Kingdomino : Spiel des Jahres 2017

Article écrit par BDPhilou

 

Un jeu de Bruno Cathala
Illustré par Cyril Bouquet
Edité par Blue Orange
A 2 à 4 joueurs
8 ans et plus
15 minutes
Chez Philibert à 17,50 €

Vive le Roi !

Kingdomino est l’une des dernières créations du prolifique Bruno Cathala. Ce n’est un secret pour personne, sur le blog de GeekLette, on apprécie beaucoup les productions du Monsieur. Il faut dire qu’il a (co-)créé récemment les bijoux ludiques que sont : Abyss, Five Tribes ou encore 7 Wonders Duel. Sur un C.V., il faut reconnaître que ça fait son petit effet ! 😉 Personnellement, je suis son travail depuis un jeu qu’il a co-signé avec Bruno Faidutti et que j’adore : « La fièvre de l’or », illustré par Kara est publié en… 2004 : Bonjour le coup de vieux ! Pourtant, lorsque Kingdomino arrive sur les étals, je n’y porte pas attention. Pour deux raisons simples, d’une part, je pensais que le jeu était destiné à un public exclusivement jeune et d’autre part, la production ludique est telle, qu’il est difficile de jouer à tout. C’est lorsque Kingdomino a remporté le SDJ 2017 que je me suis dit qu’il était temps d’y jouer. Grand bien m’en a pris !

 

Faites place au Roi

 

Dans Kingdomino, vous incarnez un Roi qui souhaite étendre son territoire. Pour cela, vous placez votre château sur une tuile carrée et, au fur et à mesure de la partie, vous y ajouterez de nouveaux paysages sous forme de dominos (Marrais, Forêt, etc.). Certaines faces de ceux-ci ont une ou plusieurs couronnes. Celles-ci serviront de multiplicateur de points de victoire en fin de partie. Tous les dominos sont numérotés de 1 à 48. Plus ce chiffre est élevé, plus le paysage proposé dessus rapportera potentiellement davantage de points de victoire. En fonction du nombre de joueurs, on utilise un certain nombre de dominos et la partie peut débuter.

 

Le tour de jeu est très simple : On place 4 dominos faces visibles par ordre croissant au centre de la table (seulement 3 dominos à 3 joueurs). Ensuite, les joueurs placent leur figurine sur l’un des dominos libres. On place ensuite 4 nouveaux dominos par ordre croissant. Le joueur ayant placé sa figurine sur le domino de plus faible valeur la déplace sur l’un des dominos libres de la seconde série. Ce faisant, il place le domino ainsi libéré dans son domaine. Pour cela, il doit respecter des règles simples de connexion entre les différents types de paysages. Les joueurs continuent ainsi jusqu’à épuisement des dominos.

En fin de partie, chacun examine son royaume et procède aux calculs des points de victoire. Ceux-ci s’effectuent ainsi : le nombre de cases de chaque zone de type de terrain multiplié le nombre de couronnes qui y sont présentes.

 

Le joueur totalisant le plus de points de victoire est déclaré vainqueur.

 

Les Plus :

  • Un vrai jeu « familial »,
  • Simple mais pas simplet,
  • De très belles illustrations,
  • Intéressant à jouer aussi entre adultes,
  • Rapidité des parties,
  • Format de boite adapté,
  • Envie de faire une revanche !
  • Particulièrement intéressant à 2 joueurs avec toutes les variantes.

Les Moins :

  • Difficile à dire… ???

Ho yes is good to be the King!

 

Kingdomino est un jeu réjouissant ! Simple à mettre en place et à appréhender, il gagne en subtilité au fur et à mesure des parties. Si de prime abord on se penche naturellement vers des choix relativement évident, on aura tendance à prendre plus de risques pour maximiser son score lors de parties futures. Sans compter que si l’on joue avec les variantes ajoutant des points si votre royaume forme un carré et/ou si votre château se trouve au centre de celui-ci, le jeu devient encore plus stratégique. En cela, Kingdomino donne réellement ses lettres de noblesse au jeu « familial » et mérite amplement son SDJ 2017. Si vous aimez jouer en famille ou que vous cherchez un jeu plus léger entre deux grosses parties de jeux plus matures, Kingdomino est le choix du Roi !

 

IMPORTANT : La version XXL du jeu est disponible ainsi que sa suite Queendomino prévue pour Essen (donc octobre 2017)

A propos de GeekLette 532 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*