30 carats

30carats_07

Article écrit par @BDPHILOU

Les Aventuriers de la bourse perdue

« 30 Carats » est un jeu de troc concocté par Fabien Chevillon et illustré par Tony Rochon. Avant de finir sur les étals de votre boutiquier préféré, sachez que le prototype du jeu, intitulé « Les diamantaires » a eu une belle carrière. En effet, les récompenses se sont accumulées et figurent, à très juste titre, sur la boite de la version commerciale du jeu éditée par Grosso Modo Editions : Prix EuropaLudi Winner 2012, Primé au concours du CNJ de Boulogne Billancourt, Guanyardor Granollers, Charvin d’Or 2011 et enfin primé au Concours international de créateur de jeu de société Poly Games 2013 ! Bref, un palmarès à faire pleurer d’envie bien des créateurs (pros ou amateurs) de jeu de société. Mais quelle est donc cette curiosité ludique qui semble avoir conquis tous les jurys croisés sur son parcours ?

30carats_03

Jetons la 1ère pierre !

La belle boite éditée par Grosso Modo édition renferme 210 belles pierres précieuses en plastique divisées en 6 couleurs. De plus, il y a également 35 pierres précieuses jaunes symbolisant des pépites d’Or. A cela s’ajoute 6 paravents (1 par couleur) servant également d’aide de jeu, 18 cartes « transaction », 13 cartes « valeur secrète », 3 cartes « Matin, journée et soir » et 1 sac pour contenir les pierres précieuses de la banque. Mieux, si vous avez des amis néerlandais (vraiment ???) sachez que la boite française contient aussi la traduction des cartes « transaction » dans la langue de Willem-Alexander (C’est le Roi des Pays Bas, suivez un peu au fond ! 😉 ).

30carats_01

Payés au lance-pierre !

Dans « 30 Carats » les joueurs incarnent des aventuriers venues troquer les pierres précieuses. Le but du jeu est bien évidement de récupérer le plus de Pierres Précieuses de forte valeur et de se débarrasser des autres afin d’être le plus riche en fin de partie.

En début de partie, chaque joueur pend un paravent correspondant à une couleur de pierre précieuse. Chacun prend également une carte « Valeur secrète » qu’il regarde discrètement. Il s’agit désormais de la valeur unitaire de toutes les pierres précieuses de sa couleur. Ainsi, chaque joueur ne connait la valeur réelle que d’un type de pierre en début de partie. Celle-ci peut varier de la valeur 30 à -30 suivant la carte piochée. Seules les pépites d’or ont un prix connu de tous : 10. De plus, les joueurs prennent 3 cartes « Transaction ». Ils en utiliseront une par tour (Oui, vous avez très justement déduit qu’il y avait donc 3 tours dans une partie, BRAVO !). Chaque joueur reçoit également 5 pierres précieuses de chaque couleur mise en jeu et 5 pépites d’or. Le sac de la Banque contient exactement le même nombre de pierres qu’un joueur lambda.

Les cartes « Valeur secrète » non utilisées forment une pile face cachée. On en révèle la 1ère carte (ainsi tous les joueurs savent qu’aucun d’entre eux n’a de pierres de cette valeur).
Enfin, la carte « Matin » est mise face visible à côté de l’aire de jeu afin de signifier que le 1er tour commence.

30carats_04

A son tour de jeu, un joueur va poser face visible devant lui une de ses 3 cartes « Transaction ». Il doit en appliquer l’effet. Par exemple :

  • « Le vendeur propose au moins une pierre de sa couleur et 2 pierres de la couleur du voisin de son choix ».
  • « Le vendeur propose au moins 2 pierres de sa couleur ».
  • « Le vendeur ne propose pas plus de 3 pierres de la même couleur »…

Il est possible de proposer jusqu’à 5 pierres précieuses ou pépites d’or mais toujours en respectant la carte « Transaction ». Après que le vendeur ait proposé son panaché de pierres précieuses, les autres joueurs vont (successivement ou simultanément) proposer une offre de pierres afin de réaliser un troc avec lui. Le vendeur peut alors soit :

  • Échanger sa proposition de pierres avec celles du joueur de son choix.
  • Remettre ses pierres précieuses dans le sac « banque » et en piocher autant. Cependant, cette action coûtera de très précieuses pépites d’or.

A son tour, un vendeur peut également regarder secrètement la carte « valeur secrète » d’un autre joueur. Mais attention, là encore cela en coûtera de précieuses pépites d’or.

Puis c’est au joueur suivant de faire une offre en jouant une carte « Transaction ». Dès que tous les joueurs ont été vendeur une fois, on passe à la 2ème phase (la journée) et on révèle face visible une nouvelle carte « Valeur secrète ».

A la fin de la 3ème phase (Le soir), la partie s’arrête et le joueur avec la plus grande valeur en Pierres précieuses a gagné.

30carats_05

Avoir un cœur de pierre ?

Et c’est tout ? Et bien Oui. Les règles sont simples… très simples même ! Mais bien évidement, cette mécanique très accessible cache une véritable machine de guerre en matière de déduction de valeur et de bluff. C’est que, bien évidemment, il va falloir la jouer fine pour gagner. Débarrassez-vous massivement d’une couleur et personne ne vous suivra. De même, rester protectionniste sur une couleur précise attirera automatiquement l’attention. Il faut donc être subtile afin de ne pas attirer les soupçons et de tenter d’estimer la vraie valeur des pierres que vous récupérez. Vaste chantier !

Plus 

  • Des règles simples,
  • Parties rapides,
  • Un matériel agréable basé principalement sur de chouettes pierres à manipuler,
  • Un bon jeu de bluff,
  • Un bon jeu de déduction.

Moins

  • Il est écrit sur la boite, « à partir de 9 ans ». Si les règles sont compréhensibles à cet âge, j’ai bien peur que tout l’aspect déduction passe à la trappe. Je le conseille plutôt à partir de 12 ans.

30carats_02

Un jeu à marquer d’une pierre blanche ?

Clairement, « 30 Carats » vise juste avec un système à la fois simple mais offrant de vraies possibilités. Se jouant dans un temps de partie très raisonnable (30 à 40 minutes), le jeu ne manquera pas de faire bouillir vos méninges pour savoir qui bluffe et qui tente de vous refourguer des pierres douteuses. Un exercice bien plus subtil qu’il n’y parait à la simple lecture des règles. C’est d’ailleurs un élément important à prendre en compte si vous souhaitez acquérir cette belle boite. En effet, tout le plaisir du jeu repose justement sur le fait de déduire la valeur approximative des pierres précieuses en fonction de la réaction des autres joueurs lorsqu’elles sont mises en vente. Vous l’aurez donc compris, 30 Carats est un jeu qui n’a pas volé ses prix ludiques et qui ne demande qu’à être découvert !

Moins de 30 euros chez Philibert

Un jeu de Fabien Chevillon
illustré par Tony Rochon
édité par Grosso Modo Éditions
date de sortie : 10/2013
de 3 à 6 joueurs
à partir de 9 ans
durée approx. de 35 minutes

A propos de GeekLette 636 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*