Discover : terres inconnues

Article écrit par BDPhilou

Un jeu de Corey Konieczka
Illustré par Chan Chu
Edité par FFG
1 à 4 joueurs
1 à 2 heures
12 ans et +
53,90 € chez Philibert, en français

Important : Cet article explique les mécaniques du jeu et vous donne également mon avis. Il ne révèle rien au niveau des scénarios inclus dans ma boite. Certaines photos montrent des cartes avec du texte, il est conseillé de ne pas lire ces textes.

Seul au Monde

« Discover Terres Inconnues » est la dernière création en date de l’intarissable Corey Konieczka. Si vous ne connaissez pas le C.V. du Monsieur, sachez qu’il est souvent au générique d’adaptations de licences célèbres en jeu de plateau : Star Wars, de Gears Of Wars en encore Les demeures de l’épouvante (tiré de l’univers de Lovecraft), entre autres, c’est lui ! Heureusement, ces jeux ne se contentent pas de reposer sur les lauriers d’une marque surpuissante ou sur une campagne marketing pour se vendre par brouettes entières. Non ! Le Monsieur essaye sans cesse de proposer un gameplay adapté à l’univers développé et d’y ajouter une profondeur de jeu qui force le respect. Pour se convaincre du talent de M. Konieczka, quoi de mieux que de voir le jeu qu’il peut nous proposer SANS y accoler une licence connue. Dans « Discover », point de Dark Vador à l’horizon permettant d’user jusqu’à la corde la carte du fan service. Non. Ici l’univers développé est totalement inventé par FFG et ne repose sur rien de connu. Cependant, comme il faut aussi que le jeu ait sa propre personnalité, les développeurs ont eu une idée géniale et étonnante à la fois : Chaque boite de Discover est unique dans son contenu ! Oui, vous avez bien lu : Vous pouvez acheter 100 boites de ce jeu, elles auront toutes un contenu différent ! Une sacrée prouesse logistique qui joue très probablement sur l’envie de posséder un objet unique au monde.

Mon précieuuuuuuuuuuuuuux !

Tel l’anneau dans le livre de Tolkien, chaque boite de Discover est donc unique. Ainsi, chacune d’elle renferme :

  • 12 cartes personnages sur 36 possibles (chacun ayant leur capacité propre),
  • 2 paquets de tuiles pour recréer 2 environnements différents parmi 6 possibles,
  • Divers jetons et cartes qui seront totalement ou partiellement différent d’une boite à l’autre.

Le reste du matériel (des dès, des Meeples « Survivant » et leur cadrant de santé associé) est identique d’une boite à l’autre.

Ma boite renferme 2 scénarios propres à chaque aire de jeu + 1 jouable indépendamment d’un terrain à l’autre.

Il y a donc aussi un effet « Kinder Surprise » lorsque l’on ouvre sa boite de Discover car celle-ci vous révélera quelles seront les 2 aires de jeu incluses (Vallée, Plage, Désert Arides, etc.) et donc quel sera le théâtre des aventures que vous allez vivre.

Koh Lanta World Tour

Dans Discover Terres Inconnues, vous incarnez un survivant qui se réveille dans un campement. Un terrible mal de crâne vous empêche de vous souvenir comment vous êtes arrivés là. Vous n’avez qu’une seule certitude, il faut trouver un moyen rapide de retourner à la civilisation sinon vous mourrez de faim, de soif ou, pire, agressé par une bête féroce connue… ou non !

En début de partie, vous choisissez une aire de jeu et poser les tuiles qui la constitue conformément aux instructions du livret dédié. Il y a une mise en place propre à chaque terrain ainsi formé. Une seule tuile est face visible : Celle représentant le campement où sont posées toutes les figurines représentant les joueurs. A son tour, un survivant peut utiliser ses points d’endurance pour réaliser une grande variété d’actions lui permettant de chercher des vivres et -surtout- de trouver le moyen de sortir de cet endroit aussi inconnu qu’hostile. Pour cela, chacun pourra :

  • Se déplacer en dépensant des points d’endurance en fonction de la difficulté du terrain,
  • Récolter des vivres, du bois ou d’autres éléments,
  • Utiliser des éléments trouvés pour fabriquer des objets utiles dans votre quête,
  • Attaquer des animaux pour récupérer de la viande,
  • Faire cuire de la viande pour en faire de la nourriture,
  • Enquêter sur une case faisant référence au numéro d’une carte « Exploration »,
  • Rallumer un feu éteint,
  • Activer une source d’eau,
  • Echanger des éléments avec d’autres joueurs sur la même case que vous,
  • Explorer en retournant une tuile « terrain » adjacente sur sa face visible et y mettre les jetons qui indiqués dessus (bois, nourriture, gibier, etc.)
  • Se reposer en soignant ses blessures à l’aide d’eau, de nourriture ou de médicament.

 

En visitant les lieux, les joueurs seront parfois confrontés à des bêtes sauvages (ou pire !) qu’il faudra combattre. Le système de combat est enfantin : On lance 2 dès, un pour l’attaquant et l’autre pour l’ennemi. On peut faire varier ou relancer le dès à l’aide de certains éléments trouvés précédemment ou grâce à des armes que l’on s’est fabriqué. A l’issue d’un combat, un ennemi non vaincu prend la fuite sur une case adjacente.

Certains lieux précis sur la carte vous permettront de piocher des cartes « Exploration ». Celles-ci sont essentielles pour avancer dans le scénario en cours et vous aider dans votre quête.

Lorsque les joueurs ont tous réalisés leurs actions, la nuit tombe et une carte décrit ce qui se passe durant celle-ci… et c’est souvent très difficile pour les survivants. Ensuite, un nouveau jour commence, etc.

Dès qu’un joueur a une 4ème blessure, il perd immédiatement. Les autres joueurs continuent normalement la partie et peuvent même venir dépouiller le corps du défunt. Dans la nature hostile, on ne peut pas se permettre d’avoir d’état d’âme.

La partie se terminera donc pour chaque joueur soit par une victoire en réussissant à trouver et à atteindre la sortie, soit par une élimination pure et simple due au cumule de ses blessures.

Les + :

  • Ma boite est UNIQUE AU MONDE !!!
  • Des règles vraiment simples et accessibles qui permettent de se concentrer sur chaque scénario sans avoir à revenir au livret de règles,
  • Un VRAI jeu de survie avec du défi dedans,
  • Une bonne rejouabilité due à la mise en place aléatoire des tuiles et à la difficulté,
  • Des scénarios directement en relation avec le type de terrain visité,
  • Tout à fait jouable en solo,
  • L’aspect « faussement coop’ », si les joueurs le souhaitent,
  • L’envie d’y rejouer vraiment palpable.

Les – :

  • Un matériel davantage fonctionnel que beau,
  • L’envie d’avoir toutes les aires de jeu mais impossible de savoir lesquelles sont dans la boite.

Il ne peut en rester qu’un !

Clairement, Discover Terres Inconnues m’a scotché : 12 parties jouées en seulement 2 jours ! Pourtant, le matériel ne claque pas spécialement (mais il est très fonctionnel et lisible) et les règles n’ont rien de révolutionnaires… MAIS quelle immersion !? Quel plaisir de découvrir ces terres inconnues et de tenter de percer leurs secrets tout en essayant de rester en vie : Un vrai défi. De plus, il faut saluer le fait que chaque terrain donne lieu à un feeling propre. Par exemple, dans MA boite de Discover, j’ai obtenu les terrains : Vallée et Terres Arides.

Cependant, une fois en jeu, le feeling est totalement différent d’un terrain à l’autre. Pourtant, il s’agit des mêmes règles mais l’aventure associée va dans des directions différentes et directement en lien avec le terrain. Je trouve ce souci du détail très intéressant et particulièrement respectueux vis-à-vis du joueur qui aura réellement 2 expériences de jeu différentes dans une seule et même boite. Comme je vous le disais en introduction, Corey Konieczka sait faire des jeux. Ici, il nous le prouve encore plus car il a travaillé sans filet : aucune licence forte pour soutenir ce jeu. Discover est un jeu à découvrir (Hi ! Hi ! Hi ! Quel humour !) absolument : Au-delà de la « Hype » forcément causée par son concept de jeu unique hors du commun, il s’agit surtout d’une excellente expérience, à la narration particulièrement immersive et aux règles très accessibles. Discover Terres Inconnues est clairement un de mes jeux préférés de l’année !

A propos de GeekLette 543 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

8 Comments

  1. Teste le WE dernier, pas eu le meme effet wahouuu… (dommage je cherchais un cadeau a offrir !).

    Le jeu attire, maiq une fois dedans ca ronronne juste.

    Meme si lzs tuiles terrains se posent aleatoirement les zones de pop (bois, pierre, animaux, eaux, etc..), sont tpujours localisees aux memes endroit.

    La gestion du craft est assez pouqsive et repetitive.

    Il manquait dans la boite neuve une carte monstre alors qu on avait le jeton…

    La mort d un PJ peut arriver tres vite et est punitive…

    Tres peu de controle sur les combats 1d12, sans bonus si pas de craft… ou de soutien.

    Bref peu emballe, malgre le fait que j aime bien ce type de jeu habituellement.

    Je vais toutefois chercher a refaire une partie a l occaz !

    Bon jeu a tous

  2. Ha dommage! Moi j’ai vraiment beaucoup aimé car j’ai perdu (souvent) ou gagné (ratement) chaque fois à très peu de chose. J’ai trouvé ça frustrant et très stimulant aussi

  3. Salut!
    Je n’ai pas joué à Robinson Crusoé mais j’ai lu un comparatif à ce sujet. Apparemment Robinson Crusoé est plus complexe au niveau des règles qui sont davantage orientées « Gestion ».
    Discover est vraiment simple à jouer même si, paradoxalement, les règles sont assez longues : 16 pages.
    Je sais que Robinson Crusoé est un excellent jeu qui souffrait d’une règle ultra mal rédigée à sa sortie. Il y a de fortes chances que la nouvelle édition gomme cette erreur et le rendre nettement plus accessible.

  4. Bonjour,

    Merci pour ce retour ! Et si on a le 7eme continent duquel il semble se rapprocher, cela vaut le coup ? Merci pour la comparaison pour ceux ayant testé les 2 🙂

  5. Je n’ai pas joué au 7ème continent car, justement, je pensais que les parties seraient trop longues.

    Je pense cependant que le 7ème continent doit être une expérience ludique meilleure que Discocer mais nettement plus chronophage.

    Discover offre l’avantage d’être jouable en 1h30 ou moins et d’avoir des règles très claires. Il est, par contre, assez punitif. Tu peux perdre trop rapidement dans la partie si tu tardes à collecter de l’eau ou à faire cuire ta nouriture.

  6. Salut mon cher BDphilou,
    Une petite question. Si un joueur est éliminé assez rapidement, il fait encore quelques chose ou il attend un heure que ses copains finisse la partie ?

  7. Hélas 2ème solution : Sa partie se finie illico! Cependant, ça faut partie du principe de survie.
    Il est toujours possible de commencer la partie avec de l’eau et de la nouriture pour chaque joueur pour faire une partie plus facile. Mais dis toi que dans 80% des cas, tu vas perdre la partie. A 4, je n’ai fait aucune partie oú tous les joueurs s’en sortaient. La plupart du temps, 1 seul s’en sort! Te voilà prévenu : il y a du défi!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*