Battle : Histoires de Peluches Vs Zombie Kidz Evolution

Article de BDPhilou

Amie lectrice, Ami lecteur,

Les jeux pour enfants sont en pleine ébullition :  Loin des thèmes basés sur de gentilles licornes qui se promènent sur de beaux arcs-en-ciel à la recherche de jolis cristaux roses (c’est trop kawai!), certains éditeurs ont décidé de prendre un peu plus de risques. L’occasion rêvée de faire une « Battle » pour mettre en avant deux représentants de cette « nouvelle vague » ludique -basée sur de la coopération- des jeux pour enfants.

A ma droite, je vous présente donc « Histoires de Peluches » : Un jeu au matériel pléthorique dans lequel des peluches profitent de la nuit pour combattre des créatures démoniaques!

A ma gauche, voici « Zombie Kidz Evolution » : Une petite boite qui renferme des silhouettes d’écoliers en carton, des zombies, un plateau… mais surtout de mystérieuses enveloppes!

 

Avertissement : Il s’agit bien de jeux destinés aux enfants dans les 2 cas. Le public visé est clairement familial. Même si « Histoires de Peluches » peut paraître « adulte », les thèmes qu’il aborde le destinent à un public familial et non ados/adultes.

 

Alors, c’est qui le plus fort? Réponse dans cet article.

 

Histoires de Peluches

60 à 90 minutes par scénario / 8 ans et + (avec un adulte à la table) / 2 à 4 joueurs

62,90€ chez Philibert

 

Thème :

Une petite fille (dont le prénom n’apparaît nul part dans le jeu) s’endort chaque soir dans sa nouvelle chambre. Malheureusement, celle-ci est sujette à divers cauchemars liés à des étapes clés de sa jeunesse. Heureusement, ses peluches inanimées le jour, prennent vie la nuit pour la protéger de tout type d’envahisseurs qui seraient synonymes d’une nuit agitée, voire même d’un réveil apeuré!

Comment ça marche :

En début de partie, les joueurs choisissent l’un des 7 scénarios disponibles (le mieux étant de les réaliser dans l’ordre) dans un grand livre magnifiquement illustré. Sur les pages de gauche se trouvent les plateaux de jeu et sur celles de droite, on peut lire les différents événements liés à l’activation de certaines cases de l’aire de jeu. Chaque joueur  incarne l’une des peluches chargées de veiller sur le sommeil de la jeune fille. Pour cela, à son tour, il faudra piocher 5 dés d’un sac. En fonction de leur couleur, le joueur pourra réaliser diverses actions :

  • Se déplacer,
  • Attaquer à distance ou non,
  • Réaliser une action commune,
  • Préparer une défense,
  • Ou même participer à l’activation des ennemis!

Lorsque le joueur veut réaliser une action précise, il lance un dé de la couleur correspondante et en applique le résultat. Il est à noter que s’il possède plusieurs fois un dé d’une même couleur, le joueur est libre de réaliser plusieurs fois l’action liée ou d’additionner la somme de tous ces dés pour n’effectuer qu’une seule action plus puissante (un dilemme bien intéressant lors des combats).

Pour ajouter de la souplesse à la mécanique, il est possible d’utiliser des dés roses qui remplacent n’importe quel couleur ou d’utiliser n’importe quel dé pour déplacer sa figurine.

Les joueurs devront réaliser des missions précises afin d’avancer dans l’aventure (et donc découvrir de nouvelles pages du livre).

La partie sera remportée si les joueurs arrivent à terminer le scénario sans que la petite fille ne se réveille des suites d’une invasion de cauchemars.

Les plus :

  • Un univers travaillé pour un thème très accrocheur pour les enfants,
  • Une vraie histoire très bien menée et qui donne envie de connaitre la suite,
  • Des embranchements dans les scénarios,
  • Une superbe initiation aux jeux de rôle,
  • Un matériel de qualité : Plateau de jeu en forme de livre et figurines très bien sculptées,
  • Des tours fluides,
  • Très sympa quelle que soit la configuration de joueurs.

Les Moins :

  • La mécanique un peu complexe pour les enfants (mais facilement adaptable),
  • La préparation significative en amont pour rendre les parties fluides,
  • La présence d’un adulte indispensable autour de la table.

 

Pourquoi c’est bien?

Histoires de peluches porte très bien son titre : il s’agit de 7 histoires découpées chacune en plusieurs « pages/plateaux ». Dans certains cas, les situations présentées peuvent paraître comme assez flippantes pour des enfants. Mais la prise en main relativement fluide (après avoir bien expliqué les règles et les avoir éventuellement aménagées pour les plus jeunes joueurs) couplée aux multiples rebondissements dus aux événements rencontrés, font que les joueurs sont toujours en éveil sur l’action en cours. Cependant, ce plaisir de jeu se méritera car un joueur (l’adulte autour de la table) devra de préférence au préalable avoir lu toute l’aventure qui sera jouée. Ainsi, il ne sera pas forcément nécessaire de lire tous les textes contextuels durant la partie mais simplement de les raconter à sa manière. C’est ici la très grande force de ce jeu : La narration très réussie couplée à une mécanique de jeu relativement abordable font que les enfants ont toujours envie de connaitre le fin mot de l’histoire. Ceci est idéal pour occuper les plus jeunes avant le moment crucial du coucher. La partie remplace la lecture de la petite histoire du soir. De plus, comme chaque histoire est décomposée en plusieurs pages/plateau, il est possible de poursuivre un même scénario sur plusieurs soirées afin de ne pas faire de sessions trop longues. Enfin, le jeu propose, à l’issue de chaque scénario, des thèmes de discussions pédagogiques pour parler de l’histoire avec les enfants. Une démarche qu’il faut saluer.

Zombie Kidz Evolution

15 minutes / 7 ans et + / 2 à 4 joueurs

17,90€ chez Philibert

Thème :

Les zombies ont envahi l’école! Mais heureusement 4 camarades de classe vont se charger de se débarrasser d’eux en mettant tout en œuvre pour fermer les 4 accès à leur établissement.

 

Comment ça marche :

Les règles du jeu sont très simples. A son tour, le joueur actif réalise les 4 actions suivantes dans cet ordre :

  • Tour d’abord, il lance un dé qui indique dans quelle salle arrive un nouveau zombie.
  • Ensuite, il déplace son personnage sur une salle adjacente, s’il le souhaite.
  • Si c’est possible, il peut repousser jusqu’à 2 zombies présents dans la même pièce que lui.
  • S’il est devant l’un des portails encore ouverts et qu’un autre joueur est également à cet endroit, il lui tape dans la main et le referme.

 Mais ça ne s’arrête pas là! La grande trouvaille de Zombie Kidz Evolution réside dans des enveloppes inclues dans la boite de jeu. Ainsi, lorsqu’un certain nombre de parties seront jouées et/ou que certains exploits seront réalisés, vous devrez apposer des autocollants dans le livret de règles. Dès que vous en avez un certain nombre, vous êtes autorisés à ouvrir une enveloppe vous offrant…. Oups! Ne comptez pas sur moi pour vous spoiler mais sachez que les règles et le matériel évolueront sans jamais devenir complexe. Une grande idée qui pousse vraiment à rejouer un maximum de fois avec cette jolie boite!

 

Les plus :

  • Une petite boite facilement transportable,
  • Le plaisir d’ouvrir de nouvelles enveloppes,
  • Des règles évolutives mais pas complexes (parfait pour les enfants donc),
  • Une mise en place rapide,
  • Parfaitement jouable en autonomie par des enfants,
  • Des parties rapides qui en appellent d’autres,
  • Des Zombies qui ne font pas peur (Oui, c’est un plus pour un jeu « enfant » 😉 ),
  • Vraiment pas cher!
  • Très sympa quelle que soit la configuration de joueurs.

Les moins :

  • Peu paraître répétitif pour les adultes malgré l’apparition de nouvelles règles et éléments de jeu.

 

Pourquoi c’est bien :

Zombie Kidz Evolution brille par la simplicité de ses règles. Ceci en fait un jeu immédiatement jouable par des enfants en parfaite autonomie. Le système des stickers que l’on colle afin de débloquer le droit d’ouvrir de nouvelles règles ou éléments de jeu est extrêmement stimulant. Ceci invite vraiment à enchaîner les parties d’autant plus qu’elles sont courtes et très dynamiques. Les règles qui s’ajoutent au fur et à mesure quand on ouvre de nouvelles enveloppes ne sont jamais indigestes. Elles apportent de la profondeur sans nuire à la fluidité. Certains regretteront pourtant un côté répétitif des parties mais globalement, ceci n’a pas entamé l’enthousiasme pour ce jeu.

Bilan de la Battle :

 

Le plus accessible : Zombie Kidz Evolution (Largement!)

Le plus narratif : Histoires de Peluches

Le plus beau : Histoires de Peluches

Le plus surprenant : Egalité : Zombie Kidz Evolution (Grâce aux surprises mécaniques que renferment ses enveloppes) et Histoires de peluches (pour ses scénarios particulièrement bien pensés).

Le plus rejouable : Egalité : Zombies Kidz ne cesse d’évoluer dans ses règles et Histoires de Peluches proposent des scénarios assez longs avec des embranchements.

Le préféré de ma fille : Les deux!

Mon préféré : Histoire de Peluches pour sa narration très poussée qui me permet de rendre l’histoire du soir bien plus vivante que la lecture habituelle d’un livre. Cependant, c’est nettement plus chronophage et -surtout- ma fille aime tellement qu’elle ne veut plus aller se coucher avant d’avoir fini le scénario! 😉

 

Alors quel jeu choisir si vous hésitez entre ces deux belles boites? Et bien tout dépend de votre état d’esprit :

 

  • Si pour vous un jeu « enfants » ne se joue principalement qu’entre enfants en parfaite autonomie, alors votre choix se portera sur Zombie Kidz Evolution. En effet, une fois les règles très simples acquises, inutile d’y revenir. Le jeu est fluide et rythmé. Sans compter le plaisir très « Kinder Surprise » lorsque l’équipe découvre le contenu d’une nouvelle enveloppe : un vrai régal.
  • Par contre, si selon vous un jeu « enfants » se pratique avant tout en famille et qu’il doit raconter une histoire, alors Histoire de Peluches est un choix indispensable. Attention cependant, il demandera VRAIMENT un investissement de la part du parent/narrateur qui devra préparer en amont la partie jouée. Mais cet investissement sera récompensé par des parties fluides et une envie de connaitre le fin mot de chaque histoire pour les enfants.

Pour réaliser cette battle, j’ai (beauuuuuuuuuuucoup!) joué à ces deux jeux avec ma fille de 6 ans. Malgré son jeune âge, elle a parfaitement compris le fonctionnement de chaque jeu et y a pris beaucoup de plaisir. Pour Histoires de Peluches, il m’a fallu tout de même adapter les règles afin de supprimer certaines lourdeurs (inutiles?). Ma fille a donc aimé autant chacun de ces deux jeux. En tant que parent, j’ai préféré Histoire de Peluches qui m’a permis de mettre en pratique mes talents (très relatifs) de narrateur. Attention cependant, il s’agit également du jeu dont l’accessibilité est la plus délicate. Surtout si vous n’avez pas l’habitude des jeux avec beaucoup de textes. Si vous n’êtes pas habitués aux jeux de ce type, préférez Zombie Kidz Evolution bien plus simple à mettre en place et à pratiquer. Quelque soit votre choix, ces deux jeux très différents montrent à quel point les jeux pour enfants sont diversifiés et de plus en plus inventifs.

A propos de GeekLette 562 Articles
Pipelette & Geek à temps plein

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*