Citrus

citrus_16

Citrus est un jeu de société sorti à Essen 2013 en allemand et anglais (pour l’instant en tous les cas). Ce jeu revisite la pose de tuiles bien connue dans Carcassonne, et il le fait bien.

Dans Citrus il va falloir créer des plantations et surtout en récolter les fruits sous forme de points. Celui qui aura le plus de points gagnera. Et pour cela, chaque joueur reçoit :

  • un plateau individuel
  • un marqueur qu’il place sur le 6 (nombre de ses pièces)
  • 5 ouvriers à sa couleur qu’il place en haut de son plateau (un ouvrier par case)
  • 1 ouvrier à sa couleur qu’il place sur le ZÉRO de la piste de score

citrus_02

Le plateau de jeu est complété par des tuiles « bonus » qu’on place face visible sur les emplacements dédiés et des tuiles maison (qu’ils appellent Finca dans la règle) qu’on place sur A,B,C,D.

citrus_04

Et l’on va placer 12 tuiles plantations (piochées la main dans le sac :D) sur le marché aux plantations ainsi que les tuiles maison (et leur chiffre associé) face cachée.

citrus_01

Chaque tour se passe ainsi pour chaque joueur qui a 2 choix :

  • Acheter et placer des plantations : il s’agit ici d’acheter une ligne (suivre les flèches) de plantations provenant du marché et de placer les plantations achetées sur le plateau avec des règles de pose  (évidemment).
  • ou bien récolter les points associés à la pose de son ouvrier : il s’agit ici de placer un ouvrier sur une plantation du plateau central (la plantation de cette couleur sera donc sienne jusqu’à la fin de la partie) et toutes les tuiles de la plantation de même couleur rapportent des points. Puis selon le nombre d’ouvriers restants sur le plateau individuel, on récupère des pièces (donc on monte le marqueur du nombre de pièces).

citrus_08

S’il reste 3 plantations ou moins sur le marché, on renouvelle les emplacements vides et on va placer une nouvelle maison sur le plateau (en piochant 2 tuiles : une de la maison, une indiquant l’emplacement du plateau sur lequel on doit poser la maison).

Si une maison est entourée par 8 tuiles, on compte les points immédiatement : celui qui a le plus de tuiles autour de cette maison gagne les points les plus élevés inscrits sur la tuile maison, et le second gagne les points les plus bas. Les autres ne gagnent rien.

La partie s’arrête lorsque l’on ne peut plus jouer et l’on peut compter les points supplémentaires à gratter (tuiles bonus…)

citrus_13

J’aime bien Carcassonne, oui oui j’avoue, mais je n’aurai jamais parié sur son succès. Il y a des jeux coup de cœur, qui nous plaisent rien qu’en regardant le plateau, et Citrus fait partie de cette catégorie pour moi. Après avoir entendu quelques mots sur le jeu via le podcast de Proxi Jeux, je n’ai plus hésité et mon achat impulsif s’est avéré être un bon choix. Le jeu revisite et améliore le genre. Je le trouve intelligent, malin et plus calculatoire encore que Carcassonne. Les petits bonus gagnés au fil des poses, les stratégies de placement et leur difficulté, le douloureux choix (comme dit JeDisJeux) entre acheter et récolter sont autant de paramètres intéressants qui poussent à faire et refaire des parties.

Les joueurs ont bien accueillis ce jeu car les règles sont simples mais les choix compliqués. Alors à 2 joueurs (cf images) c’est plutôt sympa et peu violent mais à 4 le plateau est très vite rempli et il va falloir trouver le bon moment et le bon endroit pour se poser sinon le prix à payer est bien désagréable. Une bonne dose de réflexion mêlée à un choix cornélien révèle tout le sens du jeu.

citrus_15

Les plus 

  • Renouvellement rafraîchissant du genre (pose de tuiles)
  • Remplacera aisément un Carcassonne de base (pas testé les extensions)
  • Bon jeu calculatoire
  • Concurrence entre joueurs appréciable
  • Savoir s’adapter aux actions des autres peut s’avérer TRES payant
  • Rejouabilité correcte avec plusieurs configurations (nb de joueurs, débutants ou pas, tirages des tuiles)
  • Règles simples (même en anglais)
  • Sachets zip fournis

Les moins 

  • Apprentissage global un peu rapide
  • Prix un poil élevé pour le contenu

Donc recommandé ? oui pour plusieurs raisons (un bon jeu de début de marathon, un jeu qui réunit les casuals et gamers, un jeu complet avec détails et équilibre des tours éprouvés)

Donc pour vous le procurer (oui question qui tue, car ce jeu n’est pas édité en France) rendez-vous sur Philibertqui l’a ramené d’Essen : vente par internet ou leur boutique sur Strasbourg. Si vous avez votre propre boutique, demandez leur si la boite est la version d’Essen car celle ci est accompagnée d’un sachet zip contenant 1 meeple par couleur (oubliés dans la boite de base). Veillez à bien récupérer la totalité du matériel donc. En tous les cas, Philibert fournit le sachet avec le jeu.

Un jeu de Jeffrey D. Allers
illustré par Klemens Franz
édité par DLP Games
date de sortie : 10/2013
de 2 à 5 joueurs
à partir de 10 ans
durée approx. de 50 minutes

 

A propos de GeekLette 613 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*