Dinogenics: l’ADN de dinosaures au bout des doigts

1–5 joueurs, 14 ans et +, 90–120 Min
Auteur: Richard Keene
Illustrateur: Nikola Matkovic, Grzegorz Pedrycz, Tan Ho Sim
Editeur: La Boîte de Jeu, Ninth Haven Games
Jeu offert par La boite de Jeu
44,90 € Philibert en VF (matériel + règles)

Attention l’extension provenant de KS comporte des règles en VF mais le matériel est en anglais. Nous n’avons pas joué avec l’extension. Seule la boite de base sera donc chroniquée ici.

Thème

Dinogenics propose aux joueurs de développer leur parc de Dinosaures grâce à des manipulations génétiques. En effet, vous allez piocher des cartes ADN permettant de faire renaître 8 espèces de dinosaures (dont des mutants).

Mécanique

Dinogenics est un jeu de pose d’ouvriers dont les parties se jouent en 7 manches durant lesquels 2 phases principales sont opérées:

  • le jour, vos ouvriers vont travailler à accueillir des visiteurs, jouer avec l’ADN, organiser les enclos, jouer des cartes manipulations hyper puissantes !
  • la nuit, c’est l’heure de l’entretien (il faut nourrir les carnivores, sinon carnage…)

Je ne vais pas plus loin car des vidéos et articles d’autres chroniqueurs sont / seront bientôt disponibles et je préfère me concentrer sur l’avis lui-même.

Avis

Je commence par ce qui nous a déplu, c’est à dire pas grand chose lol

  • Dinogenics ne propose rien d’original dans la mécanique. Cependant, le thème est carrément attrayant et les cartes manipulation nous font oublier qu’on a déjà ce type de jeu. Il me fait le même effet que pour Abomination que j’adoreeeeee et qui pourtant est une copie de Lords Of Waterdeep en terme de mécanique mais grâce à son thème parfaitement retranscrit, on le garde. Et puis en jeux de dinosaures expert, je n’ai que Evo, l’excellent Evo, bon ok pas hyper expert mais c’est déjà pas mal! Du coup avec ce thème, Dinogenics a sa place dans ma ludothèque malgré ce petit manque d’originalité.
  • La pioche de cartes nous a parfois ébranlé… ce qui peut faire perdre un tour pour aller repiocher… et du coup entre experts, les plus chanceux risquent de gagner. (L’extension semble réduire le risque d’aléatoire, cf plus bas dans l’article)
hdrpl

Dinogenics a cependant tout pour plaire

  • Les jeux de pose d’ouvriers sont mes préférés, donc avec cette mécanique, le jeu m’avait convaincue.
  • Le thème est très bien retranscris:
    • les visiteurs nous font gagner l’argent nécessaire pour développer le parc
    • quand des dinosaures saccagent les enclos (car mal nourris ou dans un enclos pas adapté), il y a des visiteurs qui pensent que ça fait partie du spectacle et là c’est tordant !
    • la manipulation d’ADN pour faire naître des dinosaures est très bien trouvée sans être complexe.
    • les scandales et les cartes manipulation sont appropriées et tellement jouissifs, c’est le sel du jeu on va dire.
  • On a envie de prendre le risque, celui du saccage, celui du scandale, et les plus malins s’en sortiront
  • J’ai passé un excellent moment à chaque partie
  • J’ai envie d’y rejouer après 3 parties ! A partir de là, il n’y a plus besoin d’argumenter quoi que soit. Le thème y fait beaucoup. Côté pose d’ouvriers j’ai tendance à aller voir côté Anachrony mais quand on n’a moins de temps et des joueurs plus casuals, Dinogenics remplit très bien la fonction. Même Gégé a beaucoup aimé le rendu du thème.

Un petit mot sur le contenu de l’extension

Comme on peut le voir sur le KS, l’extension apporte:

  • de nouvelles espèces de Dinosaures (dont les dinosaures aquatiques)
  • des spécialistes donnant quelques bonus
  • des clôtures plus grandes
  • de nouvelles stratégies comme par exemple des dinosaures qui mangent d’autres espèces de dinosaures qui rapportent moins de points…, des dinosaures qui se déplacent, une ressource ADN qui va permettre de réduire les risques de mauvaises pioches

J’ai eu peur quand j’ai vu nouvelles espèces et des spécialistes, mais heureusement le reste donne envie et on est, semble-t-il, dans une vraie extension.

Avis de Angie & El Stefano

Avec Dinogenics nous nous sommes lancés dans la construction d’un parc à Dinos…Comment ne pas se prendre pour John Hammond ??? et surtout comment faire en sorte que notre propre parc ne vire pas à la catastrophe du parc éponyme Jurassien ? Et bien on se prend vraiment au jeu du scientifique qui va sélectionner patiemment l’ADN de ses futurs pensionnaires, leur créer des enclos adaptés avec les conditions favorables tant à leur développement qu’à l’équilibre précaire d’un tel parc géré par des humains si mini faces aux mastodontes (que l’on peut même muter en jouant les savants fous HAHAHA). Le thème est super bien rendu, les mécaniques de placement d’ouvriers logiques et bien rodées.

Notre unique partie en revanche ne m’a pas permis de sentir le danger des ravages possibles des monstres mais il faut dire que pour une 1ère partie on a été super raisonnés et raisonnables dans nos choix ! Ça donne envie du coup de rejouer et de prendre plus de risques… ne serait-ce que pour tester au dé la réaction du visiteur niais qui prend les dégâts faits par les dinos pour une animation du parc tout bonnement EXCELLENT (on aurait presque aimé voir ça dans les films) !!! Les figurines en bois représentant les dinos sont chouettes (j’adoooore les meeples en bois même jurassiens !!), je n’ai pas ressenti la possible fragilité des plateaux individuels pour lesquels j’ai eu quelques appréhension au dépunchage. Le sel du jeu est clairement dans les cartes « manipulations » qu’il ne faut absolument pas négliger elles boostent, aident et enquiquinent et c’est trop bien ! Un très bon placement d’ouvriers à la thématique bien exploitée ! Validé à la maison.

A propos de GeekLette 611 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

8 Comments

    • Je n’y ai pas joué à Dinosaure Island, ceci dit sur facebook , le groupe de la communauté ludique ils disent qu’il y a plus d’interactions dans Dinogenics et le parti pris graphique de Dinogenics est largement préféré. Quelqu’un a aussi indiqué que Dinogenics était un poil plus expert.

      • Merci pour ce retour rapide.
        Je joue principalement en solo (manque de joueurs autour de moi et pour les jeux narratifs c’est même plutôt mieux à mon avis).
        C’est vrai que graphiquement il y a une grosse différence !!

        J’en profite pour vous félicitez pour le contenu de votre site.

        • oui graphiquement j’admets préféré Dinogenics / beaucoup plus efficace pour ce thème.
          Pour la version solo, personnellement je n’ai pas joué, mais j’avoue que le mode de campagne a l’air vraiment sympa.
          merci beaucoup pour votre message 🙂

    • La version KS était prévue pour 5 joueurs.

      La localisation en VF a eu raison de ce 5e joueur … et de beaucoup d’autres choses. La rentabilité à toujours raison.

  1. Je rejoins votre avis sur le côté plaisant du jeu !!!

    Je l’ai testé en version 1, 2 et 3 joueurs. Pour l’instant c’est la configuration 3 joueurs que je trouve optimale. En solo c’est plutôt plat malgré les scénarios (mais il faut que j’en fasse d’autres pour me faire un avis définitif) et à 2 il y a très peu de blocages et chacun peut jouer peinard dans son coin.

    Par contre j’émettrais quelques bémols sur les choix éditoriaux de la localisation en VF.

    1- Les chèvres en carton … on dirait des fox-terriers et elle sont pénibles à manipuler pour ceux qui ont des gros doigts. Elles font également tâche à côté des dinos en bois qui sont très jolis. C’est ce qu’on appelle des économies de bout de chandelle.

    2- Les plateaux individuels en cartons sont quand même relativement fins et les miens commencent à gondoler. Faut dire que ces découpes pour mettre les marqueurs n’aident pas à la rigidité …

    3- Les pièces de 1 et de 3 crédits de la même taille et de la même couleur … extrêmement pénible et absolument pas pratique en cours de partie.

    Mis à part ça, le jeu est plutôt bon. J’en suis déjà à 7 parties en 15 jours.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*