Les jeux du mois de Mai 2018

Ravie de ce mois de Mai, surtout avec la surprise du gite avec les potes de jeux parisiens et la journée jeux avec les potes de Toulouse. Je mange à tous les râteliers moi mdr

Alors en ce mois de Mai, à quoi j’ai pu jouer ? Et bien à plein de choses !!!!

Negociateur : prise d’otages (1 joueur, 14 ans et plus, 30 minutes, 23,90€ chez Philibert)

Jeu de A.J. Porfirio, illustré par Kristi Harmon, édité par Don’t Panic Games.

Chaque tour consiste en une phase de conversation au cours de laquelle le joueur joue des cartes de conversation et lancent des dés pour voir les effets qui en résultent. Au cours de ces conversations, le joueur tente de faire plusieurs choses: baisser le niveau de panique du ravisseur, gagner des points de conversation, comprendre les exigences du ravisseur et sauver des otages. Après la conversation, vous encaissez des points de conversation pour récupérer des cartes de conversation plus puissantes et vous devez ensuite résoudre une carte Terreur, qui est généralement mauvais signe. C’est en gros la réaction violente et émotionnelle du preneur d’otages. Le but, en général, est de sauver plus de la moitié des otages et d’éliminer ou de capturer le ravisseur.

Superbe surprise que ce jeu solo auquel on joue à deux, en coop. On parlait des jeux solo et il faut clairement admettre que celui-ci est impressionnant. Très immersif, très compliqué à maîtriser et pourtant ça n’a pas l’air comme ça mais nos décisions ont de lourdes conséquences ! On se prend les revers de manière en peu violente mais après tout ça retranscrit bien l’impression que doit avoir un négociateur. Les règles sont très bien écrites et le jeu en lui-même est tendu et rapide. Quand on réussit à gagner la partie, il y a une forte sensation de réussite, un bel accomplissement personnel. On s’y croirait. Plusieurs types de preneurs d’otages sont proposés du coup la rejouabilité est raisonnable. Il y a des pack supplémentaires disponibles en anglais, j’imagine qu’ils vont être traduits aussi.

Pillards de la mer du Nord avec extension Taverne des héros

Je pense ne plus avoir à le présenter, l’un de mes jeux préférés ! Ce que j’aime le plus dans ce jeu c’est la sensation de progression de son équipage et la valeur toujours plus élevée des butins après pillage. L’extension ne détruit heureusement pas cet effet ! Au contraire, elle rajoute un côté quête, que l’on raconte à la taverne autour d’un bon verre. Elle porte bien son nom 🙂 L’extension apporte plusieurs choses :

  • A chaque pillage, une quête est rendue disponible contre quelques ressources. Plus vous avez fait de quêtes, plus avez de points et plus vous avez des quêtes de même type, plus les bonus s’accumulent !
  • Un nouveau lieu disponible qui est la taverne pour le recrutement d’équipage (cartes visibles, on ne les pioche pas) et la récupération de point d’armement à n’utiliser qu’une fois.

Complète et diablement efficace, l’extension apporte un côté collection à un jeu pourtant déjà parfait.

Le jeu de base est chez Philibert à 39,90 € et l’extension à 24,90€ . Au moment où j’écris ces lignes, il y a rupture de stock mais j’imagine que Pixie fait son possible pour rendre l’attente moins longue 🙂

Viticulture (1 à 6 joueurs, 14 ans et +, 1 à 2h, 49,90€ chez Philibert)

Excellent jeu de placement d’ouvriers ! J’avais de mauvais souvenirs de Vinhos du coup je n’étais absolument pas tentée par Viticulture. Il n’y a que les cons qui changent pas d’avis, je m’y suis essayé et je dois admettre que ça tourne avec une belle fluidité ! Malgré quelques cartes qui ont plus servi aux autres qu’à moi, il faut avouer une certainement perfection dans le style : le thème, le placement, la difficulté de choix, le blocage des autres, l’effet été / hiver, etc.

 

Trickerion : legends of Illusion (2 à 4 joueurs, 14 ans et plus, 2h, en anglais, chez Philibert à 59,95€)

cof

Grosse déception que ce titre mais n’allez pas imaginer que le jeu est mauvais. Je me contredis ? non 🙂 En fait, je n’aime pas les jeux de programmation. Et ce mois-ci j’ai joué à Trickerion et Drum Roll. Ces deux jeux ont confirmé mon horreur pour ce style de mécanique. Imaginer ce que vont faire les autres alors que même moi dans 2 tours je ne sais pas ce que je ferai, je ne m’y retrouve pas intellectuellement. Je m’y ennuie même et je trouve ça interminable ! Par contre, il a plein de qualités ce jeu : le thème est original, la place dans les spectacles est chère, le jeu est exigeant (autant qu’un Anachrony ou qu’un project gaia), il est beau, il faut observer les autres bien plus que dans d’autres jeux (c’est la mécanique qui veut ça). Lian en parle donc mieux que moi dans son article.

Gaia Project (1 à 4 joueurs, 12 ans et +, 2h, chez Philibert à 76,50 €)

Agréable surprise, voire même proche d’une claque ludique puisque je l’ai préféré à Terra Mystica ; sur le thème et sur la revue de la mécanique qui reste fortement semblable mais qui gagne en fluidité. Il y a plein de manières de gagner des points et pour une fois j’ai suivi une stratégie (jusqu’au bout) qui a bien payé puisque je suis arrivée deuxième. Ce que j’ai adoré dans Gaia project, ce sont les pistes technologiques qui remplacent les pistes de culte. Et d’ailleurs j’ai joué ma partie sur 4 pistes :p Et ces pistes sont plus intéressantes que Terra Mystica puisqu’elles proposent de vrais avantages en jeu ainsi que de superbes récompenses pour ceux qui montent un peu. Ça vaut la peine de les gravir ces pistes 🙂 J’ai joué 4 fois à Terra Mystica, en aimant beaucoup le jeu mais je dois admettre que Gaia Project pourrait être joué 30 fois plus tellement les améliorations sont aussi bonnes que le socle sur lequel elles reposent. Ce jeu aurait été mon coup de coeur si Mr Niel ne l’avait pas pris.

Lotus (2 à 4 joueurs, 8 ans et +, moins d’une heure, chez Philibert à 23,90€)

Sacrée belle découverte que ce petit jeu qui plus est très beau. Lotus est un jeu de cartes pas comme les autres. L’objectif est d’avoir le plus de points possibles et ces points sont gagnés grâce aux pétales de fleur récoltées et aux points récupérés grâce aux majorités.

A votre tour de jeu, vous avez 2 points d’action :

  • 1 point peut être utilisé pour refaire un peu votre main (défausser 2 cartes pour en prendre 2 autres)
  • 1 point peut être utilisé en mettant 2 cartes pétales d’une même fleur au centre de la table (ces 2 cartes peuvent compléter une fleur existante ou non)
  • 1 point peut être utilisé pour déplacer un gardien ou en mettre un sur un pétale. Vos gardiens servent aux majorités.

Lorsqu’une fleur est complète, le joueur ayant terminé la fleur gagne les cartes de la fleur (ça lui rapporte autant de points qu’il a de pétales) et le joueur ou les joueurs majoritaires ont deux choix :

  • débloquer un bonus de partie (avoir un autre gardien qui en vaut 2, pouvoir mettre 3 pétales sur la même fleur…)
  • gagner 5 points de victoire

(attention, pour qu’ils comptent, vos gardiens doivent être placés avant de terminer la fleur)

On y a joué à 4 et j’ai trouvé ce jeu particulièrement malin. C’est très compliqué de choisir de terminer une fleur quand on n’est pas majoritaire, de poser des pétales alors que notre majorité peut être remise en cause, d’échanger ses cartes et espérer avoir la pétale tant attendue (si dans la rivière elle n’y est pas).

Bref, des choix bien sympathiques et un jeu très beau !

 

SteamRollers (1 à 5 joueurs, 10 ans et +, 45 minutes, chez Philibert à 34,95€)

J’aime beaucoup les roll & write (vous lancez les dés et vous écrivez sur votre feuille). Mes deux préférés aujourd’hui restent Octo Dice et Welcome.  Mais SteamRollers se défend plutôt bien. Une version roll & write de delivery avec chemin de fer à dessiner. Je le trouve original, parfaitement dans son thème. J’ai testé à plusieurs et en solo. Je l’ai préféré en solo car justement il y a peu d’interactions malgré le fait qu’on essaye de prendre le dé de qqn ou de livrer rapidement. Du coup en solo, il est ni trop long ni trop court, j’ai beaucoup aimé.  D’ailleurs j’y pense mais Welcome c’est pareil il y a peu d’interactions et pourtant j’ai pris plus de plaisir à être architecte de rues qu’à être conducteur de locomotive, et pourtant quiconque me connait saura que j’adore les trains 🙂

Ceci dit, SteamRollers a un réel gain sur la partie gestion comparé aux autres jeux. Je devrais jouer aux châteaux de bourgogne version dés et La Granja version dés aussi pour voir ^_^ Mais SteamRollers sera joué volontiers en solitaire et en famille. Entre gamers il manque un peu de muscles 🙂

Roll Player 

J’en parle dans l’article des coups de coeur 🙂 Courant Juin, vous devriez en entendre parler aussi puisque j’espère jouer avec l’extension.

Marco Polo (2 à 4 joueurs, 12 ans et +, 1h30, 40,50 € chez Philibert)

A chaque fois que j’y joue, je suis fan de ce jeu. Le placement d’ouvriers (des dés) reste ma mécanique préférée. Et Marco Polo se joue vite, on aimerait 2 manches supplémentaires, on est frustré, mais le jeu est réellement bon ! Je me fais avoir à chaque fois sur le départ en voyage, je prends jamais la bonne route, je me marre toute seule. Mais même en me trompant, et en faisant un sacré écart de points avec le gagnant, j’adore ce jeu et j’en redemande. Il est agréable, exigeant sans être punitif, très sympathique à jouer et les personnages de départ permettent de changer sa stratégie d’une partie à une autre. On reprochait au début que les personnages joués par les joueurs orientaient la stratégie, ben oui, comme dans beaucoup de jeu, la faction choisie a un pouvoir ; autant l’utiliser ! Ce n’est pas un reproche et ça ne devrait pas l’être. Marco Polo est un vrai plaisir à jouer. Surtout quand on prend la place de quelqu’un d’autre et qu’il doit payer pour venir s’y mettre hahaha c’est toute l’essence du jeu de placement d’ouvriers que j’adore !!!

Je pense investir dans l’extension et dans un insert à Essen cette année car j’ai envie de le faire découvrir à ma moitié celui-là. Le prix de l’extension est dissuasif (mais j’espère le trouver moins cher à Essen). Enfin, le jeu de base est déjà assez bon pour en profiter. On n’a jamais trop eu l’occasion d’y jouer et pourtant les jeux un peu plus vieux n’ont rien à envier aux nouveaux jeux !

Il y a des perles comme ça, dont on ne sépare pas et Marco Polo en fait partie.

Pioneers (2 à 4 joueurs, 8 ans et +, 1h30, chez Philibert à 37,90€)

Pioneers fait partie de mes coups de coeur d’Essen 2017 (on est d’ailleurs reparti avec 3 boites!). Visuellement il est superbe, on y a joué à La Revanche cette semaine (comme Marco Polo), et les gens qui passaient à côté de nous cherchaient le titre du jeu. C’est vrai, Pioneers attire l’œil et pour un jeu familial, il plait aussi aux plus gamers d’entre nous. Ce que j’adore dans Pioneers c’est qu’on joue pendant le tour des autres. C’est rare ça dans le monde du jeu non ? Je pense à Tiny Epic Galaxies où vous pouvez copier le joueur actif, mais je n’en vois pas d’autres si ?

Ce type de mécanique est juste énorme ! On ne s’ennuie pas, on regarde l’autre jouer et on participe, on l’influence aussi car on voudrait bien faire ceci cela et on le paye pour le faire donc on est tous gagnants 🙂

Les règles sont très très bien écrites en plus ! Queen Games a fait d’énormes efforts là dessus sur ces derniers jeux. Je parle un peu des règles dans cet article si cela vous intéresse.

 

Scythe (1 à 7 avec l’extension, 14 ans et +, 1h30 à 2h, 72 € chez Philibert)

 

 

J’avais un sourire niais quand on s’est donné rdv pour une partie de Scythe. Ca faisait 2 ans que je n’y avais pas joué. Et pourtant j’ai fait une partie version course, où j’ai raté l’arrivée en beauté. Mais mon départ et jusqu’à ma 5eme étoile j’étais loin loin loin devant et j’ai voulu finir avec du fun en combattant, et j’avais oublié le -1 en popularité par ouvrier adverse expulsé ce qui m’a fait descendre en popularité et fait perdre 18 points !! J’étais folle mais j’ai adoré la partie ! Scythe mérite au moins une dizaine de parties par an, une petite par mois en fait. On a découvert aussi la première extension avec la faction japonaise. De mon côté, je voulais impérativement jouer Olga pour me permettre de rejouer la même action :p et je dois admettre que ça a bien payé ! J’ai sorti l’artillerie lourde immédiatement : 8 ouvriers et 4 mechas puis mes 4 enrôlements. Ca a été très très très vite, et rah je rage un peu sur cette fin de partie complètement ratée mais c’était un vrai plaisir que de retrouver ce jeu que j’affectionne particulièrement. Hâte de faire plusieurs parties encore, et pourquoi pas avec la dernière extension.

(gros remerciement à Matagot pour son kit VF encore disponible)

Abyss (2 à 5 joueurs avec extension, 14 ans et +, 1h, 35,95€ chez Philibert)

3 parties de Abyss ce mois-ci et imaginez mon sourire. Quoi que à 5 j’ai beaucoup moins rigolé quand même lol

Mais c’était de ma faute, j’ai très mal joué. Par contre à 2 et 3, je m’en suis très bien tirée et j’ai atteint mon meilleur score : 101 points :p Bref, archi fan de Abyss et de ses deux extensions : Kraken et Leviathan. J’ai toujours envie d’y jouer d’ailleurs. Il y a des jeux comme ça que l’on pourrait sortir tous les jours sans craindre l’overdose et c’est le cas d’Abyss pour moi et ce, depuis quelques années, euh en fait depuis sa sortie lol

J’en parlais tiens justement, en début d’article, mais oui ! Avec Pioneers, Tiny Epic Galaxies et aussi Abyss , vous jouez pendant le tour des autres. Ce qui rend le jeu très dynamique, interactif, pour ne pas dire parfait.

 

Et voilà pour ce mois de mai 🙂

Les autres articles mensuels sont ici

A propos de GeekLette 538 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

  1. Ben, on participe aussi au tour des autres dans Colons de Cathane, Puerto Rico, 7 Wonders,Isle of Skye mais je n’ai peut-être pas trop compris le concept recherché..

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*