Century : la route des épices

Century ❤❤❤❤❤❤


Comment parler d’un jeu pour lequel je ne suis absolument pas objective ? ❤❤❤❤❤❤❤❤
Deux jeux m’ont particulièrement marquée à Cannes, c’est Mafiozoo et Century : spice road. Je ne parlerai que de ce dernier (je me garde un autre article et d’autres parties pour Mafiozoo).

Si je ne suis pas objective c’est parce que :

  • ça ressemble à Splendor mais en pas pareil comme dirait Mr Phal
  • ma moitié aime beaucoup (évidemment elle aime Splendor aussi, tout comme moi)
  • je ne sais pas pourquoi je suis accro

Pour que vous compreniez la suite de l’article, je vais devoir vous expliquer les règles (qui tiennent en si peu de place (une page A4 ecto verso, quel coup de maître !!!)

Donc les règles

Vous disposez de 5 cartes commande d’épices face visible. Le premier qui arrive à récupérer la 6 ème carte commande (ou 5eme selon le nb de joueurs) indique la fin du tour et la fin de partie.
Ces commandes se composent de points de victoires et des épices qu’elles nécessitent pour les récupérer.

 

 

Les épices sont de 4 types que je vous donne ici dans l’ordre du plus facile à obtenir au plus difficile :

  • jaune / Turméric
  • rouge / Safran
  • vert / Cardamone
  • brun / Cannelle

Alors pour obtenir ces épices, vous allez joué des cartes de 3 types :

  • les cartes de production : vous prenez dans la réserve les épices indiqué sur la carte (il en existe 8 de cartes comme ça, en plus de celle que vous avez en main en début de partie)

  • les cartes d’amélioration (flèche vers le haut) : vous avez 2 ou 3 améliorations d’épices (au choix) => exemple : 1 jaune en 1 rouge puis cette même rouge en 1 verte, ou bien 2 jaunes contre 2 rouges…

  • les cartes d’échange (flèche vers le bas) : vous échangez avec la réserve les épices tels qu’indiqués sur la carte

En début de partie les joueurs recoivent des épices jaunes (selon l’ordre du tour) et 2 cartes « gratuites » :

  • une carte de production d’épice (2 jaunes)
  • une carte d’amélioration permettant deux améliorations

Evidemment avec deux cartes, c’est clairement très insuffisant pour respecter les commandes demandées surtout en moins de 30 minutes.
Donc vous pourrez en récupérer d’autres , ouf 🙂

Votre tour de jeu c’est quoi ? Et bien, vous avez une action parmi celles ci :

  • Acheter/réclamer une carte pour la prendre dans votre main => plus elle se trouve à droite, plus elle vous coûtera ; la première sur la ligne sera gratuite, la seconde coûtera un épice (que vous poserez sur la carte précédente), la troisième coûtera 2 épices (que vous poserez sur les 2 cartes précédentes…) etc… et oui il est possible que la carte visée ait déjà des épices déposés par un autre joueur, et bien ils sont à vous si vous achetez la carte. A chaque fois qu’une carte est prise, on décale les cartes vers la gauche et on en pose une nouvelle pour le joueur d’après.

  • Jouer une carte de sa main donc soit une carte production (qui vous permet de récupérer des épices depuis la réserve générale), soit une carte amélioration (pour améliorer vos épices) soit une carte échange (avec la réserve générale)
  • Se reposer : et oui, pour récupérer dans vos mains les cartes jouées
  • Respecter une commande et donc rendre les épices en échange de la commande (vous poserez la commande face cachée devant vous). Les 2 commandes les plus à gauche ont respectivement une pièce jaune (de 3 PV) et une pièce argentée (de 1 PV). Evidemment quand vous remplissez ces commandes vous remportez ces PV supplémentaires en fin de partie. A chaque fois qu’une commande est prise, on décale les cartes vers la gauche on redistribue les pièces pour les 2 premières commandes (si nécessaire) et on pose une nouvelle commande.

Les points en fin de partie s’additionnent ainsi :

  • Les PV des commandes
  • Les PV des pièces (or = 3PV, argent = 1 PV)
  • Les PV des épices (tout épice non jaune vaut 1 PV) => j’ai joué toutes mes parties (sauf 1, la première à Cannes) sans cette règle :'( dommage… on recommence mdr

Voilà côté règle.

Que pense-t-on de ce jeu dès la première partie ?

C’est très compliqué cette 1ère partie, parce qu’on voit les autres joueurs avec des cartes production (qu’on a pas, ou meilleure que les nôtres), du coup on se questionne beaucoup sur l’équilibrage. On se dit qu’il y a un problème et que le gagnant est celui qui aura réussi à prendre ces cartes production.

Que pense t on de ce jeu après les premières parties ?

Pour être honnête, après 11 parties, on n’a jamais eu personne sans carte production supplémentaire donc déjà c’est un bon point (le hasard de la pioche a donc bien fait les choses). Mais quelle serait la différence entre un joueur qui produit de l’épice brun et un autre qui peut produire jusqu’à 8 jaunes ? Je ne me suis plus que ça attardé sur la question, parce que c’est pas forcément celui qui a le plus de cartes production qui remporte la partie mais plutôt celui qui a réussi à se faire un main de cartes qui se complètent parfaitement (prod, échange).

Le jeu est donc hyper équilibré ! Je n’ai pas gagné forcément plus de points que les autres en ayant plein de production (car justement j’avais moins de cartes d’échanges et celles ci collaient moins bien à ma production d’ailleurs).

Bref, on pense le jeu biaisé mais ça n’a pas l’air d’être le cas, nos parties prouvent l’inverse en tous les cas.

Alors Splendor ou Century ?

C’est marrant car beaucoup me disent que Splendor est plus simple, d’autres me disent que c’est Century.
J’ai 300 parties de Splendor à mon actif et ma stratégie est bien ancrée ; dès que les cartes sortent, j’arrive à prendre les jetons pour les deux prochaines cartes sans oublier les nobles, histoire d’optimiser mes tours. Je suis archi fan de Splendor.

Et je dois admettre que je retrouve les mêmes sensations à Century. Par contre, le stress est beaucoup plus présent sur Century car on ne réserve rien, il faut parfaitement observer les autres et voir si on peut prendre la carte avant eux (donc faut retenir les cartes transformation qu’ils ont ; chaud !!!). C’est tout l’art de Century et sa très grande différence avec Splendor.
On fait notre tambouille de son côté certes mais il faut observer et ne pas divulguer trop tôt la carte que l’on vise (ça c’est le plus dur et j’essaye de travailler là dessus surtout avec Pat dans les parages!)

On pourrait reprocher à Century que l’interaction s’arrête à l’achat et à la prise de commande, finalement, mais je dirai que c’est aussi froid que Splendor et ça couine quand la carte s’envole dans d’autres mains que les vôtres ! lol

Donc ceux qui aiment Splendor aimeront Century. Et ça ne fait pas doublon dans la ludothèque puisque ce type de jeu est tellement rare (30 minutes  !!!!) qu’il faut en profiter.

Conclusion

Je garde mes deux jeux : Splendor et Century.

Century propose une mécanique un poil différente, des règles plus simples mais une très belle profondeur de jeu calculatoire au possible et tout ça en moins 30 minutes (pour 2 ou 3 joueurs). Il est donc devenu incontournable dans ma ludothèque et mon jeu de l’année le plus joué depuis Cannes. On y revient avec plaisir, on enchaîne 2 parties facilement, ma moitié est fan, que demander de plus ?

Les plus 

  • Règles très simples
  • Profondeur largement honnête
  • Les parties ne se ressemblent pas (selon tirage des cartes)
  • On ne peut pas réserver de cartes et on souffre !
  • Rapidité des parties
  • Course folle (et non la route) aux épices
  • Illustrations superbes
  • playmat à venir (j’ai les yeux qui brillent) => j’avoue j’adore ce type de « produits dérivés »
  • Prix un poil élevé (35€) mais vu le nombre de parties, le jeu est largement rentabilisé !

Les moins 

  • vous n’avez pas de cartes production ? ça va être chaud !!!!!!!!
  • les cubes jaunes sont trop nombreux et se baladent un peu dans le thermoformage (il faut donc les éparpiller) ; la  règle est trop légère pour les stopper 🙂

Quelques informations complémentaires 

  • Pour 2 à 5 joueurs, 8 ans et plus (je confirme, ma belle fille de 8 ans y joue et très bien), 30 à 45 minutes (sauf si vous jouez avec Fanny).
  • L’auteur est Emerson Matsuuchi, jusque là peu connu, il va falloir retenir les foules en festival maintenant 🙂
  • Century est proposé par Plan B Games (jeune sur le nom mais n’en est pas à son premier jeu puisque derrière c’est Sophie (anciennement Filosofia) qui gère.
  • Le jeu pourra être précommandé (en Avril) chez Plan B Games (un playmat sera également dispo pour les précommandes)
  • Son prix sera d’environ 40 €
  • Le jeu sortirai le 14 Juin 2017 dans le monde entier
  • Une trilogie pourrait bien voir le jour si les ventes le permettent. Ces trilogies retraceraient l’histoire des échanges commerciaux :
    • La route des épices serait le premier
    • Merveille de l’est le second
    • Un nouveau monde le troisième
  • Les 3 seraient illustrées par la même personne : Fernanda Suárez (elle a fait Dead Of Winter et Ashes si je ne me trompe pas)
A propos de GeekLette 636 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

20 Comments

  1. bonjour,
    Merci pour cet article qui donne vraiment envie.
    Pourriez vous préciser, c’est un détail mais les pieces sont métal ou en plastique ?

  2. Pièces en métal.
    Il y en a 20. Clairement un jeu dans la veine de Splendor. Son principal problème peut-être : son prix trop élevé. Mais il me tarde de tester avec la seconde boîte pour voir comment les jeux interagissent entre eux.

  3. La boite donne immédiatement envie de l’ ouvrir, et une fois fait, le contenu continu (à dire 10 fois très vite!) de nous emmener vers des contrées exotiques. Tout à été pensé pour sublimer le plaisir du joueur, pièces en métal, taille des cartes, illustrations…. Installé et expliqué en 5 minutes, dès la 1ere partie on a une irrésistible envie d’ en faire une autre. Plan B arrive très fort, avec cette perle, familliale, mais pas que.
    ,

  4. Je pose ça là pour l’éditeur juste pour dire : je sais pas comment vous avez décidé de nommer les cartes dites « transformation » dans la VF ? Mais apparemment ça fait pas ça fait pas très RP et « troc » ou « commerce » ça sonne mieux…
    Bref moi j’adore votre jeu ! Et surtout ne mettez pas de poudre à la place des cubes pour faire RP… 😀

  5. Perso, je préférais l’utilisation du mot « curcuma » plutôt que « turmeric »… Je pense que ça parle plus de ce coté de l’Atlantique… mais ça reste un détail… 😉
    Merci beaucoup pour cet article qui me donne vraiment envie!

  6. Joué au FIJ, j’ai plutôt bien apprécié Century.
    Ça reste un jeu familial dans la même gamme que Splendor.

    Une remarque sur le matériel : les petites coupelles ne sont pas très pratiques car un peu trop petites pour des doigts d’adultes…
    Et « objectivement » le jeu est cher.

  7. Bonjour, cet article est super !
    Pourriez-vous me préciser la taille des cartes.
    J’aimerai faire rentrer ce jeu dans ma ludothèque avec les protèges-cartes qui vont bien….
    Un grand merci d’avance,

  8. Bonjour,
    Je viens de l’acquérir (en partie grâce à vous), cependant j’ai une petite question sur les règles: quand un joueur déclenche la fin de la partie, les autres peuvent-ils également jouer pour finir le tour de table (en fonction de qui à commencé) ?

  9. J’ai une question. La fin de partie est déclarer lorsqu’un joueur réclame la 6eme carte de points. Est-ce que ça termine la partie ou les autres joueurs ont droit à un dernier tour?

  10. Bonjour, merci pour votre article ! J’ai reçu Century pour Noël et j’épluche les règles mais il y a quelque chose que je ne comprends pas : lors de la phase de repos, le joueur reprend-il en main les cartes de sa défausse personnelle et la totalité des cartes déjà jouées par l’ensemble des joueurs ? Merci d’avance et bonne fêtes de fin d’années

1 Trackback / Pingback

  1. Bilan 2017 - GeekLette

Répondre à Ghis Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*