Comptoir des Antilles : appareillez et laissez leur l’ardoise

ComptoirDesAntilles-JeuDeSociete-20

Comptoir des Antilles est un jeu d’Olivier Pauwels, pour 3 à 4 joueurs.

Ce petit jeu a toujours attiré mon attention, de par son illustration et surtout son poids (petit mais assez lourd). Quelle ne fut pas ma surprise lorsque Olivier me l’a envoyé avec son prototype Moonderground Cie.  J’en profite pour le remercier.

ComptoirDesAntilles-JeuDeSociete-19

On va d’abord parler du matos, car cette boite contient à elle tout seule (si si!) :

  • un petit plateau cartonné pliable en 4
  • un panneau pliable en 2
  • 2 paquets de cartes (1 de taille nominale, 1 de petite taille)
  • des cubes et des octogones (2 cubes x 4 couleurs, 10 octogones x 4 couleurs)
  • 2 types de tuiles : événements et marchandises
  • la règle, évidemment

ComptoirDesAntilles-JeuDeSociete-17

Avec tout ça, que fait-on :

  • le plateau représente le port
  • le panneau : la piste de score et le comptoir des marchandises
  • les cartes NAVIRES représentent les navires et le nombre de porteurs de marchandises nécessaires à leur appareillage.
  • les cartes RELATIONS sont en fait des cartes personnages qui nous permettront d’appareiller un navire
  • les cubes permettent de glisser sur la piste de score (2 pistes de score donc 2 cubes par couleur : dizaines et unités). La piste de score représente vos primes gagnées 🙂 (bon ok des points de victoire quoi)
  • les octogones sont nos porteurs de marchandises
  • les tuiles EVENEMENTS permettent d’ajouter du piment à chaque navire (et ces tuile sont mises aux enchères, ça déchire!)
  • les tuiles MARCHANDISES sont piochées et placées devant chaque navire visible du port. Ce sont ces tuiles qui permettent de connaitre le nombre de point qu’on va pouvoir gagner par porteur placé sur le navire qui appareille.

Et oui, vous voyez ! Si petit et déjà l’allure d’un grand

ComptoirDesAntilles-JeuDeSociete-07

La préparation est assez simple : 4 premiers navires de la pile face visible sur le plateau, 4 marchandises posées devant eux. Stock de marchandises à proximité. Les cubes sur la piste de score. Chaque joueur prend les cartes et les octogones de sa couleur (+ une tuile marchandise secrète).

Donc les règles rapidement car simples et efficaces. Chaque tour de jeu se présente ainsi :

  • L’ardoise « premier joueur » est donné à un joueur (dans le sens des aiguilles d’une montre)
  • Chacun à leur tour les joueurs vont pouvoir (pas une obligation) piocher un événement et le mettre aux enchères (celui qui gagne l’enchère paye avec ses points/primes gagnées et place l’événement près du navire de son choix).
  • Ensuite il devra jouer une carte RELATIONS (à défausser) qui permet de placer ses porteurs sur les navires du port. Si l’appareillage du navire est possible (nb de porteurs = chiffre du navire), le joueur doit payer la commission (retirer le nombre de points en fonction de la carte jouée, sauf s’il a l’ardoise et là il donne l’ardoise à un joueur dont la couleur est sur le navire appareillé), les joueurs dont la couleur sont sur le navire reçoivent les primes en fonction de leur nombre et du « gain » de la marchandise. Il ne faut pas oublier l’événement si concerné par le navire. On replace alors un nouveau navire avec une marchandise piochée et choisie…

Et voilà, le jeu s’arrête après la pause du dernier navire et celui qui a le plus de primes a gagné 🙂 Je vous laisse découvrir le reste sur les règles.

ComptoirDesAntilles-JeuDeSociete-18

Après une lecture des règles (pas si facile), on s’est jeté sur le jeu tels des marins souhaitant retrouver la mer ! On a passé un bon moment et on y reviendra surement !

Les plus 

  • Petit jeu bien fourni et de qualité
  • Les événements et l’ardoise pimentent le jeu et offrent de belles tranches de rigolades.
  • Jeu d’enchères et de placement bien pensé
  • Le thème est plaisant et surtout présent (comme dans Moonderground Cie). Il faut croire que le thème est important pour l’auteur et qu’il commence par là avant d’établir les mécaniques : je dis bravo !
  • Bonne ambiance autour de la table
  • Assez surprise de la tout ça vu la taille du jeu (ok ok je radote, je sors)

Les moins 

  • Règles (courtes heureusement) à lire plusieurs fois
  • Double piste de score à 4, ça se chevauche un peu trop (surtout qu’on recule et avance assez souvent à cause de l’ardoise)

 

Pour vous le procurez, suivez le lien

 

 

A propos de GeekLette 658 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*