Twitter : mon marché

Créé en 2006, Twitter (plateforme de réseau social / microblogage) compte déjà 300 Millions d’utilisateurs. Cette plateforme de partages (gratuite) fait une cible idéale pour toute marque, concept ou blog qui souhaite se faire connaitre.

Mon blog n’étant pas un journal intime (il faut le préciser), l’inscription sur Twitter semble donc évidente.  Je crée alors le compte Twitter de la GeekLette.

twitter10

Mais avant de se lancer dans cette jungle, histoire d’éviter la honte, j’observe comment ça marche :

  • Les messages postés (des tweets) ne dépassent pas 140 caractères (tant mieux, Adieu longs discours)
  • Les abonnements permettent de suivre les tweets des autres, que ce soit des magazines d’actualités, des bloggueurs ou autres stars comme Katy Perry (hihi, fallait bien le caser)
  • Les mots clés (appelés hashtag) permettent de catégoriser vos tweets. En effet, le ou les sujets principaux de vos tweets peuvent être tagués comme ceci (#Apple, #Microsoft, #iPad …)
    • C’est ce qui permet aux autres de trouver vos tweets.
    • bref, tout est là pour communiquer et surtout se faire entendre ! c’est là toute la force de Twitter.
En effet, Twitter apporte deux grandes choses :
  • un outil performant permettant à chacun de trouver une discussion, un article, une description ou autre d’un mot clé.
  • une API permettant aux développeurs de proposer des applications s’appuyant sur la plateforme Twitter (lecture, écriture, recherche, statistiques, partage facilité…).
On comprend pourquoi Facebook a souhaité racheter cette société !

twitter13

Bref, me voilà partie pour faire connaitre au monde entier la petite GeekLette française :
  • Les premiers tweets postés sans hashtag, puis avec
  • Les premières interactions
  • Les retweets bien appréciés
  • la lecture journalière de mes abonnements
  • l’aide précieuse de Vincent 🙂 (oui, faut le dire, j’ai un peu lutté pour répondre à tes interactions LOL je suis pas douée faut croire)
Twitter est un outil de marché dont on ne peut plus se passer, non pas forcément pour nos propres tweets mais aussi pour ceux que l’on suit. J’ai abandonné complètement Google Reader pour mes news journalières car les magazines que je suivais avec plaisir postent + de tweets que d’articles sur leur site. A cela s’ajoute une meilleure proximité. Les sites deviennent impersonnels alors que Twitter produit plus d’informations en quelques titres.

twitter12

C’est vrai qu’une fois qu’on y a goûté et qu’on a adhéré au concept, on peut difficilement s’en passer. Surtout que j’ai réussi à atteindre 100 visites journalières (grâce à la keynote d’Apple que j’ai résumée trois minutes après la fin de la conférence). C’est sûr, la geeklette ne réunit pas 10% de la population, on est bien loin des visites du journal du geek ou autre ténor, mais avouez que c’est beaucoup mieux qu’une seule visite journalière : la mienne.
D’ailleurs, j’ai entendu dire que pour faire connaitre sa « marque » (en dehors des pubs), il fallait organiser des concours, mais désolée, je ne vais pas vous donner mon iPad 🙂

Mais quand même Twitter a plus d’une corde à son arc car il apporte :

  • Un outil marketing 
  • un certain rassemblement : qu’il soit social, culturel, ou autre. On l’a bien vu dans les dernières révoltes mais je ne rentrerai pas dans ce débat. Ceci dit ignorer ce rôle c’est se voiler la face aussi.
  • une imposante vitrine du web : tout ce qui se passe sur la toile est sur Twitter.
  • un vrai puits d’informations donc un outil de veille
  • des fous rires : lisez les tweets des internautes lors d’une émission télé.
  • un canal de recrutement : je vois énormément de retweet sur les offres d’emploi.
  • un bon indicateur pour analyser et comprendre les réactions de l’opinion publique (par ici l’analyse effectuée)
  • une mascotte sympa, dont quelques images sont présentes ci dessous.

Vraiment, essayer c’est l’adopter.

twitter09 twitter07 twitter06
twitter05 twitter04 twitter03
twitter01 twitter02 twitter14

A propos de GeekLette 607 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*