Week-end Ludique: 24h du jeu Chateauroux et Gite ludique

Un we bien rempli dont il faut conter les aventures 🙂

Seb (des 24h du jeu de Chateauroux et référent protozone) m’a contactée pour me demander d’être jury au concours de proto. J’ai accepté malgré les 4h de route qui nous séparent puisque c’était un week-end de 3 jours.

J’en ai parlé à la Team et à ma grande surprise les parisiens (et orléanais) sont arrivés en nombre vendredi soir, 15 minutes après notre arrivée 🙂

J’ai donc partagé mon temps entre les 24h du jeu de Châteauroux et le gite ludique.

Les 24h du jeu

Les 24h du jeu c’est quoi? Un challenge! ni plus ni moins… Vous devez tenir 24h à jouer pour espérer participer à une tombola gigantesque.

Le principe est simple : une entrée libre et gratuite, un passeport remis à chacun d’entre vous et vous vous lancez dans de nouvelles aventures ludiques. Guidés par des « anima-joueurs », les fameux T-shirts orange, vous pouvez ainsi accéder à une ludothèque de plus de 350 jeux.

Et comment participer à la tombola?

  1. Jouez
  2. Chaque heure la sonne cloche! précipitez-vous pour faire tamponner votre passeport !
  3. À l’issue des 24 heures, si votre passeport a au moins 12 tampons,  félicitations : Vous participez au tirage au sort pour gagner un jeu.

Un règlement intérieur est cependant de mise car dormir dans sa voiture, aux wc ou autre est interdit 🙂 D’ailleurs le festival ne propose pas de lit !!!

Je trouve l’idée géniale ! Après c’est sur qu’en famille c’est compliqué de faire toute la nuit 🙂

Côté protozone, 8 jeux étaient sélectionnés pour remporter 2 prix : le prix attribué par un jury (nous étions 6) et le prix du public.

Les gagnants ont une place au Festival de Cannes!!! C’est donc plutôt sympa.

Parmi les 8 jeux, je n’en ai joué qu’à 6 puisque on a été séparé en 2 groupes qui se sont partagés 4 jeux à l’issue desquels on devait en choisir 2 pour que l’autre équipe le teste avant le débrief final.

Et c’est là que c’est très compliqué d’être juré.

  • Est-ce qu’on note l’originalité ?
  • Est-ce qu’on note l’éditabilité? (est-il éditable? lol)
  • Est-ce qu’on note qu’on s’est éclaté mais que ça ressemble trop à Pandémie?
  • Est-ce qu’on a envie de rejouer à l’un de ces jeux ?
  • Est-ce qu’on vise plutôt un jeu tout public ?
  • Est-ce qu’on élimine un proto car finalement il y a encore des choses à ajuster alors qu’en fait on pense que c’est plutôt à l’éditeur à recadrer tout ça ?
  • Comment comparer un jeu famille à un jeu plus gamers donc un proto plus sobre et moins joli ?
  • Est-ce que finalement je vais pas voter pour le jeu que j’ai préféré ?

D’ailleurs, à la dernière question, c’est non. Je n’ai pas voté pour mon jeu préféré mais celui qui s’approchait le mieux de ce que voulait le festival : un proto qui promeut le jeu et donc est accessible.

Il y a beaucoup de questions qui nous hantent quand on choisit, quand on compare, quand on discute.

Et à la question qui tombe : « mais toi ? Tu l’éditerais ce jeu? » Ça fait toute la différence. On va donc chercher un jeu qui:

  • marche déjà (pour ne pas avoir trop de design dessus à faire)
  • a le plus de chances de percer donc grand public, durée raisonnable, règles simples et beaucoup de fun
  • sera facile à éditer (sans trop de matos non plus)
  • est original

Le choix fut rude car chaque juré a ses goûts et donc avec d’autres jurés, un autre jeu aurait gagné.

Mon préféré était Climax de Eric Labouze (d’ailleurs il est arrivé 2eme au festival de l’Alchimie) mais il ressemble trop à Pandémie (en tension, en matos…) et pourtant j’ai passé un moment super sympa, même s’il manquait des réglages. Et Chris (de Oka Luda) qui arrêtait pas de piocher des crises climatiques et l’auteur disait que ça n’était jamais arrivé !

Mais quand on parle édition, on passe un cap. Et ce qu’on attend justement c’est de faire le tri dans tous les proto.

Du coup si on dit « fun, grand public, règles simples, durée raisonnable, poutrage, fourberie » et bien c’est RixoDodo de Louis Tiersonnier qui l’emportait.

J’ai été ravie de faire partie de ce juré avec Stéphane Gallani, Julie Lefebvre, Christophe Fievet de Oka luda Editions , Pierre Buty (auteur de Cerbere), Pascal Boucher de Robin Red Games.

Une bien belle équipe moi je dis 🙂

Un énorme merci aux 24h du jeu ; à Amélie et Seb particulièrement car l’organisation était vraiment au top ! Et merci aux bénévoles tout sourire (même à 5h du matin, ah non je sais pas j’y étais pas haha).

Gite ludique

Après des parties proto, place aux jeux édités, qui durent 2h chacun minimum ou pas!

  • Clank In Space : j’adore ce jeu, même s’il peut durer selon les joueurs, il faut que je joue plus régulièrement, d’ailleurs c’est ce qu’on a fait hier à 2, je me suis fait poutrée…
  • Underwater cities : ravie d’avoir rejouer une 3ème partie, terriblement efficace dans le placement des cartes, j’ai hâte d’avoir l’extension !

  • Immortal 8 : mon petit coup de coeur du week-end. Un jeu de cartes à combo dans la veine de 7 wonders. J’avais beaucoup aimé mes 2 parties chez SWAF mais je pensais que c’était en grande partie grâce à eux que j’aimais le jeu et finalement y avoir rejouer avec la Team me démontre que ce jeu est vraiment bon ! Une telle profondeur pour cette durée de partie c’est quand même très agréable en fin de soirée. Une belle perf ! et le jeu est magnifique, tellement magnifique que c’est compliqué de lire les pouvoirs des bâtiments des autres hahaha et oui on joue debout du coup (aux premières parties en tous les cas, car après on connait les cartes). Du coup j’ai déjà hâte d’y rejouer pour découvrir les autres cartes.

  • Seasons, j’ai redécouvert ce jeu. Vraiment. Je n’avais pas aimé il y a quelques années mais il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis, j’ai beaucoup aimé cette partie jouée ce we et j’irai même jusqu’à l’acheter !

 

 

 

A propos de GeekLette 589 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*