Conan – Kickstarter en Janvier 2015

Article écrit par BDPhilou

Conan_09

Conan : Hyborian Quest

 

Un jeu de Fred Henry (Time Line, Les bâtisseurs, The Adventurers1 et 2, etc.).
Un jeu de Monolith.
De 2 à 5 joueurs (1 joueur incarnant l’Overlord, les autres incarnant Conan et ses acolytes).
Durée : environ 1 heure par scénario.
Sortie : été 2015.
Ouverture de la campagne KickStarter prévue : le 5 janvier 2015.

Fred Henry, Qui es-tu ?

J’ai eu la chance de rencontrer Fred Henry il y a quelques années. A l’époque, il venait de sortir le jeu de course futuriste « Rush & Crush » auquel je joue encore de temps en temps aujourd’hui. En discutant avec lui sur un forum spécialisé, nous nous sommes aperçus que nous fréquentions la même boutique « en dur ». Du coup, nous nous sommes rencontrés à quelques reprises et toujours avec le même plaisir (et beaucoup de café !). Il faut dire que Fred Henry est une personne qui dégage naturellement un enthousiasme contagieux lorsqu’il parle de sa passion : la conception de jeux de société. D’ailleurs, bien que multipliant les blockbusters ludiques (Timeline et les Bâtisseurs dernièrement), notre homme est resté particulièrement humble. Pour preuve, alors que j’avais une idée de proto, il m’a donné rendez-vous pour que nous en discutions et pour en faire une partie ensemble. Comme ça, parce qu’il avait le temps et que ça lui faisait plaisir de me donner un coup de main ! Si ça ce n’est pas de la passion ?

D’ailleurs, en parlant de passion, Fred Henry, avec le soutien de ses compères de Monolith, a décidé de franchir un nouveau cap dans son ambition créatrice : Amener le jeu de société moderne sur les rails des supers productions Hollywoodiennes ! Et pour cela, quoi de mieux que de faire appel à un personnage aussi charismatique que musculeux : Le Légendaire Conan le Barbare ! En effet, après TimeLine et les Bâtisseurs qui tiennent chacun dans une petite boite en métal, voici qu’arrive très probablement LA production la plus ambitieuse du monde du jeu de société en matière de contenu : « Conan : Hyborian Quest ».

Conan_09

Conan, que du muscle ?

La 1ère production de Monolith est donc un jeu pour 2 à 5 joueurs où l’un des participants incarnera l’Overlord : le méchant de la partie (si tant est que Conan puisse être qualifié de « gentil » 😉 ) et les autres incarnent le Héros légendaire et ses comparses. Il s’agit bien évidement d’un divertissement basé sur des scénarii prenant chacun place dans l’univers foisonnant imaginé par Robert E. Howard. Il s’agira donc d’affronter des ennemis à coup de dés… mais réduire la dernière création de Fred Henry juste à cela serait bien injuste.

En effet, le jeu présente quelques originalités bien senties comme l’ordre du tour par exemple : en fait, en plus du plateau commun sur lequel se déroule la partie, chaque joueur de l’équipe de Conan doit gérer son propre plateau individuel sur lequel se trouve notamment la gestion de la fatigue de son personnage. A leur tour, les joueurs de cette équipe déplacent leurs figurines et interagissent comme ils le souhaitent et cela SANS ordre pré défini ! Ainsi, les joueurs agissent autant de fois qu’ils le souhaitent sur le plateau principal et dans l’ordre qu’ils conviennent ensemble : un joueur pouvant interrompre son action en cours pour la reprendre plus tard durant un même tour. Evidemment, tout cela ne sera pas gratuit. Un joueur « gesticulant » un peu trop verra sa jauge de fatigue plonger dangereusement et le pénaliser pour le tour suivant. Les coéquipiers devront donc se synchroniser au mieux afin de limiter les effets de la fatigue pour le tour suivant. Une fois que l’équipe estime avoir suffisamment agit, elle passe la main au joueur incarnant l’Overlord. Celui-ci devra dépenser de l’énergie pour semer un maximum d’embuches sur le chemin des Héros. Il va gérer des unités individuelles ou en groupe. Celles-ci coûteront plus ou moins chers à activer suivant qu’elles ont été très utilisées ou non au tour précédent. L’Overlord a donc une vision globale des ennemis qu’il peut activer alors que les autres joueurs réfléchissent à l’échelle de l’unique personnage qu’ils incarnent. Ceci permet d’avoir deux visions radicalement différente d’une même partie et assure par la même un renouvellement certain dans la re-jouabilité de chaque scénario.

Conan_06

Mais pourquoi un KickStarter ?

Comme l’a récemment expliqué Fred Henry sur la chaine Nolife durant l’émission Extra Life, la conception de Conan coûte tellement cher que si le jeu devait être distribué de façon classique, il arriverait en boutique autour de 250 euros ! A un tel prix, c’est du « perdant / perdant » pour reprendre son expression : les boites ne se vendraient pas et les revendeurs se retrouveraient avec du stock sur les bras. Comme l’équipe de Monolith est décidée à proposer un jeu hors norme, elle ne souhaite pas qu’un prix trop prohibitif étouffe le projet aussi ambitieux d’où la nécessité d’entrer directement en relation avec le public du jeu via un financement participatif. Il faut dire que pour offrir le meilleur matériel possible, Monolith n’a pas lésiné sur les moyens : elle a contacté les meilleurs dessinateurs et sculpteurs mondiaux afin de retranscrire l’univers de Conan le plus fidèlement possible… Il faut souligner que ce n’est pas moins de 25 personnes qui travaillent sur ce projet (contre 6 à 8 pour un jeu de société habituel). Le moins que l’on puisse dire, c’est que les 1ers visuels du jeu sont beaux à pleurer et prouvent, s’il en était besoin, à quel point le projet a été largement préparé en amont. Le gameplay a également été très largement testé puisque ce n’est pas moins de 400 joueurs différents (!!!) qui se sont adonnés à la version « prototype » du jeu afin d’affiner la fluidité du déroulement des parties.

Conan_03

Y a quoi dans la besace de Conan ?

Il faut dire qu’une fois le jeu édité, sa boite sera probablement parmi les plus lourdes jamais produites ! Pensez donc :

  • 130 figurines (non peintes / 32 mm / en plastique) particulièrement bien travaillées,

  • 3 plateaux recto / verso des différentes maps (La taverne, Le bateau Pirate, Les marais, Les sous terrains, le village Picte et la forteresse),

  • des plateaux individuels,

  • 12 scénarii,

  • 1 plateau en plastique pour incarner l’Overlord,

  • des dés gravés et personnalisés,

  • des gemmes,

Conan_08

… sans compter que toutes ces informations chiffrées citées à l’instant ne prennent pas en compte les éventuellement Stretchs Goals qui seraient débloqués lors de la campagne sur KickStarter (qui a parlé de mobilier en 3D pour ajouter sur les maps ? 😉 ).

Celle-ci s’annonce d’ores et déjà pharaonique : En effet, les investissements sont tels qu’au-dessous 1.000.000 de dollars récoltés (oui, il y a bien six « 0 » !), Fred Henry estimerait que la campagne serait un semi-échec. L’objectif n’étant pas si fou lorsque l’on sait que les extensions d’un autre jeu de figurines -Zombicide saisons 2 et 3- ont chacune dépassée les 2.000.000 de dollars récoltés (oui, il y a encore six « 0 » !) via ce même principe de financement.

Faudra-t-il craquer pour KS de Conan ?

Bien que les paliers du KickStarter soient encore à l’étude au moment où j’écris ces lignes, il faudra probablement compter 150 dollars (approximativement 120,00 euros) pour récupérer l’une des fameuses boites pleine à craquer. Un vrai budget, certes, mais le rapport qualité / quantité / prix sera tout de même très largement en faveur du contributeur. Le KickStarter sera d’ailleurs la seule façon d’obtenir cette fameuse boite telle que présentée sur ce site. En effet, une édition pour les boutiques sera bien prévue mais sans commune mesure avec l’opération du KS. Le jeu sera découpé en une boite de base vendue probablement autour de 80 euros (contenant « seulement » 1 plateau principal, autour de 4 scénarii et une quarantaine de figurines) et plusieurs extensions vendues séparément pour retrouver le contenu de la boite proposée via le KS. C’est donc à vous de voir s’il faut craquer pour ce jeu maintenant, plus tard ou jamais mais sachez qu’il s’annonce déjà comme l’une des futures références dans son domaine. Personnellement, mon choix est fait depuis longtemps et je peux vous annoncer que cette année, mon cadeau de Noel sera commandé le 5 janvier ! 😉

A propos de GeekLette 635 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

5 Comments

  1. « Un vrai budget, certes, mais le rapport qualité / quantité / prix sera tout de même très largement en faveur du contributeur »

    Enfin, seulement si le jeu est excellent… il ne faut pas non plus vendre la peau de Conan avant de l’avoir testé !
    Voila tout le soucis du KS… Y a pas que la figurine dans la vie ^^ y a aussi le gameplay.

  2. Oui, je comprends ce que tu veux dire Bardatir mais disons que je fais confiance au retours enthousiaste des joueurs qui ont s’y essayer.

    Et puis avec 400 testeurs différents, je pense que tu as vraiment un aperçu de ce qui marche et de ce qui ne marche pas.

    Enfin, n’oublions pas que Fred Henry est derrière ce projet. Pour connaître le bonhomme, je peux te dire qu’il sait où il met les pieds. 🙂

  3. Le jeu est testé et retesté depuis des mois. La communauté française (et petit à petit internationale) grandit de jour en jour.
    Les retours sont, non seulement abondants mais très très favorables.
    Et c’est bien de gameplay dont je parle. Les prototypes circulants ont démarré avec des maps ultramoche et des meeples qui sont loin de jeter de la poudre aux yeux.

    L’engouement (dingue !) s’est donc bien cristallisé sur le coeur du jeu : la mécanique.
    Et en plus de tout ça, la carrosserie s’annonce plus que rutilante. (Paolo Parente vient de rejoindre l’équipe, et ce n’est pas rien !)
    Bref, ça sent bien bon.

  4. J’ai jamais autant souhaité la réussite d’un projet ludique. Et ce, pour plusieurs raisons.

    1 : L’équipe.

    Fred Henry est quelqu’un de transparent, dans le sens ou il dit ce qu’il fait, et fait ce qu’il dit. Et ça devient rare. Mais c’est aussi quelqu’un qui sait s’entourer de gens agréables et compétents, comme les frangins Bombyx, Naïade, Antoine Bauza par exemple… Et toute la ribambelle qui suit, on pourrait passer un poste rien que pour tous les siter, mais ça ferait vraiment baver.

    2 : Le jeu.

    Sur les 400+ qui l’ont testé, aucun avis négatif pour le moment… ça c’est quand même un sacré bon signe.
    La mécanique est bien rodée, peaufinée, ajustée…
    Le matos sera visiblement au rendez-vous. Les premières sculptures définitives montrent le bout de leur nez/truffe/museau… Et il y a du lourd!
    Les plateaux ont l’air très fins également.

    3 : La com.

    Et je parle pas de buzz, mais de com^^
    Tout est justifié, expliqué… Du choix de l’usine de fig au choix de retarder le début du KS à début janvier au lieu de septembre comme prévu il y a quelques mois de celà. Mais sans pour autant retarder la date de livraison. Ce qui fait qu’il y a un investissement perso énorme.
    Comme ça, ça sent la générosité à plein nez. S’en est presque louche! 😉

    Je souhaite le meilleur pour Conan et pour la team Megalith!

    Nico.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*