer (avant d’acheter). Ce qui m’ennuie (ennui mineur) c’est que les colonnes ne sont disponibles que pour les bakers (le jeu a été financé sur Kickstarter). Les colonnes représentent des ouvriers numérotés que l’on va placer sur le plateau pour des actions. Une fois le tour passé, et à partir du dernier joueur, on va récupérer les ouvriers de la zone choisie… et là ça devient intéressant ! A suivre donc. En plus le jeu est proposé en français donc précommande oblige… vu que okkazeo est méchant avec moi :p

ave-roma

Great western Trail ; qui n’en a jamais entendu parler ? La mécanique est super simple : à votre tour de jeu, vous faites un déplacement, l’action puis vérifiez votre nombre de cartes en main. Ca devrait pas nous tuer, mais ce qui est moins simple c’est d’optimiser ses actions évidemment. Le jeu fait tourner quelques têtes, donc la rupture de stock est imminente. A viser dès le premier jour.

great-western-trail

 

Caravan !!! Annoncé comme l’exterminateur de Splendor (d’après Tom Vassel) ! Euh… Comment vous dire ? Splendor est mon jeu le plus joué cette année et avec la totale (tous les goodies + le tapis ; ouai ok c’est pas indispensable) mais autant vous dire que je n’y crois pas une seconde à son remplacement ! Mais j’ai quand même été creuser ! Déjà, le jeu est proposé avec 2 thèmes différents. L’idée est bonne mais il en faut plus quand même ! Apparemment, il y aurait des cartes permettant d’obtenir des ressources, des points ou des actions (ce dernier m’intéresse mais je ne suis pas sure de ma traduction lol). Certaines ressources seraient plus rares que d’autres. Et plus on avance dans le jeu, plus l’obtention de cartes de haut niveau est facilitée (comme dans Splendor). Mais on n’a aucune info sur la mécanique et d’ailleurs le jeu finalement ne sortira pas à Essen. Une démo sera peut-être disponible. Vive le buzz sans aucune info. Et le pire c’est que je m’y mets aussi :p histoire de vous faire saliver … pour rien puisqu’il n’y aura probablement rien sur ce jeu lol

 

caravan

 

Solarius Mission : qui dit conquête spatiale, dit GeekLette… j’adore ça… si j’avais du temps, je traînerai à Kourou (Guyane) mais comme je suis une citoyenne modèle, je bosse … et je n’ai pas le temps d’y aller alors je joue aux jeux lol D’ailleurs dans ce thème là, deux jeux m’intéressent (avec terraforming mars). Mais parlons d’abord de Solarius Mission. Gestion de ressources, draft, dé et manipulation de dés… ça sent très bon! D’ailleurs Ludovox en parle mieux que moi :

Chaque joueur aura son vaisseau spatial qui ira dans l’espace et pourra être amélioré via un plateau personnel. À votre tour, vous choisirez un dé parmi les 4 dés colorés qui seront placés sur une roue. Ils symbolisent le carburant, l’amélioration de vaisseau, le déplacement ou une marchandise. Puis vous pouvez effectuer une autre action, soit voler dans l’espace et découvrir des planètes, soit construire une base et délivrer une commande, soit piocher ou jouer des cartes de développement, ou encore acheter des unités supplémentaires. L’objectif clé est de collecter le plus de points possible, et pour cela, vous pouvez coloniser des planètes, construire des bases, transporter des marchandises, ou améliorer votre vaisseau sur divers plans.

J’aime la diversité que peut apporter ce jeu.  Je m’y prends tard et les précommandes atteignent déjà la rupture de stock (1000 boites sont/seront disponibles) , il n’y aura pas de rééimpression. Donc, deux solutions : se lever tôt jeudi à Essen ou précommander le jeu chez Philibert avant les autres ! Bon le jeu est très moche quand même !!!

solarius-mission

Jorvik , une réédition rethématisée d’un jeu de Feld datant de 2010. J’ai lu les règles et je dois admettre que la mécanique d’achat reste originale car pas copiée depuis ; c’est peut-être un signe d’éviter le jeu ? En tous les cas, le jeu est simple : chacun place ses vikings en face des cartes (souhaitées ou non lol) puis dans l’ordre d’apparition des vikings et par carte, on va pouvoir acheter la carte ; le montant est égal au nombre de vikings de n’importe quelle couleur placés en face de la carte… Là ça doit faire mal mdr (je sens d’ici le dilemme !!!) Une fois les cartes achetées, on joue leurs actions. Simple mais je pense terriblement efficace. A tester sur place.

jorvik

Oilfield est bien connu de ceux qui suivent les campagnes KS. Proposé en français, ce jeu permet au joueur actif de faire 2 actions dont une cachée (mmm intéressant) qu’on choisit tous par contre simultanément. Le thème ne m’inspire pas (entrepreneurs dans le pétrole…) mais j’avoue que l’action cachée m’intrigue, le jeu est beau en plus. A tester.

oilfield

Touria est un jeu plus orienté famille + mais pourquoi pas. L’action que peut choisir le joueur actif est une action sur le côté d’une tour. 4 tours « tournantes » sont sur le plateau et il pourra en choisir une pour faire l’action qu’elle propose. Ensuite il fera pivoter la tour choisie pour faire l’action (qui, elle, est optionnelle). Puis il déplacera le groupe d’aventuriers. Selon le déplacement il passera par certaines cases qui lui permettront d’avoir quelques actions supplémentaires. Intriguée et les règles sont en VF.

touria

 

A propos de GeekLette 656 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

  1. Merci pour cette preview. Je suis curieux de voir l’extension de 7Wonders duel en action – je pense que c’est un jeu qui supporte bien les ajouts alors que j’ai tendance à éviter les extensions en général. Et un remplaçant à Splendor ? Il faut le voir pour le croire.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*