Thunderbirds

Article écrit par BDPhilou

Thunderbirds (50 ans) : Le jeu coopératif
Un jeu de Matt Leacock
Edité pour la VF par Asyncron
De 1 à 4 joueurs
10 ans et +
45 / 60 minutes

Environ 52 € chez Philibert

Back to the Futur !

Thunderbirds – Les sentinelles de l’air en version Française- est une série télé des années soixante qui fleure bon la guerre froide, les satellites, les véhicules improbables et autres agents doubles voir triples ! Il n’y a eu que 2 saisons de cette série et pourtant elle a marqué la culture audiovisuelle. Cela pour une raison simple : les « acteurs » sont des marionnettes et les véhicules comme les décors sont des maquettes. Ne nous voilons pas la face, aujourd’hui, regarder un épisode de Thunderbirds est un petit exploit tant il s’y dégage un univers « kitchouille » très marqué par son visuel clairement bloqué dans les années 60 et ses scénarii aux rebondissements improbables. Cependant, avouons-le, sa musique « Jamesbondienne » et les voix pas toujours très bien synchronisées des marionnettes ne sont pas dénués d’un certain charme nostalgique que les plus anciens d’entre nous sauront apprécier à leur juste valeur. En tous les cas, si vous ne connaissez pas la série, je vous invite à jeter un œil sur son générique, histoire de vous mettre dans l’ambiance sur Youtube.

Les années 60 sur un plateau

Matt Leacock (Le monsieur derrière Pandémie !), s’est chargé de l’adaptation des Thunderbirds en jeu de société à l’occasion des 50 ans de la série. Un Kickstarter a été réalisé et le projet a été financé à une vitesse supersonique. Suffisamment d’ailleurs pour débloquer de multiples extensions. Dans ThunderBirds, vous incarnez un membre de la famille Tracy chargé de contrecarrer les plans machiavéliques de l’infâme « The Hood » qui cherche à semer le chaos aux quatre coins du globe. Pour cela, vous bénéficiez notamment de véhicules aux spécificités propres. Le plateau de jeu représente le monde ainsi que l’île sur laquelle habitent les Tracy. C’est d’ici que partent la plupart des véhicules afin de parcourir le monde… ou même d’aller dans l’espace !

Un petit tour dans les années 60 !

En début de partie, au-dessus du plateau de jeu, on place 4 cartes « Evènement » et 3 cartes « Plan ».

L’unique moyen de gagner la partie pour l’ensemble des joueurs consiste à déjouer, dans l’ordre, les 3 plans machiavéliques de The Hood.

Le tour de jeu est assez simple. Le joueur va pouvoir réaliser 3 actions parmi 4. Ensuite, il piochera une carte Catastrophe.
Le joueur peut :

  • Utiliser le véhicule dans lequel il se trouve et le déplacer d’autant de lieux ou moins que la capacité de cet engin.
  • Lancer les dés pour essayer d’obtenir un résultat supérieur ou égal à la catastrophe se trouvant sur le lieu où il est présent.
  • Prendre une carte « F.A.B. » qui offre généralement une grande aide aux joueurs. Mais celle-ci oblige également à avancer la figurine de The Hood sur sa piste. Cela accélère la révélation d’événements néfastes.
  • Si votre personnage est dans la station orbitale « Thunderbirds 5 », il a la possibilité de faire reculer une carte Catastrophe, si cela est possible.

En plus de ses actions, le joueur peut réaliser autant d’opérations qu’il le souhaite pendant son tour. Celles-ci consistent à :

  • Transférer un personnage d’un véhicule à un autre se trouvant dans le même lieu.
  • Charger ou décharger des Engins spécialisés et certains véhicules dans Thunderbirds 2 pour les amener dans des lieux où ils seront utiles.
  • Déjouer un plan de The Hood en défaussant les jetons spécifiques demandés et/ou en amenant des engins Spécialisés sur des lieux précis.
  • Utiliser des jetons Bonus pour relancer un dé, construire des Engins Spécialisés, jouer une action de plus, ajouter +2 au résultat des dés, etc.

Les joueurs perdent si :

  • Une carte « Catastrophe » arrive sur l’emplacement situé tout en bas à droite du plateau,
  • The Hood réalise son 3ème plan,
  • Il n’y a plus de cartes dans la pioche « Catastrophe ».

Les Sentinelles de l’Air (les plus)

  • L’univers (Graphique et scénaristique) parfaitement respecté,
  • Les figurines fidèles et agréables à manipuler,
  • Beaucoup de différences avec Pandémie : ce jeu ne fait pas doublon,
  • Un vrai jeu coopératif ou chacun à son mot à dire,
  • Parfaitement jouable et intéressant en solo,
  • Le dilemme constant entre préparer au mieux un sauvetage et perdre du temps ou agir vite et augmenter le risque de le rater,
  • Globalement accessible, même à des joueurs occasionnels,
  • Temps de jeu raisonnable,
  • La difficulté du jeu modulable.

The Hood (les moins)

  • Si vous n’accrochez pas un minimum à l’univers vous risquez d’avoir du mal à apprécier la partie.
  • On s’y perd un peu entre les spécificités des véhicules et les pouvoirs des personnages lors de la 1ère partie.
  • La poisse aux dés mais ça fait partie du fun du jeu

Générique de fin

Thunderbirds, le jeu coopératif, est clairement une adaptation qui fait honneur à la série des années 60. Relativement simple à aborder une fois qualités propres des véhicules et des personnages comprises, le jeu propose un défi intéressant et qui n’est pas dénué de fun. Evidemment, échouer sur un sauvetage à cause d’un jet de dés malheureux est toujours rageant… mais ça fait partie du sel du jeu. Sans compter que cela reste dans l’esprit de la série : tenter le tout pour le tout ! Il faut également souligner le travail d’édition qui est tout à fait respectueux de l’univers (figurines réussies et illustrations des cartes tirées directement des épisodes de la série). Si vous êtes fan de la série -et d’ailleurs même si vous n’êtes pas familier des jeux de société modernes- vous pouvez vous procurer cette boite les yeux fermés : tout ce que vous aimez dans la série s’y trouve ! Pour les autres, Thunderbirds demeure une bonne surprise pour peu que l’on face l’effort de s’immerger un tant soit peu dans son univers assez particulier. Il ne fera pas doublon avec Pandémie et sera incontestablement plus amusant.

Note : Si le jeu et l’univers vous plaisent, sachez que l’extension « The Hood » est déjà disponible en VF. Elle permet de jouer à 5 joueurs en asymétrie. Un joueur incarnant The Hood et les autres tentant de déjouer ses plans.

Galerie de l’extension :

Galerie du jeu  de base :

A propos de GeekLette 639 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*