On n’a pas le temps …..mais on joue à quoi ?

 

C’est la question que l’on se pose régulièrement en ce moment : le mois de juin et ses nombreux engagements de fin de période scolaire, les emplois du temps et la vie sociale exponentielle de nos progénitures, ses week-ends ensoleillés qui défilent encore plus vite que le reste de la semaine (ah, non ça c’est toute l’année et pas que le mois de juin…). Perso, on a vraiment du mal à se poser et trouver de judicieux moments pour s’engager sur un gros jeu (un petit Scythe, Vir??)

Du coup, on est presque sur les nerfs car frustrés et l’envie de jouer reste là ! On n’a pas le temps mais on joue quand même !!! avec des plus « petits » jeux dont l’objectif est une durée maximum de 45 mns environ , qu’on peut facilement lancer entre 2 moments de nos emplois du temps de ministres. Voici donc un inventaire à la Prévert de nos jeux du moment qui sortent régulièrement en ce moment pour jouer, en famille la plupart du temps, sans forcément y consacrer l’aprem ou une soirée :

Gunkimono « contes guerriers »

A partir de 10 ans, 2 à 5 joueurs; 30 mns a 1h

Renegade Game Studios,  32.90 €

Auteur: Jeffrey D. Allers
Illustrateurs: Michelle Garrett, Melanie Graham, George Sellas

Sous une illustration de boite japonisante, donc magnifique selon des critères persos totalement subjectifs, se cache un jeu à la mécanique de pose de tuiles/dominos simple donc très rapidement explicable mais, avec le dilemme récurrent d’utiliser son action de tour pour marquer des points immédiatement, ou tenter de les cumuler en fin de partie (attendre plus pour gagner plus??).

Chaque joueur incarne donc un « daimyo » qui va lancer ses différentes troupes sur le champ de bataille, en posant une tuile qui peut recouvrir une existante et :

  • soit récupérer immédiatement des points de victoire, en comptant le nombre de cases adjacentes du plateau de même couleur (une couleur = un type d’unité)
  • soit conserver les points d’honneurs acquis (symbole forteresse sur les tuiles) pour avancer sur la piste correspondante et pouvoir récupérer une bannière et marquer ces points en fin de partie ET/OU atteindre un niveau d’honneur suffisant pour pouvoir poser une forteresse sur le plateau, cette dernière reste en place jusqu’à la fin de la partie et ramènera des points à chaque tour suivant suivant la taille du territoire de même couleur ou elle est posée.

Course aux points certes, mais beaucoup d’interactions sur le plateau et de choix stratégiques. Le jeu reste classique mais pour jouer rapidement et même avec des non experts, il remplit sa mission. En plus, le fait de pouvoir jouer à 5 est intéressant et fluide.

Atlandice

2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans

30 mn à 1 h

Ludonaute , 24.95 €

Auteur: Scott Huntington, Shaun Graham
Illustrateurs: Alexander Thümler, Clément Masson

Un jeu de collecte de ressources où les dés guident les actions disponibles, avec du beau matériel et l’urgence de sauver un maximum de biens précieux avant l’engloutissement de la cité maudite. Les joueurs incarnent les derniers Atlantes qui cherchent à sauver les richesses de la cité : livres, gemmes, armes, provisions…Mais tous les quartiers ne sont pas accessibles en même temps (leur ouverture est désignée par le lancer de dés en début de tour…) et l’horloge du décompte de fin de partie avance inexorablement, plus ou moins rapidement selon les choix des joueurs.

Chacun à son tour, on choisit un quartier désigné par un dé et on collecte une ressource (2 si le sous marin a été déplacé sur ce quartier) que l’on conserve devant soi, puis on effectue ou non l’action bonus liée au quartier. On score en étant majoritaire sur un type de ressources, soit lors qu’on vide complètement un quartier (et les ressources reviennent alors en jeu), soit lors de décomptes intermédiaires déterminés par l’horloge.

Lorsque le compte à rebours est terminé et que la Cité est submergée, chaque joueur compte les points acquis en cours de partie, les quartiers vidés et la majorité par  type de ressources restantes.

Jeu familial, beaucoup pratiqué avec les enfants, il offre du matériel de qualité, et plein de choix et d’opportunités pour scorer un maximum. J’apprécie le petit plus du décompte avant l’engloutissement final qui permet en plus de jouer sur le tempo de la partie, mais parfois pas toujours à son avantage!

Petit bémol sur le décompte de fin de partie qui peut s’avérer violent si on l’on applique strictement le décompte des ressources restantes (3 points pour celui ayant le plus de ressource d’un type, 1 point pour le second). Malgré qu’il faille éviter ce jeu à 2, à 3 ou 4 il propose de très belles parties.

Ganymede

2 à 4 joueurs, 30 mns à 1 h, 14 ans et +

Sorry We Are french, 26.95 €

Auteur : Hope S. Wang
Illustrateur: Olivier Mootoo

 

Oui , je suis obligée de le citer car se lance vite et reste toujours aussi agréable. En plus l’extension Moon qui arrive prochainement (pré commandé mais pas encore reçue) nous permettra de le laisser en haut de la pile encore plus !! Je n’ai pas eu l’occasion, à regret, de la tester lors de notre passage à Cannes.

C’est un jeu que l’on peut facilement ressortir et j ‘avoue que depuis que nous l’avons, il a un peu pris la place qu’avait Splendor dans notre ludothèque…

Tiny Epic Galaxy 

Pixie Games, 1 à 5 joueurs, 30 mns à 1h, 26.90 €

Auteur: Scott Almes
Illustrateurs: William Bricker, Benjamin Shulman

 

Petites fusées, galaxie personnelle et planètes à coloniser , le tout dans un petit jeu , certes, mais extrêmement sympa à jouer et avec une certaine profondeur qui permet de rejouer facilement, et en toutes circonstances vu la taille ! On enchaîne les combos sur nos actions de dés, on reste toujours dans la partie car même quand ce n’est pas ton tour, tu peux copier l’action des autres joueurs en dépensant de la ressource culture…

A priori, mais pas encore testé perso, le mode solo est efficace.

L’extension « beyond the black » est disponible pour ce jeu, et rajoute des vaisseaux, des pilotes spécialisés, de nouvelles planètes et de nouvelles options d’exploration… Bref, il n’y a vraiment pas que la taille (de la boite) qui compte !!

Little Town

2 à 4 joueurs, à partir de 10 ans, 30 mns à 1 h

Iello, 22.50 €

Auteurs : Aya Taguchi, Shun Taguchi
Illustratrice: Sabrina Miramon

Nouveauté familiale de juin, et bon coup de coeur : il est idéal avec les enfants (7 /10 ans) pour leur apprendre les bases de la pose et gestion d’ouvrier/ressources et leur proposer plus tard les gros jeux du fond de la ludothèque…. mais pas que!!

Il s’agit d’un jeu de pose d’ouvriers sur un petit plateau bucolique et commun à tous les joueurs.

Deux actions possibles pour l’ouvrier : collecte des ressources des cases adjacentes sur le plateau (même les cases de l’adversaire moyennant paiement) , ou réalisation d’un chantier bâtiment en dépensant les ressources nécessaires pour pouvoir ensuite bénéficier de ses effets sur son prochain placement d’ouvrier. Mais attention à ne pas oublier de nourrir les travailleurs en fin de manche ! Et malheureusement, le terrain disponible est limité… on peut vite gêner ses adversaires par nos propres placements surtout à 4 joueurs ! Des cartes objectifs et des bonus bâtiment de fin de manche ou de fin de partie agrémentent le tout ; ainsi que des variantes de draft de tuiles bâtiments pour pimenter le jeu.

Le matériel et les illustrations sont de qualité, bref, une nouveauté bienvenue et intéressante. Simple, mais pas simpliste, il n’oublie pas une certaine profondeur de jeu et c’est un jeu familial que tout le monde prendra plaisir à jouer, ou un jeu en version plus « hardcore » entre joueurs aguerris. En effet, ce jeu peut vite devenir une guerre de territoire,  d’opportunité et l’interaction entre joueurs « mal intentionnés » pourra vite atteindre des sommets! (s’abstenir donc en phase de râlage ou de tendance mauvais joueur, ou alors consulter le Dr Stefano au préalable afin de trouver le traitement adéquat!)

Au final, je pourrais citer aussi l’intemporel Azul, le gourmand Cacao, 7 wonders duel, splendor… Et si je l’avais, Immortal 8 que je ne connaissais pas, pas spécialement attirée par ce type de jeu et qu’on a eu l’occasion de tester en week-end avec des amis (tiens, en voilà une idée cadeau pour mon anniversaire? non?). Jeu malin de draft et combos de cartes, beau, rapide mais profond en terme de stratégies possibles, il m’a laissé un goût de reviens-y particulièrement agréable ! Il entre donc dans ma wish list !

 

A propos de GeekLette 586 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

5 Comments

    • Et pourtant !! 3 type d’actions possibles par tour et des effets sur les cartes navettes qui se cumulent ou permettent de « combotter »! Rien de très compliqué mais une profondeur de jeu qui plaît aux gamers et une simplicité dans les règles qui le rend accessible à tous…en plus tout est bien repris sur les visuels du plateau…. Ici on est fans !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*