Autour du jeu : l’origami

Je ne sais pas pour vous, mais, me concernant, je crois que je pourrais jouer H24.

Mais j’ai du mal à trouver des joueurs aussi passionnés que moi dans mon entourage proche 🙂 (même si je n’ai pas à me plaindre !). Je profite bien de la plateforme BoardGameArena (j’en avais parlé là) , mais le côté distanciel me pèse.

Quand on s’intéresse au microcosme ludique, une fois passée la 1ère sphère dédiée aux jeux, on se rend compte qu’il y a beaucoup de loisirs et d’activités qui dérivent de ce loisir : l’impression 3D, la peinture et customisation du matériel, …,. Si on traîne un peu sur le net, on peut voir des trucs de fous, réalisés par des passionnés. Ils sont capables d’y passer des heures et des heures, pour des réalisations de dingue.

Cherchant justement de mon côté quelque chose pouvant vraiment me vider l’esprit et m’occuper à 100%, pour éviter de penser au boulot, j’ai fini par trouver… Je ne sais plus trop vous dire comment, mais j’ai découvert le monde de l’origami, pensé pour le monde ludique ! Je vous invite donc à la découverte de ce chouette univers ! Il ne s’agit pas de vous expliquer les techniques et comment faire des éléments, mais plutôt de partager avec vous le cheminement qui a été le mien, avec les étapes par lesquelles je suis passée.

Des possibilités infinies

Quand on commence à regarder ce qu’il est possible de faire, on se rend compte qu’il n’y a pas de limites 🙂 les formes, les papiers, toutes ces combinaisons, c’est vraiment incroyable ! Mais par où commencer ? Personnellement, ce qui m’a permis de me lancer est la découverte du groupe des ludistes origamistes sur facebook, avec la chaine youtube associée mémo règles jeux de plateau : vous trouverez tout ce qu’il faut pour débuter avec des conseils et des personnes prêtes à vous donner un coup de main !!

Étape 1 : bien débuter

Je vous dirais tout d’abord de vous familiariser avec les modèles basiques : on a la boîte masu, la boîte baggi, les étuis à cartes. Déjà avec ces 3 modèles de base, vous partez avec de quoi répondre à la plupart de vos boîtes de jeux.. Pour ma part, j’ai commencé à réaliser des boîtes de ces différents modèles avec du papier basique, pour me rendre compte de la taille finale et avoir des sortes de modèles pour mieux choisir plus tard le plus adapté.

Étape 2 : s’équiper !!

On se rend vite compte, surtout si comme moi, vous n’êtes pas très manuel à la base, que de bons outils facilitent grandement les choses. Je vous conseille donc d’investir dans un massicot, une bonne règle, et plus pointu : un crayon à embossage avec une plaque de rainurage (je ne suis pas sûre du nom, mais c’est top pour marquer les plis !!)

la base !
le fameux outil à embosser

Étape 3 : faire le plein de papiers

Vous verrez vite, si vous vous prenez au jeu, qu’on est toujours à la recherche du papier avec le motif qui va bien pour le jeu qu’on veut origamiser ! Vous trouverez des papiers un peu partout, dans les boutiques créatives, sur le net, etc… Mais la caverne d’Ali Baba pour les origamistes ludiques s’appelle Action. Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’une chaîne de magasins qu’on trouve un peu partout en France et où il y a régulièrement des arrivages de papiers, grand format et bien épais, parfait pour ces activités.

Concernant le grammage du papier, en général, je fais des boîtes avec des 200 g ou plus. Comme ces pliages d’origami ne demandent pas énormément de plis, ce grammage est assez facile à manipuler et permet d’avoir des boîtes qui tiennent très bien.

un petit échantillon…

Étape 4 : se faire plaisir !

C’est bien là le plus important : prenez votre temps, faites vous plaisir ! plus on en fait, mieux on maîtrise. Le résultat est toujours satisfaisant : le rendu est chouette, vous aurez un jeu vraiment personnel, il y a une réelle satisfaction je trouve après chaque réalisation.

On se prend facilement au jeu, et on a envie de faire plus, mieux !

Au fil de mes essais, j’ai élargi les types de modèles utilisés. Au début, les boîtes standards, ensuite on cherche à mieux coller en terme de dimensions à nos besoins. Et là, vous avez tout ce qu’il faut soit dans les ressources du groupe facebook avec un fichier excel qui calcule et fait les patrons, soit sur internet, grâce à un membre du groupe qui a créé un site pour calculer automatiquement les dimensions, vous pouvez même préparer une impression avec des images/motifs sur la feuille ! Ça se passe ici https://www.corniro.com/ .

Après les boites, j’ai cherché comment faire des compartiments , des couvercles, etc… il y a pleins de techniques et je ne maîtrise pas tout ! Mais je progresse 🙂 et je me suis fait un petit cahier aide mémoire.

Le groupe Facebook m’a vraiment emballée et m’a permis de me lancer grâce aux tutos et nombreux exemples présents. Aussi j’ai eu envie d’en savoir un peu plus… j’ai donc contacté Théo, à l’origine de la création du groupe facebook.

Merci la technologie : une petite visio et hop 🙂

Théo est joueur depuis des années, un vrai mordu qui est passé par du Magic, les chevaliers de la table ronde, Pandémie, etc.. Au détour d’une discussion autour des jeux sur un forum, il tombe sur une discussion où l’auteur avait utilisé l’origami pour ranger sa boite de jeu… Le déclic !!

il se renseigne, achète des livres et crée le groupe des ludistes origamistes, en se disant : on verra bien si on est quelques dizaines, ca sera déjà bien :).

Très vite, pas mal de joueurs rejoignent le groupe, de fil en aiguille le groupe s’étoffe. certains sont extrêmement moteurs, dynamiques, et rejoignent l’équipe côté animations, une vraie communauté se crée. Résultat : aujourd’hui c’est 5 564 membres !!!

Si vous allez faire un tour, vous verrez toutes les idées créatives qui peuvent émerger, des piliers du groupes échangent et des nouveaux modèles sont testés (je vais pas prendre le risque de nommer tout le monde, j’ai peur d’en oublier). L’équipe est toujours à la recherche de nouveaux modèles. Ce que j’apprécie personnellement dans leur proposition, c’est cette volonté de rechercher à proposer des choses relativement simples à réaliser, qui sont à la portée de tous.

Lors de la discussion avec Teo, j’ai été impressionnée par toutes les idées qui fourmillent dans sa tête. Déjà, il y avait des outils type site ou feuille excel. Une application IOS est sortie, une application android devrait être bientôt disponible ! Cela vous permettra d’avoir les mesures pour réaliser vos boîtes.

Il a bien d’autres idées et projets, mais je peux pas en parler 😉 C’est toujours pareil, une question de temps…

Petite disgression : personnellement, j’avais jusqu’à présent tendance à ranger mes jeux avec des sachets plastiques : pratiques efficaces. Mais en découvrant l’origami, je découvre d’autres alternatives. Pour avoir échangé avec Théo, il y a une volonté du groupe d’explorer une voie avec les professionnels du jeu : imaginez à la place de vos sachets ou thermoformages plastiques, des feuilles de papier, au design correspondant au jeu, et les instructions pour réaliser les boîtes en origami… un jeu dans le jeu ! Certains éditeurs y réfléchissent déjà et se lancent, comme Act in Game et yeast games, ainsi que Garphill Games qui propose ici des origamis « améliorés » pour Chaos Order

Pour conclure, j’ai demandé à Théo une photo d’un jeu qu’il a origamisé 🙂

Et vous, vous vous y mettez quand ? 🙂

je vous redonne l’adresse du groupe : Les ludistes origamistes

11 Comments

  1. Jolie mise en lumière de l’origamisme ludique, je ne savais pas que tu étais dans le groupe 🙂
    J’y suis aussi mais, faute de temps peut-être, j’origamise surtout les jeux qui n’ont pas de thermo, et/ou qui ont des mise en place fastidieuses… Keyflower était mon premier, ont suivi Clans of Caledonia, Yokohama, Troyes et ses dames, Las Vegas…

  2. « Pour avoir échangé avec Théo, il y a une volonté du groupe d’explorer une voie avec les professionnels du jeu : imaginez à la place de vos sachets ou thermoformages plastiques, des feuilles de papier, au design correspondant au jeu, et les instructions pour réaliser les boîtes en origami… un jeu dans le jeu ! Certains éditeurs y réfléchissent déjà et se lancent, comme Act in Game et yeast games »

    Mais ouiiiiiiiiiiiii!

  3. C’est génial ! J’y ai pensé dernièrement, vous en faites un article et cerise sur le gâteau : c’est beau !!!
    Je vais définitivement tester avec mes jeux qui sortent le plus 🙂

  4. Très bon article ! Merci beaucoup.
    Je ne trouve pas le fichier Excel sur leur groupe Facebook, l’auriez-vous s’il vous plait ?
    Le site pour réer ses propres patrons est sympa mais un peu limité, j’aimerais comprendre comment faire ses patrons à la main, comprendre quoi calculer.
    Merci beaucoup beaucoup^^

    • Merci pour votre commentaire !
      Concernant me fichier Excel, il est accessible dans les ressources du groupe
      Et pour les explications des calculs, c’est bien détaillé dans les vidéos memo règles !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*