7 wonders Duel

C’est avec plaisir que le blog accueille un nouveau chroniqueur en la personne de Ben, joueur aguerri et surtout redoutable adversaire.

►►►Article écrit par Ben

7 wonders duel 01

Le petit frère de 7 Wonders :

Si vous n’avez jamais entendu parler de 7 Wonders, c’est que (rayé la mention inutile) :

  • vous êtes arrivés par hasard sur ce blog – dans ce cas restez, on est bien ici ;

  • vous êtes tombés dans une faille spatio-temporelle ludique et vous avez raté les 5 dernières années – dans ce cas restez, on va vous expliquer.

En effet ce jeu multi-primé signé Antoine Bauza est sans aucun doute l’un des plus grand succès ludique “moderne” et il s’est très vite imposé comme un classique. En plus d’être un excellent jeu, il fait partie de ces jeux qui ont démocratisé la chose ludique. D’ailleurs, si j’écris sur ce blog, aujourd’hui, c’est en très grande partie grâce à ce jeu.

Pour les rares joueurs qui ne le connaîtraient pas, je vous invite à l’essayer dès que possible. Il s’agit en théorie d’un jeu pour 2 à 7 joueurs (et jusqu’à 8 joueurs avec extensions). Je dis bien en théorie car pour les autres qui l’aurait pratiqué, la variante proposée pour 2 joueurs est – osons le dire – complètement artificielle.

Et voilà qui nous amène à 7 Wonders Duel. Comme vous êtes des lecteurs très malins (et très beaux aussi), vous avez donc compris que 7 Wonders Duel est une adaptation de 7 Wonders pour … 2 joueurs ! Un jeu d’affrontement qui restitue parfaitement les sensations de 7 Wonders en y ajoutant bien d’autres subtilités.

7 wonders duel 03

A noter que cette adaptation est co-signée Antoine Bauza et Bruno Cathala, et personnellement, ça a suffi à me faire saliver…

Ce qui est identique :

Tout comme dans 7 Wonders, vous devrez développer votre civilisation antique au cours de 3 âges (équivalent à 3 manches). Votre expansion passera par la construction de bâtiments et des fameuses merveilles (“Wonders” en anglais dans le texte).

Dans 7 Wonders Duel, il existe toujours 7 types de bâtiments (représentés par des petites cartes de couleurs différentes) :

  • Les cartes marronsmatières premières – vous serviront essentiellement à construire d’autres bâtiments ;

  • Les cartes grisesproduits manufacturés – auront le même rôle mais serviront à des bâtiments plus intéressant/puissant/prestigieux ;

  • Les cartes bleuesbâtiments civils – sont les bâtiments qui vous apporteront le plus de points de victoires, ils ne servent d’ailleurs qu’à cela ;

  • Les cartes vertesbâtiments scientifiques – vous permettront en les collectionnant d’obtenir quelques points de victoire, de récolter de puissants bonus, voire de vous faire gagner la partie si vous asseyez votre suprématie dans ce domaine (nous y reviendrons plus tard) ;

  • Les cartes jaunesbâtiments commerciaux – vous serviront principalement à gagner de l’argent, certaines vous permettront également de produire des ressources ou d’en acheter à un prix réduit ;

  • Les cartes rougesbâtiments militaires – vous permettront de botter les fesses à votre adversaire et de lui montrer qui a la plus grosse (armée). Tout comme la suprématie scientifique, la suprématie militaire peut mettre fin prématurément à la partie.

  • Enfin, les cartes violettesGuildes – assurent des nombreux points bonus en fin de partie selon certaines conditions. Elles ne sont présentes qu’à l’Age III.

7 wonders duel 17

A chacun de vos tours de jeu vous pourrez utiliser une de ces cartes :

  • pour la poser devant vous et bénéficier de son effet et/ou ses points de victoire ;

  • pour la construction d’une de vos merveilles ;

  • pour gagner de l’argent en la défaussant.

Certaines cartes peuvent être jouées gratuitement, mais la plupart ont un coût (en argent ou en ressources), d’autres encore pourront être jouées par chaînage. En effet, la construction d’un bâtiment peut permettre la construction gratuite d’un bâtiment de l’âge suivant. Dans 7 Wonders Duel, ces chaînages sont intelligemment représentés par de petites icônes.

7 wonders duel 14

Tout comme dans 7 Wonders également, à la fin de l’âge III, le joueur possédant le plus de points de victoire gagne la partie. Dans 7 Wonders Duel, ils existent 2 autres façon de remporter la partie, mais ne soyez pas pressés, nous y reviendrons je vous ai dit 😉 !

Ce qui est presque pareil, mais différent :

7 Wonders est avant tout un jeu de draft, c’est-à-dire qu’à chaque tour les joueurs choisissent une carte et passent les autres à un voisin (et ainsi de suite). Retrouver cette sensation à 2 joueurs n’est pas aisée, et se passer et se repasser des cartes à 2 n’a que très peu d’intérêt.

Pour parer à cela, Mrs Bauza et Cathala ont utilisé un astucieux système de “pyramide” de carte (le même système que dans le beau et bon Siggil). En effet, les cartes sont posées les unes sur les autres, certaines face cachée. Chacun à leur tour, les joueurs pourront alors sélectionner et jouer une carte “libre” (sans carte au-dessus d’elle). Dès qu’une carte face cachée est libérée, on la retourne face visible.

7 wonders duel 18

Ce système particulier de draft, rend le jeu encore plus stratégique : on peut anticiper les actions de son adversaire, mais les cartes cachées induisent une prise de risque lors de leur « libération ». On trouve donc là un très bon équilibre, s’ajoute également à cela le changement de mise en place des cartes à chaque âge.

Les merveilles dans 7 Wonders Duel sont également différentes. Vous n’en aurez pas UNE, ni DEUX, ni TROIS, mais QUATRE par joueur !!! Ne vous inquiétez pas elles ne se construisent pas en 3 étapes comme celles de 7 Wonders, mais en une seule – il s’agit de merveilles « One Shot » aux effets divers et variés. Certaines vous permettront même de rejouer immédiatement et de réaliser de magnifiques combos.

7 wonders duel 13

Comme vous êtes toujours aussi intelligents (et toujours aussi beaux), vous devez vous dire « Mais … 4 merveilles chacun ça fait 8 ! Il y a un problème dans le nom du jeu … 8 Wonders ça sonne bizarre … ». Respirez, ne paniquez pas : en effet lorsque l’un des joueurs réussi à construire ses 4 merveilles, son adversaire ne pourra alors en construire que 3 et devra défausser la dernière, 3 + 4 = 7 le compte est bon. « Ouf, les auteurs ont pensé à tout on l’a échappé belle ! »

Dernière élément pareil mais en différent : la gestion de l’argent et l’achat de ressources. Contrairement à 7 Wonders vous n’achetez pas directement des ressources à vos adversaires, mais vous les payez à la banque. Le prix de base est de 2 pièces d’or par ressource que vous souhaitez acheter, mais il sera augmenté de 1 pour chaque ressource de ce type que possède votre adversaire. Si votre adversaire a le monopole sur une ressource, il peut donc être très difficile de l’obtenir. Heureusement, certains bâtiments commerciaux (cartes jaunes) offrent des « remises » sur l’achat des ressources.

7 wonders duel 07

Défaussez une carte vous permettra de récupérer 2 pièces de base + 1 pièce supplémentaire par bâtiment commercial que vous possédez.

Ce qui est vraiment différent :

Les nouveautés les plus marquantes introduites par 7 Wonders Duel sont l’utilisation des bâtiments militaires (cartes rouges) et l’utilisation des bâtiments scientifiques (cartes vertes). En effet ces cartes enrichissent le gameplay en apportant de nouveaux effets et de nouvelles conditions de victoire.

La construction de bâtiment militaire vous servira uniquement à avancer sur la piste dédiée. La figurine (qui est placé au centre de la piste en début de partie) pourra donc avancer – dans un sens ou dans l’autre – d’un nombre de case équivalent au nombre de symbole « épée et bouclier » présent sur la carte jouée.

7 wonders duel 10

Cette piste militaire est divisée en plusieurs zones. Si vous parvenez à atteindre certaines zones, cela fera automatiquement perdre de l’argent à votre adversaire (une seule fois par zone). Selon la zone sur laquelle vous vous situez en fin de partie, vous pourrez gagner jusqu’à 10 points de victoire supplémentaires. De plus, si vous parvenez au bout de cette piste, vous remportez immédiatement la partie par suprématie militaire (c’est vous le plus fort) !

7 wonders duel 11

Les bâtiments scientifiques, quant à eux, vous permettront de récolter de puissants bonus (il en existe 10 au total, mais seulement 5 seront utilisés à chaque partie). En effet, à chaque fois que vous possèderez 2 cartes vertes présentant le même symbole vous pourrez librement choisir un des bonus disponibles.

7 wonders duel 12

Si au cours de la partie, vous parvenez à réunir 6 symboles scientifiques différents (carte ou bonus), vous remportez immédiatement la partie par suprématie scientifique (c’est vous le plus malin) !

7 wonders duel 15

BILAN :

Vous l’aurez compris, si vous aimez 7 Wonders vous ne pourrez qu’aimer 7 Wonders Duel. Bien sûr, par définition, il ne le remplacera pas lors de soirée où vous serez nombreux autour de la table, mais cette version 2 joueurs est une véritable réussite.

Toutes ces différences et ces subtilités rendent le jeu très agréable et très fluide, avec une dimension tactique que je trouve bien supérieure à celle de 7 Wonders.

7 wonders duel 08

Les 2 nouvelles conditions de victoire ne viennent pas pour autant raccourcir les parties, car elles sont très difficiles (voir impossible) à atteindre avant l’âge III.

La suprématie scientifique (que je vise souvent) par exemple est très exigeante, elle permet de belles victoires surprises mais peut également mener un joueur à sa perte lors du décompte final, les bâtiments scientifiques ne rapportant que peu de points de victoire – j’en ai déjà personnellement fait les frais lors d’une partie contre Charles Chevallier  !

J’ai beau réfléchir, je ne trouve aucun reproche à faire à ce jeu qui sera sans doute l’un des best-sellers de 2016 malgré une concurrence de plus en plus forte sur les jeux spécialement pour 2 joueurs.

En bref un GROS coup de cœur partagé par tous les chroniqueuses et chroniqueurs du blog GeekLette !

7 Wonders Duel

7 wonders duel 04

pic2576399

Un jeu d’Antoine Bauza et Bruno Cathala.

Illustré par Miguel Coimbra

Edité par Repos Prod

Durée : de 30 à 60 minutes

A partir de 10 ans

Pour 2 joueurs

22,50 € chez Philibert

►►►Article écrit par Ben

A propos de GeekLette 727 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

9 Comments

  1. Bravo pour ce 1er article l’Ami! Très complet et agréable à lire! 🙂
    Et puis, c’est vrai qu’il s’agit d’un excellent jeu à 2 joueurs! 🙂

  2. Merci Phil’ !
    Un grand merci anticipé à tout mes premiers lecteurs d’ailleurs, n’hésitez pas à me faire vos retours sur l’article, bon comme mauvais, ça me permettra de m’améliorer ! 😉

  3. Très bon 1er article cher Ben et je dois dire que tu commence avec l’un des jeux les plus attendus de l’année. Félicitations !
    J’ai hâte de te relire prochainement.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*