Battlelore

>>>Article écrit par BDPhilou

BattleLore 2ème édition
Un jeu de : Richard Borg
Illustré par : Mathias Kolloros (entre autres !)
Edité par EDGE / FFG
Pour 2 joueurs
Environ 1 heure
14 ans et plus.

BattleLore-22

Après la guerre de 100 ans…

BattleLore ! Voilà un titre dont la 1ère édition n’était pas passée inaperçue lors de sa sortie en 2006 chez Days Of Wonder. Il faut dire qu’à l’époque, on n’avait rarement vu une boite aussi bien remplie de figurines et avec un matériel des plus classieux. Ce jeu d’affrontement pour 2 joueurs prenait pour thème une guerre de 100 ans fantasmée où des armées de gobelins chevauchant des autruches attaquaient des chevaliers en armure et des nains jouant de la cornemuse. Le tout saupoudré de magie pour ne rien gâcher.

C’est donc presque 10 ans (et une ribambelle d’extensions) plus tard que parait la 2de édition de BattleLore. Celle-ci est intégralement éditée par FFG/EDGE qui a su, fort heureusement, apporter son lot de nouveautés sans pour autant dénaturer son modèle.

BattleLore-18

Dans BattleLore 2de édition, chaque joueur sera à la tête d’une armée qui a pour contexte l’univers du jeu Runbound. Cette licence est de plus en plus exploitée notamment dans les rééditions récentes de Dungeon Quest et de Descent du même éditeur. Bye bye les gobelins et les nains et bienvenu aux Seigneurs Daquan (en bleu) et à l’armée d’Uthuk Y’llan (en rouge). Chaque camp est composé des nombreuses figurines représentant les archers, des cavaliers, des soldats et –bien évidement- des créatures fantastiques (coucou les golems géants!). D’ailleurs, les plus grandes d’entre elles demanderont un assemblage avant leur 1ère utilisation. Rien d’insurmontable même s’il faudra être délicat lors de cette phase afin de ne rien endommager. Les figurines, tout comme le reste du matériel (cartes, pions et l’immense plateau) ont fait l’objet d’un grand soin et, une fois de plus, BattleLore bénéficie d’une édition de très haut vol. Cependant, l’absence de thermoformage dans la boite est une peu décevant.

Que le combat commence !

Pour remporter la bataille à BattleLore Seconde édition, il vous faudra totaliser 16 Points de Victoire ou anéantir totalement l’armée adverse.

Pour ceux qui connaissent la 1ère édition de BattleLore, l’un de ses principaux défauts était sa mise en place assez longue. Cette phase n’a pas été spécialement réduite dans sa durée mais elle est devenue nettement plus intéressante pour 2 raisons :

  • d’une part, chaque joueur choisira une carte présentant la moitié de la mise en place du plateau. Il existe 14 cartes de ce type. Cette opération rend l’installation plus aisée car chaque joueur s’occupe de la mise en place de sa partie de plateau. De plus cela renouvelle très simplement les parties.
  • d’autre part, les joueurs vont placer stratégiquement des cartes représentant les unités de leur armée face cachée sur le (grand) plateau de jeu. Certaines cartes sont même des leurres. La valeur totale des armées doit être égale à 50 Points. Ainsi chacun peut se créer son armée comme il l’entend ou en appliquant l’un des exemples de composition d’armée proposé par le jeu.

BattleLore-06

Voici donc une 1ère bonne idée : Rendre la phase de mise en place du jeu intéressante voir même stratégique.

Ensuite, le jeu se déroule en un certain nombre de tour qui sont chacun divisés en 2 phases :

  • La phase Principale : permettant de jouer une carte de Commandement de sa main. Celle-ci permet généralement d’activer une ou plusieurs unités de son armée sur une ou plusieurs parties du plateau de jeu. Le joueur devra d’abord désigner les unités qu’il souhaite activer puis les déplacer et enfin réaliser les différents combats.

D’ailleurs voici la 2ème bonne idée de cette édition : Si aucune de vos cartes Commandement ne vous intéresse, il est désormais possible d’en défausser une puis d’activer une seule unité de votre choix.

  • La phase d’entretien : où le joueur remportera des points de victoire s’il occupe des lieux stratégiques. Il n’est plus possible de gagner des points lorsque l’on élimine totalement une unité ennemie. Durant cette phase, le joueur pioche également une nouvelle carte Commandement puis il récupère des points et/ou des cartes d’Arcanes.

L’Arcane représente la « Magie » dans le jeu. Ainsi, lorsqu’un joueur dépense des points d’Arcanes pour acheter une des cartes associées, il récupère souvent un avantage crucial sur le champ de bataille. Evidemment, les cartes offrant les effets les plus intéressants, couteront beaucoup de points d’Arcanes à son acquéreur.

BattleLore-09

A l’attaaaaaaaaaaaaaaaaaaaque !

Vous l’aurez compris, BattleLore est avant tout un jeu d’affrontement et donc la phase de combat est vraiment le cœur de son mécanisme. Celle-ci repose sur des jets de dés. Sans entrer dans les détails, sachez que suivant le type d’unité que vous activez (cavalier, soldat, archer, etc.), vous lancerez un certain nombre de dés. Ces derniers contiennent des symboles qui :

  • Soit infligeront des dégâts à l’ennemi (à proximité ou à distance),

  • Soit donneront des avantages à l’attaquant (obtenir des points d’Arcanes, repousser l’unité adverse de plusieurs hexagones ou déclencher une capacité spéciale).

Voici d’ailleurs la 3ème bonne idée de cette réédition : La disparition du système de couleur des dés d’attaque qui était directement lié aux bannières propres à chaque type d’unités. Celles-ci étaient très instables et se détacher quelques fois. Ici les dés ont des symboles clairs et les bannières ont disparus : très bon choix éditorial !

Par contre on pourra regretter le fait qu’il n’y ait que 4 dés d’attaque dans la boite. Certes, c’est suffisant mais j’avoue que le « Dice Pack » vendu en option et offrant 8 dés supplémentaires permettra un meilleur confort de jeu (chacun ses dés !).

BattleLore-15

Enfin, la 4ème bonne idée de cette version proposée par FFG / Edge consiste à rabaisser le nombre de figurines à 3 pour constituer une unité classique (contre 4 pour la 1ère édition). Ce « régime » permet de rendre l’ensemble plus dynamique et, j’oserai même dire, plus tendu ! Chaque déplacement est donc un peu plus réfléchit avant d’être appliqué par les joueurs.

Les plus :

  • Toujours aussi fun,

  • Un vrai jeu d’affrontement pour 2 joueurs,

  • 1 heure la partie au maximum,

  • Un matériel magnifique (92 figurines très réussies, des cartes superbement illustrées et un plateau immense !),

  • Disparition des bannières sur les figurines qui étaient peu pratiques sur l’ancienne version,

  • Un livret de règles bien plus pratique à lire que celui (interminable et lourd) de la 1ère édition,

  • Une prise en main facilitée par des règles progressives,

  • Chaque nouveau point de règle contribue à rendre l’ensemble plus fluide, plus dynamique et plus tactique,

  • C’est une question de goût, mais je trouve le thème actuel plus cohérent que l’ancien.

BattleLore-19

Les Moins :

  • Aucun thermoformage dans la boite,

  • Certaines figurines assez fragiles (La queue des « Ecorcheurs Féroces » par exemple),

  • Les allergiques aux dés trouveront l’ensemble bien trop chaotique,

  • La mise en place toujours aussi longuette (mais où s’ajoute désormais une dimension tactique),

  • Seulement 4 dés dans la boite. L’achat du « Dice Pack » est donc chaudement recommandé pour plus de confort de jeu.

BattleLore-16

Conclusion : J’aimais déjà beaucoup la 1ère édition de BattleLore et je dois avouer que je ne me suis pas forcé pour replonger à nouveau dans ce jeu grâce à FFG /Edge. Passer sa mise en place toujours aussi poussive (mais plus intéressante), on prend un plaisir immédiat à bouger ses unités et à lancer ses dés pour amoindrir son adversaire et prendre possession de lieux stratégiques. Evidemment, le meilleur stratège du monde pourra toujours pester contre les dés. Cependant, il est toujours possible de se refaire en achetant puis en utilisant judicieusement des cartes Arcanes. Et puis, vu la durée courte des parties, il est très fréquent de se lancer dans une revanche où les joueurs échangent leurs armées. Par contre, si vous êtes définitivement allergique aux dés, passez votre chemin : BattleLore seconde édition fait beaucoup d’effort mais ne réalise aucun miracle sur ce point 😉 Enfin, si vous possédez déjà l’édition de Days of Wonders (et un semi-remorque de boite d’extensions ?), cette nouvelle version, bien que mieux pensée, ne me semble pas indispensable. Elle peut le devenir uniquement si le nouveau thème vous plait davantage que l’ancien.

BattleLore-13

Plus loin : FFG/Edge proposera prochainement des extensions assez originales : plutôt que d’acheter des nouvelles unités, il sera possible de se procurer des créatures fantastiques qui pourront être utilisées indifféremment par l’une ou l’autre des armées.

BONUS : BattleLore Command : FFG propose depuis très peu de temps une version sur téléphone portable et tablette de la seconde édition de BattleLore. Très bien réalisée, cette version propose des graphismes en 3D et une prise ne main tactile plutôt bien pensée. Le mode histoire est très réussi et vous donnera du fil à retordre. Seul regret –et c’est logique !- cette version ne vous permet pas de lancer les dés. Ils sont générés aléatoirement. Une bonne adaptation en tout cas.

Un jeu disponible chez Philibert pour 69,99 €

A propos de GeekLette 587 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

  1. Bonjour,

    J’aurai voulu savoir s’il vous plaît s’il existait une variante officieuse ou non pour jouer à ce jeu en solo?

    J’ai découvert votre blog il y a peu, et je l’apprécie énormément pour toutes les informations qu’il peut donner.

    Cordialement

    Servanne

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*