7 wonders : jeu de société le test

7wonders_GeekLette15_640x478

2–7 joueurs, 10 ans et +, 30 min
Complexité BGG: 2.33 / 5
Auteur: Antoine Bauza
Illustrateurs: Dimitri Chappuis, Miguel Coimbra, Etienne Hebinger, Cyril Nouvel
Editeur: Repos Production
Les règles de la nouvelle édition se trouvent ici
40,50 € en VF chez Philibert
40,90 € en VF chez Ludum (35,58 € si vous êtes abonnés)

7 wonders (qui a reçu plusieurs prix!!!) est un jeu de société basé sur des cartes (de 3 à 7 joueurs) et de petits plateaux individuels dont le but est de faire le plus de points de victoire grâce à des ressources qui permettent de développer sa ville antique (tant via des bâtiments militaires que des bâtiments commerciaux, scientifiques ou civils).

7wonders_GeekLette13_640x478

Il y a 3 Ages (périodes) ayant chacun leurs cartes permettant d’évoluer donc en ce sens. Chaque joueur démarre le jeu avec un plateau individuel choisi au hasard. A chaque Age, 6 tours/7 cartes par joueur, on choisit la carte à jouer pour le tour. Une fois que tout le monde a choisi sa carte, chacun joue tour à tour ou simultanément sa carte. Une fois le tour effectué, les cartes non choisies sont passées de joueurs en joueurs. A chaque choix de cartes il a 3 possibilités :

  • Poser la carte du côté visible (bâtiments, ressources, …), payer le coût (si ce n’est pas gratuit) et en récupérer les fruits aux tours suivants (pour les ressources), en fin d’Age (pour les boucliers // combats militaires) ou en fin de partie (pour les points de victoires)
  • Poser la carte face cachée pour construire une merveille définie sur son plateau.
  • Défausser la carte et obtenir 2 pièces.

Le coût des cartes peut être de l’argent ou des ressources. Evidemment vous n’allez pas développer toutes les ressources mais vous pourrez commercer avec vos voisins de droite et gauche en les payant en pièce de monnaie  et ils ne peuvent pas refuser.

7wonders_GeekLette01_640x478

Une fois qu’on a compris les règles, le jeu se renouvelle très bien car il peut être joué autant par un débutant qu’un joueur aguerri, connaissant les merveilles, qui voudra mémoriser les cartes qui passent, préparer tous ces prochains coups (en espérant que la carte ne soit pas prise par un adversaire).

Entre chaque Age, les combats militaires mettent un peu de piment.

Ce jeu est particulièrement bien équilibré !! On était trois, l’un avait beaucoup de ressources, l’autre une armée militaire importante avec quelques ressources et moi je partais dans tous les sens, au gré des cartes que je pouvais payer ! Et bien, figurez vous que j’ai gagné, de peu, mais j’ai gagné la première partie (aucun d’entre nous ne connaissait le jeu).

Je pense qu’on a fait par contre plusieurs erreurs :

  • est-ce qu’on peut construire sa première merveille à l’Age II ? on s’est dit que oui :p
  • Est ce qu’on peut avoir plusieurs cartes de guilde ? on s’est dit que oui aussi :p
  • Les cartes donnant des pièces : est-ce qu’on récupère les pièces en fin de partie ? est-ce en la posant ? est ce en fin de tour ? on s’est dit en la posant mais je pense que c’est en fin de partie (je dois lire encore les règles et d’ailleurs du coup j’aurai du perdre :p car c’est grâce à ça que j’ai pu payer les coûts élevés en Age III des cartes bleus donnant des points de victoire)

7wonders_GeekLette03_640x478

Si vous avez les réponses, hop hop vite commentaire 🙂

Il faut admettre que parmi tous les jeux auxquels on joue ces derniers temps, celui-ci a une réelle capacité à captiver les joueurs. Jusqu’ici, on jouait pour s’amuser. Mais avec 7 wonders, chacun pour sa peau. La concentration et la réflexion restaient palpables ! On a adoré !!!! (enfin 2 sur 3 ont adoré, ma moitié dit qu’il y a trop de cartes et trop de choses à penser)

Les plus :

  • diversité de tactiques
  • plusieurs manières de faire des points
  • jeu pour débutant comme joueur aguerri
  • plusieurs niveaux de jeu et des variantes pour experts
  • les illustrations sont sublimes
  • les interactions pour le commerce, les combats militaires et le passage des cartes permettent de lever le nez 🙂 ça fait moins « personnel »
  • durée de partie courte, donc on rejoue facilement
  • des extensions sont déjà disponibles

Les moins

  • On n’est pas dans le thème, on adore le jeu mais les 7 merveilles on s’en foutait royalement ! ça aurait pu être des villes françaises que ça n’aurait rien changé à l’attrait
  • j’ai une petite préférence pour les plateaux au centre, les cubes en bois, les meeples, là il y a trop de cartes (j’adorerai 7 wonders avec un seul plateau pour voir LOL)
  • non jouable à 2 (ou peut-être par variante? quoi que ce serait peut-être pas intéressant)
  • pour faire ma chieuse : des sacs pour les pièces et tuiles auraient été appréciés dans la boite.
  • le comptage des points m’ennuie, heureusement c’est pas obligatoire 🙂

Un bon jeu, même très bon, mais attention faut aimer les cartes.

2–7 joueurs, 10 ans et +, 30 min
Complexité BGG: 2.33 / 5
Auteur: Antoine Bauza
Illustrateurs: Dimitri Chappuis, Miguel Coimbra, Etienne Hebinger, Cyril Nouvel
Editeur: Repos Production
Les règles de la nouvelle édition se trouvent ici
40,50 € en VF chez Philibert
40,90 € en VF chez Ludum (35,58 € si vous êtes abonnés)

A propos de GeekLette 656 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

3 Comments

  1. Pour ma part et ayant fait déjà pas mal de parties, les merveilles peuvent être construites à n’importe quel âge (on peut par exemple faire les 3/4 à l’age 3).
    Les guildes sont cumulables, tant qu’on peut les payer. Pour les cartes donnant des pièces, nous on les donnait dès que la carte est posée (sinon, à part les points de victoire en fin de partie, je ne comprends pas l’intérêt de ne les avoir qu’en fin de partie, car c’est quand même censé nous aidés à payer des ressources si besoin)
    On peut jouer à 2, mais avec un 3ème joueur fictif, qui est joué à tour de rôle par les 2 joueurs réels 😉

    Moi j’adore ce jeu, je le trouve vraiment bien fait et structuré, car on joue tous un peu en même temps. Ce n’est pas pour rien qu’il a reçu plein de prix! 🙂

    Sinon tu n’as pas fini ta première phrase dans les moins xD

  2. je crois qu’en fin de partie les pièces qui nous restent représentent par lot de 3 : 1 point de victoire non ? du coup c pour ça que je me disais que ça pouvait être donné qu’en fin de partie
    ceci dit ca m’a bien servi.

    c’est vrai que chacun joue un peu en meme temps mais faut surveiller les côtés 🙂 LOL

    j’ai bien aimé moi, ma moitié un peu moins mais je jouerai avec la famille

    merci pour la phrase, je vais corriger

  3. Je confirme qu’il faut bien prendre les pièces au moment où on joue la carte (Taverne, notamment). 🙂

    Pour la non-exploitation du thème, je note quand même un effort pour proposer des développements de merveilles collant autant que possible avec les cités représentées (surtout les faces B, en fait). Je pense notamment à Gizeh et à la masse de matières premières nécessaires à la construction de la grande Pyramide (en 4 étapes, donc), ou aux scientifiques de Babylone. Pour Catane (mini-extension), par contre, je manque d’arguments. ^^’

    Sinon, je crois que je peux dire que j’aime bien ce jeu aussi :
    http://openzebox.wordpress.com/2011/03/06/7-wonders/

1 Trackback / Pingback

  1. HashTag #bonvieuxJ2S – GeekLette

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*