Black Fleet

► Article écrit par BDPhilou

 

BlackFleet-16

Un jeu de Sebastian Bleasdale

Illustré (de main de maître !) par Denis Zilber

Edité par : Space Cowboys

Pour 3 ou 4 joueurs

Dès 14 ans (selon la boite mais plutôt 10 ans en fait)

Petite perle ludique disponible à moins de 45 € chez Philibert

Savoir aborder le jeu

Black Fleet est le 2ème jeu paru chez les Space Cowboys : Juste après le très réussi jeu familial « + » Splendor et avant le très bon et très « Expert » Elysium. Les 1ers visuels du jeu avaient d’ailleurs fait chavirer plus d’un joueur car les illustrations –signées Denis Zilber– sont tout simplement à tomber par terre. Il faut dire que le bonhomme a –entre autres- travaillé pour Dreamworks et Universal Pictures : ça en jette sur un C.V. ! Et puis les premières infos sur le jeu sont arrivées avec notamment un élément qui sera la cause de gros mal entendu : la boite affiche « 14 ans est + ». Ainsi, beaucoup de joueurs se sont mis à extrapoler avant la sortie du jeu que Black Fleet serait un jeu « Expert »… Autant être clair tout de suite, Black Fleet N’est PAS un jeu « gamers ». Il ne vous fera cramer aucun neurone (Et comme je n’en ai plus beaucoup, ça tombe bien !). Loin de là même. Ce jeu est avant tout un jeu de Piraterie et de « Pick and delivery ». Un jeu familial donc avec une pointe d’opportunisme et méchanceté. Maintenant que la situation est clarifiée, voyons ce qu’a dans le ventre ce jeu que Sebastian Bleasdale, l’auteur du jeu, a mis 10 ans (!) à élaborer.

BlackFleet-03

Le coffre au trésor

Lorsque l’on ouvre la boite de Black Fleet, on est heureux : des doublons en métal (les mêmes que ce proposés en option pour la sortie du jeu « Libertalia »), des bateaux en plastique de très bonne facture [GeekLette : en plastique dur!!! on préfère le plastique mou du proto…], un plateau de jeu conséquent et une myriade de cartes pour les déplacements, les effets spéciaux et les améliorations. Du TRES beau matos ! On aurait presque l’impression d’ouvrir une boite de Days Of Wonder (les spécialistes dans ce domaine). Le fin du fin, le thermoformage de la boite représente un crâne de Pirate : La grande classe ! Une fois le jeu en place, on n’a qu’une envie : y jouer toute affaire cessante !

BlackFleet-12

Entre deux eaux

La mécanique de Black Fleet est très simple. A son tour, le joueur joue une carte déplacement sur les deux qu’il possède. Celle-ci lui permet de jouer, dans l’ordre de son choix, les bateaux suivants du nombre de cases indiquées :

  • Déplacer son navire marchand : S’il arrive à un port, il vend toute sa marchandise au prix indiqué et se ravitaille instantanément avec la marchandise du port d’arrivé.

  • Déplacer son navire Pirate : pour attaquer un navire marchand adverse et lui voler l’une de ses cargaisons. Le bateau pirate gagnera de l’argent pour avoir attaqué ce navire mais également en enterrant son butin en lieu sûr.

  • Déplacer l’une des deux frégates : Celles-ci appartiennent à tous les joueurs et sont en charge de couler les navires pirates adverses. Chaque Pirate ainsi rattraper sera coulé et le joueur gagnera de l’argent.

A cela s’ajoute le fait que le joueur peut utiliser des cartes « Fortune de Mer » offrant souvent des avantages très (trop ?) efficaces.

Enfin, le joueur peut, s’il le souhaite (et surtout s’il en a les moyens), acheter l’une de ses cartes améliorations rendant ses bateaux plus puissants : L’un des points essentiels du jeu.

Ensuite, le joueur pioche une carte « Déplacement » et c’est au tour du joueur suivant.

BlackFleet-06

Fortune de Mer

La victoire à Black Fleet est attribuée au joueur ayant réussi à acheter toutes ses cartes d’amélioration + sa carte de Victoire. En cas d’égalité à la fin du tour, c’est le joueur ayant le plus de pièces d’or qui gagne. Logique pour des Pirates ! 😉

Les plus :

  • Un matériel magnifique (Pièces en métal, jolis bateaux, illustrations superbes),
  • Un plateau grand et très lisible,
  • Mise en place très rapide,
  • Prise en main rapide,
  • Un bon jeu familial (abordable dès 10 ans),
  • Une heure de jeu la partie,
  • De l’opportunisme et des crasses, en veux-tu ? en voilà !
  • L’acharnement collectif sur le joueur commençant à prendre de l’avance (si, si, pour moi, c’est un plus ! 😉 )
  • [GeekLette] : une course dans laquelle on a envie de prendre son temps !

BlackFleet-02

Les moins :

  • 3 ou 4 joueurs uniquement,
  • Peut-être un peu trop de textes sur les cartes pour les jeunes joueurs,
  • Certains pouvoirs des cartes Amélioration ou Fortune de Mer assez déséquilibrés,
  • Le « 14 ans et + » sur la boite faisant croire à un jeu pour gros joueurs.

BlackFleet-08

Pas de mal de crâne

J’ai découvert Black Fleet sur le tard car j’avais lu trop d’avis contradictoires sur le net. J’ai donc attendu d’avoir l’occasion d’y jouer pour me décider à acheter ou non le seul jeu des Space Cowboys qui manquait à ma ludothèque. Moins d’un quart d’heure après avoir terminé ma 1ère partie, j’étais chez mon revendeur favori pour me procurer un exemplaire de ce jeu familial. Et pourquoi donc ? Et bien parce que j’ai compris que Black Fleet est un jeu de Pirates dans tout ce que cela implique : des pièces en métal, des cartes « Fortune de Mer » parfois déséquilibrées et injustes telles des tempêtes dans l’océan, de l’opportunisme, des coups bas et finalement une ambiance faisant revivre mon âme d’enfant ! Oui, j’aurai adoré avoir un tel jeu quand j’avais 10 ans… aujourd’hui, j’en ai presque 4 fois plus (j’ai bien dit « presque ! », ne soyez pas désobligeant 😉 ) et cela ne m’empêche pas de prendre beaucoup de plaisir. On gagne en rigolade ce que l’on perd sans doute en stratégie, c’est certain. D’un autre côté, le thème de la piraterie me fait davantage penser à : « Injustice » et « opportunisme » qu’à « Gestion » et « stratégie ». Vous voilà donc prévenus : Black Fleet est un jeu simple, dynamique et parfaitement dans son thème. Si vous cherchez une expérience cérébrale, passez votre chemin, sinon si l’appel du grand large (et de la filouterie) vous tente, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire !

A propos de GeekLette 636 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

2 Comments

  1. Croisé au détour d’une soirée jeux, Black Fleet m’a tout de suite séduite, notamment pour son matos et ses chouettes illustrations. Je n’ai pas encore eu l’occasion d’y jouer, mais ton article m’a donné envie de le tester. Alors merci pour ça 😉

  2. Je confirme tout ce que tu as écrit. J’aime beaucoup Black Fleet et mon fiston de 7 ans adore. Pour jouer avec lui, j’enlève les cartes Fortunes de mer les plus compliquées et ça passe tout seul.

    Bon jeu

Répondre à Gersen Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*