Et oui, les jeux de société encore

Beaucoup me demandent pourquoi ce revirement sur mon site ; je suis passée de la technologie aux jeux de société en passant quand même un peu par le jeu vidéo

JeuDeSociete_Carcassonne_GeekLette10

A ces messieurs (pas de dames d’ailleurs) je répondrai tout simplement que ça m’a pris d’un coup et je dois admettre que je retrouve tout ce que j’aime dans le jeu de société

  • l’entrainement cérébral
  • la convivialité
  • la compétition
  • l’échange

Agricola_GeekLette08_Jeu de societe_640x478

Je vous vois sourire pour l’entrainement cérébral, mais mine de rien, le jeu de société apprend la concentration, la réflexion et surtout l’adaptation aux situations imprévues. J’aime pas non plus la grosse prise de tête mais un peu de réflexion ne fait franchement pas de mal. Et le cerveau c’est comme un muscle ça se travaille, les amis.

D’ailleurs, les jeux de société sont moins abrutissants que les jeux vidéo auxquels on joue seul chez soi (malgré la tonne d’amis virtuels). Ce côté contact me plait beaucoup parce que comme dit Monsieur Phal dans « jeu de société » il y a « société » 🙂

Et dans les jeux de société, croyez moi il y en a pour tous les goûts : du deck building au placement d’ouvriers en passant par le bluff, la gestion, la stratégie voire l’enchère ! Tout ça autour de cubes en bois, de pièces, de pions en tout genre, de meeples, de figurines et/ou de tuiles qui remplacent parfois même le plateau de jeu. Sans oublier l’inévitable ou pas, les cartes !

7wonders_GeekLette01_640x478

Dans les jeux de société, il y a une histoire parfois, un défi souvent et un plaisir toujours

L’on peut jouer contre les autres ou bien avec les autres. Cela entraîne inévitablement cet échange avec des joueurs qu’on connait parfois pas du tout. C’est cet échange qu’on ne retrouve pas dans le jeu vidéo face à son écran !

Ce petit monde ludique ressemble à s’y méprendre à une communauté fermée et pourtant pas du tout. Les plus aguerris ne chassent jamais les débutants, ils les initient même. Alors que dans le monde du jeu vidéo il faut admettre que le mot noob est le plus souvent cité !

Pandemie_GeekLette_09

Du coup, une fois qu’on a mis le pied dedans, on ne peut plus en sortir et on se surprend à regarder les nouveautés, puis les rencontres et les jeux nominés ou tout simplement favoris.

Pour information, après une recherche approfondie de mon prochain jeu, j’ai sélectionné Peloponnes car je n’ai jamais joué à ce type de jeu, en l’occurrence jeu d’enchères. J’essaye un peu tous les thèmes et toutes les mécaniques et je me rends compte que j’aime assez la diversité (sauf party game). En fait, chacune de nos humeurs a son jeu. On passe donc toujours un excellent moment. Evidemment il y a des jeux qui me plaisent moins (et pourtant rencontrent un succès de tarés, comme SmallWorld ou Les géants de l’île de pâques)  mais justement les jeux de société ça s’échange très facilement (pas comme les MMO où le compte est lié au mail etc… grrrrrr GW2). Finalement dans ce petit monde qui a fini par me happer  il n’y a aucun point noir si ce n’est peut-être trouver des joueurs avec qui jouer mais famille, amis, association, rencontres et conventions ne manquent quand même pas.

Je n’ai pas honte, j’aime le jeu de société. Ma ludothèque  grandira donc au rythme de rencontres ludiques

Démarrez avec Augustus, Takenoko et Carcassonne et dites m’en des nouvelles 🙂

 

A propos de GeekLette 656 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

13 Comments

  1. Niveau jeu d’enchères, je te conseille surtout Keyflower et Megawatts, le pionnier dans le domaine. Et les 2 sont facilement disponibles. Keyflower a l’avantage de pouvoir se jouer à 2 (une tuerie, en moins d’une heure) à 6 (mais c’est certainement assez chaotique).
    Et Megawatts, il n’y a qu’à voir le plébiscite qu’il a acquis sur BGG pour s’en rendre compte.

  2. Megawatts jeu de base ou bien les premières étincelles ? bcp en parlent de celui là je ne connais pas 🙂
    Keyflower, oui, je compte bien le récupérer celui là 🙂

  3. 🙂 pas mal comme petit article global.
    J’ai aussi cette vision de ce monde qui ne m’a jamais paru fermé aux nouveaux ou non initiés. Les débutants sont effectivement intégrés avec beaucoup d’humanité, de pédagogie et de patience. Comme si la proximité physique, le fait de se voir, de se toucher aussi, engendrait l’empathie nécessaire à la volonté d’intégrer l’autre. D’où, l’une des différences notables avec les joueurs de jeux vidéo, ne voyant pas l’autre, et étant eux mêmes cachés aux yeux de l’autre, derrière un pseudo, un écran, des centaines de kilomètres etc. Cela fait assez penser à l’anneau de Gygès de Platon ! La possibilité de se rendre invisible aux yeux des autres par un simple anneau détermine bien des comportements ! Et pour la réciproque, Lévinas et l’humanité du visage, soit notre difficulté ou impossibilité de faire du mal à autrui lorsqu’on a croisé son regard.
    ^^ au final on pourrait faire toute une analyse philosophique, et pourquoi pas comparative, sur le monde des jeux de société et celui des jeux vidéo !

  4. rôliste à la base, j’ai également effectué un glissement vers les jeux de société depuis quelques années, un jeu de rôles mobilisant un groupe sur une durée pouvant être très longue, et nécessitant pour les vieux jeux une régularité rendue impossible à gérer avec l’âge.

    En jeux, nous avons testé Myrmes, qui est vraiment très sympathique, ou un équivalent; Dungeon petz, une boîte Catane fait toujours bien dans une ludothèque également, sinon, je ne peux que te recommander Maharaja (ou Raja), de Phalanx games.
    Au cas où tu ne connaîtrai pas, il faut aller voir le site Okkazeo, pas mal de bonnes références d’occasion, sinon Ludikbazar fait des prix et des promo imbattables.

    Ludiquement you!

  5. Acta, je crois que tu as complètement raison, le fait de voir les personnes physiquement pousse à être + poli que quand on est derrière son écran et son pseudo.
    Ceci dit, je pense que le monde du jeu de société pousse déjà à la rencontre, donc l’initiation des plus « jeunes » est particulièrement nécessaire si l’on veut continuer à jouer ou trouver des joueurs.
    Platon, ma moitié a déjà les yeux qui brillent en te lisant. Mais effectivement , si l’on était invisible on serait certainement différent. Par contre, y’a certaines personnes qui s’empêchent pas de faire le mal malgré le croisement de regard LOL bon ca doit rester rare ?

    Petit Cornu, à LudikBazar j’ai acheté Myrmes, Agricola et Les géants de l’ile de Paques. Agricola j’adore, Myrmes impossible de le sortir avec mes joueurs (dommage), et l’ile de paques on n’aime pas le coté dépendre de l’autre pour gagner. Par contre, je ne connais pas Maharaja, je vais voir ça de plus près.

    je crois qu’au fil du temps je préfère les jeux qui s’installent vite (déjà 1er point) et ensuite prise de tête oui mais pas trop LOL et c’est ça qui est dur car un jeu a forte reflexion mais connu ne demandera pas autant de concentration qu’un jeu tout nouveau du même niveau de reflexion. rahhhhhhhhhhhhhhhhhh
    en tous les cas, j’ai commandé Peloponnes chez Philibert (le code BERND permet de l’avoir à – 5 euros donc ça vaut le coût), je vais voir comment arrive le colis (protection tout ça) et je pense que je commanderai à nouveau chez eux
    LudikBazar j’aime beaucoup mais ca me fait un peu loin car je ne vais jamais à Paris.

  6. En voilà un bel article pour un tournant que tu ne risques pas d’oublier, c’est celui que j’ai moi aussi fait un il y a quelques 6-7 ans ainsi que nombre d’autres amateurs de jeu de société.

    Je parle du jeu par son aspect social et ludique, et non son aspect compétitif.

    Le jeu est un partage, une rencontre, une confrontation, un moment à partager à plusieurs, tout simplement.

    Une très saine et très agréable activité de loisir.

  7. Salut !

    Je suis tombé sur ton blog un peu par hasard, et j’ai lu tes articles sur les JdS avec plaisir ! Tu sembles bien partie pour tester tous les « must-have » 🙂

    Pour continuer sur ta lancée, en jeux « jouables en famille qui ne demandent pas 5h de réflexion par joueur », je te conseille :
    – La Havane (le thème est un peu plaqué mais c’est pas mal pour initier des joueurs peu habitués aux kubenbois
    – Sobek
    – Jaïpur (pour commercer à 2 joueurs seulement)
    – Mundus Novus
    – Taluva (un jeu de placement qui est super joli en plus)
    Et en jeux plus ardus :
    – Troyes, ou sa version plus light Tournay (le graphisme est très particulier, mais ces jeux sont excellents)
    – Olympos (une gestion de l’avancée de la partie bien pensée, avec de la conquête et de la recherche de technologies)
    – Puerto Rico (pas très beau, mais un grand classique)

    Sinon, j’ai vu que tu rageais souvent contre les boîtes sans thermoformage, moi c’est tout le contraire : les sachets sont peut-être moches, mais au moins tes pions ne se mélangent pas quand tu poses ta boîte « debout » dans ta ludothèque, et ça te permet de classer le matériel comme tu l’entends 🙂

    J’ai hâte de lire ton avis sur Keyflower, il me fait de l’œil depuis quelques semaines…

  8. Avis de Keyflower posté 🙂
    merci _blank pour ton message.
    Olympos & Puerto Rico font partie de mes envies mais il faut le budget. Mon prochain jeu est eclipse mais en attendant j’ai catane et glen more à tester.
    ceci dit, keyflower risque de faire de l’ombre à tous les autres jeux car on a vraiment adoré
    par contre, je vais me renseigner sur la havane si c’est pour les joueurs peu habitués aux cubes

    merci 🙂

  9. J’aime bien La Havane pour faire une partie rapide (30 min) sans se prendre la tête sur des calculs mais avec un minimum de coups fourrés et de prévision / double guessing.

    Effectivement, si tu as adoré Keyflower et Agricola, Catane risque de te paraître bien fade 🙂 Mais je trouve quand même qu’il est permet d’asseoir à la même table les joueurs qui n’aiment pas calculer et ceux que le hasard rebute. Malgré un certain nombre de parties de jeux « plus gros » je rejoue toujours à celui-ci avec plaisir. Par contre je trouve que l’ancienne édition (avec le matos en bois) a plus de cachet que la nouvelle « tout plastique ».

  10. Hello,

    Je me suis mis au jeu de société « moderne » il y a 12 ans environ.
    Un bel article en tout cas ! Une belle synthèse de ce qui me fait aimer les jeux de société encore plus que les jeux vidéos. Même si souvent les gens ont un regard un peu étonné/bizarre quand ils entendent ça, c’est toujours un plaisir de voir ces mêmes personnes en redemander après leur première partie d’un « vrai » jeu de société.
    Ce qui est ironique c’est que les prises de décision proposées dans les jeux vidéos ne diffèrent parfois que très peu de celles proposées dans certains jeu de société..

    NB: Pour avoir tester Eclipse récemment, c’est du tout bon, un des rares 4X auquel j’ai envi de jouer, il y a tellement de possibilité, on a toujours envi d’essayer de nouvelles stratégies a chaque partie :).

  11. J’aime beaucoup le fait que tu parle de jeux de société. J’y joue également dès que j’en ai l’occasion, j’en avais même fait un petit article sur mon blog. Ce genre d’activité ne doit pas tomber dans l’oubli car il y a vraiment de super jeux qui voient le jour. A présent les gens trouvent original de jouer à des jeux de société alors que cela ne devrait pas tant surprendre !

    En tout cas tu nous fais découvrir de chouettes jeux =)

  12. Eclipse (J’ai hâte de voir ton avis)
    Je te conseil l’achat.
    A 3 ou 4 participants, La course à l’armement peut être un souci, il faut un bon timing entre la recherche et son utilisation, car si tous les joueurs jouent trop prudemment le jeu perd de sa saveur.
    Par contre à cinq ou six le problème de place oblige l’offensive.
    J’aime beaucoup les jeux ou tu dois adapter ta stratégie selon les spécificités de ton peuple.

    En tout cas c’est un de mes jeux préféré et celui de ma petite communauté.

    Cyclades + son extension et Wallenstein (réédité sous le nom de Shogun) sont aussi de très bons jeux.

    Merci pour ton article tu as tout à fait raison, le jeu de plateau c’est avant tout un moment pour se retrouver entre amis pour se détendre ou se défouler (comme tu l’as dit c’est « selon son humeur »), après si la victoire est à la clef c’est la cerise sur le gâteau. 🙂

  13. Hello Geeklette 🙂
    Je tombe un peu tardivement sur ton article, vaguant de liens en liens sur ton site, et je l’aime beaucoup, d’où mon commentaire après la bataille ^^Essayant moi-même d’initier mes proches au merveilleux monde du j2s (et finalement, très peu sont réfractaires, quand on leur propose les « bons » jeux pour eux !), j’essaie de fédérer le plus possible.
    En entrant dans une boutique lyonnaise, j’ai eu une fois la malheureuse expérience de tomber sur quelqu’un qui qualifiait de « daube » les jeux trop populaires, comme Catane ou Carcassonne, préférant un bon vieux « Horreur à Arkham » (le qualifiant de « vrai jeu ») pour se défouler. J’ai trouvé ça vraiment dommage, surtout de personnes ancrées dans ce monde ludique depuis des années, de s’abaisser à ce genre de réflexion…
    Bref, ouvrons les bras aux nouveaux arrivants \o/

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*