Minivilles

minivilles 04

Article écrit par Truffeauvent

 

« Bonjour, aujourd’hui je cherche un nouveau jeu à jouer avec mes enfants, je vais tenter Minivilles »…

« Pour jouer avec les enfants, vous n’avez pas d’autres excuses ? 🙂 » me répond mon vendeur favori…

Et me voilà repartie avec Minivilles, aux dessins enfantins, qui fait le buzz en ce moment dans le monde ludique. Après une lecture rapide des règles plutôt simples, nous voilà à attaquer notre première partie en famille… autant le dire de suite, on ne s’est pas arrêté à une seule partie !

minivilles 02

  • But du jeu : Chaque joueur a devant lui 4 cartes représentant 4 monuments et le but du jeu est d’être le premier à avoir construit ses 4 monuments en payant la somme nécessaire pour chacun.

minivilles 01

  • Roll the dice !

Dans Minivilles les joueurs vont pouvoir construire d’autres bâtiments (chaque bâtiment ayant un coût) qui leur rapportera de l’argent ou qui amènera des actions spécifiques.

A son tour de jeu, un joueur lance un ou deux dés selon l’avancée de ses monuments, puis on regarde le résultat de ce lancer : le total des dés peut activer des bâtiments associés à ce nombre construits par tous les joueurs… Ensuite ce joueur a la possibilité de construire un bâtiment ou un monument en payant la somme associée, et on passe au joueur suivant. C’est simple et tout le monde est intéressé par chaque tour de jeu.

La partie s’accélère grandement en milieu de partie, après l’acquisition d’un certain nombre de cartes et la fin peut arriver rapidement si jamais un joueur a réussi à mettre en place des combos explosives (comme par exemple les fermes associées aux fromageries, ou encore la fabrique de meubles avec les forêts et les mines).

Mais encore faut-il que la chance soit au rendez-vous 🙂 Oui, vous aurez à implorer le dieu de la chance si vous voulez gagner, que voulez-vous, c’est un jeu de dés…

minivilles 03

L’interaction entre les joueurs est bien présente : il faut garder un œil sur les choix de ses adversaires pour éviter de se retrouver dans des situations trop délicates avec en face de soi des combos trop puissantes. Certaines cartes permettent de faire payer ses adversaires et pour peu d’en avoir plusieurs d’une même catégorie, vous pourrez les agacer fortement.

  • Ce que j’en pense :

Très franchement, après la première partie, j’étais assez réservée sur l’intérêt du jeu… mais après plusieurs parties, avec ou sans enfants, j’avoue avoir bien accroché : on part sur une stratégie, on adapte en fonction des autres joueurs, on tremble lors des lancers de dés en croisant les doigts pour que notre combo de la mort se déclenche !

Le jeu marche très bien en famille. Ne croyez pas que les enfants ne vont pas rapidement identifier les combinaisons gagnantes, surveiller vos choix stratégiques pour venir vous mettre des bâtons dans les roues. Il fonctionne également entre adultes, il permet de se chambrer gentiment et de s’échauffer avant des jeux plus costauds.

Le seul bémol pour moi est le nombre de bâtiments différents, on va faire le tour relativement vite, mais une extension est en cours.

Les plus

  • Le jeu est fluide, rythmé , sans temps mort
  • En famille ou entre adultes, ça marche bien.
  • Le jeu est vite expliqué et l’on peut jouer rapidement avec des personnes ne le connaissant pas encore

Les moins

  • On va quand même vite faire le tour des bâtiments existants assez peu nombreux finalement, mais l’extension est déjà dans les tuyaux, avec une variante intéressante (voir sur la page facebook de Moonstergames)
  • Quand le dieu de la chance n’est pas avec vous, c’est frustrant… Mais on fait la revanche ! hein ?

Disponible à 22 euros chez Philibert !

Un jeu de Masao Suganuma
illustré par Noboru Hotta
édité par Moonster Games
date de sortie : 05/2014
de 2 à 4 joueurs
à partir de 7 ans
durée approx. de 30 minutes

A propos de GeekLette 725 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

6 Comments

  1. Un jeu simple et très agréable. Un petit côté « Colons de Catane » avec ce lancer de dés qui peut affecter tous les joueurs et qui génère des ressources chez chacun, tout en restant extrêmement simple (qu’une seule ressource, ne construire qu’un bâtiment par tour).

    L’aléatoire est fort présent mais justement, il n’est pas si frustrant : je n’ai pas eu la sensation qu’il est injuste (évidemment, les stats finissent par parler, les 6-7-8 tombent plus souvent si on lance deux dés) et le jeu est tellement court et pas prise de tête qu’on peut facilement accepter des « coups du sort ». Le hasard injuste, je le supporte mal que dans les « gros jeux » où ça ruine des parties de deux heures, pas dans un jeu où une partie est pliée en 20 minutes.

  2. Excellent 1er article, bravo !
    Acheté il y a tout juste 1 semaine, on enchaine les parties avec toujours le même plaisir. Les cartes sont jolies comme tout et le jeu est simple et très convivial.
    Il convient à tous types de public.

  3. Un des jeux qui sort le plus !!! Avec l’extension Marina bien sur. Une valeur sure (plus de hasard que dans San Juan, mais il y a tout de même une part de « stratégie ». Un jeu à avoir dans sa ludothèque

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*